AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 Souvenirs d'une nuit (PV Stella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aela
Ange



Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 255
Messages : 29
MessageSujet: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:34

[Message posté le Ven 14 Aoû 2009, 17:53]
Souvenirs d’une nuit



(NDA : Pour l’information et surtout pour vous rassurez, mon père est super gentil, vous n’avez pas à appeler la DPJ. Twpsyn= Idiot/e en Gallois)
***

Magalie l’avait deviné depuis quelques jours déjà, mais il était impossible pour elle d’assimiler cette information. Elle était seule recroqueviller dans son lit, les larmes coulait sur son doux visage et allait mouiller son chandails noir, créant sur leurs passages des sillons qui partait de ses yeux et qui descendait le long de ses joues.

Son monde venait de s’écrouler à jamais. Le seul réconfort qu’elle avait, le seul amour humain qu’elle avait, venait de s’évanouir dans le néant. La jeune fille de 16 ans cacha son visage dans ses mains et sanglota de plus belle.
Pourquoi? Pourquoi? Se demanda-t-elle.
Pourquoi les dieux (ou le Dieu) semblait s’acharné sur son sort et s’amusait vraisemblablement à tout faire pour la rendre malheureuse.

Un corbeau, son compagnon habituel, se posa sur le bord de la fenêtre et l’appela. Elle le regarda et se leva. Sèchement, elle referma la vitre, fessant s’envoler le pauvre animal. Rageusement, Magalie se lança à plat ventre sur le lit, où elle pleura encore la tête dans son oreiller.
Après s’être endormie, le visage baignant de larmes, elle se fit réveiller par du bruit au sous-sol. Elle se frotta les yeux coller par les pleurs et tendit l’oreille. C’était son père qui criait après sa mère.
-C’est de ta faute s’il est mort. Tout est de ta faute! Tu as maudit cette famille.
Disait le maître de maison.
Il y eu un bruit sourd signifiant qu’un objet lourd et mou tombait au sol et des lamentations. La Galloise devina tout de suite que son père battait sa mère, comme il y en avait l’habitude lorsqu’il était frustré ou trop confus.
La jeune fille dégouté ouvra sa fenêtre et sauta en dehors, lorsque ses pieds nus touchèrent le sol, elle se tordit légèrement une cheville. Ignorant la douleur, elle couru a son vélo et partie. Elle s’arrêta qu’une vingtaine de minutes plus tard devant une petite forêt. Elle y pénétra et cria haut et fort, au milieu de la nui, se qu’elle avait sur le cœur.
-NON, C’EST DE VOTRE FAUTE, TWPSYN ! TWPSYyyyn…Sa voix se cassa et elle repartie en pleurs devant une petite cabane en fer, en murmurant le nom de son frère disparut depuis longtemps et dont on venait de retrouvé le corps, vidé de son sang.

***

Aela se réveilla en sursaut dans une chambre qui lui s’emblait inconnue. Ses mains tremblaient, premier signe avant coureur d’une terrible crise de panique. Elle s’assit sur son lit et se souvenu qu’elle était dans sa chambre de la C.A.T., chambre qu’elle occupait depuis plus d’un mois déjà. Il n’y avait pas grand choses dans cette pièce, un lit, une table de chevet, une commode à peine rempli et un tabouret orné d’un radio, seul objet électronique, étaient les seuls meubles occupant la place. Tout était bien rangé, à sa place. Les murs étaient encore blancs et les meubles n’affichaient guère plus de couleurs. C’était bien morne comme endroit et il n’y avait rien pour réconforter la jeune Ange.

Sentant la crise arrivé, Aela prit la télécommande de sa radio, sur la table de chevet et après plusieurs essais/erreurs, elle réussi à faire démarrer l’appareil. Malheureusement, au lieu de la musique réconfortante d’une guitare, au quel elle s’attendait, se fut un les notes mélancoliques d’une piano qui retentirent dans la chambre, arrachant des frissons d’horreur à l’immortelle qui se maudissait d’avoir écouté cette cassette (oui, une cassette) avant de s’endormir. Voulant fermer l’instrument technologique, elle appuya tenta d’appuyer sur un bouton, mais ses mains tremblantes échappèrent la télécommande qui alla trouver refuge sous son lit.
Aela se leva avec difficulté pour reprendre l’objet tout-à-coup douer de vie, mais ses jambes s’étant elles aussi missent à trembler, elle s’écrasa par terre. C’est alors que la panique, tel un lent venin se mit a englobé complètement le cerveau de l’épeurée, lui enlevant toutes perceptions de la réalité. La paniquée rampa alors vers un coin de sa chambre et se mit en boule, les bras autours des jambes. Les yeux brûlants de larmes refoulées, l’estomac serré, les tempes douloureuses, elle fixait sans la voir, la porte de sa chambre clause.

Les hallucinations commencèrent et l’Ange vit des fantômes imaginé de personnes qui la hantaient déjà lorsqu’ils étaient vivants. En entendant la voix de son père chuchoté à son oreille, elle cria en se tenant les oreilles des deux mains, elle ne cria qu’une fois, mais d’un crie fort et terrifié, qui réveilla surement les quelques Anges qui dormaient dans les chambres adjacente à la sienne.

C’est donc perdu dans son délire qu’elle se recroquevilla et se mit à marmonné des mots inaudibles en cœur avec la musique.

_________________
Plop !
Stella Fox
Vampire

avatar

Grade hiérarchique :
  • Adjudant

Points : 430
Messages : 61
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:35

[Message posté le Dim 16 Aoû 2009, 19:37]
La nuit était longue et enuyante pour la jeune vampirette. Assis sur son lit, Stella lisait rapidement un article sur Austin Butler un comédien de la série "Ruby The Rockits"... Bien qu'elle ne conaisait pas ni l'acteur, ni la série télévisé... Les deux écouteurs de son Ipod nicher dans ses oreille, elle frodonnait "Duck No Magical Adventur" d'Antic Cafe (Bien que cette chanson est practiquement impossible à frodonner... La jeune fille dérrière l'écran as éssayer plusieurs fois sans aucun sucés.) et rêvassait tout en même temps.

Elle regarda emsuite sa montre. Les cours allait bientôt commencer mais elle avait encore un peu de temps pour aller ce balader. Habiller étrangement très simplement soit un jeans noire et un t-shirt bleu, elle quitta sa chambre.

Elle montat lentement les escaliers et... Wow... Elle ce croyait dans un véritable film d'horreur. Un crsi sur-puissant presque de meurtre venait très distinctement du dortoire des filles.

La curiositée l'emporter et Stella ce dirigea vers la provenance du cris et des sanglots qui le précédait. Un autre coup d'oeil sur sa montre. Elle allaity être en retard... Mais à quoi bon ? Qu'est-ce qui pourait lui arriver de SI pire parcequ'elle n'est pas aller à son cours ?

