AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 Stella Fox - Vampire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Stella Fox
Vampire

avatar

Grade hiérarchique :
  • Adjudant

Points : 430
Messages : 61
MessageSujet: Stella Fox - Vampire   Mer 5 Mar - 10:55

Nom : Fox

Prénom : Stella

Surnom : Pink (voir « Histoire » pour comprendre)

Âge : 14 ans (14 ans en apparence)

Sexe : Fille

Race : Vampire

Histoire : C'est dans la ville pittoresque de Sherbrooke que Stella est venue au monde. Comme sa mère n'avait que 13 ans, elle fut remise dans les mains de sa sévère tante Ginette qui habitait à Paris. À l'âge de trois ans, elle savait bien que Ginette n'était que sa tante et qu’elle n'avait plus de mère, mais elle s'en contrefoutait. Elle commença donc l'école primaire sans tracas.

Stella se fit vite plusieurs amis à l'école. Elle devint très populaire. Elle était surtout reconnue par son style vestimentaire très étrange. Tant bien qu'à l'âge de huit ans, elle se fit teindre les cheveux en rose et elle écoutait de la musique japonaise plus précisément du Visual-Kei.

Elle finit l'école élémentaire à onze ans comme tout le monde (je ne me trompe pas; informez-vous sur le système scolaire français). Au collège, rien ne changea; tout allait encore pour le mieux. Elle avait des notes dans la moyenne, était la capitaine de l'équipe de soccer, avait de super copines, etc. Bref, tout ce dont une adolescente normale pouvait rêver !

C'est au Lycée que l'histoire s'était corsée... Effectivement, en première de Lycée elle rencontra Augustin un beau grand mec aux allures musclé, le teint fort pâle et au look un peu gothique. Stella donc comme la majorité des filles de son école tomba FOLLEMENT amoureuse de ce garçon de troisième année (secondaire 5 au Québec).

Comme pur hasard, il regardait constamment Stella et alla même lui parler ! Et elle était dans tout ses états lorsqu'il l'invita au cinéma un jeudi pour aller voir un film.

Le jour J à huit heures du soir, une voiture noire de luxe se gara devant l'immense demeure de la tante de Stella. Lorsqu'elle le vit, Stella n'avait même pas mis sa veste qu'elle se jeta à l'extérieur, malgré un vent d'avril assez fort.

Ils arrivèrent au cinéma juste lorsque la séance commençait. Ils écoutèrent donc un film sur des buveurs de sangs et Stella commença à vouloir se renseigner sur les vampires. Juste après le film, alors qu’ils étaient dans le stationnement, la voiture tombe en panne. Ils décident donc de marcher jusque chez Stella.

- Nous allons passer par cette ruelle., dit Augustin en pointant vers la droite, C'est plus rapide.

Stella faisait aveuglement confiance à Augustin. À peine avaient-ils fait quelques pas dans l'ombre de la ruelle, qu'il plaqua Stella contre le mur. Apeurée, elle regarda au travers du sourire d'Augustin et vit deux crocs. Elle savait ce qui allait se passer dans ce cas.

Aussi rapidement qu'un éclair, Augustin mordit dans le cou de Stella et la vida de son sang puis il la jeta sur le sol comme une vulgaire poupée. Mais contrairement à ses victimes précédentes, il la reprit de ses bras et lui dit : « Je n'ai jamais fait ça à personne, mais je te donne une occasion en or de redevenir à moitie en vie. Je fais ça simplement parce qu'une belle fille comme toi ne doit pas être perdue et avoir une fin si atroce ».

Suite à cela, il prit la tête de Stella et l'obligea à le mordre et à boire de son sang, puis il repartit chancelant de l'ombre pour marcher dans la rue abandonnant Stella gisante sur le sol. Elle se réveilla quelques minutes après.

Ce qui venait de lui arriver n'était que de simples flashs. Elle remarqua qu'Augustin n'était plus là. Frustrée de s'être fait laisser tomber comme cela, elle rentra à la maison.

Le lendemain matin en se réveillant, elle tenta de prendre une grande respiration, mais rien ne semblait passer. Pourtant, elle ne suffoquait pas. Elle mit la main sur son cœur, celui-ci ne battait pas. Elle commença donc à être inquiète.

Elle se leva donc sans peine de son lit et alla se regarder dans le miroir. Sa peau était d'une pâleur qu'elle n'avait jamais vue ! Elle alla donc à sa fenêtre.

Les rideaux de velours rouge habituellement très lourd ne s’ouvrirent qu'avec une petite poussée preuve que sa force avait augmentée. Le soleil enveloppa la pièce d'une douce lueur, mais abominable pour Stella. Le soleil semblait lui brûler la peau !

