AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 Une casserole, deux casseroles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000166
Messages : 408
MessageSujet: Une casserole, deux casseroles...   Lun 9 Juin - 15:21

[Message posté le Ven 1 Juil 2011, 17:15]
Ajartiel, était dans une forme olympienne ! Que dis-je… spartiate ! Il aurait pu... et bien... faire un truc incroyable, bien qu’il n’ait aucune idée de quoi ! Sauf courir un marathon. Parce que, ça, c’était dégoûtant. Il y avait bien des sports impressionnants, excepté celui-là. Ce que le chef des Anges en retenait surtout, c’était des gens qui salissaient leur pantalons et d’autres qui se vomissaient dessus. Non, mais, le corps a ses limites, faut pas exagérer. Quitte à se taper 42 kilomètres, y’avait moyen d’les faire en s’épargnant un peu. Si on l’y avait forcé, lui, il les aurait faits en volant. Quand on utilise les bons courants chauds, y’a moyen de pas trop s’épuiser. Des kilomètres juste en vol plané ! Et il se serait pas emmerdé avec des routes sinueuses... Non, mais, pourquoi des courbes dans les chemins ? C’était franchement handicapant quand tout ce qu’on demandait, c’était d’aller du point A au point B. Et vive la ligne droite ! Sauf en vol. Les figures aériennes, c’est cool...

Et hop, il y était ! Non, pas 42 kilomètres après son point de départ. Les marathons, c’est pas pour lui on a dit. Il était devant le bureau d’Azari, sa destination depuis qu’il avait quitté la Salle de Réveil, dans l’aile juste à côté. Il avait eu le droit d’accueillir un Vampire pas bien loquace avec une tête de constipé. En fait, si Ajartiel n’avait pas lu le dossier sur le p’tit nouveau, il aurait été certain que c’était là son problème. Non, mais, la constipation, quand même, ça vous change un homme... Il en savait quelque chose. Un jour, de son vivant évidemment, il n’avait eu que du pain sec à manger pendant deux semaines. Il avait bien cru que son ventre allait s’ouvrir en deux quand... et bien... le moment fut venu de... voilà quoi. Là, on aurait pu placer comme expression assez habilement choisie : Il en avait chié ! Haha... Huhu.

Le dossier ! Oui, voilà, il était là pour ça. C’est que, même si à la C.A.T. on gardait une copie informatique de tout, le papier c’était indémodable. Ça protégeait des crashs d’ordinateurs... Bon, par contre, c’était fragile aux feux, aux inondations, au temps, etc. MAIS ! Deux copies valant mieux qu’une, la C.A.T. en faisait trois ou quatre, dont une à deux en version papier. Et la place de ce papelard, une fois mis à jour après l’Accueil, c’était le bureau du Chef de race. Qui dit race vampirique, dit le jovial et souriant Azari. (Oui, il y avait une trace de sarcasme dans cette dernière observation.)

Poussant la porte sans se soucier de frapper, Ajartiel entra. Non, parce que s’il avait dû faire le boulot d’Azari, c’était parce que le p’tit blondinet était forcément occupé ailleurs. Une mission, peut-être... Anyway, le Magyar s’en fichait. Il aimait accueillir les nouveaux. C’était pas une corvée... Ça lui faisait quelque obligé de l’écouter déblatérer. Hihihi ! Enfin bref, comme deviné, le petit Vampire n’était pas là. Ajartiel trottina donc pendant les... quoi... deux mètres qui le séparait du bureau déserté et y déposa d’un mouvement décidé le fichier. Mission accompli ! Ce dur labeur maintenant accomplie, il se retourna, prêt à disposer.

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Une casserole, deux casseroles...   Lun 9 Juin - 15:23

[Message posté le Sam 2 Juil 2011, 15]

On était quelle journée aujourd’hui ? Samedi ? Oui, samedi. C’était la fin de semaine pour la plupart des travailleurs normaux. Parce que bon, y’avaient quand même des travailleurs normaux qui travaillaient le week-end ! Quoi qu’il en soit, aucune de ces deux situations ne correspondait au statut de Joëlann, chef des Sorciers de la C.A.T. Elle, elle était une travailleuse incognito; un peu comme ces gens qui travaillent au noir, sauf qu’elle c’était pour le bien des personnes qui possédaient cette différence fondamentale. Les Anges, les Elfes, les Fées, les Sorciers (toujours en voie d’extinction… >.<) et les Vampires.

