AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 C'est... Perturbant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Leiakiel
Ange

avatar

Grade hiérarchique :
  • Soldat recrue

Points : 58
Messages : 16
MessageSujet: C'est... Perturbant...   Sam 22 Avr - 22:12

Leiakiel commençait doucement à s'éveiller... Il ouvrait doucement les yeux, mais était ébloui par les lumières artificielles mêlés aux murs blancs de la pièce inconnue. Une fois habitué, il levait sa tête pour regarder autour. Tout était blanc... L'ange trouvait que les couleurs manquaient dans cet endroit, alors avec un sourire, il imaginait toutes sortes de choses sur les murs. Une note de musique se promenant, ajoutant un peu d'animation ici et là.

Il sortait de sa bulle pour s'asseoir au bord du lit, qui était plus confortable que les endroits où il était allé se reposer depuis se mort. Le jeunot observait le sol et ses pieds, se préparant à avoir un peu frais en les posant. Et ça n'avait pas loupé... Il grimaçait et retournait s'allonger sur le lit, attendant que quelque chose se passe. Une visite, un événement, n'importe quoi qui pourrait transformer le silence en bruit, agréable ou non.

Soudain, le nouvel arrivant se sentait mal. Le silence pesait et lui faisait faire une crise de panique ! Le sentiment de solitude extrême l'envahissait au point de pouvoir se relever brutalement et respirer fortement. Le sol froid ne le gênait plus car il avait chaud, transpirant un peu du front. Il marchait vers l'arrière, loin du lit, même s'il n'y avait que des murs et des meubles pour l'accueillir. Sous la panique, Il criait :

"Il y a quelqu'un?... Au secours..."


L'être s'effaçait ensuite sous sa capuche, pour se recroqueviller dans un coin de la pièce froide telle le marbre. Sa voix était à présent faible, tremblante et je il parvenais plus trop à respirer, c'était de pire en pire.

"à.... A-l'ai...De..."


Il attendait, replié sur lui, l'arrivée de quelqu'un qui pourrait tout expliquer. Sa tête se remplissait de questions, sans doute très idiotes, mais cela avait beaucoup d'importance pour lui... Le pire dans tout ça, c'est ce qu'il n'avait aucun instrument de musique pour lui tenir compagnie... Cela le mettait hors de lui, il était maintenant capable de tout...

_________________
Compose en bleu foncé

Je suis l'Ange presque invisible...

Musique pour partager ~ où le Shakuhachi est très présent !:
 
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000161
Messages : 402
MessageSujet: Re: C'est... Perturbant...   Sam 22 Avr - 23:59

Il y avait longtemps qu’Ajartiel n’avait pas accueilli quelqu’un à la CAT. Genre... au moins une semaine. Ou plus. Bon, il n’avait pas fait attention. Ça faisait peut-être moins, aussi. En tout les cas, il avait l’impression d’accueillir moins de gens qu’à une certaine époque. Au fil du temps, Joëlann s’était vraisemblablement retrouvée chargé de la majorité des accueils, ce qui ne gênait pas outre mesure le Chefs des Anges. Il n’avait aucun mal à se trouver quelque chose à faire, même si (surtout si ?) ce n’était pas directement relié à ses responsabilités de Chef de Race. Toujours est-il qu’aujourd’hui, (un peu) exceptionnellement (ou pas) il allait accomplir son devoir et dire le bonjour à un jeune Ange nommé Leiakiel.

Il se rendit à la Salle de Réveil dossier en main (comme un pro) et c’est en le parcourant du regard qu’il entra, referma doucement la porte, annonçant son arrivée sans même relever la tête de sa lecture :


« Hey ! Hey ! He... »

Le ton joyeux, le visage souriant, l’Hongrois s’arrêta brusquement lorsque, en relevant les yeux, il fit face à un lit vide. Ah. Bon.

