AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 La lame de l'Ange (P.V. Sarah-Ève)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aela
Ange



Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 255
Messages : 29
MessageSujet: La lame de l'Ange (P.V. Sarah-Ève)   Lun 9 Juin - 15:10

[Message posté Sam 11 Sep 2010, 07:23]
Tout était calme dans la classe des Anges qui semblait désertée depuis la fin des cours. Le silence emplissait le local et il semblait que le temps c’était arrêter dans cette pièce. Les tables étaient pousser vers le fond et les chaises étaient empilés dans un coin de la pièce, pour faire de la place. Il y avait aussi un classeur et un bureau de professeur inutilisé. Sur un des murs, s’accrochait un pan rétractable qui permettait aux élèves de ce perfectionnés en dématérialisation, il était fermé. Le centre de la pièce était vide à l’exception d’une jeune fille aux cheveux d’un noir d’ébène attacher par une pince métalique en une toque, qui accroupie, essayait de ne pas laisser couler les larmes de souffrance qui emplissait petit à petit ses yeux. Aela, puisque c’était elle, se releva doucement, comme si elle avait peur de se faire mal et tout aussi précautionneusement, elle toucha le haut de son dos. Ce contact la fit ce crisper et serrer des dents. Puis soudainement prit d’un petit rire nerveux elle se dit :
- Pourquoi cela fait si mal lorsque je rentre mes ailes? Ça ne fait pas ça aux autres. Enfin… Maintenant je sais que je ne peux pas sortir et rentrer mes ailes plus de trois fois de suite.

Elle soupira et se laissa tombée au sol sur le ventre. Aujourd’hui comme vêtement elle portait une robe courte de style chinois qui moulait bien son corps et en dessous ce cachait de court shorts, elle avait aussi de long collants noirs montant jusqu'à mi-cuisse et des gants qui allait jusqu'au dessus de ses coudes et bouffait au niveau des ses poignet, tout cela en noir et blanc avec des bord dorés. La jeune Ange ce releva lentement et passa une main sur son visage légèrement humide. Elle alla près d’une table et y ramassa une épée en bois avec le manche recouvert de cordes servant à avoir une meilleure adhésion. La celte revint au milieu de la pièce, après un minute de concentration, ce mit en position d’attaque et chargea, à droite, en haut, en bas, à gauche. Elle était partout en même temps et agressait un ennemi imaginaire avec une férocité qui ne lui était pas commune. Elle se souvenait, comme s’ils étaient d’hier, des conseils de son maitre; « Cri lorsque tu attaque, ça augmente ta force et déstabilise ton adversaire » ou encore « Pense à tout ceux à qui tu voudrais donner une bonne raclée ». Aela ce mit frapper de plus en plus fort et ses cris étaient de plus en plus puissants, elle enchainait coup sur coup, pratiquant toute ses bottes et parades. Elle était en feu.

Après 15 minutes de ce régime, elle dut s’arrêter, elle commençait à ce sentir étourdie et dut s’appuyer sur son ‘‘épée’’ pour ne pas tomber. Ce matin, la Galloise s’était déjà exercer à ce dématérialisée jusqu’à ce que sa main reste prise dans un mur et à sortir et rentrer ses ailes comme elle l’avait fait, cela l’épuisait énormément, cet exercice d’escrime de plus l’avait vidée de toute son énergie. Elle arrêta de respirer, trouvant cela inutile et ferma les yeux, après un instant elle les rouvrit et vit que quelqu’un l’observait de la porte. Elle pointa son bâton dans sa direction et demanda d’un ton un peu moqueur:
-Qui va là? Vous s’avez que c’est dangereux d’espionner un guerrier en pratique?

Cette phrase elle la tirait de son professeur qui l’utilisait à chaque fois que le frère à Aela venait la regarder se pratiquer. Celle-ci rit doucement.

_________________
Plop !
Sarah-Ève Leblanc
Invité



MessageSujet: Re: La lame de l'Ange (P.V. Sarah-Ève)   Lun 9 Juin - 15:12

[Message posté le Dim 12 Sep 2010, 16]
À l’instar d’Illiana, la Sorcière adjointe de Joëlann, Sarah-Ève avait décidé de s’entraîner. Enfin, de commencer à s’entraîner physiquement, car en ce qui concernait les pouvoirs cela était déjà en cours depuis un moment… Elle s’était dit qu’en plus de faire de l’exercice dans le cloître extérieur, elle pourrait monter et descendre les escaliers, question d’améliorer son cardio. Et des escaliers, il y en avait quand même à la C.A.T.!