Elle referma donc les rideaux puis se retourna dans son lit, couverture par-dessus la tête en ce demandant « Mais qu'est-ce qui m'arrive ? »

Lorsque sa tante vint pour la réveiller, elle lui fit croire qu'elle était malade et elle resta dans son lit toute la journée à écouter de la musique sur son iPod Nano Chromatique rouge.

Toute la journée, elle se posait la même question. Le soir venu, elle s'endormit. Puis elle vit toute la scène qu'elle avait vécue avec Augustin. C'est alors qu'elle comprit tout même si elle disait que c'était impossible. Le lundi, lorsque sa tante partit pour les Grands Ballets de Paris ou elle était chorégraphe, Stella descendit l'escalier de la maison pour aller dans la grande cuisine High-tech. Elle avait vraiment faim.

Elle ouvrit l'armoire. Elle mangea deux boites de « Pop Tarts » et se rendit compte que son appétit était toujours aussi creux. Aussitôt, elle se retourna vers le frigo et vue une poche qui contenait un liquide rouge foncée. Curieuse, Stella l'attrapa et vit que sur le dessus il était écrit « Sang de Bœuf ». Elle ouvrit donc la pochette avec un des magnifiques crocs qui venait de lui pousser par pur hasard.

Elle engloutit tout le contenu du sac, bien sûr elle n'était pas rassasiée, mais le sang de bœuf pourrait l'aider à tenir le cou encore quelques heures. Sur ce, elle décida de faire d'autres tests donc elle se rendit chez le boucher et acheta une dizaine de poches de sang de différent animal sous prétexte qu'elle voulait expérimenter une recette de boudin.

De retour a la maison, elle but le contenue e chacun des sachets et bizarrement, maintenant elle n'avait plus du tout faim !!! Mais elle n'était pas encore sûre si elle pouvait dire si elle était vraiment une vampire.

Donc, le soir venu elle sortit de la maison en douce. Elle alla se promener dans les rues jusqu'à ce qu'elle voit dans une ruelle, un serveur de restaurant qui devait sûrement prendre sa pause à l'extérieur et qu'il avait passé par la porte arrière.

Elle décida donc de le surprendre et le poussa contre le sol le mordant dans le cou exactement comme Augustin l'avait fait. Le goût était exquis... Elle vida donc l'humain de son sang et le laissa mourir. Maintenant, elle était convaincue d'être une vampire. Elle continua donc de marcher dans la noirceur de la nuit dans un petit quartier résidentiel. Elle remarqua que depuis quelques coins de rue, une camionnette noire la suivait.

La voiture s'immobilisa. Les fards au loin s'éteignirent tandis qu'elle entendit la portière de côté glisser. Et deux hommes en sortirent.

Stella regarda les étoiles toujours en repensant que Stella signifiait Étoile en Latin et que c'était peut-être la dernière fois qu’elle les voyait...

Caractère : D'un naturel doux et aimable, Stella est aussi très sarcastique et adore faire des folies. Elle adore faire de « l'humour noir » même si elle avoue ne pas y être très bonne. Très extravertie elle ne se gêne vraiment pas pour dire aux gens leurs quatre vérités. Malgré tout, elle reste très romantique et sensuelle. Lorsqu'elle est frustrée juste un peu de temps derrière sa machine à coudre parvient à la calmer. Elle préfère oublier le passé, vivre le présent et imaginer le futur.

Amours/ami(e)s : Comme je l'ai dit plus tôt, Stella était très populaire toutes les fois qu'elle a fréquenté l'école. Elle avait donc un très grand cercle d'amis, mais pas vraiment d'amoureux (Augustin, ça ne doit pas vraiment compter non ???)

Physique : Stella a des cheveux rose en dégradé bien qu'au naturel ses cheveux soit noirs. Ses yeux sont de couleur azur et bien sûr sa peau a un teint de neige. Elle mesure environ cinq pieds cinq et pèse environ 100 livres. Son toupet s'arrête environ à la hauteur de ses sourcils. Côté vêtement, elle porte des vêtements plus du genre emo ou visual-kei. Elle porte constamment son « chocker » violet orné d'une petite tête de mort et une chaîne de laquelle pend un petit squelette.

Signes particuliers : Elle a un tatouage dans le dos. En fait deux. Elle a deux ailes d'ange noires tatouées.
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Stella Fox - Vampire   Mer 5 Mar - 10:58

Voici la version 2.0 de Stella. Seules les modifications du personnage seront postées ci-dessous.

Âge : 15 (14 d’apparence)

Histoire (suite) : La visite à l’extérieur

Partie 1 : Le Sas

Elle y pensait maintenant depuis un certain temps. Il y avait cet appel… Cette envie de tout laisser tomber. Elle voulait voir plus grand. Elle ne demandait que deux semaines. Deux petites semaines dans l’extérieur, le vrai. Voir de vrais gens, sentir quelque chose de vrai, se mêler à la foule. Si possible revoir quelques proches, appeler sa tante, la rassurer. Toujours rester cloîtrée, elle en avait marre !!