Parcourant la salle du regard, pris de court, il ne mit cependant pas longtemps à repérer la forme grelottante recroquevillé à une extrémité de la pièce comme un chien battu. Le sourire du Magyar revint aussi vite qu’il était parti, éblouissant, et il reprit là où il s’était interrompu :


« Hey ! »

Voilà. Il en fallait trois. Duh. Bien sûr, il n’avait pas que ça à dire. Il s’avança de quelques pas dans la direction de Leiakiel, s’arrêtant tout de même à plusieurs mètres de lui. Limite, le nouvel Ange avait l’air un peu malade... Il allait vomir ? Bref, peu importe, Ajartiel avait un speech à délivrer.

« Bienvenue à la CAT, Leiakiel ! Je m’appelle Ajartiel, je suis responsable des Anges ici. J’espère que le transport jusqu’à la base ne t’a pas trop refilé de nausées, on sait jamais, une mauvaise réaction au somnifère, des fois... Quoiqu’il en soit, tu avais l’air un peu perdu quand on t’a trouvé, mais tu te plairas ici ! Il s’agit d’un endroit secret où les gens comme nous, des non-humains, peuvent vivre. Nous offrons tout ce qu’il faut pour être confortable et, surtout, la sécurité ! »

Ajartiel s’installa sur un lit à proximité (Assis, bien sûr, pas couché. Il n’allait pas faire une sieste d’un coup, comme ça, au milieu de son discours !), laissant le dossier traîner à côté de lui. Tel le parfait vendeur de frigo (Il en aurait vendu à des Inuits, j’vous dis !), il inclina légèrement la tête sur le côté d’un air intéressé.

« Des questions ? », acheva-t-il, souriant toujours.

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Leiakiel
Ange

avatar

Grade hiérarchique :
  • Soldat recrue

Points : 58
Messages : 16
MessageSujet: Re: C'est... Perturbant...   Dim 23 Avr - 7:07

Le paniqué levait la tête lorsqu'il voyait vaguement la porte d'entrée de la salle de réveil s'ouvrir, puis se fermer, en laissant des pieds entrer. Lorsqu'il entendait une voix joyeuse le chercher, il se recroquevillait encore plus sur lui, tremblant. Quand il constatait que l'être était comme lui en le regardant de haut en bas, remarquant ses ailes, il se sentait un peu mieux.

Il décroisait ses bras pour plonger son regard dans le sien, étant prêt à écouter des explications. Le dernier "hey" de l'inconnu, son avancée vers lui et son sourire le rassurait un peu. Il tremblait un peu moins, mais il sentait qu'il n'avait pas que ça à dire. Il maintenait son regard impatient pendant que son interlocuteur prenait le temps de s'asseoir au bord du lit le plus proche. Leiakiel écoutait attentivement.

« Bienvenue à la CAT, Leiakiel ! Je m’appelle Ajartiel, je suis responsable des Anges ici. J’espère que le transport jusqu’à la base ne t’a pas trop refilé de nausées, on sait jamais, une mauvaise réaction au somnifère, des fois... Quoiqu’il en soit, tu avais l’air un peu perdu quand on t’a trouvé, mais tu te plairas ici ! Il s’agit d’un endroit secret où les gens comme nous, des non-humains, peuvent vivre. Nous offrons tout ce qu’il faut pour être confortable et, surtout, la sécurité ! »

Le jeune ange penchait la tête sur le côté, l'air intéressé. Il soutenait ensuite un regard assez méfiant au mot "sécurité". Vu comment les autres anges l'avaient chopé et endormi... Mais après ce discours, il lâchait malgré lui une larme de soulagement qui se faisait ressentir sur le visage de Leiakiel, qui baissait la tête et se cachait dans sa capuche pour ne pas montrer son état qui avait l'air ridicule, vu que tout allait bien, apparemment.

