AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez
 

 Pauvre Dieter!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Louna
Ange

Louna

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 423
Messages : 72
Pauvre Dieter! Empty
MessageSujet: Pauvre Dieter!   Pauvre Dieter! EmptyJeu 6 Déc - 6:30

[Ce topic fait suite à celui-ci: http://cat-rpg.forumactif.org/t227-parce-que-la-team-a-ne-veut-que-le-bien-de-dieter]

Louna s’en voulait. Comment avait-elle pu ne pas être au courant ? Ce n’est pas qu’elle pensait qu’elle aurait pu faire grand-chose, mais elle aurait aimé au moins donner son soutien, être présente. Elle avait l’intention, maintenant, de rattraper ce qui pouvait l’être.

***

C’était Bruce, le vampire qui travaillait à la bibliothèque, qui avait lâché la nouvelle à midi, la veille, pendant que l’on se restaurait (enfin, pas Louna, mais elle accompagnait les autres) :
« J’ai entendu une rumeur à mon étage, dit-il, mais je ne sais pas si c’est vrai. Peut-être vous en avez entendu parler aussi ? » Ses yeux se posèrent rapidement sur Louna avant de se reposer sur la poche de sang qui était devant lui. Comme personne ne semblait savoir de quoi il parlait, il poursuivit : « Il paraît qu’un vampire a attaqué un ange. »
« Oh non, souffla une sorcière, choquée. Il va bien, l’ange ?»
« D’après ce que j’ai entendu, oui. Mais je n’en sais pas beaucoup. Il paraît qu’en plus, le vampire est à la CAT depuis longtemps… » Il soupira. «Ma race est souvent présentée par d’autres comme un problème au sein de la CAT. J’ai peur que ce genre d’incident ne renforce cette perception… »

La conversion s’était ensuite tournée sur le pouvoir de la CAT à aider les personnes violentes à se gérer en communauté et sur les préjugés à l’encontre des vampires. Conversation très intéressante, mais Louna avait un mauvais pressentiment depuis qu’elle avait entendu que c’était un ange qui avait été attaqué. Elle faussa compagnie aux autres et elle alla rejoindre Emma, son amie fée qui travaillait au réfectoire. Elle entendait les discussions de tout le monde, était appréciée et respectée. On disait même qu’elle discutait souvent avec les chefs. Louna ignorait si c’était une rumeur, mais le contraire ne l’aurait pas surprise. Si quelqu’un était au courant de ce qui c’était passé, c’était Emma.

Louna vint donc la trouver pour lui demander des précisions, et la fée lui confirma l’incident. D’après elle, un vampire qualifié par beaucoup d’ « à problèmes » qui résidait à la CAT depuis un certain temps avait attaqué pour une raison inconnue un ange. L’ange s’en tirait sans dommage permanent et le vampire avait été mis face à ses responsabilités par M. Anderson. À la question anxieuse de Louna concernant l’identité de l’ange victime, Emma avait répondu qu’il s’agissait d’un ange allemand prénommé Dieter Braun.


***


Et donc Louna s’en voulait. Dieter était l’un des rares anges (enfin, l’une des rares personnes, toutes races confondues) avec qui elle avait interagit. Il était sympathique et elle avait apprécié les quelques leçons de vol qu’elle avait pu lui donner. Elle savait, rationnellement, qu’elle n’aurait rien changé à ce qu’il avait vécu, mais elle aurait aimé apprendre ce qui s’était passé directement de sa bouche, voir lui donner peut-être un peu de réconfort ? Bon, elle ne savait pas si elle était vraiment la personne la mieux qualifiée pour ça mais quand même… Dieter aurait pu être son ami, si elle avait pris le temps de le revoir après leurs leçons. Mais elle n’avait pas pris ni le temps ni l’énergie de le connaître mieux. Maintenant, elle s’en voulait.

Elle ne savait pas vraiment ce qu’elle pouvait faire pour lui, mais elle pensait qu’il était de son devoir de lui parler. Elle s’était donc décidée pour le chercher dès le matin. Aujourd’hui était son jour de congé, elle ne travaillait pas, donc elle avait le temps.

Elle était sortie de sa chambre assez tôt le matin et avait pris le chemin du salon des anges. Ce dernier était presque vide et elle le parcourut rapidement du regard. Ses yeux s’éclairèrent presque aussitôt : Dieter était assis là. Elle s’avança vers lui et stoppa à quelques pas, soudain un peu gênée. Elle ne voulait pas le déranger…

« Euh… commença-t-elle. Dieter ? Euh, je voulais juste te dire salut. » Elle fit un geste vague de la main, pas très à l’aise et repris : « J’ai entendu pour euh… (Elle ne savait pas trop comment dire. « J’ai entendu que tu t’es fait défoncer la tronche par un vampire » ? Bof.) Enfin, ce qui t’es arrivé. J’espère que ça va. » Elle se dit qu’il voulait peut-être être tranquille et finit : « Enfin, je veux pas te déranger. Je voulais juste te dire que si je peux faire un truc pour toi… » Elle ne savait pas comment finir sa phrase alors elle la laissa comme ça et termina sa pensée par un petit sourire.