Bref, en ce samedi d’apparence grisâtre selon le ciel artificiel du cloître extérieur, la Sorcière de l’Air se dirigeait d’un pas normal bien qu’un peu plus lent qu’à son habitude vers le bureau de l’un de ses collègues, soit son petit homologue aux grandes canines et au goût prononcé pour le sang AB+, Azari.

Un dossier à la main, elle tourna le coin, pour autant qu’il y ait des coins à la C.A.T., et passa devant l’entrée de l’auditorium, celle donnant dans l’aire commune. Elle franchit ensuite la porte donnant sur un couloir central qui donnait lui-même accès aux bureaux des chefs de race. Ces derniers étaient disposés de part et d’autre de ce couloir central; deux du côté de l’auditorium et trois du côté du mur externe. Le bureau d’Azari était positionné, quant à lui, du côté du mur de l’auditorium et c’était le dernier en partant de la zone commune ou le premier en partant de la bibliothèque. Bref.
(Jaja, tu iras voir l’image dans le Top-Secret. ^^)

Arrivant finalement au bureau de son ami vampirique, Joëlann constata que la porte dudit bureau était déjà ouverte. L’immortel devait déjà y être. Quoique normalement, il aurait aussi dû dormir… De toute façon, tant mieux s’il était debout; Tsuki pourrait lui parler de ce qui lui trottait dans la tête.

Sauf que, à peine eut-elle franchi le seuil de la porte, les yeux de la Sorcière ne rencontrèrent pas ceux de l’immortel auquel elle s’entendait. En effet, ce n’était pas Azari qui était dans la pièce; c’était Ajartiel !

Plissant les yeux un quart de secondes tout au plus, un flot d’images passa à la vitesse de l’éclair dans sa tête et toutes ces images étaient en lien plus ou moins direct avec le chef des Anges. Joël’ revit brièvement comment elle avait appris pour l’accident de Sarah-Ève dans la forêt des Elfes, comment elle avait déchaîné sa colère sur l’immortel ailé, comment elle lui avait interdit de revoir sa protégée et, surtout, comment elle avait su que et l’Ange et Sarah lui avait sciemment désobéi (plus d’une fois) pour de nouveau faire des choses plus ou moins dangereuses.

*Flashback*
Si l’on remontait dans le temps, la sortie à l’extérieur de Sarah-Ève et Ajartiel avait eu lieu au printemps 2009. Toutefois, il avait fallu un an et demi avant que cette aventure ne parvienne aux oreilles de la Chef des Sorciers et encore, c’était uniquement parce que cette dernière était maintenant très suspicieuse à l’égard de son homologue angélique…

Au printemps 2010, la relation entre Joëlann et sa protégée avait commencé à se dégrader; la crise d’adolescence pointait son nez. Et au cours des six mois suivants, les choses ne s’étaient pas réellement arrangées. Joëlann avait eu l’impression d’être une mère (sœur) complètement démunie face à l’ouragan Sarah-Ève, qui — soit dit en passant — ne semblait avoir ce comportement qu’en présence de sa chef de race…

Par un concours de circonstances (et non pas parce que la Sorcière d’électricité avait parlé), Joëlann s’était rendu compte que l’adolescente lui avait menti plus d’une fois notamment en cette journée de printemps 2009. En fouillant dans les archives électroniques du registre des gardiens du sas, la responsable des Sorciers était tombée en bas de ses chaussures en voyant qu’Ajartiel avait relevé Harrisson au lieu de Julian alors qu’aucun ordre de changement n’avait été donné. Craignant le pire, elle s’était tapé quelques heures d’enregistrement vidéo numérique pour effectivement voir le chef des Anges et Sarah sortir à l’extérieur. * Oh, le con, il a osé !* Avait pensé à ce moment précis.