Des questions ? »


L'être ailé achevait son discours par cela. Son sourire apaisait le jeunot qui ne tremblait plus. Il prenait une position accroupie avant de se relever doucement. Il s'appuyait contre le mur, n'osant pas se rendre à côté du chef des anges, intimidé. Il regardait le sol, dévoilant son aspect terriblement timide.

"Ou... Oui... Pourquoi m'avoir endormi?... Pourquoi m'emmener ici? Pourquoi les anges ne m'ont pas expliqué ? J'aurais pu les suivre au lieu de batailler comme un enfant perdu..."


Leiakiel en voulait aux anges l'ayant endormi de force, il avait horreur de ces manières, de ne pas savoir ce qu'il se passe... Sa mine était à présent colérique, il serrait les poings.

"Si je les croise un jour..."


Il se souvenait soudainement qu'il ne parlait pas à n'importe qui... Il lève le visage en direction de l'ange tout sourire d'un oeil craintif.

"Pardon..." Disait-il, honteux. Il cherchait soudain son couteau pour fabriquer un instrument, même s'il était relativement à l'aise avec Arjartiel. Il ne le trouvait pas. Le jeune ailé était tout pâle, plus qu'il ne l'était déjà...

"Mon couteau ! Où est mon couteau ?! Il est mon seul outil pour pouvoir fabriquer des instruments de musique..."

Il semblait désespéré. Il avait cherché si longtemps un bout de bambou pour avoir un nouvel instrument, il avait cette fois perdu son couteau... Qu'elle poisse ! Oui. Le bambou. Son objectif premier. Il retirait pour la première fois sa capuche, se ayant de plus en plus confiance, reprenant un ton calme et posé. Son visage était enfin entièrement visible ! Mais sa maigreur le rendait encore plus l'air malade.

"Vous... Vous n'avez pas mon couteau et du bambou, par hasard?..."


Il attendait une réponse, il devait poser au moins celle là. Il avait oublié les autres. Limite il s'en moquait, car la musique, c'est toute sa vie... Le musicien avait révélé un de ses secrets à Ajartiel... Il avait presque confiance en lui. Ses ailes se mettaient à trembloter, le froid du sol commençait à le geler sur place...

_________________
Compose en bleu foncé

Je suis l'Ange presque invisible...

Musique pour partager ~ où le Shakuhachi est très présent !:
 
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000161
Messages : 402
MessageSujet: Re: C'est... Perturbant...   Lun 24 Avr - 21:56

La première question de Leiakiel était de celles qu’Ajartiel avait souvent entendues. Aurait-il dû commencer à la prévoir ? À donner cette information (méritée, il faut l’avouer) avant qu’on ne la lui réclame ? Meh... Quoiqu’il en soit, le Chef des Anges répondit comme à l’habitude, tel un discours finement répété (ou presque) :

« Vigilance constante ! », lança-t-il, levant un doigt et redressant le dos d’un coup. Oui oui, il y avait là une référence à saisir.

« Ce ne serait pas très sécuritaire si tout le monde connaissait l’emplacement de la base, tu ne crois pas ? », reprit-il d’un ton plus normal en se détendant et en arquant un sourcil. « C’est pour cette raison que nous ne voulons pas être suivis, même par de potentiels futurs membres de notre organisation. C’est comme si... »

L’Hongrois fut interrompu par un commentaire vindicatif du petit nouveau. Amusé, il dû se mordre la langue pour ne pas rire en imaginant le jeune homme chétif en face de lui aller se mesurer à Anton ou Philippe, deux des Anges qui avaient participé à sa capture. Il aurait p’t’être réussi à faire valoir son point en les faisant rigoler. KO technique par dilatation de rate extrême !

Et puis la deuxième question vint. Ajartiel n’eut toutefois pas le temps d’y répondre avant que Leiakiel ne s’avance, retirant sa capuche, pour insister sur l’importance de récupérer son canif et... du bambou. Okay... Ajartiel y répondit avec le même... professionnalisme ? Genre.