_________________
Pauvre Dieter! Signa10
Dieter
Ange

Dieter

Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 690
Messages : 138
Pauvre Dieter! Empty
MessageSujet: Re: Pauvre Dieter!   Pauvre Dieter! EmptyVen 14 Déc - 16:40

Depuis l’altercation avec Will, il y avait bientôt une semaine, Dieter avait encore une fois le sommeil détraqué. Certains soirs, notamment le premier, il n’avait pas réussi à s’endormir avant une heure indue, ressassant dans sa tête la confrontation, sa frayeur et élaborant des scénarios hypothétiques qui auraient permis d’éviter l’affrontement ou de le résoudre plus à son avantage. D’autres soirs, épuisé par les veillées tardives et malgré son inactivité contrainte de la journée, il s’était endormi à l’heure où les vivants devaient aller prendre leur dîner. Possible que ce soit aussi par ennui. Il avait du mal à supporter d’être en arrêt de travail et de ne rien faire de la journée…

Ce matin, il s’était réveillé très tôt, selon ses critères, et avait décidé de ne pas rester reclus dans sa chambre à se morfondre, pour une fois. Parce que bon, c’est un peu ce qu’il avait fait, ces derniers jours… À part la fois où il avait retrouvé Shan et Didier (un collègue ange de la cantine) et avait discuté un peu avec eux dans le salon des anges. Shan était dans tous ses états - enfin, encore plus que d’habitude. Didier était plus calme, lui, comme à son habitude, et avait pris des nouvelles du petit allemand pendant que Shan jaquetait avec effroi et excitation, tentant à sa manière de remonter le moral de Dieter en monopolisant la parole et en ponctuant ses phrases de
“vas-y, c’est grave chauuud” et de “c’est carrément diiingue” et de quelques “OMG”. Ça avait été réconfortant, un peu, mais plus fatiguant qu’autre chose, parce que Shan n’était pas quelqu’un de reposant par nature et que Dieter n’était pas très proche de Didier et ne savait pas du tout comment se comporter avec lui hors de leurs interactions au travail, d’autant qu’il faisait bien plus vieux que Shan et Dieter (ce qui devrait ne rien vouloir dire quand on est immortel, mais le petit ange n’avait pas encore assez vécu pour se débarrasser de cet attachement aux apparences).

Il avait aussi vu Itzhak, et là non plus ça n’avait pas été de tout repos, parce que le vampire avait été scandalisé et Dieter avait dû le calmer un peu. Enfin, la discussion avec lui avait été beaucoup plus profitable à l’ange qui s’était vraiment senti réconforté par son collègue et ami de l’étage d’en dessous..

Bref, Dieter n’avait pas ressenti jusque-là l’envie de partir se balader et voir des gens. Mais la séclusion commençait à lui peser après deux jours passés à lire, écouter de la musique, écrire, gribouiller vaguement et rester allongé à rien faire en laissant ses idées noires l’assaillir. Il décida donc, puisqu’il s’était réveillé avant sept heures trente, d’aller se poser dans le salon. D’ordinaire, à cette heure-+là, hormis quelques personnes qui le traversaient pour aller rejoindre un autre étage, peu de gens venaient s’y installer. Il n’y serait pas tout seul, ce qui était le but recherché, mais serait au calme sans trop de risque d’être dérangé - enfin, peut-être pas complètement, parce que plusieurs personnes, les fois où il avait dû sortir, l’avaient abordé pour prendre de ses nouvelles. Même des gens qu’il connaissait à peine étaient venu le voir… Apparemment, la nouvelle avait dû se répandre un petit peu dans la base, même s’il n’était heureusement pas devenu une célébrité. Ugh. Manquerait plus que ça, que la base entière le prenne en pitié.

Il sortit et vint se poser sur un gros pouf d’un jaune angélique, qu’il avait calé contre un mur près de la bibliothèque du salon. Il observa distraitement ses ailes, dont les plumes arrachées avait presque entièrement repoussé (elles étaient encore un petit peu plus courtes à l'endroit où Will avait posé la main et en avait arraché d'un coup une petite dizaine), et fit jouer ses épaules et son poignet. Plus aucune douleur. Le lendemain, il allait pouvoir reprendre le travail comme prévu. Ouf.

La tête posée sur les bras, il était plongé dans ses pensées qui étaient retournées à Will et comment il allait pouvoir lui faire face lorsque le vampire devrait lui demander pardon (puisqu’il semblait que ce soit une étape obligatoire), quand Louna arriva, et il ne la vit donc pas avant qu’elle ne lui adresse la parole.