Stella s'arrêta devant une porte. En déposant son oreille sur celle-ci, elle put entendre avec une impressionante claireté les sanglots qui déchirais la nuit accompagné d'un petit marmonage...

Impolie, voilà de quoi l'aurait traiter sa tante si elle aurait appercut la vampirette commencer son geste. Stella mit sa main sur la poignée de la porte et tout doucement la tourna en poussant légèrement la porte...

Elle mit entra tout doucement dans la pièce et vut, recroqueviller dans un coin, une fille visiblement... euh... déprimé ? Triste ?. La scène était gloque... Avec le piano en musique de fond et l'ange au cheveux d'ébène qui marmonait. Elle avait vue assez de film d'horreure pour savoir qu'à cette instant, la jeune fille aurait put ce révelé être un monstre qui vous foudroit du regard avant de dévorer votre coeur.... Mais c'était la réalitée pas un film...

Stella risqua donc le tout pour le tout et s'approcha de l'ange et alla même jusqu'à s'assir devant elle.


"Tu sais qu'en ce moment tu me fou une sacrée trouille ? Non mais qu'est-ce qui va pas... Oh avant je vais me présenter ! Je suis Stella... Et toi ?"

_________________
Plop !
Aela
Ange



Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 255
Messages : 29
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:36

[Message posté le Jeu 20 Aoû 2009, 16:05]
(Très cour je sais, mais bon ça fait quand mm ça)

La jeune Ange ne vit pas la porte s’ouvrir, trop plongée dans ses peurs et ses fantômes, même si elle la fixait de ses yeux devenu gris par l’angoisse. Elle sursauta donc lorsque que la vampirette parla. Elle vit les lèvres de l’humanoïde bougées et entendit quelque chose, mais son cerveau était trop engorgé pour comprendre quoi que ce soit. Si elle aurait eu les idées claires, elle aurait put comprendre que l’être de la nuit avait été alertée par son crie, mais comme noter plus tôt elle n’était pas dans son état normal. Aela posa ses yeux écarquillés et troublés sur Stella, sans vraiment décerner ses traits. Elle fut parcourut par un frisson, même si dans la pièce il ne fessait pas particulièrement froid. Elle ne savait que faire, qui était cette personne et encore plus ce qu’elle était! Elle entendit la voix de son père lui susurrer des mots doux dans l’oreille. Paniquée, la jeune femme se releva en bousculant l’autre et accrochant son tabouret, la fessant tomber en même temps que sa radio. Le bruit de la l’appareil s’écrasant par terre se répercuta dans le silence environnant, ne rassurant point l’Ange qui, terrorisée, décida de sortir de cette pièce maudite.

Elle prit la direction de la porte. En avertissant, presque inaudibles, l'autre jeune fille de quitté aussi la pièce si elle tenait à elle, mais en Gallois, malheureusement. Ce qu’elle ne remarqua pas c’est qu’en tombant, elle c’était couper à la cheville et dans le dos. Le sang dégoulina jusqu’au sol où il se dissipa en une nuée de petites étoiles brillantes où il vient tacher la robe de chambre en coton bleu marin. L’odeur se rependit dans la pièce, espérons que la vampire avait déjà but se soir…

_________________
Plop !
Stella Fox
Vampire

avatar

Grade hiérarchique :
  • Adjudant

Points : 430
Messages : 61
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:38

[Message posté le Jeu 20 Aoû 2009, 17:11]
L'ange fixait Stella avec ses yeux agrandis, surment par la surprise de voir quelqu'un débarquer dans sa chambre. Surtout lorsque la personne est un total inconnue.

Non mais, c'était qu'elle était folle l'ange au quoi ? Bousculant Stella sur son passage, l'orage Aela fesait des ravage emportant sur son passage un tabouret et la radio. La vampirette resta sur place étonné par ce spectacle. La douce mélodie coupée par le bruit de l'appareille (surment) ce brisant sur le sol.

L'ange obliqua vers la porte et lui parla dans une langue étrangère à Stella. Spotlight ne put s'empêcher de remarquer les petites étoiles brillante qui était accompagné par l'exquise odeure du sang.

La vampirette avait éffectivement déjà prit son petit-déjeuner. L'odeure réveilla en elle une nouvelle faim, comme l'odeur de biscuit fraîchement sortie du four.

Stella aggripa l'ange par le bras, luttant contre son instinct de tueur. Elle n'allait quand même pas la mordre ! Premièrement parceque c'est interdit, deuxièment ca ne servirais à rien et trosièment Azari lui ferait la peau parcequ'en plus elle avait sècher les cours...

Une main devant la bouche et l'autre qui tenait fermement le bras d'Aela, Spotlight regarda la jeune femme qui s'emblait vouloir quitter la pièce.


"Bonne idée... Je te suis..."

_________________
Plop !
Aela
Ange



Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 255
Messages : 29
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:39

[Message posté le Dim 23 Aoû 2009, 14:02]
(Je ne comprends pas vraiment ta dernière phrase donc je vais faire comme si je ne l’avais pas vu)

La tentative de fuite de la Séraphine fut arrêtée par une poigne forte endémique aux Vampires. Le contacte de la peau froide sur la sienne réveilla quelque peu Aela qui commença à pouvoir faire la différence entre la réalité et ses cauchemars. Elle pouvait par contre toujours voir ceux-ci, mais maintenant c’était comme si un voile transparent les recouvrait les rendant moins réel. Seul le visage de Stella déteignait dans se décor spectral.

Le temps que l’Ange fasse cette constatation une vingtaine de secondes s’était passées sans qu’elle ne bouge. Elle battit des paupières, chassant l’expression de folie qui c’était emparé de ses yeux et posas ceux-ci sur la vampire, puis sur ses mains dont l’une cachant son visage, signe évident que le sang la m’était mal allaise et l’autre retenant le bras de l’ex-fugitive. Dégoutée d’avoir été touchée pas quelqu’un de la même race que celui qui avait tué sont frère et elle-même, elle lui décrocha un regard courroucé rempli tout de même de larmes et sortie ses ailes en repoussant la suceuse de sang aux cheveux roses.

Elle lui dit, en anglais cette fois :
"-Ne me touchez pas, Monstre"

Mais elle ne put y mettre toute la colère voulue et flancha. Aela se précipita sur son lit où elle se mit en boule, les bras autour de ses genoux et ses ailes la protégeant. Elle se mit à sangloter et sans voulu pour sa lâcheté.

Elle regarda dans son dos, la vampirette toujours debout, puis remarqua que ses ailes avaient déchiré sa jaquette en sortant, elle maugréa encore plus.

L’Ange croyait sa crise fini lorsqu’elle put distinctement entendre dans son oreille la voix de son frère qui lui murmura :
"-Je ne t’est jamais quitté."