« On a rien jeté, rassure-toi. Tes affaires sont entreposées... euh... quelque part. C’est pas moi qui gère ça, hein ! Mais bref, elles te seront rendues en temps et lieu. Pour le couteau, il faudra voir s’il est réglementaire. Tu comprendras qu’on n’accepte pas les armes. »

Et puis, songeant soudain à quelque chose, son visage s’éclaira et il fit part de sa révélation au petit nouveau :

« Hey, si t’aimes les instruments de musique, je crois que les Elfes se font des ateliers de fabrication et de pratique ! Tu t’y ferras sûrement des amis. »

Faudrait peut-être lui présenter quelqu’un d’autre que Gustave pour commencer, par contre...

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Leiakiel
Ange

avatar

Grade hiérarchique :
  • Soldat recrue

Points : 58
Messages : 16
MessageSujet: Re: C'est... Perturbant...   Mar 25 Avr - 14:49

L'arrivant ailé voulait comprendre pourquoi tout ça. Mais lorsque le chef des anges répondait de manière vive et brutale avec deux simples mots, il reculait un peu, observant avec méfiance, remettant sa capuche sur sa tête... D'accord... La référence était plutôt... Incomprise ! Il allait faire comme s'il n'avait rien fait. Puis, l'être en face continuait son discours, tout à fait normalement. Leiakiel attendait impatiemment les réponses à propos de son couteau et du bambou. Il espérait qu'une pièce serait dédiée, quelque part par ici, à la fabrication d'objets. Il ne lui fallait, en fait, pas grand chose pour s'éclater ! Juste de quoi faire !

« On a rien jeté, rassure-toi. Tes affaires sont entreposées... euh... quelque part. C’est pas moi qui gère ça, hein ! Mais bref, elles te seront rendues en temps et lieu. Pour le couteau, il faudra voir s’il est réglementaire. Tu comprendras qu’on n’accepte pas les armes. »

Le jeune regardait son interlocuteur d'un air déçu. Aïe... Les larmes aux yeux lui venaient un peu, pendant que son accompagnateur réfléchissait à un truc.

"Mais... je ne sais pas me battre... Ce couteau est un outil, et non une arme, contre qui je pourrais l'utiliser?..." disait-il, la voix un peu enrouée.

Soudain, un espoir venait aux oreilles du luthier.

« Hey, si t’aimes les instruments de musique, je crois que les Elfes se font des ateliers de fabrication et de pratique ! Tu t’y ferras sûrement des amis. »

Le musicien retrouvait le sourire ! Un sourire de joie sincère, illuminant presque l'intérieur sombre de sa capuche. Enfin ! Il allait avoir des outils ! Il n'osait pas sautiller sur place, mais ses yeux étincelaient comme des étoiles récemment nées. Il regardait ensuite la porte, se souvenant que Ajartiel l'avait passée tout à l'heure. Il se demandait comment c'était dehors, avant d'avoir d'autres questions.

"Pourquoi se cacher?" disait-il, visiblement pas très au courant de ce qu'il s'est passé puis son réveil de mort. Même s'il avait été à l'extérieur, son seul contact avec les autres depuis 18 ans était "vous avez du bambou ?"... Alors pas facile d'être sociable. Ce qui amenait un autre problème... Les amis...

"Des... amis?..." demandait-il, en reculant de nouveau contre le mur. "C'est à dire que... Je... Je n'ai... jamais eu d'amis..." Il disait cela avec la voix de plus en plus faible, comme si on l'avait toujours reproché et que c'était pas possible de vivre seul aux yeux de tous. L'ange s'asseyait de nouveau comme au début, sur le sol, mais plus décontracté et non recroquevillé. Il se sentait bien, là. Pas dans un autre endroit de la pièce, pas sur les lits. Juste dans ce coin.
Il commençait à battre une mesure et frapper sur le sol pour simuler des percussions. Le rythme était régulier, presque entraînant, fait pour être dansé dessus. Le jeune ange voulait savoir si le chef serait sensible à ce genre de musique... Improvisée...