« Euh… Dieter ? Euh, je voulais juste te dire salut. » Il releva la tête, surpris, et fit le sourire poli qu’il lui adressait d’habitude quand ils se croisaient dans les couloirs. Il avait beaucoup apprécié les leçons de vol qu’elle lui avait prodigué, qui lui avait permis de vraiment commencer à maîtriser ses deux ailes qui n’avaient été, jusque-là, presque uniquement décoratives. Mais ils n’avaient pas pris le temps de se revoir après, même si Dieter avait eu le temps d’apprécier l’ange aux ailes noires.

« J’ai entendu pour euh… Enfin, ce qui t’es arrivé. J’espère que ça va. » Le sourire de Dieter se fit triste. Ha. Toute la base était au courant… Uh. « Enfin, je veux pas te déranger. Je voulais juste te dire que si je peux faire un truc pour toi… »

« Non non, tu ne me déranges pas. Je faisais rien de particulier… » C'était plutôt vrai. Il n’avait pas tellement envie de discuter avec des gens, mais Louna n’était clairement pas quelqu’un d’aussi fatiguant que Shan, donc ça allait. Et puis d’ailleurs, ça faisait pas mal de fois qu’il la croisait et se disait que c’était dommage de ne pas avoir repris de ses nouvelles plus tôt. Ça le faisait même culpabiliser un peu, d’ailleurs.

« Ça va beaucoup mieux, merci. Je n'ai plus mal du tout. » fit-il, se voulant rassurant, frottant légèrement son poignet. Bon, il n'avait pas l'air de péter la forme non plus, avec ses traits encore un peu tirés par son mauvais sommeil et ses soucis, mais ce n'était pas si flagrant, hein. « Ils m'ont arrêtés une semaine… J'ai pu me reposer. Hem, et toi, comment vas-tu ? »



_________________
Pauvre Dieter.
Louna
Ange

Louna

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 423
Messages : 72
Pauvre Dieter! Empty
MessageSujet: Re: Pauvre Dieter!   Pauvre Dieter! EmptyDim 30 Déc - 7:30

« Non non, tu ne me déranges pas. Je faisais rien de particulier… » répondit Dieter à la jeune ange aux ailes noires, qui se sentit aussitôt soulagée. Elle n’aimait pas s’imposer à qui que ce soit, et encore moins à des personnes pour lesquelles elle avait du respect et de la sympathie, comme Dieter. Elle-même détestait quand on la forçait à avoir une conversation. Les conventions sociales, du point de vue de Louna, pouvaient être extrêmement contraignantes.

Face à la sollicitude de Louna, Dieter se montra rassurant, expliquant qu’il n’avait plus mal, ce qui rassura la jeune ange. Elle n’avait pas une grande expérience dans la guérison angélique, mais elle supposait qu’une blessure grave aurait nécessité un temps très important pour guérir, non ? Ce qui signifierait qu’il n’avait pas été trop blessé…  

« Ils m’ont arrêtés une semaine… J’ai pu me reposer. Hem, et toi, comment vas-tu ? »

Louna fut un peu surprise qu’il engage la conversation plus en avant avec elle. Elle s’attendait à ce que Dieter ait envie d’être seul, ou en tout cas pas envie de discuter avec elle. Plutôt quelque chose comme : « Merci de ton inquiétude, mais je préfère être tranquille. » (Pas que Dieter aurait dit les choses de cette manière-là, bien sûr. Son camarade angélique avait toujours été très poli dans leurs échanges.) En un certain sens, cela lui fit plaisir de voir qu’il ne repoussait pas sa compagnie. Les gens qui appréciaient discuter avec elle étaient rares, après tout.

Elle décida que poursuivre cette conversation debout devant lui aurait été gênant pour tous les deux (et ce n’était pas le moment de donner un torticolis à Dieter), donc elle vint s’assoir par terre en face de lui, jambes pliées ramenées près de sa poitrine. Maintenant, c’était elle qui devait lever la tête pour le regarder, mais ce n’était pas gênant, et elle lui sourit doucement : « Ça va, merci », répondit-elle poliment.

Son regard retomba vers le sol entre eux et elle ajouta, parce qu’elle en était fière et aussi parce qu’elle ne voulait pas laisser retomber la conversation dans ce qui aurait sûrement été un silence gênant. : « Je travaille à la bibliothèque de la base en ce moment. On a organisé un petit espace détente pour ceux qui veulent lire, si tu veux y passer… »

Sans oser le dévisager trop en face, Louna jeta tout de même un petit regard sur l’ange en face d’elle. Il avait l’air fatigué, mais rien de plus, et elle se sentit soulagée à nouveau. Elle aurait aimé en savoir plus sur ce qui lui était arrivé, mais elle était suffisamment maline pour comprendre qu’il n’avait sûrement pas très envie d’en parler. Dans son expérience personnelle, parler de moments malheureux avec des gens qu’on ne connaissait pas assez n’était pas franchement bénéfique. Quant à s’obliger à raconter sa vie pour des raisons de pure politesse… Non, merci, sans façon. Désirant éviter de mettre Dieter mal à l’aise, elle évita donc de lui poser des questions malvenues. Tout ce qu’elle pouvait faire était lui offrir un peu de distraction. S’il ne travaillait pas en ce moment, il devait s’ennuyer un peu, non ? D’ailleurs…

« Je ne savais pas que tu travaillais, dit-elle, un peu gênée. Et surprise, car elle fréquentait presque tous les espaces de la base, ce qui veut dire qu’elle aurait dû l’avoir vu travailler à un moment ou un autre. Qu’est-ce que tu fais exactement ? Ça te plaît ? »

Elle posait la question autant par politesse que par intérêt, et elle écouta sa réponse, la tête penchée sur le côté, ses cheveux noirs balayant son épaule. Elle jouait avec une mèche de cheveux, les yeux fixés dessus.