Ce fut donc en remontant du dernier sous-sol (5e) à l’avant-dernier (4e) qu’elle se mit à entendre des cris, cris de rage?, qui s’arrêtèrent presque tout de suite. Intriguée, elle passa en mode marche rapide une fois sur l’étage des Anges et traversa le salon des immortels étonnamment vide à cette heure. Arrivée sur le pas de la porte donna sur la classe pratique des êtres ailés, la Sorcière en sueur s’arrêta et repéra rapidement une jeune noire en plein milieu de la pièce. Elle semblait prendre appui sur un morceau de bois.

C’est les mains sur les hanches qu’elle se fit prendre dans son observation de l’adolescente. L’Ange, car ce ne pouvait qu’être une Ange lui lança à brûle-point un commentaire avant de rire doucement. Cela déstabilisa légèrement Sarah-Ève qui préféra ne pas répondre tout de suite.

Reprenant finalement son souffle après sa « course » dans les escaliers de la base et décollant quelque peu son t-shirt de son corps puisqu’il lui collait à la peau et moulait ses formes maintenant présentes, l’humaine dit simplement (et sans animosité) :


« Vos cris auraient pu alerter n’importe qui… Disons simplement que cela m’a intriguée. »

Lorsque l’Ange avait pointé sur elle l’objet en bois, la mortelle avait compris qu’il s’agissait en fait d’une épée et non pas d’un simple bout de bois. C’est pourquoi elle ajouta quelque peu curieuse :

« Vous vous entraîniez au combat avec une épée? »
Aela
Ange



Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 255
Messages : 29
MessageSujet: Re: La lame de l'Ange (P.V. Sarah-Ève)   Lun 9 Juin - 15:14

[Message posté le Ven 17 Sep 2010, 07:54]
-Vos cris auraient pu alerter n’importe qui… Disons simplement que cela m’a intriguée.

Le sourire d’Aela s’évanoui de son visage et laissa place à une expression un peu ahurie. Elle était vraiment drôle comme ça, elle ressemblait à un petit enfant croyant avoir fait une bêtise. Elle baissa son épée de bois et alla s’appuyer contre le Bureau d’Ajartiel pour reprendre un peu de forces.
-Je suis désolé, je ne voulais pas vous faire peur. J’imagine que vous n’êtes pas une Ange, car je les aie tous avertis un peu plus tôt.

La jeune femme face à elle, qui devait être une Sorcière, car elle n’avait ni les ailes d’une fée, ni les oreilles d’un Elfe et on était le matin les vampires étaient déjà couchés…
*Tant mieux* pensa l’Ange qui eu quand même une petite pensée pour Stella.

Alors Aela, après avoir repris un peu d’énergie, vint se présenté à la jeune fille :
-Je m’appelle Aela et oui je pratiquais mon escrime, mais je trouve dommage de ne pas pouvoir utilisée mon épée à moi, au lieu de ce ridicule bout de bois. Vous voulez que je vous fasse une démonstration? Car ce que je viens de faire n’est qu’un ramassis de coups non coordonnés. Il faut que je pratique mes enchainements… Ça vous tente de voir?

La Celte fit à la Sorcière un petit sourire timide en lui tendant la main pour l’invitée à la suivre.

(Un peu court dsl)

_________________
Plop !
Sarah-Ève Leblanc
Invité



MessageSujet: Re: La lame de l'Ange (P.V. Sarah-Ève)   Lun 9 Juin - 15:15

[Message posté le Ven 24 Sep 2010, 08]
HS: Dsl s'il y a des fautes; le local dans lequel je suis ne possède pas de correcteur efficace! -_-'

Le premier commentaire de la Sorcière eut pour effet de modifier l’expression du visage de l’Ange devant elle. En effet, cette dernière parut différente soudainement comme ahurie et… prise en défaut. Oui, prise en défaut.

Toutefois, Sarah-Ève ne réalisa pas tout l’impact que sa réaction avait provoqué chez son interlocutrice. Elle regarda l’immortel laisser retomber son arme en bois et s’installer contre le bureau du professeur. Il n’avait pas à dire, les étages du 3e au 5e sous-sol étaient vraiment identiques!

Bien qu’elle n’ait pas vraiment l’esprit ailleurs, la présentation de l’Ange la força à se concentrer sur l’être qui à peine deux-trois minutes plus tôt poussait de forts cris. Ainsi, la demoiselle était une Ange, ça Sarah-Ève s’en serait douté sans indices!, et elle se nommait Aela.