Il soutenait le rythme, mais une question lui vient à l'esprit. Il n'arrêtait pas pour autant sa musique. Faire deux choses à la fois, ma foi, pas mal pour un gars !

"Vous êtes ici depuis longtemps? Que se passe-t-il quand... on... perd connaissance? je ne sais pas trop... j'ai cru être mort il y a longtemps, et je me suis réveillé..."

Ces questions étaient là depuis un petit moment. Faut dire qu'il ne comprenait pas vraiment, même s'il était assez mature pour se lancer dans de grandes discussions. Leiakiel devait attendre les réactions de son accompagnateur.

_________________
Compose en bleu foncé

Je suis l'Ange presque invisible...

Musique pour partager ~ où le Shakuhachi est très présent !:
 
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000161
Messages : 402
MessageSujet: Re: C'est... Perturbant...   Sam 29 Avr - 15:25

[Désolé, c'est court, mais après t'avoir fait attendre autant... Honte à moi. @.@]

Leiakiel allait-il pleurer ? Ajartiel n’aimait pas les gens qui pleurent. La compassion, les sentiments, tout ça... C’était pas fun. Heureusement, le dernier commentaire du Chef des Anges sembla calmer la possible tempête en préparation et le visage du nouvel arrivant s’éclaira d’un sourire. Et puis d’autres questions vinrent, plus habituelles que celle sur le bambou. Distraitement, Ajartiel, qui n’y connaissait pas grand chose en jardinage, cru se rappeler que le bambou était une plante envahissante, non ? Ça devait pas être difficile à trouver...

« Nous nous cachons parce que, malheureusement, les gens comme nous, qui ne sont pas – ou plus – réellement humains, sont la proie d’un groupe pas très jojo. Ils ont fait voeu de nous exterminer, alors, voilà, on se planque pour pouvoir leur résister. », répondit d’abord l’Hongrois, avant de se retrouver un peu déstabilisé par le commentaire de Leiakiel sur l’amitié.

Il ne voyait pas comment on ne pouvait pas avoir d’ami. Pour lui, collectionneur de relations humaines, se faire des amis était aussi naturel que de respi-... Euh... Plus naturel, en fait, vu qu’il ne respirait plus depuis qu’il était mort. Aussi naturel que de bouger, alors ? Ouais, voilà. Bref, il n’aurait clairement pas survécu à une vie de solitude, tout comme il serait devenu fou si on l’avait attaché dans un coin.

Le jeune Ange se mis à battre la musique, sortant Ajartiel de ses pensées et le laissant un peu perplexe. Ce n’était pas le genre de réaction qu’il était habitué de voir en salle de Réveil. Bon, en même temps, entre ça et se faire attaquer, disons, le choix était vite fait ! Et puis, il était doué le p’tit. Vraiment étrange d’imaginer qu’il ne s’était jamais fait de copains fan de musique.


« Quand on perd connaissance ? », répéta le Magyar, dubitatif. Parlait-il de sa mort (et transformation en Ange) ou bien d’une véritable perte de connaissance, genre, manque de sommeil ? Ne comprenant pas la question, il revint à plus simple, sourire aux lèvres :

« Sinon, pour répondre à ta première question, je suis là depuis à peu près le début. Et donc je connais à peu près tout le monde ici ! Si tu veux, je te conduis au dortoir des Anges et je t’en présente quelques uns au passage ? »

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Leiakiel
Ange

avatar

Grade hiérarchique :
  • Soldat recrue

Points : 58
Messages : 16
MessageSujet: Re: C'est... Perturbant...   Dim 30 Avr - 11:42

[Coucou ! T'inquiètes pas ! je comprends Wink Ça sent la fin de l'année (scolaire essentiellement) pour tous... lol !]