Stella passa donc plusieurs jours à penser, repenser, comment sortir ? Personne ne lui laisserait jamais l’occasion de sortir. Elle était condamnée. Condamnée à errer en un espace défini, principalement constitué de métal, enfoui plusieurs mètres sous la terre. Autant dire qu’elle se trouvait dans un cercueil !

L’impulsion n’était pas un caractère remarqué chez Stella, mais là elle jouait le tout pour le tout. Elle devait réussi à sortir. Sinon elle allait sûrement avoir droit à un moral sur les dangers que pouvait représenter de ce balader à l’extérieur, les dangers de la W.E.F. et ça, pitié elle n’en voulait pas. Elle monta donc les escaliers, bien calmement comme à l’habitude. Elle avait opté pour cette journée un habillement sobre, un pantalon skinny noir et un t-shirt noir également. Avec ses bottes de combats, elle semblait prête à incarner Alice de Resident Evil et aller tuer une bande de zombies affamés de chair fraîche. Avant d’atteindre le rez-de-chaussée, elle enfila une veste noire à capuche en prenant bien soin de cacher sa tête rose.

Elle ne savait pas exactement qui gardait le sas. Mais il s’agissait d’un elfe c’était certain. Disons que les oreilles qui dépassaient de la chevelure brune ne trahissaient rien. Stella se laissa trente secondes dans sa tête pour élaborer un plan et puis hop ! Elle se lança.

« Excuse-moi, commença la vampire, y’a une réunion d’Elfes dans la forêt et on dirait que t’as pas été mis au courant »
- Je crois que non, répondit l’elfe de sa fluette.
- Bah alors, qu’est-ce que tu attends ? Ça m’a l’air très urgent !
- Mais euh…, répliqua le gardien, qui va garder la porte ?
- Je peux très bien le faire si tu veux, je n’ai rien de prévu.
- Ouai, bon d’accord, répondit l’Elfe suspicieux avant de tourner les talons et de se diriger vers les escaliers.

Stella savait qu’elle n’avait pas beaucoup de temps pour agir. Quoiqu’il n’est pas vraiment difficile d’ouvrir une grosse porte, surtout lorsqu’on bénéficie d’une force musculaire légère supérieure à la moyenne. Elle referma la porte une fois à l’intérieur et la verrouilla avant de s’attaquer à l’autre porte qui s’ouvrit en engouffrant le sas d’un vent frisquet des nuits automnales. Eh oui, elle avait réussi !

Parti 2 : L’extérieur

Il était pressant qu’elle se trouve un endroit pour passer la nuit sous peine de revivre la sensation atroce de picotement que produit le soleil sur la peau des vampires. Heureusement, à environ deux heures de marche, elle aboutie dans un petit village qui bénéficiait d’une petite auberge où Stella réussie à conclure un marcher avec le gérant; elle aurait une chambre pour une nuit si elle faisait la vaisselle. Ce qu’elle fit sans problème. Un peu avant l’aube, elle feignit aller fumer une cigarette à l’extérieur pour attraper une proie, un homme qui se baladait à une heure franchement trop matinale. Dissimuler le corps ne fut pas trop difficile, elle le jeta dans un conteneur à déchet puis rentra ce coucher.

Lorsque le soleil se coucha le lendemain, elle se leva et quitta l’auberge comme un fantôme. Elle fit le même procédé de village en village pendant quatre nuits avant de tomber sur une proie qui sortait de la banque. Sept-cents beaux dollars en liquide et une carte visa platine dont le numéro de NIP était inscrit derrière une photo de ce qui semblait être la femme de son repas…

Elle se paya donc une petite visite à Paris et loua une chambre dans une auberge. Il était déjà assez suspicieux de voir une adolescente se balader avec une carte de crédit platine si en plus elle fréquentait des établissements tels que le Ritz ou le Hilton la sécurité serait sûrement tout de suite appelée.

Stella se mit donc à vivre pleinement sa vie de vacances. Elle allait faire du shopping et « clubait » jusqu’aux aurores. Elle tuait seulement pour se nourrir et s’y prit un malin plaisir. Elle téléphona à sa tante un soir sur le téléphone portable d’une de ses victimes pour lui dire qu’elle allait bien et qu’elle logeait chez une amie depuis sa disparition et qu’elle comptait bien y rester ce qui manqua de faire mourir la dame de l’autre côté de la ligne. Elle prit soin ensuite de démolir le portable avec sa nouvelle paire de bottes à talon.