Ladite Aela, selon ses propres paroles, était une escrimeuse. Cela intrigua la Sorcière qui hocha de la tête pour signifier son acception à la démonstration d’escrime qui allait suivre. Alors que les deux adolescentes se positionnaient dans la classe, Sarah prit la parole pour se présenter à son tour. Son pouls étant de nouveau normal, elle put parler avec plus de facilité.


« Moi, je m’appelle Sarah-Ève. Je suis une Sorcière. »

Puis, elle s’accota au mur afin de se trouver hors de portée lorsqu’Aela débuterait sa démonstration.

« Cela fait longtemps que vous êtes ici, à la C.A.T.? » Précisa la Sorcière. Ajoutant la question suivante :

« Vous êtes une escrimeuse confirmée ou amateure? »
Aela
Ange



Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 255
Messages : 29
MessageSujet: Re: La lame de l'Ange (P.V. Sarah-Ève)   Lun 9 Juin - 15:17

[Message posté le Dim 3 Oct 2010, 14:11]
(J’ai changé comment était habillée Aela et les fautes je m’en fou un peut parce que tu n’en fait pratiquement pas. Ah, oui et pour t’aider à visualiser voici un petit vidéo d’une escrimeuse utilisant un style très semblable à celui de ma petite Corneille : http://www.youtube.com/watch?v=EWF0l596aPY&feature=related )

La jeune Sorcière se présenta pendant qu’Aela l’amena dans un coin sûr. Celle-ci pensa que la jeune ensorceleuse avait un très beau nom, mais ce garda de le dire, ce contentant de sourire. Sarah-Ève s’accota à un mur et demanda à l’Ange si elle était à l’organisation depuis un moment. La Celte lui répondit :
-Cela fait à peu près un an et demi je crois. Par contre je peux affirmer que vous êtes à la C.A.T. depuis plus longtemps car je vous aie vue à mon arrivée. Si je me souviens bien, Ajartiel m’a parler de vous une fois, mais il ne parle pas souvent des gens, je l’ai peut-être rêvée…

Aela arrêta de parler et se dirigea vers le centre de la pièce, en constatant qu’elle était très loquace aujourd’hui. Elle s’installa, les jambes légèrement écartée l’épée tenue verticalement devant elle. Elle ferma les yeux cherchant la concentration, ralentissant le rythme de sa retiration, prenant conscience de la plus petite particule de son être et se répétant mentalement qu’elle était la seule propriétaire de son corps et qu’il lui devait une totale obéissance sur tous les niveaux. À ce moment, alors qu’elle était encore en vie, elle arrivait parfois à faire ralentir les battements de son cœur rien qu’en y pensant, mais maintenant c’était bien sûr impossible puisque qu’il ne fonctionnait plus. Après moins d’une minute, elle se mit en marche, prenant sa position de départ, une main en l’air, l’autre un peu en retrait derrière elle à l’envers tenant l’épée vers le haut et puis tout commença lorsqu’elle s’accroupit légèrement et changea le bout de bois de main.

Cela ne dura qu’une minute ou deux, mais on crut que le temps c’était arrêté. L’épée de bois virevoltait à gauche et à droite en effectuant de multiples moulinets, tantôt lentement et à l’autre moment à une vitesse fulgurante. Mais la plus impressionnante, c’était bien sûr Aela, elle semblait voler tellement elle se déplaçait rapidement, enchainant un pas sur un autre, telle une danseuse de renom. Pendant un cours lapse de temps on aurait dit que les heures et les minutes n’existait plus, il n’y avait qu’Aela qui effectuait le mouvement de la trotteuse des secondes avec les mouvements des ses pieds. Elle s’arrêtait un moment dans une pose théâtrale, le temps stoppait, elle repartait en trombe et il reprenait son cours, comme sous son contrôle et tout cela sous ses cris secs et court qu’elle émettait pour ajoutée de la force à ses coups. Se jambes se croisaient et se décroisaient, ses bras ondulants ressemblaient à des vipères qui s’apprêtaient à mordre. Lorsqu’elle eu finie, elle reprit sa position initiale, mais avec la main droit plus haute encore et la gauche légèrement plus derrière elle, cachant l’épée dans son dos. Puis fit une révérence.