Le bambou était une plante particulière... Elle poussait presque partout (sauf chez les ours polaires, évidemment), même si certaines informations disaient qu'il ne poussait pas en Europe, Leiakiel en avait déjà vu en France. Certaines espèces devaient bien s'adapter...

Le petit ange écoutait à présent le Chef, même s'il pensait encore à son bambou... Il continuait ses percussion jusqu'à la prochaine réponse à ses questions.

« Nous nous cachons parce que, malheureusement, les gens comme nous, qui ne sont pas – ou plus – réellement humains, sont la proie d’un groupe pas très jojo. Ils ont fait vœu de nous exterminer, alors, voilà, on se planque pour pouvoir leur résister. »

L'être ailé ne comprenait pas bien. Il devait encore poser des questions pour tout savoir. Enfin, savoir ce qu'il était possible d'apprendre. Il regardait le sol, fronçait les sourcils pour montrer son mécontentement face aux dernières phrases prononcées. Il râlait, haïssant cela. Il serrait les poings, se sentant trahi, et ressentait que ce n'était pas un conflit normal, noble, juste. Il se retenait de faire éclater sa colère. Il criait presque, s'en rendant compte dès le début de ses nouvelles interrogations :

"POURQ-- Pourquoi?... Pourquoi nous vouloir du mal?..."

Il se mettait à trembler un peu, décidant de faire passer sa colère dans les tremblements, histoire de se fatiguer un peu et ne plus l'être, pour se calmer quoi. L'ange avait toutes sortes d'insultes qui passaient dans ses pensées. Il se levait brusquement pour marcher, faire des allers-retours d'un côté et de l'autre de la pièce.

"Je ne comprends P- pas..."

Puis, une question de la part de son interlocuteur. Il se retournait, visiblement surpris par cette question, comme s'il avait été le seul à le vivre... Il pensait que l'ange en face de lui comprendrait, puisqu'il a des ailes aussi. Mais il avait décidé de trouver d'autres mots pour décrire ce qu'il avait vécu.

"Je suis mort d'une crise cardiaque. Mais je me suis réveillé ailleurs, dans un bâtiment humain en travaux. Comment pouvez-vous expliquer ce miracle?" disait-il, levant un sourcil, les yeux presque brûlant encore de rage.

Ensuite, le Chef des anges poursuivait son récit. Son sourire laissait de marbre le musicien, qui ne pensait qu'aux humains, dehors, rongé la colère.

« Sinon, pour répondre à ta première question, je suis là depuis à peu près le début. Et donc je connais à peu près tout le monde ici ! Si tu veux, je te conduis au dortoir des Anges et je t’en présente quelques uns au passage ? »

Le nouveau hésitait. Comme dit, il ne s'était fait jamais d'amis. Et là, il était un peu agacé. Il voulait à la fois attendre d'être sorti et aller voir, par curiosité. Son pied droit frappe le sol tel Panpan dans le Disney Bambi, témoignant de sa frustration, incapable de choisir.

"Je n'arrive plus à réfléchir... Tous est brouillé dans ma tête... Je suis en colère à cause des humains qui veulent tuer, mais sortir me ferait du bien... Qu'en penses-tu?..."

Se rendant compte qu'il avait tutoyé un autre être que ses anciens parents, il recule un peu, rougissant de honte, tentant de se cacher dans sa capuche.

"Vous... Pardon..."

Est-ce que ce tutoiement était un signe d'aise? Était-il prêt à se faire des amis? Peut-être, mais c'était assez maladroit... C'était à Ajartiel de le ressentir, de voir comment il pouvait prendre cela.

_________________
Compose en bleu foncé

Je suis l'Ange presque invisible...