La vampire un jour devant un miroir se dit qu’il était temps pour elle de changer. Les cheveux roses… Elle avait terminé cette phase. Elle avait commencé à acheter des vêtements beaucoup plus sobres comparés à ses anciens et maintenant elle se dirigeait vers la pharmacie la plus près acheter une nouvelle coloration à cheveux. Elle opta pour un blond roux et retourna dans sa chambre.

Elle empoigna une paire de ciseaux et coupa ses cheveux à la hauteur de son menton tout autour de sa tête. Shlack ! Shlack ! Les mèches de cheveux roses tombaient l’une après l’autre sur le sol et puis Stella versa sur sa tête rose l’étrange mixture jaunâtre qui lui donna de nouveau après une légère attente de vingt minutes. Elle en était devenue méconnaissable. Seuls ses yeux cyan lui restaient fidèles.

Ça faisait maintenant trois semaines que Stella se promenait parmi les humains. Comme elle devait tuer au minimum une personne par soir, elle avait déjà fait 21 victimes à Paris et dans le même quartier. Elle décida donc qu’il était plus prudent de faire ses valises et de partir vers une autre ville. Enfin… Pour le moment, elle n’était pas encore prête à retourner à la C.A.T.

Partie 3 : Quand la réalité nous rattrape

Son billet d’avion était acheté, elle allait partir pour Londres dans moins de douze heures. Il était donc temps de quitter l’auberge. Elle régla sa note et se rendit à l’extérieur. Vêtu d’un long manteau noir dernière tendance et de bottine à talon aiguille noire, personne n’aurait pu la reconnaître sauf eux.

Stella se sentait étrangement suivie. Comme si un lourd regard pesait sur son dos et lorsqu’elle se retourna brusquement, un homme habille en détective la tint par une épaule avec une lourde poigne et son autre main était occupé à pointer une arme inconnue à Stella sur son abdomen.

« Toi, abomination, tu viens avec moi sinon tu peux dire adieux à ton éternité… ». La W.E.F. l’avait retracé. L’adolescente parue hésiter jusqu’à ce qu’elle entendit derrière elle une voix clamer haut et fort : « Laisse-la, elle est avec nous » L’homme la lâcha avant de repartir comme si rien ne s’était jamais produit. Il était clair maintenant, tout le monde l’avait retrouvé…

« Et puis ça recommence. »

Lorsque Stella se réveilla plusieurs heures plus tard, elle était dans sa chambre de l’aile des vampires de la C.A.T. Sa valise placée à côté de son lit, elle se prépara mentalement à recevoir le pire des sermons…

Caractère : Impulsive. À vivre en haut avec les autres, elle apprit à agir complètement sans réfléchir et ça lui plait bien. Ceux qui l’ont connue avant ses « vacances » découvriront qu’elle s’est introvertie en trois semaines et qu’elle semble plus sérieuse, malgré ses petits grains de folie dont elle seule a le secret. Son tempérament est plutôt calme et elle déteste devoir se fâcher. Elle regarde toujours les gens dans les yeux lorsqu’elle leur parle. Lors d’une situation l’intimidant ou lui rendant un certain mal à l’aise, elle joue avec le moindre petit objet qui peut lui tomber sous la main et elle baisse le regard. Sarcastique par pur plaisir, elle a adopté une attitude plus à la parisienne.

Physique : Depuis son voyage parmi les humains, elle porte ses cheveux cours, environ à la hauteur du menton en un espèce de coloris blond roux. Malheureusement, étant vampire elle n’a pas grandi le moindrement. Toujours 5 pieds 5 pouces avec un poids d’environ 100 livres. Ses yeux azurés, brillants trahissent tout ce qu’elle est. Son regard espiègle ne sert plus à rien désormais qu’à décorer son joli petit minois pâle. Côté maquillage, elle est devenue un peu plus « fancy ». Elle porte un fard à paupières brillant, du mascara qu’elle-même avant considérait inutile et un léger brillant à lèvres. Son style vestimentaire semble avoir beaucoup évolué. Elle s’habille beaucoup plus relaxe. Toujours dans ses éternels skinny noirs, elle les agence avec des camisoles blanches, noires, violettes ou bleues bordées de dentelle qu’elle surmonte d’un chemisier à carreaux ou d’un simple petit boléro noires. Elle ne se défait plus de ses converses vertes. Elle a jeté ses « chocker » et tous ses colliers décorés de petite tête de mort et autre pour les remplacer par une petite clé en argent surmonter d’une rose sertie de diamant.
 

Stella Fox - Vampire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Stella griffon x caniche de 6 ans (dép 29)
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» ─ 04. Guide du Petit Vampire et du Petit Lycan.
» Si longtemps! [Stella]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Hors-Jeu (Important) :: Présentation des Personnages :: Vampires-