AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 Txaran Gozer - Improbable Sorcier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Txaran Gozer
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Soldat recrue

Points : 65
Messages : 12
MessageSujet: Txaran Gozer - Improbable Sorcier   Sam 19 Avr - 19:09

Nom : Gözer

Prénom : Txaran

Surnom : Zoul

Âge : 34 ans

Sexe : Masculin

Race : Sorcier

Pouvoir spécifique : Entropie
Ce pouvoir permet d'agir sur les probabilités de manière à ce qu'un événement peu probable (voire improbable) se réalise.
Le pouvoir d'entropie concerne à la fois le hasard et la dégénérescence de toute chose, ce que l'on associe plus souvent au terme d'entropie.
À faible niveau, le dépositaire de ce pouvoir apprend à discerner les failles sous-jacentes à un objet, les faiblesses du corps d'un adversaire, ou encore les prémisses d'un bouleversement dans une organisation. Du plus simple au plus compliqué, il devient ensuite possible de contrôler le hasard pour des événements mineurs, d'augmenter ou de diminuer l'entropie d'une chose jusqu'à pouvoir peut-être la faire tomber en morceaux, d'un corps vivant ou même de l'esprit humain.
À noter que si on utilise souvent ce pouvoir pour augmenter l'entropie dans une cible, il est également possible de la diminuer pour imposer un ordre là où il y avait majoritairement du chaos.

Nationalité : France

Histoire :
« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. » [Mark Twain]
Ainsi pourrait-on résumer l'histoire de Txaran.

Txaran est né dans une famille tout ce qu'il y a de plus normale. Il grandit dans une ambiance sereine, poursuivant ses études sans encombre notable jusqu'à sa majorité et obtint, avec deux ans d'avance, un diplôme en microtechniques, sa grande passion. Bien sûr, de nombreux incidents émaillèrent son parcours et notablement plusieurs accidents mortels dont il réchappa miraculeusement indemne, ce qui ne manqua pas de laisser sceptiques ses parents quant à sa nature profonde.
En matière de loisirs, Txaran n'était pas en reste non plus : sportif, il pratiquait le pentathlon moderne à un niveau régional et différents sports de combat.

Son pouvoir latent se révéla à lui comme une évidence, sans choc, comme la continuité d'un rêve dans lequel il aurait toujours baigné. Vers l'âge de 14 ans, il acquit en effet la conviction que rien ne pouvait lui arriver de fâcheux et qu'il pouvait tout obtenir grâce à sa chance insolente. Et plus il tentait le sort, plus celui-ci se pliait à sa volonté. Au début, il jouait avec ses camarades à parier à pile ou face, faire des tours de cartes, jouer aux dés, etc. Et presque systématiquement, il gagnait. Peu à peu, il poussait sa chance, jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il n'avait pas cette chance qu'on lui prêtait, mais qu'il la créait en fait ! Cela lui prit plusieurs années, jusqu'à ce qu'un jour il s'en ouvre à sa mère. Il avait alors 18 ans. Loin de s'en affoler ou de prendre peur, celle-ci fut rassurée d'enfin avoir la confirmation de la vraie nature de son fils. Son père également fut soulagé, malgré une certaine inquiétude quant à l'avenir de son fils, tandis que commençaient à s’amonceler les sombres nuages du malheur. Dès lors, il fut décidé que parallèlement à ses études, Txaran étudie son art auprès d'un sorcier de leurs amis, dans le plus grand secret.

Quand se produisirent les terribles attentats de 2001, Txaran venait juste d'obtenir son diplôme et commençait à travailler. A priori, ces événements tragiques n'eurent pas de conséquences, dans un premier temps, en France.
Cependant, la création de la W.E.F. et son expansion dans les années qui suivirent mirent fin à sa tranquillité relative.

Il y avait, parmi ses amis d'enfance, une jeune elfe, Luthien, avec laquelle il était particulièrement lié. Ils avaient à peu près le même âge et étaient presque inséparables. Ils firent les 400 coups ensemble et poursuivirent leurs études dans les mêmes établissements. Comme on aurait pu s'en douter, quelques années après les attentats, en 2008, les deux jeunes gens se marièrent. Ils étaient bien conscients tous les deux de leurs différences, mais les assumaient totalement. La vie leur souriait pleinement et ils en profitèrent sans retenue.
En octobre 2012, un incident vint assombrir le tableau. Luthien fut victime d'un accident de la route. Le chauffard prit la peine de s'arrêter et, profitant de sa perte de conscience, tenta de capturer son totem. Heureusement, l'arrivée opportune d'un routier l'interrompit et il prit la fuite. Après cette mésaventure inquiétante, le couple prit diverses précautions quant à leur sécurité. Leur paranoïa s'accentua encore, lorsqu'ils furent victimes d'un cambriolage, durant la journée, un an plus tard. Étrangement, bien que l'appartement eut été mis sans dessus-dessous, rien n'avait été volé et la police ne releva aucune empreinte ni trace laissées par le ou les visiteurs. Quelque temps plus tard, Txaran fut approché, devant son domicile, par un homme se réclamant d'une certaine organisation de protection et défense des droits de l'Homme. L'entretien fut interrompu par la réception d'un appel sur le portable de son interlocuteur, qui prétextant alors une urgence, prit congé abruptement de Txaran. Troublé par cette conversation, Txaran empocha la carte du type, avant de rentrer chez lui. Bizarrement, Luthien n'était pas là. Inquiet, il tenta de la joindre sur son téléphone portable, sans résultat. Aussitôt il appela sur son lieu de travail, où on lui confirma son départ une vingtaine de minutes plus tôt. Le sang de Txaran ne fit qu'un tour et soudain les pièces du puzzle s'emboîtèrent et confirmèrent ses pires craintes : tous ces incidents n'étaient pas dus au hasard et n'avaient eu pour but que de s'en prendre à Luthien. Aussitôt, il enfourcha sa moto et partit à sa recherche. Consciencieusement, il prit à l'inverse la route qu'elle aurait dû prendre. Au bout de quelques kilomètres, il aperçut en contrebas de la route la voiture accidentée de Luthien. Il dévala la pente et se précipita vers la portière côté conducteur. Luthien était là, fracassée sur le volant, inconsciente. Fébrilement, Txaran chercha désespérément son pouls, jusqu'à ce qu'il aperçoive une boule de poils tout ensanglantée. Il se précipita sur le totem de Luthien, tout en marmonnant tel un dément. Avec horreur, Txaran se rendit compte que le pauvre animal avait subi de graves blessures lors de l'accident, mais qu'elles n'avaient pas été à l'origine de sa mort : une énorme plaie lui balafrait l'abdomen de part en part, assurément causée par un couteau de chasse ! Quel monstre avait pu faire cela ?
Se détournant de l'animal, il revint à sa femme mortellement blessée. Elle respirait très faiblement et péniblement. Il la prit dans ses bras tel un enfant, sachant l'issue inéluctable qui l'attendait. Il n'aurait su dire combien de temps il resta dans cet état d'hébétude, mais quand il reprit ses esprits, l'aube se levait. Quelque chose s'était brisé à jamais dans son coeur cette terrible nuit. Lorsqu'il en eut le courage, il repositionna le corps sans vie de Luthien dans sa voiture et emporta son totem, afin de l'enterrer décemment en secret, tandis que les secours retrouvaient la pauvre jeune femme quelques heures plus tard, hélas trop tard.
L'enterrement eut lieu quelques jours plus tard.

Malgré son chagrin, Txaran se mit ensuite à reconstituer les événements qui avaient conduit à la mort de sa femme. Malheureusement, il n'obtint que de maigres résultats, hormis une mention, cachée au milieu d'un monceau de lignes informatiques, à une certaine organisation W.E.F. Loin de se décourager, il continua à suivre les pistes qui se présentaient à lui, aussi insignifiantes soient-elles. Jusqu'à cette nuit de l'hiver 2014 où il tomba dans un traquenard subtil. Grâce à un puissant tranquillisant, ses ravisseurs purent le maintenir inconscient et l'acheminer sans encombre. C'est ainsi que la C.A.T. le recruta.

2014 34 ; 2008 28 ; 2001 21 ; 1998 18

Caractère : Txaran est plutôt solitaire. D'un naturel calme et posé, il s'emporte rarement et est adepte du compromis. Froid et analyste dans les situations de crise, il est souvent le point fixe et modérateur. Souvent sardonique, son humour est parfois très cassant, sans que ce soit toujours désiré. Assez sociable cependant, il se lie facilement, pourvu que l'on respecte son espace vital.
D'humeur généralement joviale, généreux par nature, prêt à porter secours, il combattra jusqu'à la mort pour une juste cause. Il n'est par contre pas un leader, et préférera suivre ses compagnons de route plutôt que de les guider, mais il aura au préalable su donner son avis sur la question et évaluer les possibilités. Au combat, il sait se montrer impitoyable avec ses ennemis, mais saura se montrer clément, suivant en cela son sens moral.
Ce n'est pas un assassin dans l'âme et il ne tuera jamais un adversaire désarmé ou en position défavorable, s'il n'y est pas obligé. En amitié, il est sincère et saura aider ses amis. Malheur à celui qui le trahit, sa vengeance sera radicale et le temps qu'il mettra à l'accomplir ne lui importe pas.
Sa patience n'a d'égale que son endurance : il peut supporter bien des maux avant de perdre son sang-froid.
Comme tout le monde (ou presque), il a sa part d'ombre et ses limites. Lorsque ces dernières sont franchies, ou dans une situation de fort stress, il peut « péter un plomb », avec des conséquences qu'il ne calculera pas.
Curieux de tout, il apprend vite et a toujours soif de connaissances nouvelles.
Grâce à sa formation, il maîtrise une grande variété d'armes à distance comme rapprochée. Excellent musicien, il sait jouer de plusieurs instruments.

Amours/ami(e)s : Txaran n'a pas de vie sentimentale actuellement. Le traumatisme de la perte de sa femme, ses obsessions vengeresses et sa situation délicate l'ont éloigné de ce genre de préoccupations. En temps normal, c'est un homme doux et attentionné avec ses amies.

Physique : Txaran est un homme de haute taille (1m95), bien bâti, de corpulence moyenne (96 kg). Son visage est agréable, ses cheveux noirs et longs sont généralement coiffés en catogan. Il a les pommettes saillantes, le nez grec, la mâchoire carrée et le menton puissant. Ses lèvres sont fines et bien dessinées et ses dents sont blanches et bien rangées. Il a le teint hâlé. Ses yeux, vifs et pénétrants, sont d'un bleu azur métallique. Un léger sourire de quiétude flotte sur ses lèvres, la plupart du temps. Son corps musclé trahit son entraînement sportif régulier et intensif.
Généralement, il est vêtu d'un sarouel noir et d'une chemise de lin à col Mao. Il est chaussé de rangers en cuir souple et porte un grand manteau long à large col, truffé de poches.
Côté armement, il possède une canne-épée de très bonne facture (un héritage familial ancestral), un revolver et une dague de botte.

Signes particuliers : un dragon stylisé tatoué sur le bras

_________________
Carpe Diem
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Txaran Gozer - Improbable Sorcier   Sam 19 Avr - 19:11

Je valide ! Il ne te manque que la validation d'Ajartiel pour passer en salle de réveil. Wink 
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000161
Messages : 400
MessageSujet: Re: Txaran Gozer - Improbable Sorcier   Sam 19 Avr - 19:12

Yo yo yo !

Bienvenu camarade ! Je valide également. Enjoy ! =D

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Txaran Gozer - Improbable Sorcier   

 

Txaran Gozer - Improbable Sorcier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Casque du Roi sorcier
» ¤ Le sorcier vengeur [quête avec Lison] ¤
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|
» Roi sorcier plu puissant
» Roi Sorcier sur Ombre Aîlée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Hors-Jeu (Important) :: Présentation des Personnages :: Sorciers-