Elle se dirigea vers la Sorcière qui lui posa une question.
-Je n’aurais pas la prétention de me proclamée confirmée, car je n’ai jamais participé à des concours. Mais mon Maître était un champion au Japon avant de migrer à l’Ouest. IL m’avait proposé de m’apprendre pour me défendre de mon pe…eeeeh…

Aela se rendit tout à coup compte qu’elle parlait trop et se mit les mains sur la bouche pour se taire. Il y avait un étrange sentiment de confiance qui émanait de cette fille et Aela lui parlait comme elle le fessait autrefois avec son frère Elle regrettait de ne pas faire plus attention à ses paroles et se retourna pour asseyez de se résonner, dans son mouvement quelques petites étincelles bleues s’évaporèrent vers le ciel. Elle prit une grande respiration avant de refaire face à Sarah-Ève et enchaina comme si de rien n’était :
-J’espère que ça vous à plut. Si vous voulez je pourrais essayer de vous apprendre…

Ne pas croiser son regard, ne pas croiser son regard… La Galloise se forçait pour garder la tête baiser, elle n’avait pas l’habitude de parler de son passé et ce ne serait pas aujourd’hui qu’elle commencerait! Du moins, c'est ce qu'elle pensait...

_________________
Plop !
Sarah-Ève Leblanc
Invité



MessageSujet: Re: La lame de l'Ange (P.V. Sarah-Ève)   Lun 9 Juin - 15:18

[Message posté le Mar 19 Oct 2010, 19]
À la réponse de l’Ange quant à son moment d’arrivée à la base, Sarah-Ève hocha de la tête en silence tout en se demandant ce qu’Ajartiel avait bien pu dire à son sujet… Elle suivit des yeux Aela lorsque cette dernière se déplaça au centre de la salle. Puis le spectacle commença.

L’Ange se mit à virevolter, se déplaçant avec délicatesse, précision et grâce. Impressionnée, la Sorcière resta bouche bée, se contentant d’observer avec des yeux de lynx pour ne pas perdre le moindre des mouvements exécutés par l’immortelle. Lorsque l’Ange s’arrêta finalement, l’autre jeune femme ne put prononcer un mot. Elle était encore sous le choc du spectaculaire de la représentation…

Heureusement, Aela parla à sa place laissant la chance à la Sorcière d’électricité de se remettre de tout ça! Toutefois, l’immortelle se tut soudainement, comme si elle s’apprêtait à dire quelque chose qu’elle n’aurait pas dû dire. Son comportement confirma l’erreur qu’elle s’apprêtait à effectuer. En effet, elle plaça ses mains devant sa bouche et partit dans la direction opposée à celle où les deux adolescentes se trouvaient pour revenir quelques secondes plus tard devant Sarah-Ève sans toutefois croiser les yeux de cette dernière.

« J’espère que ça vous a plu. Si vous voulez, je pourrais essayer de vous apprendre… »

La Sorcière hocha la tête en signe d’affirmation pour signifier que le spectacle lui avait effectivement plu. Quant à la seconde phrase, elle laissa passer quelques secondes en guise de réflexion. Lorsque Sarah-Ève ouvrit finalement la bouche, les mots suivants glissèrent sur ses lèvres avec une réelle et profonde admiration pour Aela.


« Bien que vous ne croyez pas être professionnelle et que je ne connais rien à cette technique de combat, je peux vous affirmer que vous êtes impressionnante à regarder! Sincèrement, je n’aimerais pas me retrouver en face de vous pour ce type de combat! »

L’adolescente n’avait pas pour habitude de voir ses pairs, particulièrement ceux de son âge, maîtriser ou du moins montrer une telle efficacité dans le combat. Se disant qu’elle n’avait rien à perdre de prendre un cours ou deux avec l’Ange, la Sorcière accepta qu’Aela devienne son professeur pour un temps. Cela ferait une chose de plus à faire dans son horaire… Parce qu’entre les cours, la pratique du bouclier avec Ilianna et ses entraînements, n’ayant maintenant plus de cours particuliers avec son mentor et chef Joëlann, Sarah avait encore du temps à perdre, surtout que cela faisait un sacré bail qu’elle n’avait pas revu Ajartiel. En fait, cela datait de leur sortie secrète à l’extérieur de la C.A.T.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La lame de l'Ange (P.V. Sarah-Ève)   

 

La lame de l'Ange (P.V. Sarah-Ève)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ange gardien
» Eske zafè Lame kapout, gade komandan Mario Andresol
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» L'ange contre le cobra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Aire des Anges (4e Sous-Sol) :: Classe-