De rage, elle avait interrogé l’adolescente pour avoir des explications. À la place, Sarah-Ève avait tout nié en bloc avant de lui répondre en haussant le ton qu’elle (Joël’) n’était pas sa mère, ni même sa sœur biologique, et que, de ce fait, elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait de sa vie ! En outre, l’adolescente lui avait tourné le dos, laissant Joëlann en plan avec elle-même, sa colère et sa peine…
*Fin du Flashback*

Donc, un mois plus tard, en octobre, Joëlann était de nouveau tombée sur l’Ange de tous ses maux… Ajartiel. N’en pouvant plus, la Sorcière avança rapidement vers le bureau d’Azari, déposa le dossier qu’elle tenait en main depuis tout à l’heure et se retourna vers l’immortel. Ce dernier l’ayant tout ce temps suivi du regard.

Une fois face à lui, la Sorcière de l’Air lui balança une gifle magistrale, tellement magistrale que le dessin de la main resta imprimé sur la peau de l’Ange et que la paume de la main de Joëlann brûla comme si l’on y avait mis le feu.


« Comment as-tu osé ? Vous auriez pu vous faire tuer ! »

Elle en hurlait presque sauf que cette fois-ci, Joëlann était au bord des larmes. Elle ne tiendrait pas longtemps à ce rythme-là…

Au fait, est-ce que quelqu’un d’autre avait été témoin de la scène ?


[HS: Deux pages de textes Word! Oo]
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000166
Messages : 408
MessageSujet: Re: Une casserole, deux casseroles...   Lun 9 Juin - 15:24

[Message posté le Sam 2 Juil 2011, 20]
Il y a des choses dans la vie qui ne s’expliquent pas. Comment une radio fonctionne, pourquoi le lait ajouté à des tomates suri, mais que des tomates mises dans le lait ne font rien, qu’est-ce qui permet de rentrer un film complet sur une toute petite clef USB (Et ça fonctionnait comment d’ailleurs ça, une clef USB ?)... Tant de questions sans réponse ! Tout du moins, sans réponse compréhensible pour le chef des Anges. Du temps de son vivant, tout était facile à comprendre. Quand on ne savait pas d’où ça venait, c’était parce que c’était l’oeuvre de Dieu ! Réponse absolument pas satisfaisante, sauf que c’était la seule... Mais ce monde-ci, des centaines d’années plus tard, n’était fait QUE de trucs impossible à seulement imaginer ! Et même si Ajartiel était un grand curieux de nature, il avait vite laissé tomber l’idée de tout saisir de cette époque de fous.

Aujourd’hui, il pouvait ajouter une nouvelle chose à sa liste interminable de questions : Pourquoi venait-il de se prendre une gifle ? AÏEUH !!! Depuis maintenant plus d’un an, ses relations avec Joëlann n’étaient pas des meilleures. Il y avait eu des jours meilleurs... Mais, enfin, là... Quand même...


« Comment as-tu osé ? Vous auriez pu vous faire tuer ! »

Moui... Évidemment... Alors, moment de réflexion, qu’avait-il bien pu faire dernièrement pour s’attirer de telles foudres ? Okay, il avait fait une tonne de trucs pouvant mettre en colère un plus ou moins grand nombre de personnes au sens de l’humour limité. Sauf que, vite comme ça, aucun de ces trucs n’aurait pu causer la mort de quiconque. Il n’était pas un salaud, tout de même ! Et encore moins un suicidaire...


« Plait-il ? » , questionna-t-il en reculant d’un pas, une main posé sur sa joue endolorie, s’assurant d’éviter un autre coup.

Ah... Peut-être Joëlann était-elle dans une mauvaise période du mois... Les femmes !

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Une casserole, deux casseroles...   Lun 9 Juin - 15:26

[Message posté le Sam 2 Juil 2011, 21:07]
Il ne comprenait pas. Il ne comprenait pas ? Il ne comprenait pas ?! Comment ça, il ne comprenait pas ?! Et il reculait en plus !

L’espace de quelques secondes, l’esprit de la Sorcière ne comprit pas pourquoi l’Ange ne comprenait pas sa réaction. L’espace d’une autre seconde, une idée réussit à se frayer un chemin jusqu’au centre de contrôle du cerveau de Joëlann. Bien sûr qu’il ne comprenait pas ! Cela faisait plus d’un an déjà que l’incident pour lequel le chef des Anges venait de se manger une baffe du tonnerre avait eu lieu… *Idiote !* Songea-t-elle pour elle-même. N’empêche, il le méritait pareil !