_________________
Pauvre Dieter! Signa10
Dieter
Ange

Dieter

Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 690
Messages : 138
Pauvre Dieter! Empty
MessageSujet: Re: Pauvre Dieter!   Pauvre Dieter! EmptyDim 6 Jan - 13:21

Louna s’assit par terre, décidant apparemment de rester converser avec Dieter. Tous les deux étaient dans la même position, le garçon un peu plus en hauteur que la jeune femme. Ça lui faisait bizarre, c’était l’inverse d’habitude.

« Ça va, merci », répondit-elle poliment.

« Je travaille à la bibliothèque de la base en ce moment. », lui annonça-t-elle soudain. « On a organisé un petit espace détente pour ceux qui veulent lire, si tu veux y passer… »

Oh, c’était gentil. C’était probablement pas le genre d’endroits où traînaient les gens qui voulaient papoter quand il n’en avait pas envie. Reposant, tout comme certains coins du Cloître extérieur.

« Je ne savais pas que tu travaillais », reprit-elle. « Qu’est-ce que tu fais exactement ? Ça te plaît ? »

Dieter était reconnaissant envers Louna de la distraction qu’elle lui apportait de ses idées noires, qui le hantaient à peu près en permanence depuis maintenant une semaine.

« Ah, je m'ennuierais franchement si je ne travaillais pas », dit-il avec un petit rire. Si tout ce qu'il avait pour s'occuper, c'était les entraînements... ça ne prenait pas assez de son temps, et Dieter voulait se sentir un minimum utile à la communauté. « Je travaille en cuisine une partie du temps. D’ailleurs je t’ai aperçue plusieurs fois dans la cantine avec des gens… Désolé de pas être venu te dire bonjour, j’étais toujours occupé à ces moments-là », fit-il avec un sourire contrit. C’était pas forcément tout à fait vrai. Il avait été occupé, certes, mais bon, il aurait quand même pu passer dire bonjour à sa camarade angélique. Mais il s’était sentit un peu coupable de ne pas avoir repris le contact et de ne pas l’avoir abordée plus tôt, alors il était resté à s’occuper des plats et de la vaisselle en se cherchant des excuses. « Et puis, je travaille aussi à la discothèque. Je tiens le bar. C’est bien, on voit toutes sortes de gens dans ce boulot. » Enfin, pas de gens comme Louna, pensa-t-il. Il n’arrivait pas à imaginer l’ange aux ailes noires se trémoussant sur la piste de danse ou venir commander un bloody mary au comptoir.

« J’aime bien les deux. Les collègues sont sympas, je me suis fais des bons amis grâce à ça. », dit-il, frottant lentement ses mains l’une contre l’autre en les fixant avec un petit sourire. Itzhak, Shan, Augustine avec qui il s’entendait bien même s’ils n’étaient pas particulièrement proches, et tous les collègues du bar de la discothèque avec qui il se sentait en franche camaraderie… Mais en même temps, il n’avait pas tant envie de les croiser ces jours-ci. Il serait content de les revoir à partir du lendemain, en reprenant le travail, mais n’avait pas recherché leur compagnie durant cette semaine.

« Ça fait combien de temps que tu travailles à la bibliothèque, toi ? » s’enquit-il, curieux. Il trouvait que ça lui allait bien. L’ange devait se trouver dans son élément, là-bas. Il savait déjà qu’elle aimait bien lire, et c’était le genre d’endroit parfait pour quelqu’un qui semblait aussi sérieux et discret qu’elle.

_________________
Pauvre Dieter.
Louna
Ange

Louna

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 423
Messages : 72
Pauvre Dieter! Empty
MessageSujet: Re: Pauvre Dieter!   Pauvre Dieter! EmptyMar 8 Jan - 8:41

« Ah, je m'ennuierais franchement si je ne travaillais pas » répondit Dieter avec un rire.

Louna hocha la tête, compréhensive. Elle avait le même sentiment. C’était même une des choses qui avaient fait qu’elle s’était décidée à travailler elle-même.