Cette phrase qu’il lui avait prononcé dans d’autres temps et circonstance était aujourd’hui empreint de toute l’amour qu’il avait (et qu’il a surement encore) éprouvé à l’égard de sa sœur. La jeune fleur se mit donc à pleurer de plus belle, créant ainsi une nuée d’étincelles bleutées. Ignorant Spotlight dans son dos, elle se remémora la plus part de ses souvenirs avec son frère, se qui la rendit encore plus triste.

(Stella ne serait pas supposée entendre la voix du frère et tu dois comprendre que le gros de la crise est fini)

_________________
Plop !
Stella Fox
Vampire

avatar

Grade hiérarchique :
  • Adjudant

Points : 430
Messages : 61
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:40

[Message posté le Jeu 27 Aoû 2009, 17:35]
[À L'AIDEEEE !!! J'ai deux topic avec des âmes en peine... Grrr... La bonne humeure de Stella n'est donc pas si contagieuse ?]

Stella ce sentait fortement regarder. L'expression de folie qui était fort apparant dans les yeux de l'ange plus tôt ce disipa peu à peu. Malgrée cela, Aela continuais de fixer Stella. Pendant une vigntaine de seocnde, la séraphine ne bougea pas d'un poil sauf pour battre des paupières.

Éffectivement, la vampirette était gêner par l'odeure de sang qui planait dans la chambre. Les yeux de l'ange prirent une expression étrangère à Stella. Spotlight était sûr que si les anges aurait put lancer des éclairs avec leurs yeux, elle y aurait surment passer électrocuter !

Stella n'eu le temps de rien faire que l'ange la repoussa et faisant sortir ses grandes ails noires. Comme un corbeaux.


"-Ne me touchez pas, Monstre"

Est-ce qu'elle venait vraiment de la traiter de monstre !!! Alors ça, Stella ne le prennait pas du tout. Elle n'était pas un monstre ! Seulement un vampire dont l'instinct de mordre avait refait surface par l'exquise odeure du sang de la séraphine.

Ah, la, la. Aela c'était élancé sur son lit en formant un espèce de cocon avec ses ails. Comment la faire sortir de ce qui semblait être un monde tout à fait parallèle ? Et puis voilà qu'elle pleurait. Que faire ? La consoler ?

Après tout, pourquoi pas ? Ajartiel l'avait bien consoler l'autre jour non ? Elle lui devait ça tout de même puisqu'il ne semblait comprendre absolument rien aux filles. Et selon les dernières statistiques de Stella, il ce passerait bien d'une autre fille à consoler.

S'approchant tout doucement de l'ange, la vampirette admirais les étincelles bleutée qui s'échapais de l'ange lorsqu,elle pleurait.


'' Qu'est-ce que t'as ? T'as pas à t'inquièter. Pour un vampire je suis plustôt sympaique ! Même un peu trop sympathique selon eux... Bref, tu sais ça fait du bien d'en parler ! Et entre filles, peu importe notre race on peut ce comprendre ! Enfin... Je crois...''

_________________
Plop !
Aela
Ange



Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 255
Messages : 29
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:41

[Message posté le Sam 29 Aoû 2009, 18:26]
La Vampire semblait vexée par la remarque d’Aela, mais celle-ci était bien trop triste pour en tirée une quelle conque satisfaction, d’ailleurs, elle ne remarqua même pas que le ‘’monstre’’ en question ne prenait pas très bien son nouveau qualificatif. Mais elle s’aperçu qu’elle s’approcha de du lit.

"Qu’est-ce que t’as ? T’as pas à t’inquiéter. Pour un vampire je suis plutôt sympathique ! Même un peu trop sympathique selon eux... Bref, tu sais ça fait du bien d’en parler ! Et entre filles, peu importe notre race on peut ce comprendre ! Enfin... Je crois... "

L’ange ravala ses larmes, elle savait maintenant que ses visons étaient partis, mais un nouveau problème avais fait son apparition et il avait les cheveux roses.

" Vous croyez?" Fit sarcastiquement la jeune femme. " Et bien moi, je ne crois pas. Il n’y a qu’une personne qui a sut me comprendre et elle est morte il y a plus de 100 ans. Ça c’est bien avant que vos arrières-grands –parents pensent à avoir des enfants! Alors, s’il vous plait laissez moi tranquille. Ce que l’on m’a volé ne pourra jamais m’être redonné "

Ouf, bien loin la petite Angelot de la Salle de Réveil. Il faut dire qu’elle n’avait pas vraiment peur des filles, même si celle-ci étaient armée de crocs et d’une force surhumaine. Ayant toujours été insultée à l’institution et surtout hors des classes par de jeunes pinbèches jalouses et ignorante, elle avait rapidement appris à se défendre et puisqu’elle avait eu des cours d’escrimes, ça ne finissait pas toujours bien. Mais les hommes étaient restés sa plus grande frayeur.

Aela était tellement désemparée, elle ressemblait à un petit oiseau blesser qui ce donnait des grands airs. Elle essayait de remettre en place sa carapace de femme forte et dur, mais depuis sa résurrection, elle avait l’impression de toujours pleurer, de ne pouvoir se refermée, comme à son habitude. La Séraphine porta sa main à son cou, ses doigts se refermèrent sur du vide, son collier, cadeau de son frère, ne l’avait pas suivi dans la mort. L’Ange n’arrivait pas à arrêté de pleurer et puis bien étrangement, elle se retourna et se jeta dans les bras de la Vampirette.

" Désolé, dit-elle, je ne devrais pas vous juger sans vous connaître. "

Elle ne put en dire plus, car des sanglots la secouèrent de plus belles.

_________________
Plop !
Stella Fox
Vampire

avatar

Grade hiérarchique :
  • Adjudant

Points : 430
Messages : 61
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:42

[Message posté le Sam 29 Aoû 2009, 20:33]
Ce qui as été volé ne pouvait pas être redonner. Ça Stella ne voulait pas y croire. Aela avait bien perdu la vie mais on lui en avait donne une nouvelle, avec des extra en plus !

"Stand in the rain, stand your ground, stand up when it's all crashing. You stand trough the pain. You won't drown. And one day what's lost can be found. Stand in the rain."

C'était la seule chose qui pouvait sortir de la bouche de la vampirette. Le refrain de la chanson "Stand In The Rain" de "Superchick" était une source de réconfort et d'inspiration pour Spotlight.

Stella ne comprit pas pour qu'elle raison l'ange sera le vide près de son cou. Mais c'était apparent. Quelque chose manquait au tour de son cou. Un objet que la mort aurais oublier derrière ?

Les sanglots d'Aela était un véritable flot. À la grande surprise de Stella, la séraphine ce jeta dans ses bras. Elle ne put que rester là l'air prit par la surprise.

La phrase d'Aela fit comme réveiller Stella qui battit des paupières. Puis elle resserra ses bras autour de l'ange. Déposant sa tête sur l'épaule de l'ange, la vampirette lui murmura quelque chose à l'oreille.


"Je crois que c'est pas mal le même reflex que les gens ont lorsqu'ils voient un vampire pour la première fois. Je ne t'en veux pas. Je suis même sur qu'on pourrait être de bonnes amies toi et moi."

(Je sais c'est un peu court mais au moins l'inspiration m'est venu dès le début... C'est bien... Non ?)

_________________
Plop !
Aela
Ange



Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 255
Messages : 29
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:43

[Message posté le Mar 1 Sep 2009, 18:32]

(Hum… Ouais…)

La phrase de Stella était vraisemblablement tiré d’un poème quelconque ou d’une chanson, mais n’apaisa pas la Jeune Ange qui était inconsolable, elle aurait bien voulu lui faire entendre raisons, mais les larmes lui empêchait de dire quoi que ce soit.

Lorsqu’elle tomba dans les bras de la Vampirette, celle-ci, la serra et lui murmura quelques mots à l’oreille, que la jeune femme réussie à comprendre entre deux gémissements. Elle sourit, la vampire semblait réellement sympathique. Elle se redressa, en tenant la créature de la nuit par les épaules et essaya d’arrêter ses pleurs. Elle essuya rapidement ses larmes de sa manche et voulu présenter ses excuses, mais elle dut se reprendre deux fois car les sanglots et les soupirs l’empêchait de dire quoi que ce soit. Et puis :

‘‘-Gomen, je n’aurais pas dut t’importuner comme cela. Je suis habituée à tout ça, dit-elle en désignant les couvertures éparpillées, le tabouret reversé et la radio fichu. Je suis gwael’’

Lorsqu’elle finit de prononcer ces mots, elle posa un doigt sur sa bouche, en offrant un sourire énigmatique à celle qui avait partagé, pendant quelques instants, sont malheur.
Elle étouffa quelques soupirs et fit un geste de la main, comme si elle pouvait effacer ce qui venait de ce passé, il y a 5 minutes à peine. Elle voulait d’ailleurs oublier ce qui venait de ce passer et espérait que ce serait le cas de la vampirette face à elle, car elle n’aimait pas que l’on connaisse ces faiblesses, car même les meilleurs amis pouvaient finir par ce retourner contre nous et tous divulguer. Vraiment la confiance n’était pas une qualité qui fessait partie du répertoire d’Aela.

La jeune Ange épousseta sa robe de nuit toute mouillée, fessant s'éparpiller d'autre poussière d'étoile bleutée qui s'envolèrent vers le plafond. Émerveillée, la séraphine les regarda montée doucement pour ensuite, disparaitre. Après un instant, elle regarda l'autre et lui fit un sourire gênée.

_________________
Plop !
Stella Fox
Vampire

avatar

Grade hiérarchique :
  • Adjudant

Points : 430
Messages : 61
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:44

[Message posté le Mar 8 Sep 2009, 17:33]
Même si les pleures de l’ange semblait vouloir persister à ce déverser en un flot de larme, celle-ci ce redressa, les mains sur les épaules de la vampirette, regardant Stella elle essuyas avec le manche de sa jaquette. Spotlight pouvait jurer que la Galloise tentait de dire quelque chose mais ses sanglots insistait pour bloquer l’accès aux paroles.

Lorsqu’elle en parvins en fin, Stella regarda Aela toute surprise. Premièrement : Avait-elle bien dit « gomen » dans le sens pardon en japonais ? Et deuxièmement : Comment être habitué à tout ce fouillis sentimentale qui semblait vouloir semer destruction dans la chambre de l’Ange ? De plus, la vampirette ne savais pont ce qu’était « gwael » ??? Est-ce bien cela ?

Servant à Stella un sourire énigmatique accompagné d’un doigt appuyer sur ses lèvres, elle fit un geste de la main qui pouvait ce traduire en « On oublie tout et on recommence à neuf d’accord ? ». Stella y considéra peu après avec un léger mouvement de tête.

Émerveiller par le spectacle qui s’offrait à elle, la vampirette fixait, tout comme Aela, les petites particules bleutée qui s’évaporais doucement vers le plafond. Comme si c’était tout à fait normale, elle ce servit l’une à l’autre le petit sourire gêner.


« Habituellement, » commença Stella, « Lorsque deux personnes ont le même reflex au même moment cela veut souvent signifier que ces deux personnes sont lier l’une à l’autre par une quelconque force surnaturel ou whatever, tu vois ce que je veux dire ? »

Peut-être que l’ange ne savait pas, peut-être que si, mais peu importe, Stella ce sentait déjà très proche de la séraphine.

« Est-ce que tu as bien parler en japonais ? J’adore le japonais mais je ne connais pas encore beaucoup de chose… Mais j’espère continuer à l’apprendre et un jour pouvoir parler japonais comme une petite japonaise ! Même que, j’écoute beaucoup de musique japonaise… Ça me passionne complètement ! Ce qui m’intéresse surtout beaucoup au japon ce sont leur modes que j’adopte complètement ! Euh… Sauf aujourd’hui… Disons que je me suis habiller plus simplement qu’à l’habitude »

Avec un sourire radieux, Stella termina son monologue repoussant ses cheveux vers l’arrière… Mais elle n’avait pas fini de parler. Elle se laissa tomber de dos sur le lit d’Aela.

« Je ne peux tout simplement pas comprendre comment tu peux t’habituer à tout ce fouillis ! Bon, j’avoue que je m’habitue très facilement à l’état actuelle de ma chambre ; soit un véritable désordre, ma foie désordonné, mais la différence en flagrante ! Complètement hors sujet, mais j’ai penser à cela l’autre jour. Ce qui est pratique as être ange/vampire c’est qu’on ne pourras jamais connaître ce que c’est d’avoir des rides ! C’est super non ? Moi en tout cas j’en suis fortement ravie ! Surtout qu’il y a une chose que je ne peux point ne pas m’en réjouir c’est que je peux me permettre de garder mon même caractère pour une jolie, belle et longue éternité… Mais bon, ça tu devais déjà être au courant… Oh zut… Désolé, je parle beaucoup trop ! Mais c’est que j’embarque tellement facilement dans un sujet de conversation que je perd toute notion… »

Stella fit un petit rire et regarda la séraphine… Elle espérait vraiment que l’ange soit aussi social qu’elle. Parce que faire de long monologue alors que votre compagnon de conversation ne dit qu’une phrase au dix minutes ça devient vraiment barbant à la longue !!!

_________________
Plop !
Aela
Ange



Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 255
Messages : 29
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:45

[Message posté le Dim 13 Sep 2009, 15:07]
Lorsqu’elle eu fini de regarder les étincelles qui provenait de son propre sang montée au plafond et qu’elle sourit timidement à Stella en même temps que celle-ci, elle l’écouta parler et se pencha vers le bas de sa jaquette. Elle l’observa, le tissu était fichu et on pouvait y voir encor quelques tâches de sang. D’un geste brusque, l’Ange arracha la partie qui était brisée, pour laissée entrevoir une jambe qui n’avait aucune égratignure, aucune et qui était lisse comme une peau de bébé. La vampirette fini son explication sur une forces surnaturelle qui pourrait les unir. Concentrée la Galloise marmonna un semblant de oui, à la question qui venait d’être posée. Mais venait-elle juste de répondre que la vampirette partait dans un grand monologue. La jeune Ange était en train de secouée le tissus qu’elle venait d’arracher, pour y enlever les dernières parcelles de sang et enfin ce débarrasser de cette désagréable odeur. Lorsque Stella eu finit, la Celte qui malgré les apparences écoutait attentivement, lui répondit :
‘‘-Je ne connais pas grand-chose à la…’’

Mais la vampirette n’avait pas encore finit, il fallait le croire, respectueuse, Aela l’écouta jusqu’au bout, pendant que l’autre continuait son soliloque, elle décida d’aller jeter le l’étoffe qu’elle gardait bêtement dans ses mains depuis tout à l’heure. La Vampire commença alors à parler de l’éternité et des avantages d’être vampire, etc. Mais ce sujet fit étrangement broncher la Séraphine, qui fronça les sourcils en ouvrant le couvercle de la poubelle.
''-Non, ''dit-elle

On pourrait interpréter ce mots par une réponse à l’une des deux milles questions de Spotlight ou encore pour dire que celle-ci ne parlait pas tant que ça, mais elle avait plutôt dit ça car elle croyait avoir un grattement venant de la corbeille qui lui était un peu trop familier.
''-KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!,'' s’exclama t’elle, réveillant surement les Anges qui c’était rendormi après son premier cri.

Elle laissa tombée le couvercle et le bout de jaquette à terre et sauta sur la Vampire, ce cachant dans ses bras. Comme une enfant qui aurait vue un monstre bleu et mauve tout poilu avec des cornes et tout (Monster Inc., ça vous dit quelque chose), elle se mit en boule sur Stella, en pointant l’endroit où elle se trouvait quelques secondes plutôt en marmonnant :
''-Chwi… Chwi…Chwilen ddu…''

Elle venait à peine de prononcer cela qu’une affreuse, épouvantable, horrible et monstrueuse…coquerelle sortie de la poubelle ses antennes se frottant l’une contre l’autre. Apeurée, la jeune fille, se cacha le visage sur le poitrail de Stella, en gémissant. En dehors des hommes, incluant son père, les coquerelles étaient son pire cauchemar, sa plus grande faiblesse.
''-Tuez la, s’il vous plait, s’il vous plait, s’il vous plait!''

_________________
Plop !
Stella Fox
Vampire

avatar

Grade hiérarchique :
  • Adjudant

Points : 430
Messages : 61
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:46

[Message posté le Lun 14 Sep 2009, 18:54]
La vampirette ne remarqua plus tard qu’avec une grande impolitesse, elle avait couper l’ange qui avait tenter de glisser une phrase entre le flot de paroles interminable qui sortait de la bouche de Stella.

Le monologue une fois fini, elle regarda Aela qui tenait à jeter un bout de l’étoffe imprégner de sang. Spotlight ne savais pas à la quelle de ses questions l’ange tenait à dire non mais bon elle ne s’en importait que très peu.

Toujours coucher sur le lit d’Aela, perdu dans ses pensée à la recherche d’un autre sujet de conversation à entamer, elle s’en fit sortir brusquement par la jeune Celte qui cria (encore) laissant tomber le couvercle de la poubelle et le bout de tissu. Avant même que Stella ne put même penser à réagir, l’ange l’avait rejoint ce cachant de les bras pâle de la vampirette. Pointant la corbeille du doigt, Stella ce releva en position assise toujours avec Aela près d’elle. Spotlight ne comprenait pas un mots de ce que l’ange disait mais elle pouvait visiblement s’apercevoir qu’elle était apeurée.

Les antennes ce frottant l’une contre l’autre, une affreuse coquerelle sortie de la poubelle. La vampirette compris donc ce qu’était le malheur de la Galloise lorsqu’elle celle-ci ce cacha le visage contre Stella et la supplia de tuer l’infâme, l’odieuse, l’affreuse et l’incroyablement laide coquerelle.

Poussant légèrement l’ange ne souhaitant pas la vexer, seulement celle-ci était sur elle alors comment aurait-elle put ce lever pour aller achever cette bestiole ? S’approchant de la poubelle, elle s’adressa à l’invité non-désiré comme on parle à un enfant.


« Hey… Mais tu fait quoi toi là hein ? Tu sais que t’es chanceuses d’avoir survécu jusqu’ici, mais vois-tu, tu fait peur à ma nouvelle amie… Et comme tu es indésirable… Je vais t’exterminer ! »

Pendant qu’elle parlait, Stella en avait profiter pour détacher un des ses souliers et frappa la coquerelle avec la semelle de ses converses. L’invité retomba dans la poubelle et la vampirette pivota sur elle-même pour revenir face à Aela.

« Voilà… Plus de coquerelle ! Inutile de me remercier ! »

Rechaussant son soulier, elle ce dirigea vers le lit ou ce trouvait Aela. Elle voulait prendre paroles mais quelqu’un entra dans la chambre.

_________________
Plop !
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000166
Messages : 409
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:48

[Message posté le Sam 3 Oct 2009, 19]
La quantité nécessaire de sommeil pour être parfaitement reposé varie d’une personne à l’autre. Ajartiel, lui, faisait partie de ces chanceux à qui une moyenne de six heures par nuit suffisent. Par contre, ces six heures, il en profitait un max ! Surtout ces rares fois où, comme cette nuit-là, ses cauchemars lui foutaient la paix. Parce que, depuis un bout de temps, ses nuits finissaient plutôt après trois ou quatre heures... Quoiqu’il en soit, l’important n’était pas là. Le fait était qu’il dormait comme une pierre décédée, sourde, cryogénisée et ensevelie ! Rien que ça, ouais ! Et donc, comme on le devine, tout le crapahutage dans le dortoir des filles ne le fit même pas se retourner dans son sommeil.

Il se fit néanmoins réveiller. Apparemment, les autres Anges, eux, ça les avait tirés du lit... Et ils se vengeaient en faisant pareil avec lui ! Joke. Évidemment, ils venaient chercher leur supérieur pour qu’il aille voir... Et Ajartiel dû terminer ainsi ça nuit. Mais commençons par le début...

Le chef des Anges ronflait paisiblement lorsque deux mains glacées se saisirent de ses épaules pour le secouer comme un prunier. Heureusement, il dormait avec un T-shirt. Le choc fut moins grand. Hep.


"De qu’est-ce que quoi qu’y se passe ?" , fut à peu près sa question quand il émergea difficilement des bras de Morphée. Et puis il réalisa qu’il y avait quelqu’un dans sa chambre !

Après avoir réussi à se décoller les paupières, il pu reconnaître Elize, un esprit de quarante-quelques années prisonnier pour l’éternité d’un corps de petite fille de dix ans. Il l’aimait bien... mais c’était pas une raison pour débarquer dans sa chambre !


« Désolée Ajartichou. On a bien essayé de cogner, mais pas moyen de te réveiller. Alors on a passé le mur... »

Et c’est là qu’il réalisa que – hey ! – c’est qu’ils étaient trois dans sa chambre ! Il fut sur pieds en quelques instants, s’attendant à un truc genre une attaque de la W.E.F. Que nenni ! Le topo d’Elize se résumait à des cris étranges provenant du dortoir des filles. Okay, c’était quand même digne d’intérêt, mais... Comme pour prouver les dires des jeunes Anges, un grand ''-KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!'' comme ceux dans les films d’horreur se fit entendre.

Ajartiel ne prit pas la peine de s’habiller. Nu pieds, vêtu d’un simple bas de pyjama (un genre de jogging) et d’un T-shirt délavé, il se précipita hors de sa chambre en ordonnant vaguement aux autres de retourner se coucher. La chambre d’Aela ils avaient dit... Pourquoi hurlait-elle de la sorte ?


"Aela ?" , héla-t-il lorsqu’il déboucha dans la chambre de cette dernière. Une surprise l’y attendait...

"Spotlight ?!"

Qu’est-ce qu’elle faisait-là ? Enfin, non. Il y avait plus prioritaire.

"C’est quoi tout ce raffut ?" , interrogea-t-il, un peu brusquement.

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Aela
Ange



Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 255
Messages : 29
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:49

[Message posté le Dim 4 Oct 2009, 19:31]
(Ajartichou ><)

La vampirette poussa l’Ange pour se levée, celle-ci, bien trop préoccupée par la bestiole à antennes, ne s’offusqua point. Au contraire, elle se colla sur le mur où était accoté son lit et ramena ses ailes noires sur elle. La Celte se cacha le visage dans ses mains pendant que l’autre parlait au monstre. Horrifiée, elle regarda Stella levée sa chaussure vers l’insecte et dans un bruit sourd accompagné d’un craquement de carapace, l’écrasée. La Séraphine ne put retenir une grimace accompagnée d’un « Beurk ». Alors son invitée importune (Stella, pas le truc avec des antennes) pivota et posa son regard dans les yeux gris de l’Ange et la réconforta sur le sors de la coquerelle.

Elle crut voir Spotlight ouvrir la bouche, lorsqu’elle entendit son nom, prononcée en même temps que la, que dis-je, SA porte s’ouvrait sur le Chef des Anges. Aela ouvrit la bouche, la referma, le fixa avec de grand yeux et se mit à rougir comme une tomate, fait étonnant contenu du fait que son cœur ne battait plus depuis peu.

Ajartiel s’emblait déconcerté, légèrement tendu — qui ne le serait pas à s’introduire comme ça dans la chambre d’une fille? Et sans son consentement en plus! — et pas tout à fait réveillé. Il interrogea les deux filles. La Galloise était énormément, abondamment, amplement, largement et excessivement gênée, essayez de comprendre, elle a vécu dans un temps ou même les pantalons étaient considérée comme trop oser pour les femmes. Alors, un homme qui rentre à l’improviste dans la chambre d’une jeune fille alors que celle-ci n’est vêtue que d’une légère jaquette, c’est plus qu’embarrassant. Non seulement cela, Ael avait toujours eu honte de ses ailes noires (différents quoi!) et c’était pire en présence d’un compatriote, d’ailleurs même après six mois, elle n’arrivait tout simplement pas à s’intégrée parmi les siens.

C’est donc infiniment confuse qu’elle regarda le Magyar. Une seconde… deux secondes… trois… quatre… cinq en tout, qui s’emblèrent passées comme des heures. Mais la porte qui était rattachée à un « spring », finit par se refermer brutalement, tirant l’Ange de sa torpeur. Ne pouvant réprimée un petit cri, elle saisissa le premier oreiller qu’elle vue et le lança vers le Chef de race. Penaude, elle se cacha sous ses couvertures, tel un petit oiseau apeuré, fessant voleter quelques plumes noires qui se désagrégèrent.

Elle ferma les yeux dans le noir et essaya de se ressaisir. Timide, elle dit de sa cachette :
''-Qu’est… qu’est… qu’est-ce que vous faites ici?''
Elle se mélanga dans ses mots et l’embarras aidant, oublia totalement de tutoyer l’Hongrois. Il ne lui venu même pas à l’idée que ses cris avaient put alerter le Chef, ou du moins les autres Anges. Elle pesta contre elle pour son comportement que l’on pourrait qualifier de poltron et/ou de mal polie. Mais elle ne bougea tout de même pas, attendant la suite.

_________________
Plop !
Stella Fox
Vampire

avatar

Grade hiérarchique :
  • Adjudant

Points : 430
Messages : 61
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:50

[Message posté le Dim 4 Oct 2009, 20:29]
"Salut Ajartiel !", s'exclama la vampirette avec son habituelle ton joyeux lorsque celui-ci entra dans la chambre d'Aela. Habituellement à ces heures, si humaine ou autre créature aurait-elle été, sa petite salutation aurais plutôt été morne et accompagnée d'un baillement. Cependant, étant vampire, c'était un peu comme le jour. Espérant que sa bonne humeure ne l'ébranlerais pas trop, lui, pauvre ange qui fut tirer de son someille par deux adolescentes.

Stella regarda la Celte et put très bien voire son embaras, cependant, elle en ignorais complètement la raison ! Ce cachant dans l'obscure noirceur de ses couvertures et possant à Ajartiel une simple question. Selon Spotlight, la réponse était plustôt évidente. Elles devaient avoir fait un sacré faquarme ! En pleine nuit en plus !

Sa nouvelle amie ne semblant pas pressé de répondre au questionement de l'ange, la vampirette décida donc de prendre la parole. Ayant été témoin elle avait logiquement affair dans cette histoire, tirant presque sur le mélodrame presque anarchique !


"Tout ce rafut, est par cause de cette petite ange qui semble pour le moment, c'être cacher sous ses draps. Je me balladais tranquilement avant d'aller à mes cours et j'ai entendu crier. C'était à glacer le sang je peux te le jurer ! Alors je me suis précipiter ici. Je ne sais pas trop ce qui c'est passé avec Aela... C'est bien ça ? Mais bref, elle avait l'air complètement appeuré la pauvre ou même presque dans un état de transe vertigineux !"

"Ouff, je crois que je lui ai fait carément peur ! La pauvre, à complètement fichut sa radio !", déclara Stella en désignant la radio en pièce détaché trônant sur le sol.

"Enfin, bon, elle sembla ce calmée et nous commencions à parler avec civilitée jusqu'à ce qu'elle voit une coquerelle dans la corbeille ! Je crois que c'est sa phobie... Juste comme ça en passant... Puisqu'elle à crier d'effroie ! Encore une fois, c'était digne des meilleurs Trhiller du monde !"

C'était brièvement ce qui c'était passée, Spotlight n'avait pas insister sur les détailles qui aurais put prendre une éternitée à dictée.

[Franchement... J'suis fière de ce RP ^^]

_________________
Plop !
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000166
Messages : 409
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:52

[Message posté le Jeu 26 Nov 2009, 14:28]
Tout à fait réveillé, évidemment (qui ne le serait pas au beau milieu de la nuit, hein ?), Ajartiel démontra que ses réflexes étaient à la hauteur de son niveau d’éveil. En effet, il réceptionna plus qu’aisément dans ses bras tendus le cousin qu’Aela lui balança à la figure. Facile. Bon, okay, en fait, il se le pris en pleine tronche... mais la loi de la gravité aidant, après, c’est dans ses bras qu’il retomba ! Là ! En vérité, l’Ange n’avait qu’esquissé le début du commencement du geste de se protéger la tête...

Sous l’effet de la surprise plus que du le choc, il recula d’un pas, se cognant donc le coude sur l’embrasure de la porte. Génial. Relançant mollement le polochon sur le lit d’Aela (qui était aller se planquer sous les couvertures), il entreprit de masser son olécrane malmené avec une grimace. La douleur ne resta même pas deux secondes dû à son état d’être angélique, mais le souvenir de celle-ci persistait désagréablement.


"C’que j’fais ici ? Mais j’aimerais justement bien le savoir !" , rétorqua le chef des Anges, de mauvaise humeur. Oui oui, Ajartiel pouvait être de mauvaise humeur ! C’était rare... mais possible. Et là, c’était l’une de ces rares fois.

Heureusement, Stella et sa bonne humeur lui fournir des explications. Aela, elle, ne semblait pas prête à en donner... Finalement, c’était rien. On l’avait réveillé pour rien ! Il avait un mal de chien à dormir depuis une éternité et, là qu’il y réussissait, on le réveillait pour rien !

Passant une main dans ses cheveux déjà grandement ébouriffé par leur contact prolongé (mais pas assez !) avec son oreiller, Ajartiel s’avança finalement dans la pièce. Ce faisant, il marcha de son pauvre petit pied nu sur l’une des entrailles de l’ex-radio. Décidément, tout allait bien !


"Szarba !" , jura l’Hongrois dans sa langue natale, ce qui ne lui arrivait plus que rarement maintenant qu’il ne parlait plus magyar depuis des années. C’était peut-être une bonne chose par contre au vue de la présence de jeunes oreilles...

Bon, histoire de limiter les dégâts, Ajartiel choisi finalement de s’asseoir à même le sol. De là, il vérifia que la plante de son pied était en un seul morceau. Il aurait pu se mettre à ramasser les morceaux de l’ancienne radio, mais... han... nan. Il était lâche. Il fit vaguement signe à Stella de le rejoindre, puis passa ses deux mains dans son visage pour tenter de se réveiller définitivement. Un grand bâillement plus tard, il tourna la tête en direction de la masse que formait sur le lit le corps camouflé d’Aela.


"Bon, allez Aela. Raconte à tonton Ajartiel quel est le problème..." C’était pas encore le Ajartiel enjoué habituel, mais il était déjà un peu moins grognon.

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Aela
Ange



Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 255
Messages : 29
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:53

[Message posté le Dim 29 Nov 2009, 09:26]
Lorsqu’ Ajartiel repris la parole, son ton de voix était coléreux. Sa gêne transformer en peur, elle resserra ses couvertures sur elle, jusqu’à s’en faire mal aux ailes, et recula faire le fond du lit. Elle et la colère des hommes, ça fait pas bon ménage. D’ailleurs, elle avait toujours fuit les gens du sexe masculins qui étaient coléreux, ça lui rappelait trop son père qui revenait saoul le soir…

Stella sauva la situation en déclarant bêtement que c’était de la faute à la jeune Celte, qu’elle avait crier pour elle ne savait quoi. Ça manquait de détails, mais c’était l’essentiel. Aela se doutait quand même, que le Magyar n’allait pas se contenter de ça.

Et puis comme si ce n’était pas assez, il fallu qu’il marche sur un morceau de radio, il lâcha ce qu’elle crut être un juron dans sa langue natale. Timide, la jaune Ange sortit timidement le nez de ses couvertes, tel la marmotte lors de son jours décisif (le jour de la marmotte quoi!), et regarda ce qui c’était passez. Le Chef des Anges était assis par terre, heureusement il ne saignait pas et semblait être un tout petit peu de meilleure humeur. Puis, vint la question redoutée.

Aela soupira et s’assis sur son lit, ses couvertures l’entourant encore, ne laissant sortir que sa tête. Sa peur s'était quelque peu disippée, mais elle continuait de persister. Elle soupira de nouveau, ravalant des larmes retardataires, elle se lança :
-Hunllef… pesadilla, alptraum, martröð, incubo, akumu, nightmare, cauchemars… Appellez ça comme vous voudrez. C'est ça la cause de mon tourment, mais…
Elle se reprit, releva ses épaules et dit, pleins de remords et d'hésitations:
-Je suis atteinte de crises d’angoisse, littéralement de crises de folie… Je… je suis désolée… j’aurais dut vous le dire, mais… je…j’ai…

Elle décida de se taire et regarda le plancher, confuse. Maudissant les larmes qui essayaient, en vain, de se faire un chemin entre ses cils.

(J'ai pas trouver cauchemars en latin :devil1: . Si vous voulez savoir quel langues que j'ai utiliser, aller voir sur google traduction ^^)

_________________
Plop !
Stella Fox
Vampire

avatar

Grade hiérarchique :
  • Adjudant

Points : 430
Messages : 61
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:54

[Message posté le Dim 29 Nov 2009, 21:37]
Stella n’eu put que retenir un petit rire lorsqu’Ajartiel ce prit le cousin en plein visage. Étrangement, il y avait toujours quelques choses d’amusant lorsqu’une personne recevait un coup ou quelques choses du genre. Prenons par exemple les émissions qui diffuse des gens entrain de ce péter la gueule. C’est difficile de ne pas rire. Mais pourquoi ? Pourquoi les gens sont-ils programmés pour rire du mal des autres ?

Tien, et voilà. Pour rire d’un autre mal, le magyar mit le pied sur un morceau du défunt radio. La sois disante mort de l’appareille avait quand même déplais à la jeune vampirette. C’était sûrement son amour pour la musique qui avait causé en elle ce léger émoi. C’est toujours triste de dire adieu à un radio. Sauf quand le son sort en turbulence cacophonique. Parce que à ce moment, on ce fait un plaisir de la jeter de toute ses forces sur le sol.

Aela était absolument mignonne lorsqu’elle laissait à peine sortir ses yeux de l’édredon qui couvrait son lit. Stella mit peine à comprendre le vague signe que lui fit Ajartiel pour l’inviter à ce joindre à la futur conversation qui était pour s’animer suite à la question de l’ange blond. Il avait l’air un tantinet grognon mais la vampire pouvait pleinement comprendre.

La celte s’assit finalement sur son lit, toujours enveloppé de la doudou. Stella fut impressionné par le nombre de mots qui sortit de la bouche de son amie, tous en différente langue mais qui voulait dire exactement la même chose. Comment faisait-elle pour ce rappeler de tout ce charabia ?

Lorsque Aela avoua son mal, la vampirette ne put que faire un léger sourire (quel surprise venant de sa pars !!!).


« Ho, mais voyons Aela. Ce n’est pas plus grave que ça ! Tu sais, je crois que tout le monde dans cette pièce a un petit bobo. Je comprend que ça doit pas être super agréable mais c’est comme ça tout simplement. Et de toute façons, il doit bien avoir une manière pour t’aider à passer au travers. Le truc c’est de rester optimiste. Enfin… Je crois… Je veux dire, je fais des supposition mais ça pourrais toujours fonctionner… Ou… Hum… Tu pourrais essayer de vivre dans le présent et d’oublier tout ce qui te tracasse ou qui aurait put te tracasser. Ou encore… »

Pitié quelqu’un !!! Interrompé la, avant qu’elle nous monologue à la littérature anglaise d’époque ! C’est un ultimatum. Un appelle au secours ou un S.O.S. si vous préférez !

_________________
Plop !
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000166
Messages : 409
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:55

[Message posté le Sam 10 Juil 2010, 00:19]
De l’énumération que fit Aela suite à sa demande, Ajartiel ne retient que deux mots : le français et l’anglais. Deux mots au même sens, en fait. Le reste devait revenir à la même thématique... les cauchemars. Ah, ça, Ajartiel connaissait bien... Se réveiller en hurlant la nuit, ça avait fait parti de son quotidien pendant un bon bout de temps. Et puis il avait réussi à oublier ou, du moins, à ne plus laisser sa vie être menée par eux. Finalement, ils revenaient. C’est qu’ils n’avaient pas dit leur dernier mot il faut croire. Comme un cancer qui meurt puis renait. De quoi devenir fou, en effet.

Peut-être à cause du manque de sommeil, de l’ambiance ou du décor digne d’un film catastrophe, le chef des Anges ne répondit pas immédiatement, laissant à Stella ce soin, tandis que, le regard distraitement posé sur une pièce de radio devant lui, il laissait le souvenir de ses propres démons ressurgir. L’odeur absolument atroce, la vision floue qui n’avait aucun sens, même le goût dégoûtant des cendres, mais, et surtout, la douleur... Innommable et indescriptible... Il revint à lui dans un frisson tellement pas subtil qu’il en coupa la parole à Stella.


"Je n’crois pas que tu sois folle." , ajouta-t-il donc, l’air de rien. Et puis, souriant légèrement, il termina d’une taquinerie : "Juste un peu bruyante..."

Distraitement, il se mit à rassembler tranquillement la radio éviscérée. Toutefois, dès le silence revenu, ses souvenirs revinrent et l’Ange repris finalement la parole pour réussir à arrêter de penser. Parler, c’était quand même le meilleur moyen de ne pas réfléchir... pour lui, du moins.

"Y a-t-il quelque chose que l’on puisse faire pour t’aider ? Chocolat chaud, thé, berceuse..."

[Pas très long, je sais... Après pratiquement un an, pour me rattraper, j’aurais dû faire un truc de 5 pages de long, mais là, vous l’auriez pas eu avant une autre année... xD]

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Aela
Ange



Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 255
Messages : 29
MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   Jeu 5 Juin - 17:57

[Message posté le Jeu 12 Aoû 2010, 08:08]
Aela écoutait distraitement le monologue de Stella, tout en regardant le Chef des Anges qui était (étrangement) bien silencieux. Celui-ci regardait un morceau de radio sans vraiment le regarder, puis frissonna après un certain temps. Les yeux de l’Ange croisèrent un moment ceux de l’Hongrois et le bleu dans le bleu, elle y vit une lueur familière, une lueur qu’elle avait elle-même il y a à peine quelques instant. Le regard d’Ajartiel reflétait la peur, mais surtout la douleur et la souffrance. L’échange visuel ne dura qu’un instant, tellement bref que la Celte cru avoir tout imaginée. Puis, le chef, coupant court au charabia de Stella dit :
"Je n’crois pas que tu sois folle." Et souriant rajouta : "Juste un peu bruyante..."

Aela sourit distraitement à la blague qu’elle ne compris pas tout à fait, trop concentrée qu’elle était à essayer de recroiser le regard de l’Ange. Les regards avaient une si grande signification pour elle et elle pouvait déceler si facilement la détresse chez les autres, peut-être parce qu’elle aussi était une victime des démons du passés… Mais elle n’arriva pas à voir ce qui ce passait derrière les yeux d’Ajartiel, surement parce qu’il avait constamment la tête penché pour ramasser les morceaux de la radio, ce qui énerva légèrement l’Ange noire.

La Galloise remercia sincèrement Stella avant de ce lever et d’aller voir le Chef qui était toujours à ramasser ces morceaux de radios et qui venait de parler, paroles auxquels elle ne fit que très peu attention, accaparer par le désir de réconforter Ajartiel, désir qu’elle eu un peu de mal à réfrénée.
Ce qui lui fit faire quelque chose qui ne lui ressemblait pas; elle prit le menton de l’Hongrois et le souleva doucement, le forçant à la regarder. Elle revit brièvement la lueur de souffrance. En souriant gentiment, elle lâcha l’Homme et dit sur un ton lourd de sous entendu:
‘‘Oui, je crois que tu as raison, Stella… On a tous nos petits bobos, n’est-ce pas M. Ajartiel?’’

Se rendant compte de ses propres faits et paroles, elle hoqueta et prit sa couverture et l’enroula autour d’elle, comme un manteau qui pourrait la protéger de la honte. Elle avait dit cela pour que l’Ange comprenne qu’elle se doutait qu’il avait, lui aussi ses propres fantômes qui le hantait, mais avec l’esprit de déduction de l’éternel enfant difficile à dire. Malheureusement, elle regrattait déjà ces mots, qu’elle n’aurait jamais prononcés en situation normale.

_________________
Plop !
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs d'une nuit (PV Stella)   

 

Souvenirs d'une nuit (PV Stella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nuit du renouveau.
» Stella griffon x caniche de 6 ans (dép 29)
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Aire des Anges (4e Sous-Sol) :: Dortoirs :: Filles-