Toujours les larmes prêtes à franchir le lit des paupières de l’humaine, Joël’ recula elle aussi d’un pas. Toutefois, elle était en retard sur son homologue. Elle avait soudain très envie de mettre de la distance entre elle et Ajartiel, mais ses pieds étaient comme ancrés dans le sol, impossibles de les bouger…

Elle réussit néanmoins à faire un second pas en arrière avant d’articuler finalement quelque chose de plus ou moins continu et logique.


« Sarah, dehors, printemps passé, les caméras de surveillance, toi et elle…. »

Après une pause dont le temps réel était indéfini, la voix de la Sorcière s’exprima de nouveau, différemment.

« Je suis en train de la perdre ! »

Lança-t-elle finalement sans trop d’explications supplémentaires, mais avec une voix où perçait très fortement le désespoir. Sentant que ses jambes allaient la lâcher, sans aucune raison apparente, sauf peut-être celle du contrecoup de la colère précédente, Joëlann tenta d’avancer pour prendre appui sur le bureau de son collègue Vampire. Cependant, cela fut sans succès puisque ses jambes se dérobèrent sous elles avant même qu’elle ait pu faire un pas en avant. S’écrasant lourdement au sol et se cognant durement le genou gauche contre le plancher, la chef des Sorciers jura entre ses dents. Mais le juron était suffisamment fort pour que l’Ange l’entende…

Ravalant ses larmes pour au moins les cinq prochaines minutes, la Sorcière élémentaire leva le bras devant elle paume dressée entre Ajartiel et elle comme un mince bouclier.


« Ça va, j’ai rien ! » Dit-elle simplement sans trop y croire; son genou venait tout de même de faire une rencontre des plus dures avec le plancher ! Son ton, quant à lui, était temporairement retourné en mode neutre. Quoiqu'une pointe d'agressivité pointait légèrement son nez sur la seconde partie de l'énoncé.

Ne se relevant pas tout de suite, ni même la tête — ses cheveux tombant librement devant son visage — Joël’ lutta contre la douleur qui se répandait dans son genou…
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000166
Messages : 408
MessageSujet: Re: Une casserole, deux casseroles...   Lun 9 Juin - 15:27

[Message posté le Jeu 7 Juil 2011, 19:42]
“Mais c’est d’une évidence...” fut la première et seule pensée, aromatisée d’une piquante touche de sarcasme, qui vint à l’esprit de l’Ange lorsque sa collègue affirma que tout allait bien. À moins qu’il ne l’eu dit à voix haute ? Ah... Oups ? Ou pas.

Le printemps passé donc... Autant dire le siècle dernier ! Nan mais oh... Si elle recevait les informations avec un tel décalage, elle allait clamser quand elle apprendrait de quoi avait été composé le reste de l’année. C’est qu’Ajartiel et la jeune protégée de Joëlann s’étaient vus outrageusement souvent depuis... et bien, depuis que la chef des Sorciers le leur avait interdit, en fait. Pas que le Magyar se faisait un malin plaisir de désobéir, mais voilà quoi... Joëlann n’étant pas sa supérieure, un ordre venant de sa part était-il vraiment un ordre ? N’était-ce pas plutôt... comment dire... une suggestion ? Enfin, il faisait bien ce qu’il voulait. Nan !

Outre cela, le manque de confiance digne d’une paranoïa sévère de la Sorcière envers l’Ange l’irritait passablement. Que croyait-elle ? Que si danger il y avait, Ajartiel balancerait Sarah-Ève à l’ennemi afin de gagner un peu de temps pour fuir la menace ? Mais oui, bien sûr. C’était justement son plan, le fin stratagème caché derrière sa pseudo-amitié avec la jeune sorcière : avoir à portée de main un beau bouclier humain ! Il se répétait, mais : Nan mais oh !

Enfin, tout ce blabla mental ne fut que fugace songe chez l’Hongrois qui, à l’instant, ne se sentait pas le moins du monde coléreux à l’encontre de son (ancienne ?) amie. En vérité, il ne savait trop comment réagir, certain que quoiqu’il dise ou fasse, il obtiendrait probablement juste une autre claque pour toute réponse. Rester à distance valait donc mieux. Au moins, il aurait le temps de voir venir l’attaque. (C’est qu’il n’avait pas son bouclier humain sous le coude présentement...)


“Perdre quoi ? Sarah ? Elle est toujours en vie que je sache. En plus, c’est pas un objet, je vois pas comment tu pourrais l’égarer. À la limite, la perdre de vue, moui, peut-être... “

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Une casserole, deux casseroles...   Lun 9 Juin - 15:28

[Message posté le Sam 9 Juil 2011, 21:36]
« Mais c’est d’une évidence... » lâcha l’Ange sarcastique. Effectivement, n’importe qui dans cette pièce aurait constaté que la Sorcière n’allait pas bien, physiquement du moins… parce que, émotionnellement parlant, peu de gens savaient quel combat mental Joëlann livrait contre elle-même au sujet de Sarah-Ève. Enfin, Sarah-Ève et Ajartiel.

« Perdre quoi ? Sarah ? Elle est toujours en vie que je sache. En plus, c’est pas un objet, je vois pas comment tu pourrais l’égarer. À la limite, la perdre de vue, moui, peut-être... »

*Toujours aussi comique…* songea l’humaine à la suite du commentaire de son homologue. Mais, il avait raison, d’une certaine façon. Sarah n’était pas un objet et, de toute manière, la Sorcière d’Air s’était de nouveau exprimée tout de travers… *Autant recommencer du début.* ajouta-t-elle mentalement et pour elle seule.

Inspirant un bon coup deux fois plutôt qu’une, Joël’ ramassa ses cheveux pour dégager son joli minois et les placer à leur place respective, c’est-à-dire, derrière sa tête au lieu de devant son visage ! Elle regretta également ne pas avoir d’élastique, de barrette ou encore de pince à cheveux pour attacher sa longue chevelure rousse. Quoi qu'il en soit, il y avait bien des choses de pires que ça dans la vie… comme sa relation difficile avec sa protégée.

Ne sachant pas si elle serait en mesure de se remettre toute seule sur ses pieds, la Sorcière se résolut, contre son gré et en marchant quelque peu sur son orgueil, de demander de l’aide à la seule personne qui pouvait l’aider en ce moment : Ajartiel, son (ancien ?) meilleur ami. Relevant la tête, puis pointant son visage vers le visage de l’Ange, Joëlann se força à la regarder dans les yeux avant de lui demander un coup de main d’une voix très légèrement fatiguée.


« Ahem, est-ce que tu pourrais… Ça te dérangerait de m’aider… à me relever… stp ? »
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000166
Messages : 408
MessageSujet: Re: Une casserole, deux casseroles...   Lun 9 Juin - 15:30

[Message posté le Dim 17 Juil 2011, 19:26]
Piège habillement déguisé ? Tentative d’abaisser sa garde pour mieux frapper ? Peut-être allait-elle lui agripper le bras lorsqu’il lui tendrait la main et, dans une fantastique passe digne d’un ninja, le retourner comme un gant ! Ou bien lui enverrait-elle un souffle d’air suffisamment puissant pour le plaquer contre le mur et lui faire demander « pardon matante » ? Tant de plans finement ficelé dont il ne se douterait pas destiné à lui faire mordre la poussière alors qu’il désirait simplement aider. Ah... Monde cruel... Tant de stratagèmes ! ... auxquels Ajartiel, un brin naïf peut-être, ne songea pas un instant. Retrouvant son grand sourire d’enfant, il ne se fit pas prier et tendit joyeusement la main à sa collègue.

« Ah ! Un peu de bon sens ! » , s’exclama-t-il même.

Une fois la Sorcière sur ses pieds, il posa la main sur son épaule, s’adressant à elle d’un air un peu paternaliste pas franchement réussit, compte tenu qu’il était exécuté par Ajartiel. Oh, il savait être sérieux... faut croire... mais il ne se forçait jamais pour l’être. Il détestait ça. Cette fois, c’était pareil. Un ersatz d’autorité juste pour détendre l’atmosphère...


« Ça te va pas de faire la mère poule. Vous, les humains, vous êtes condamné à une vie ridiculement courte, alors prend la avec le sourire plutôt qu’avec des soucis ! Riiiiiiiilax ! » , philosopha-t-il en étirant le dernier mot aussi bien que l’aurait fait un gourou de secte.

Ajartiel se dissociait assez rarement des Humains, auxquels il avait toujours la sensation d’appartenir, malgré son état de... ben, de mort ambulant. Il ne le faisait qu’à la rigolade où quand ça l’arrangeait... comme là.

Et maintenant ? Assurément, toute la colère que Joëlann cumulait depuis presque 2 ans était évidemment tombé et tout allait s’arranger avec un grand sourire et un hochement de tête. N’est-ce pas ??

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Une casserole, deux casseroles...   Lun 9 Juin - 15:31

[Message posté le Dim 17 Juil 2011, 19:55]
LPM l’avait aidé finalement à se relever. Heureusement pour elle ! Puis, il avait pris le rôle du père, la main sur son épaule gauche, expliquant la nature des choses à sa fille. Pas crédible le moins du monde cet Ange. Du grand Ajartiel quoi ! Mais, cela avait eu pour effet de la faire sourire, un vrai sourire. Quant au « Riiiiiiiilax »; elle avait carrément éclaté de rire pendant quelques secondes.

« Merci. »

Profonde inspiration.

« Je crois que je te dois certaines explications… »

Pause.

« Je n’ai plus envie de me battre. Ni contre toi, ni contre Sarah. Comme tu le sais peut-être, nous (Sarah et elle) avons eu plusieurs grosses disputes depuis que j’ai appris pour votre sortie à l’extérieur le printemps passé. Je désapprouve toujours cette décision, mais je ne peux gagner sur ce plan pas vrai ? Je ne peux pas gagner contre toi si Sarah-Ève choisit délibérément de faire des activités avec toi. Et comme je te connais et que j’apprends à connaître la nouvelle personnalité de Sarah, surtout en pleine crise d’adolescence, je suppose que vous n’en êtes pas à votre coup d’essai en matière de désobéissance à mes ordres, n’est-ce pas ? »

Le tout avait été dit sur un ton sans animosité, simplement avec rationalité. C’était une déduction logique faite par la Sorcière. Elle poursuivit ses explications en gardant ce ton.

« Je considère que tu mérites la gifle que tu t’es prise tout à l’heure, même si je trouve que je me suis comportée comme une vieille mémé hystérique et parano depuis l’histoire dans la forêt des Elfes… »

Une touche d’humour à la Joëlann pour détendre l’atmosphère et particulièrement pour l’aider à se détendre, mentalement et physiquement. Elle était encore un peu crispée.

« Je la perds, Sarah, parce que je n’arrive pas aussi bien qu’avant à m’ajuster à sa personnalité changeante, entre autres choses, et cela me met un peu (non, beaucoup, comme tu t’en es rendu compte) les nerfs à vif vis-à-vis elle et toi. En fait, depuis un certain temps et de manière générale, j’ai l’impression de ne plus être capable de contrôler mon environnement, même mes pouvoirs ! Peut-être que je devrais prendre des vacances… »

Pour que Joël’ songe vraiment à prendre des vacances, comprendre plutôt s’éloigner de la base et de tout ce qui y est relié, elle devait vraiment être mal. Non pas que l’humaine était une workholic, mais la fierté qu’elle ressentait à propos de ses origines française et japonaise était aussi forte que celle qu’elle éprouvait par rapport au fait d’être une Sorcière et de faire partie de ces gens et de cet endroit extraordinaire. Non pas qu’elle avait perdu sa fierté, bien au contraire, mais elle était lasse des derniers mois, lasse de constater qu’elle ne pouvait rien faire contre une adolescente en pleine crise d’adolescence, lasse de réaliser aussi que ses pouvoirs semblaient perdre de leur puissance. Il fallait vraiment qu’elle prendre des vacances, surtout avec les poches sous les yeux qui commençaient à se pointer… ou à s'établir de manière définitive ?

« Si jamais je pars quelque temps, est-ce que je peux te demander un service ? Tall’ n’étant plus là, Gen’ encore en mauvais état et Azari, ben c’est Azari…, est-ce que tu voudrais bien veiller sur Sarah-Ève pour moi ? Stp ? Étant donné qu’elle semble encore t’écouter, je suppose que tu auras plus de succès que n’importe qui d’autre à la base, même Iliana. »
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000166
Messages : 408
MessageSujet: Re: Une casserole, deux casseroles...   Lun 9 Juin - 15:32

[Message posté le Dim 8 Avr 2012, 18:44]
‘Si je pars quelques temps...’ ‘Si je pars quelques temps...’ ‘Si je pars...’ Cette phrase résonna à plusieurs reprises dans la tête d’Ajartiel, comme si le sens en était incongru. Partir ? Dans le sens de... partir ? Quitter les lieux ? S’envoler vers d’autres cieux ? Battre en retraite ? Abandonner la partie ? Bref... prendre des vacances ? Minute...

« On a le droit de faire ça ? » , s’étonna franchement l’Ange.

Avait-on jamais vu un général laisser ses hommes en plant pour aller se dorer la couenne au soleil le temps de quelques jours ? En pleine période de guerre ! Le Chef des Anges, parmi tous les autres chefs, n’était certainement pas le plus au faîte de la chose martiale, n’ayant généralement qu’une seule tactique militaire : foncer dans le tas. N’en demeurait-il pas moins qu’il savait, si ce n’est refuser, tout de même s’étonner d’une idée hors normes.


« Ok... » , fit-il, les trois points de suspension bien audibles à la fin de cette pseudo-réponse.

Joëlann lui donnait l’impression d’avoir été lobotomisée. Encore pouvait-il s’insurger qu’on le gifle injustement (parce que, quoiqu’en soit la raison, il était bien évidemment toujours injuste qu’il se prenne une claque), cela ne le surprenait pas outre-mesure. Ça en était, tout du moins, logique quand la main vengeresse appartenait à la Chef des Sorcières. La perfection n’étant pas de ce monde (ou d’un autre d’ailleurs...), Joël s’avait se montrer très... volcanique. Du coup, la voir aussi... éteinte ? Comme une petite bougie à qui il ne reste que quelques micromètres de mèche... C’était pas normal. Tout simplement.

Peut-être devait-elle réellement prendre des vacances avant de flancher. Quoiqu’il en soit, les réflexions quelques peu compatissantes d’Ajartiel s’arrêtèrent au son d’une seconde phrase. Veiller sur Sarah-Ève ? Hihihi ! Fiesta !!


« Avec grand plaisir ! » , s’exclama le Magyar, dont le sourire avait de quoi inquiéter.

Il allait faire de Sarah-Ève une vraie petite rebelle. Héhé ! Il l’aimait bien cette petite... Elle lui rappelait lui, une fois qu’elle acceptait de laisser de côté sa sagesse de petite fille trop gentille. S’il y avait quelqu’un qui pouvait se rapprocher le plus du titre de ‘meilleur(e) ami(e)’ pour Ajartiel... et bien, oui, c’était probablement la jeune Sorcière électrique.

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Une casserole, deux casseroles...   Lun 9 Juin - 15:34

[Message posté le Lun 9 Avr 2012, 16:07]
« On a le droit de faire ça ? » L’Ange semblait étonné que cela soit possible.

« Probablement pas… mais c’est nécessaire. Il faut que je parte quelque temps d’ici… »

Joëlann laissa sa dernière phrase en suspens. Elle n’en pouvait franchement plus. Comme si tout le poids du monde se trouvait présentement sur ses épaules. Si elle arrivait encore sans trop de difficulté à livrer bataille dans la guerre qui les opposait à la W.E.F. et à être une chef hors pair lorsque la situation l’exigeait, elle n’était plus bonne à rien en ce qui concernait Sarah-Ève, sa protégée…

La chef des Sorciers ne prêta même pas attention au sourire inquiétant de son homologue angélique lorsque celui-ci accepta de s’occuper de Sarah pendant son absence.

Lentement, la jeune femme se redressa complètement et, avant de tourner le dos à Ajartiel et de sortir de la pièce, elle le remercia pour le service qu’il s’apprêtait à lui rendre.

Demain matin, elle commencerait à préparer son départ. Elle ne savait pas encore où, mais une petite idée germait en elle… l’Europe, sa terre natale.


[HS: Si tu veux posté, vas-y. Sinon, le topic est déjà clos.]
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une casserole, deux casseroles...   

 

Une casserole, deux casseroles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Aire Commune (1er Sous-Sol) :: Bureaux des Chefs :: Bureau de M. Anderson-