« Je travaille en cuisine une partie du temps. D’ailleurs je t’ai aperçue plusieurs fois dans la cantine avec des gens… Désolé de pas être venu te dire bonjour, j’étais toujours occupé à ces moments-là. Et puis, je travaille aussi à la discothèque. Je tiens le bar. C’est bien, on voit toutes sortes de gens dans ce boulot. »

Louna fit un petit signe de la main en secouant la tête avec un sourire, pour signifier à Dieter qu’elle ne lui en voulait absolument pas. Elle comprenait très bien. De toute façon, elle-même n’ayant pas vraiment essayé de rester en contact, elle aurait du mal à lui reprocher quelque chose.

Honnêtement, elle avait du mal à imaginer Dieter à la discothèque. Elle n’était jamais entrée là-bas, mais il lui semblait que cela aurait typiquement le genre d’endroit qu’elle aurait détesté. Trop de monde, trop de bruit. Louna se tenait à distance le plus possible des foules. C’était presque un réflexe. Même le réfectoire, certains jours ou certaines heures, lui semblait un peu trop surpeuplé.

Elle se demanda aussi à quelles « sortes de gens » référait Dieter. Ceux qui étaient complètement ivres à 11h le soir ? Elle était trop polie pour lui poser ce genre de question ironique, mais elle avait du mal à comprendre l’intérêt. Cela dit, elle avait peut-être loupé quelque chose. Vu qu’elle n’avait jamais posé les pieds dans la discothèque, elle avait sûrement des idées préconçues sur le lieu et les gens qui le fréquentaient. Elle se demanda s’il fallait qu’elle y passe un de ces jours, mais elle repoussa l’idée dès qu’elle lui vint. Non, trop de monde, trop de bruit. Pas besoin de rentrer pour savoir ça.

« J’aime bien les deux. Les collègues sont sympas, je me suis fait des bons amis grâce à ça. »
Eh bien, c’était le plus important, n’est-ce-pas ? Être content de comment on passait ces journées. Elle hocha la tête, en pensant à ses propres collègues. Travailler avec des gens sympas changeait beaucoup de choses.

Elle allait en faire la remarque quand Dieter reprit :
« Ça fait combien de temps que tu travailles à la bibliothèque, toi ? »
« Oh, pas très longtemps ! répondit-elle. Quelques mois. J’en avais un peu assez de rien faire à la base, expliqua-t-elle avec un petit sourire. C’est agréable de se rendre utile à une communauté qui a tant fait pour soi, je trouve » continua-t-elle, répondant sans le savoir aux pensées de Dieter sur le même sujet.

Une idée lui vint et elle ajouta :
« J’ai une amie fée qui travaille au réfectoire. Tu la connais peut-être ? Elle s’appelle Emma. Elle est très sympathique et assez respectée, donc je me disais que peut-être tu l’as déjà vue. C’est elle qui m’a donné de tes nouvelles. »

Elle réalisa ensuite qu’elle avait tournée la conversation sur l’incident dont avait été victime Dieter et elle se sentit un peu mal d’avoir ramené ça sur le tapis. Se morigénant intérieurement, elle reprit presque aussitôt, le changement de sujet un peu trop rapide pour être honnête :
« Et euh, je suis les cours, aussi. Ça prend pas mal de temps, au final, mine de rien. Tu y vas aussi ? »

Changement de sujet ou pas, elle était réellement curieuse. Elle se demandait si Dieter avait amélioré ses capacités en vol. Elle pensait que si il avait continué à bien progresser comme lorsqu’elle lui donnait ce qu'elle n'osait pas appeler des cours, il était probablement très bon aujourd’hui.

_________________
Pauvre Dieter! Signa10
Dieter
Ange

Dieter

Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 690
Messages : 138
Pauvre Dieter! Empty
MessageSujet: Re: Pauvre Dieter!   Pauvre Dieter! EmptySam 12 Jan - 17:32

« Oh, pas très longtemps ! Quelques mois. » répondit-elle. Elle enchaîna en disant qu'elle aussi n'aimait pas rester inactive et trouvait agréable de se sentir utile à la CAT, tout comme Dieter. Il lui fit un petit sourire, content d'entendre quelqu'un qui semblait être sur la même longueur d'onde que lui.

« J’ai une amie fée qui travaille au réfectoire. » reprit-elle. « Tu la connais peut-être ? Elle s’appelle Emma. Elle est très sympathique et assez respectée, donc je me disais que peut-être tu l’as déjà vue. »

Oh, Louna était amie avec Emma ? Dieter l'aimait bien, aussi. Ils n'étaient pas assez proches pour se voir en dehors du travail, mais le petit ange aimait bien travailler avec elle. Respectée, c'était un terme approprié pour la fée, bien plus posée que beaucoup de ses congénères.

« C’est elle qui m’a donné de tes nouvelles. »

Oh. Le visage de Dieter s’assombrit, et il détourna le regard. Tout le monde savait qu’il s’était fait pitoyablement blesser. Lamentablement. Ça le rassurait un peu que ce soit Emma qui l’ait appris à Louna, parce que ce n’était pas le genre de personne à déformer quoique ce soit ou à colporter des ragots. Mieux valait que ce soit ce genre de personne plutôt que, disons, Shan, par exemple… Lui devait en rajouter. Dieter pouvait être sûr que ceux qui avaient été mis au courant par le sorcier sino-américain étaient persuadés que Dieter avait presque perdu un bras et s'était fait à moitié arracher une aile, et qu'il attendait encore aujourd'hui, comateux, dans un lit de l'infirmerie de pouvoir marcher de nouveau. Uh.

Peut-être que Louna sentit la baisse de moral soudaine du petit ange aux ailes grises, parce qu’elle changea abruptement de sujet.

« Et euh, je suis les cours, aussi. Ça prend pas mal de temps, au final, mine de rien. Tu y vas aussi ? »

Dieter redressa la tête, reprenant son sourire poli.

« Mmh. Oui. J’aime bien le groupe dans lequel je suis pour les entraînements au combat… » répondit-il. « Enfin là j’ai pas pu y aller cette semaine. » ajouta-t-il avec une nuance de regret dans la voix. Après quoi il se tint coi, regardant ses mains en frottant une paume contre l’autre, cherchant comment ne pas laisser la conversation s’éterniser sur cette note peu joyeuse.

« Hmm », fit-il après quelques secondes, revenant sur ce qu'avait dit Louna juste avant. « Oui, je connais bien Emma, nos emplois du temps convergent plusieurs jours de la semaine donc je travaille souvent en même temps qu'elle... Elle est sympa. » C'était une bosseuse, sérieuse, tout ce que sa part allemande appréciait.

« Au fait, en vol j’ai fait des progrès  depuis que tu m’as donné des cours. », reprit-il avec un beaucoup plus d’entrain, agitant légèrement ses ailes dans son dos. Voilà, ça c’était quelque chose de positif qu’il pouvait lui raconter. « Tu m’as vraiment aider à commencer, je n’y arrivais pas du tout avant que tu ne m’apprennes comment faire. »

_________________
Pauvre Dieter.
Louna
Ange

Louna

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 423
Messages : 72
Pauvre Dieter! Empty
MessageSujet: Re: Pauvre Dieter!   Pauvre Dieter! EmptyMar 15 Jan - 8:40

« Mmh. Oui. J’aime bien le groupe dans lequel je suis pour les entraînements au combat… Enfin là j’ai pas pu y aller cette semaine. »

Louna, qui avait ouvert la bouche pour parler de ses propres entraînements, s’en empêcha lorsqu’elle entendit le regret dans la phrase de Dieter. Ouuuups, elle avait encore lancé la conversation dans la mauvaise direction…

Gênée, elle chercha quelque chose à dire, mais elle ne trouva rien, et le silence s’installa pendant quelques instants. Durant ces quelques secondes, le malaise de la jeune ange grandit et elle fut soulagée lorsqu’elle entendit Dieter rompre le silence en lui expliquant qu’il connaissait effectivement Emma et l’appréciait.

Louna sourit, contente de voir que l’ange partageait son opinion sur la fée. Emma était vraiment quelqu’un de bien et même si Louna était consciente qu’elle ne connaissait que peu de choses sur la fée, elle était heureuse et fière de pouvoir l’appeler son amie. L’opinion d’Emma avait de l’importance pour elle, et elle était ravie de se rendre compte que Dieter la connaissait aussi. D’une certaine façon, savoir que l’ange connaissait et appréciait quelqu’un comme Emma le grandissait à ses yeux. Elle n’aurait pas été déçue si il lui avait dit ne pas connaître son amie, mais elle était heureuse qu’il partagea son opinion au sujet de la fée.

Puis Dieter retourna au sujet de conversation précédent :
« Au fait, en vol j’ai fait des progrès depuis que tu m’as donné des cours. Tu m’as vraiment aidé à commencer, je n’y arrivais pas du tout avant que tu ne m’apprennes comment faire. »

Louna rougit jusqu’au blanc des yeux, très embarrassée d’être complimentée de cette façon. Gênée, mais aussi très flattée et contente pour Dieter, elle répondit aussitôt en bégayant un peu :
« Ah m-mais n-non, c’est toi qui as fait tout le travail, hein. »

Elle prit une inspiration et reprit plus calmement, le feu sur ses joues diminuant progressivement :
« J’étais sûre que tu allais t’améliorer rapidement. Je suis contente si j’ai pu t’aider un peu. Je savais pas trop à quel point ça t’avait servi… En tous les cas, je suis sûre que tu aurais réussi sans moi. »

Cela lui rappela soudainement un autre cours qu’elle avait elle-même suivi, et elle enchaîna :
« Moi, c’était la dématérialisation qui me posait problème. Je m’en suis sortie grâce à Ajartiel. Il m’a donné seulement un cours mais ça m’a vraiment aidé. Je pensais jamais que j’arriverais à faire quoique ce soit dans cette matière, mais finalement je m’en sors, maintenant. »

Elle ne dit pas qu’elle était même une des meilleurs élèves, selon ses professeurs, et assurément la meilleure de son groupe. Louna n’était pas du genre à se vanter. Elle voulait juste montrer à Dieter que, peu importe le niveau duquel on part, il y a toujours moyen de s’améliorer.