Musique pour partager ~ où le Shakuhachi est très présent !:
 
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000161
Messages : 402
MessageSujet: Re: C'est... Perturbant...   Mer 3 Mai - 20:50

Ajartiel haussa les épaules, ne sachant que répondre à Leiakiel qui s’interrogeait sur les motivations de la WEF. Pourquoi leur faire du mal ? Peut-être parce qu’ils en avaient les moyens, tout simplement. Les Humains, des créatures pas bien futés, des fois. Après le record de distance pour le lancé de lait par les yeux et celui du type qui bouffe un avion, tuer des créatures pas humaines basé sur la seule justification qu’elles ne sont ‘‘pas humaines’’, ça semblait presque une action raisonnable. En tout cas, ça n’étonnait pas le Chef des Anges plus que ça.

L’autre question du petit nouveau n’aida pas vraiment l’Hongrois à sortir de sa ‘‘perplexitude’’. C’est donc dubitatif et en fronçant les sourcils qu’il répondit :


« Ben, après être mort, tu étais... mort. »

C’était quoi la question déjà ? Aaaah ! C’était peut-être l’aspect philo-métaphysique (métaphysico-philosophique ?) qui l’intéressait. Mais Ajartiel n’avait pas de réponse à ça. Comme tous les Anges, il ne gardait aucun souvenir du temps s’étant écoulé entre sa mort et sa renaissance. Il n’avait pas intensément réfléchi à la question (se doutant que l’aboutissement de cette réflexion serait inabouti, de toute façon) et avait juste accepté son sort. Il avait été vivant. Il avait été non-vivant. Il était re-vivant. Voilà.

« Personne ne sait pourquoi il y a des Anges, d’où on vient et comment on se transforme. C’est juste comme ça. », ajouta-t-il dans une tentative d’explication. Il n’aimait pas penser à sa transformation comme à un ‘‘miracle’’. Il ne croyait pas aux miracles.

Leiakiel s’était mis à faire les cents pas et semblait passablement énervé, mais Ajartiel ne se laissa pas démonter et conserva son sourire en le regardant ruminer.


"Je n'arrive plus à réfléchir... Tous est brouillé dans ma tête... Je suis en colère à cause des humains qui veulent tuer, mais sortir me ferait du bien... Qu'en penses-tu?..."

Le sourire du Magyar s’agrandit et il sauta sur ses pieds en ignorant le malaise du petit nouveau qui tenta de s’excuser de son manque de politesse. Ajartiel était sans l’ombre d’un doute le Chef de Race le moins à cheval de tous sur le protocole et se faire tutoyer ne le dérangeait pas. Il lui était même arrivé de prétendre être un Catien comme les autres, auprès des gens qui ne le connaissaient pas, juste pour rigoler.

« Moi, je vote pour sortir d’ici. Déjà, le décorateur qui s’est occupé de cette salle est le pire au monde. Pourquoi c’est aussi blanc, sérieux ? Tu te réveilles à moitié groggy à cause du somnifère et BAM, destruction du nerf visuel par overdose de luminosité. Tu seras bien mieux dans ton dortoir, si tu veux réfléchir à tout ça, te reposer, t’en remettre, etc.. Et puis, en plus, une fois installé, tu pourras aller visiter. On a un jardin, un lac, une forêt. Tu te sentiras à ton aise, j’en suis sûr ! D’ailleurs, en passant, les Elfes sont généralement dans la forêt. Pour la musique, là, comme on parlait tout à l’heure. Et puis, je dis ça, mais tu t’entendras aussi sûrement bien avec les Fées. Et les autres Anges. Et les Sorciers. Bon, peut-être pas autant avec les Vampires. Ils sont un peu plus difficiles d’approche. Mais je suis sûr qu’il y en a qui aiment la musique aussi, hein. C’est un bon sujet de départ, en fait. Meilleur que : ‘‘Yo ! C’est moi, Buffy !’’ en faisant une croix avec deux stylos. True story. »

En monologuant, Ajartiel s’était rapproché de la porte. