AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 Je veux et j'exige d'exquises excuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Will
Vampire

avatar

Grade hiérarchique :
  • Soldat recrue

Points : 385
Messages : 79
MessageSujet: Re: Je veux et j'exige d'exquises excuses   Lun 3 Déc - 23:47

Suite à la remarque peu précise de Will, la question de Dieter était tout à fait légitime. Cela n’empêcha néanmoins pas le vampire d’avoir besoin de réfléchir à la réponse qu’il devait donner. Son attention portée sur les plumes de l’ange, il se mordit la langue en essayant de mettre de l’ordre dans ses pensées. Dieter était susceptible d’avoir mal compris tout un tas de chose. Devait-il en faire la liste ?

Will ne prétendait pas connaître l’étendue du fourvoiement de son interlocuteur et encore moins détenir la vérité sur tout ce que l’ange ne saisissait pas. Il n’était pas d’accord avec les dernières affirmations de Dieter, selon lesquelles des gens biens pouvaient ne serait-ce qu’exister, mais il paraissait futile d’opposer une opinion à une autre. Par ailleurs, le vampire, même si ça avait été son genre de partager ainsi ses pensées, était persuadé que ses avis n’intéressaient pas l’ange, qui les déclarerait caducs sans hésiter. Comment lui dire qu’il pouvait tout simplement avoir tort dans l’absolu ?

L’ex-nazi n’accordait pas tellement de valeur à ses propres opinions personnelles, jugements élaborés qui allaient bien au-delà de ses instincts brutes auxquels, au contraire, il faisait aveuglément confiance. Elles étaient d’ailleurs très peu nombreuses puisqu’il avait vécu surtout en calquant celles des autres. N’était-ce pas la chose normale à faire ? Surtout pour un garçon comme lui, qui avait eu tant de mal à se fondre dans la masse ? Il avait retenu de la vie en société que la majorité prime sur l’individu. L’opinion du groupe était l’opinion de tous et il n’y avait pas à être d’accord ou pas. Pourquoi Dieter accordait-il tant d’importance à des opinions dérisoires ? S’imaginait-il être plus intelligent que tout un pays ?

Le vampire laissa ses doigts descendre jusqu’au bout des rémiges de l’ange et ouvrit la main, paume vers le haut, de tel sorte que l’extrémité de l’une des plumes put lui chatouiller agréablement l’intérieur de la main. Les mots lui venaient plus facilement qu’à son arrivée à la CAT, mais il demeurait difficile de structurer des phrases qui reflétaient ses pensées. Le langage était quelque chose de limitant.


« Tu affirmes beaucoup de choses. Pourquoi tu aurais raison ? », interrogea finalement Will, son regard déviant momentanément des plumes au visage de leur propriétaire.

_________________
~
Dieter
Ange

avatar

Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 550
Messages : 110
MessageSujet: Re: Je veux et j'exige d'exquises excuses   Mer 5 Déc - 17:19

L'ange, la tête toujours tournée vers Will, regarda le vampire réfléchir tout en faisant glisser ses doigts sur ses plumes, dans un mouvement de va-et-vient hypnotisant. Il sentait la base de leur calamus pencher légèrement, puis se détendre, se tendre à nouveau… Le vampire faisait ses petites expériences, tournant la main avec un angle différent. Tout à son observation du buveur de sang, qui n'avait pour le moment pas la moindre trace de violence dans ses gestes, l'esprit de Dieter n'était plus aussi encombré de questions et de pensées erratiques que tout à l'heure.

Le vampire détourna finalement les yeux des ailes de Dieter pour regarder son visage.

« Tu affirmes beaucoup de choses. Pourquoi tu aurais raison ? » demanda-t-il, toujours de son ton indéchiffrable.

Dieter soutint un instant le regard du vampire, puis sans bouger la tête, il baissa les yeux pour réfléchir. Il se mordilla la lèvre un instant, regardant le sol, distrait par ses pennes qui continuaient d’être caressées délicatement par Will, alors que tout doucement, il se mettait à bouger les ailes, accompagnant distraitement le mouvement des doigts du vampire.

Les mots auraient pu être agressifs, dits sur un autre ton et s’il n’avait pas été en train de faire mumuse avec le plumage de Dieter depuis un moment déjà. Le petit ange était suffisamment paisible, heureusement, pour ne pas se livrer à ses habituelles conclusions hâtives que ça y est, il avait réussi à énerver Will.

« Mmh, c'est possible que je me trompe, hein. » dit-il en le regardant à nouveau, toujours avec un sourire encourageant. « Mais à propos de quoi ? » Sur ce qu'il venait de dire juste avant ? Sur ce qu'il avait dit il y avait deux semaines ?

Dieter avait beau être un ange, il restait tout de même humain, et n'aimait pas tellement envisager qu'il ait tort. Il était quand même tout à fait d'accord pour discuter et échanger des arguments, quand la personne en face de lui semblait bien capable d'en fournir. Surtout que pour Will, c'était probablement bien d’apprendre à discuter, plutôt que de se jeter pour bousiller une épaule à quelqu’un.

_________________
Pauvre Dieter.
Will
Vampire

avatar

Grade hiérarchique :
  • Soldat recrue

Points : 385
Messages : 79
MessageSujet: Re: Je veux et j'exige d'exquises excuses   Lun 10 Déc - 22:12

En toute honnêteté, si Will avait dû se répondre à lui-même, ses répliques auraient probablement été plus ou moins similaires à celles que Dieter formulaient à l’instant. L’ange cherchait à comprendre précisément ce à quoi le vampire faisait référence. Will aimait la précision, parce que la subjectivité d’une interprétation entraînait un risque d’erreur, compliquant encore davantage ces échanges verbaux avec lesquels il avait tant de mal. Il aurait donc été logique de respecter l’attitude curieuse de Dieter. Néanmoins, considérer le point de vue d’autrui n’était pas quelque chose que le vampire savait faire. Ce raisonnement ne lui vint pas en tête. L’ancien nazi fut simplement frustré devant l’apparente inaptitude de Dieter à saisir ce qu’il tentait de lui faire comprendre.

Serrant la mâchoire, Will délaissa les plumes de l’ange, laissant sa main retomber au sol. Il détourna également le regard, revenant à une observation distraite de tout ce qui se passait autour d’eux.

Pourquoi Dieter ne comprenait-il pas ? Il y avait assurément une façon d’expliquer clairement les choses, mais Will ne voyait pas comment le faire avec peu de mots et il ne se sentait définitivement pas suffisamment sûr de ses capacités d’orateur pour tenter un discours sur la question. Peut-être que si on lui avait donné plusieurs heures pour structurer ses idées... Toutefois, l’un des défauts principaux des conversations, c’était leur rapidité, leur besoin de fluidité. Will était trop méthodique pour suivre la cadence. Pour rendre justice à ses pensées, il lui aurait fallu un talent de télépathie, et non simplement des mots.

Dieter voulait savoir sur quoi il se trompait. Après ses deux dernières tentatives infructueuses de lui faire réaliser que ce pouvait être sur n’importe quoi, Will ne voyait pas de nouvelle façon d’exprimer la même idée. Il n’avait pas voulu formuler d’exemples concrets, parce qu’ils auraient obligatoirement circonscrits ses propos à ces seuls cas et parce qu’il ne pouvait prétendre lui-même détenir la vérité. Cependant, il lui fallu éventuellement s’y résigner. Dieter était susceptible d’avoir tort sur un grand nombre de choses, dont des opinions (ce qui était particulièrement ardu à déconstruire), mais il y avait bien quelques faits (facilement démontrables) que Will pouvait lister. Il devrait apparemment se contenter de faire comprendre uniquement ça à l’ange...


« Par exemple », commença le vampire, tenant à cette précision. « Je ne suis pas un nazi. »

Dieter n’avait jamais exactement dit ‘‘tu es un nazi’’, ou une phrase de même nature, et l’interprétation (évidemment subjective) de Will par rapport à ce que l’ange (avec toutes ses allusions à l’antisémitisme et à l’Allemagne de jadis) pensait de lui était peut-être erronée. Mais, après tout, il avait dit à Dieter qu’il avait ‘‘peut-être’’ mal compris. Peut-être pas, aussi...

Comme tous les garçons allemands de sa génération, Will avait rejoint l’armée. Il s’était battu pour l’Allemagne, fait ce qu’il devait faire. Il avait été nazi et n’en concevait aucune honte. Et puis il était mort. Il était devenu un monstre. Depuis longtemps, Will ne se considérait plus comme un Allemand et donc encore moins comme un nazi. Une chose qui n’était même pas humaine ne pouvait définitivement pas être nazie, si ? Il était indifférent à l’idée que les gens pensent le contraire, mais puisque Dieter voulait des exemples de ses erreurs de jugement...

Il aurait pu aller plus loin sur le sujet (et se rapprocher avec plus d’exactitude des propos de l’ange) en affirmant que la guerre avait eu raison d’être. Il s’agissait toutefois du condensé d’un ensemble de faits (à commencer par la nature, selon toute vraisemblance, intrinsèquement mauvaise de l’âme humaine) et non d’un fait en lui-même. Will préférait opter pour des exemples moins complexes.


« Et Itzhak. Il est... factice. »

Puisque l’ange s’était emporté face au mot ‘‘fourbe’’, Will se rabattit sur ce qu’il jugea être un synonyme acceptable. Après tout, répéter la même phrase au mot près n’aurait logiquement pas conduit à un dénouement différent de ce qui en avait été la fois précédente.

Will donna ses exemples sans regarder Dieter. L’ange s’indignerait peut-être, comme la dernière fois que le sujet du vampire juif avait été abordé, et alors ? L’ex-nazi était convaincu de la justesse de ses instincts et de ses observations. Itzhak, acteur peu convaincant, n’était raisonnablement pas quelqu’un de confiance. Dieter pouvait faire ce qu’il voulait de cette information, mais tout de même pas naïvement affirmer le contraire.

Le vampire croisa les bras et son regard ennuyé s’arrêta sur une femme, à plusieurs mètres de là, qui papillonnait des paupières en souriant à... Juan Allalone. Le vampire musclé n’avait pas l’air d’avoir remarqué Will et Dieter.

_________________
~
Dieter
Ange

avatar

Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 550
Messages : 110
MessageSujet: Re: Je veux et j'exige d'exquises excuses   Ven 14 Déc - 17:08

Le contact des mains de Will sur les ailes de l'ange cessa et le vampire détourna le regard en le laissant errer aux alentours, en pleine réflexion.

« Par exemple, je ne suis pas un nazi. » affirma-t-il enfin. Dieter fronça les sourcils en plissant légèrement les yeux. Euh… si. L'ange avait entendu son histoire racontée par M. Anderson. Est-ce que Will mentait ? Ça serait la première fois que Dieter pouvait le constater… Quoiqu’en fait, en y réfléchissant, ce n'était pas un mensonge, pensa-t-il en retrouvant sa sérénité. Plus de de 70 ans s'étaient écoulés depuis la chute du régime nazi, et Will pouvait considérer qu'il n'était plus des leurs depuis bien longtemps.

« Et Itzhak. Il est... factice. »

Nouveau froncement de sourcil, avant de pousser un gros soupir, reposant les pieds à terre et se penchant vers l'avant, frottant ses paumes l'une contre l'autre. Factice ? Qu'est ce qui lui faisait dire ça ? Hormis ses préjugés d'ex-nazi ? Avec Dieter, Itzhak était quelqu'un d'honnête et de plutôt… gentil. Il avait pu constater en revanche qu'avec certains autres vampires, il semblait avant tout prudent, dans ses gestes et ses paroles. Cela pouvait être prit comme de la fausseté, peut-être... C'était ainsi que devait le voir Will.

La dernière fois, la remise en cause de son ami avait énervé Dieter jusqu'à l'aveugler sur les réactions possibles, voire probables, du buveur de sang, ce qui avait conduit aux conséquences que l'on sait. Il ne voulait pas, et n'allait pas, réitérer la même erreur de jugement.

« Tu n'es plus nazi », rectifia Dieter après un moment, jetant un coup d'oeil à Will qui avait croisé les bras.. À moins qu'il considère ne jamais l'avoir vraiment été ? Parce qu'il n'avait pas eu le choix ?

Il laissa passer encore une bonne vingtaine de secondes, triturant ses mains, avant de reprendre, gêné et surtout en ayant l'impression de marcher sur des oeufs :

« Personnellement, je l’aime bien, Itzhak. » dit-il d'un ton hésitant, se passant une main derrière la nuque. « Ça fait longtemps que je le connais et qu'on travaille ensemble, et jusque-là j'ai jamais eu à me plaindre de lui. »

Hum… Il n'osa pas regarder Will, parce qu'il avait un peu peur de ce qu'il allait découvrir comme expression. La dernière fois que le sujet avait été abordé… Ouais, valait mieux ne plus y penser.

« Je… je crois savoir qu'il ne se comporte pas pareil avec certains. C'est peut-être pour ça que tu l'aimes pas …Enfin tout le monde peut ne pas supporter quelqu'un en particulier, hein. C'est - hah. » Il s'interrompit soudain en pinçant les lèvres avec un petit mouvement d'ailes.. Quand on parle du loup… Il venait d'aviser Juan, au milieu du salon.

Ce type l'insupportait. Outre la fois où il était venu l'embêter alors qu'il discutait avec Will, il l'avait abordé alors qu'il travaillait à la cantine - après quelques instants, Dieter avait décrété le plus poliment possible qu'il était occupé et il était parti se réfugier en cuisine. Et deux fois, à la discothèque. Urgh. Toujours à révéler ses muscles comme si ça pouvait compenser le vide sidéral entre ses deux oreilles.

« Il t'as reparlé à toi, Juan Allalone ? Le vampire, là-bas », fit Dieter d’un ton plus bas, avec un léger mouvement de tête dans la direction du crétin en question. Oui, il connaissait son nom, malheureusement. « Uh… Moi c'est lui qui m'énerve. » ajouta le petit ange, posant une main sur son front en tournant la tête vers Will comme pour se cacher du vampire fanfaron.





_________________
Pauvre Dieter.
Will
Vampire

avatar

Grade hiérarchique :
  • Soldat recrue

Points : 385
Messages : 79
MessageSujet: Re: Je veux et j'exige d'exquises excuses   Hier à 23:10

« Tu n'es plus nazi »

Will laissa Dieter le corriger sans répondre ou signifier qu’il avait entendu. Pas, plus... Quelle différence cela faisait-il ? S’il ne l’était plus, c’était qu’il ne l’était pas. À quel point sa vie aurait-elle été différente si tout avait été semblable, à l’exception de son appartenance à l’armée allemande ? N’aurait-il pas eu la même personnalité ? Il était un vampire, animé par des désirs primitifs, gouverné par des instincts basiques. Il n’était pas grand chose de plus que ça...

Juan rendit son sourire à son admiratrice. Il lui adressa quelques mots, mais Will était trop loin pour entendre. Juan pouvait facilement passer pour un humain, un phénomène troublant du point de vue de l’ex-nazi. Bien sûr, Will avait toujours été à part de ses semblables, mais la transformation qu’il avait vécue en 1944 avait été plus que simplement physiologique. Il ne s’était plus senti humain et faire semblant du contraire était impensable, encore aujourd’hui.


« Personnellement, je l’aime bien, Itzhak. » Ça ne faisait pas de lui une personne honnête pour autant.

Dieter ne semblait pas sur le point de s’emporter pour défendre son ami juif, cette fois. Étonnamment rationnel, il en vint à une explication plausible soutenant la méfiance de Will à l’égard d’Itzhak. L’ami de Dieter avait plusieurs visages, cachant qui il était vraiment derrière qui il croyait devoir être en fonction de la situation. C’était malhonnête. Et Will resta sur sa première conclusion, comme quoi il avait donc raison d’être sur ses gardes.

L’ange s’interrompit soudainement et Will lui jeta un coup d’oeil pour en comprendre la raison. L’attention de Dieter était toutefois fixée sur quelque chose plus loin devant et son attitude changea lorsqu’il se remit à parler.


« Il t'as reparlé à toi, Juan Allalone ? Le vampire, là-bas »

Will ramena son regard là où il avait été quelques instants plus tôt, suivant celui de Dieter, même s’il n’en aurait pas eu besoin. Il savait qui était Juan Allalone.

« Uh… Moi c'est lui qui m'énerve. »

Will ne comprit pas pourquoi Dieter envisageait que Juan lui ait reparlé. La seule phrase qu’il lui avait jamais dite avait été un ordre qu’il n’avait pas entièrement saisit, d’une façon qui n’avait définitivement pas l’air amicale, plus d’un an plus tôt. Lors de ce seul échange, ça avait été par Dieter que Juan avait été intéressé, non ? C’était du moins ce que l’ange avait résumé de la situation. Will avait juste été, par hasard, dans les parages.

« Pourquoi ? », demanda le vampire, sans comprendre et sans baisser la voix, en reposant son regard sur Dieter (qui donnait l’air de vouloir se protéger les yeux de la vision de Juan). « Tu disais qu’il est attiré par toi. »

Évidemment, Will n’avait aucune expérience face aux choses de l’amour. Draguer Dieter d’un côté et l’énerver de l’autre semblait contre-productif, mais qu’en savait-il ? Il faut dire aussi que Will ne saisissait pas le dédain de l’ange pour le vampire aux muscles saillants. Juan lui semblait être un type normal, ni plus aimable ni plus détestable qu’un autre.

_________________
~
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je veux et j'exige d'exquises excuses   

 

Je veux et j'exige d'exquises excuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Je veux et j'exige
» Je veux et exige des extases exquises - Euphrasie.
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» L'Uruguay présente ses excuses au peuple haïtien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Aire de Relaxation (2e Sous-Sol) :: Salon et Aire de Jeu-