« C’est même un de mes cours préférés, reprit-elle avec des étoiles dans les yeux. Je veux dire, j’adore voler, mais ici c’est quand même limité, enfin, je trouve. Pour la dématérialisation, c’est quand même plus simple. »

Elle se demanda si Dieter avait la même opinion des cours qu’elle. Elle hésita à lui en parler, mais comme il semblait apprécier les cours, elle décida de continuer, sa voix posée et son visage sérieux.

« Je pense que ces cours sont vraiment importants pour se connaître mieux. Je veux dire, ce qu’on peut faire, en tant qu’ange. Mais aussi, j’aimerais vraiment mettre tout ça au service de la CAT, un jour. Je veux dire, je suis certainement pas encore prête. Mais je voudrais bien aider la CAT et les autres créatures comme on nous a aidé, nous. Je pense que c’est important ? »

Sans vraiment le vouloir, elle finit sa phrase sur une interrogation. Dieter n’avait peut-être pas du tout la même opinion sur le sujet. Elle n’avait pas eu le loisir de discuter de tout ça avec un autre ange auparavant et elle était curieuse de son opinion.

_________________
Pauvre Dieter! Signa10
Dieter
Ange

Dieter

Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 690
Messages : 138
Pauvre Dieter! Empty
MessageSujet: Re: Pauvre Dieter!   Pauvre Dieter! EmptySam 9 Fév - 12:49

Louna sembla extrêmement gênée par l’affirmation de Dieter. « Ah m-mais n-non, c’est toi qui as fait tout le travail, hein. » Mais nooon. Louna avait été une bonne prof, très patiente, très pédagogue, et le pauvre petit ange qui n’avait jamais su utiliser ses ailes avait enfin pu les ouvrir pour prendre son envol. Il lui était très reconnaissant.

Elle continua, apparemment pleine de doute sur le fait qu’elle l’avait vraiment aidée. Mais siiii, pensa-t-il tout en lui faisant un sourire rassurant. Il avait vraiment été content que ce soit elle qui l’aide.

Il n’osa pas l’interrompre pour la réassurer de sa reconnaissance, parce qu’elle continua sur la dématérialisation. Oh, elle avait eu un cours avec Ajartiel ? Un cours particulier ? Et donc, elle aussi savait le faire. Dieter se considérait comme plutôt bon en dématérialisation maintenant, lui. Est-ce qu’il l’avait montré à Ajartiel, d’ailleurs ? Il avait beau considérer qu’il était étrange qu’il ait accédé au statut de chef de race, il n’empêche qu’il l’était et faisait tout de même son boulot. Et sans hurler sur ses subordonnés. L'aperçu que le petit allemand avait eu des relations au sein d'une armée, de son vivant, lui permettait d'apprécier à sa juste valeur la manière qu'Ajartiel avait de diriger. Même si bon, il restait loufoque qu'il soit chef, hein.

Dieter aurait eu envie de lui montrer ce qu’il savait faire, à son chef. Son approbation lui importait. La dernière fois qu’il l’avait vu, il s’était présenté sous un jour pitoyable, d’ailleurs… Uh. Il se passa une main sur la nuque, comme pour chasser la honte qu’il ressentait à s’être présenté, éclopé, devant son supérieur hiérarchique.

Louna semblait particulièrement enthousiaste en pensant aux cours de dématérialisation. Apparemment, ça devait lui plaire beaucoup. Dieter se fit la réflexion qu’elle paraissait beaucoup plus… bavarde, même si c’était peut-être pas le terme approprié pour parler de Louna, par rapport à leurs échanges passés. Elle semblait moins timide, sans être affirmée toutefois.

« Je pense que ces cours sont vraiment importants pour se connaître mieux. » continua-t-elle, sérieuse. « Je veux dire, ce qu’on peut faire, en tant qu’ange. Mais aussi, j’aimerais vraiment mettre tout ça au service de la CAT, un jour. Je veux dire, je suis certainement pas encore prête. Mais je voudrais bien aider la CAT et les autres créatures comme on nous a aidé, nous. Je pense que c’est important ? »

Sa dernière phrase semblait se terminer par un point d'interrogation. Dieter resta un instant silencieux, assez surpris par le discours de Louna dont, si sa voix n'en portait pas la trace, encore marquée par la discrétion coutumière de l'ange aux ailes noires, les mots étaient très affirmés. Elle semblait dire quelque chose qui lui tenait vraiment à coeur.

« Mmh », fit-il avec un sourire, regardant ses mains. « Oui… c'est important. » répéta-t-il après un nouvel instant de silence. L'entraînement lui manquait soudain un peu plus. Il avait vraiment envie de faire des efforts supplémentaires, de faire la fierté de son instructeur et de pouvoir, ultimement, servir la CAT autrement qu'en servant des boissons et en faisant la cuisine (même si ça avait son utilité).

« J'aimerais bien progresser… » commença-t-il, avant de se mordre la lèvre, le regard toujours sur ses mains. « Toute cette histoire… Ça m'a montré que je suis pas à… pas à la hauteur. » Il déglutit.

_________________
Pauvre Dieter.
Louna
Ange

Louna

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 423
Messages : 72
Pauvre Dieter! Empty
MessageSujet: Re: Pauvre Dieter!   Pauvre Dieter! EmptyJeu 23 Mai - 4:39

[HS: Pardoooooooon...... >< ]

À la semi-question de Louna, Dieter hésita, puis finit par dire :
« Mmh. Oui… c’est important. »
Louna hocha la tête sans développer. C’était quelque chose qui lui tenait vraiment à cœur mais peut-être que ça n’était pas aussi important pour son camarade angélique. Soudain, celui-ci continua :
« J’aimerais bien progresser… Toute cette histoire… Ça m’a montré que je suis pas à… pas à la hauteur. »

Surprise, Louna leva la tête et observa le jeune ange. Elle ne comprenait pas tout ce dont il parlait, mais elle sentait comme un sentiment d’inutilité ou d’inadéquation qui émanait de Dieter, et elle n’aimait pas ça. Pas ça du tout.

« Euh. Je suis désolée, je voulais pas te rappeler des souvenirs désagréables, » commença-t-elle. Elle se demandait si par « Tout cette histoire », Dieter parlait du vampire ou des entraînements, mais elle n’osa pas demander des éclaircissements, de peur de sembler indiscrète.

Elle continua, la tête inclinée, les yeux sur le visage de l’ange, la voix douce :
« Tu sais, je, euh, je ne crois pas que qui ce soit puisse ne pas « être à la hauteur ». On a tous nos faiblesses, bien sûr, mais cela ne veut pas dire qu’on est moins que les autres, ou pas autant que ce qu’on pourrait être. Parce qu’on a aussi nos points forts. Et qu’on peut tous s’améliorer. »

Elle hésita, puis décida de poursuivre, ces yeux se baissant vers l’ourlet de son haut qu’elle commença à tripoter :
« Moi, je trouve que tu es quelqu’un de bien, Dieter. Tu es très à l’écoute des gens et moi, ça m’a vraiment fait du bien. (Elle rougit un peu.) Je veux dire, je suis pas très à l’aise dans mes interactions avec les gens, tu vois ? Mais je me suis améliorée, et c’est aussi grâce à toi. »

Ses joues revinrent progressivement à leur couleur normale et elle rit un peu :
« Si tout le monde était comme toi, ça aurait vraiment été plus facile pour moi ! »

Elle releva la tête, reprenant son sérieux, pensive. C’était vrai, si la CAT avait été un endroit plus calme, moins bruyant, elle aurait sûrement moins essayé de se cacher à la librairie. Et si les gens avaient été plus à l’écoute, peut-être qu’elle aurait eu moins peur de parler avec eux ? Bon, elle ne pouvait pas en être sûre, évidemment. Et puis, il y avait des gens comme Ajartiel, à l’opposé de Dieter, mais qui l’avaient forcé à sortir de sa carapace, et elle leur était reconnaissante. Mais enfin, Dieter faisait aussi parti de ceux à qui elle était reconnaissante, pour sa gentillesse notamment, et elle tenait à ce qu’il le sache.

Revenant au jeune ange, la tête légèrement inclinée, de sorte que quelques mèches balayaient son visage, elle reprit :
« Enfin, ce que je te disais, ça fait partie de mes objectifs à moi, dans le futur. Mais c’est pas forcément non plus l’objectif de tout le monde, et ça, je comprends tout-à-fait. Je veux dire, ce qu’on fait, à travailler à la base, c’est déjà rendre service à la CAT, je trouve. C’est juste que… (Elle hésita.) J’aimerais faire… (Elle hésita de nouveau, baissant les yeux, cherchant le mot juste.) Pas « plus », vraiment. Mais… Autrement. J’aimerais bien aider la CAT différemment de ce que je fais déjà, en fait. »

Honnêtement, elle comprendrait parfaitement que Dieter ne voit pas les choses comme elle, qu’il soit content de ce qu’il faisait sans avoir envie de faire ce qu’elle, elle voulait faire. Mais sa petite phrase semblait montrer autre chose et, pour être honnête, elle aurait bien aimé en savoir plus…

_________________
Pauvre Dieter! Signa10
Contenu sponsorisé




Pauvre Dieter! Empty
MessageSujet: Re: Pauvre Dieter!   Pauvre Dieter! Empty

 

Pauvre Dieter!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chavez traite Obama de « pauvre ignorant »
» Dieter Feuerbach
» Ca chie au Chili
» Nazik-Zaddan
» Une gazelle pas si innocente que ca [En attente d'une deuxième validation]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Aire des Anges (4e Sous-Sol) :: Salon-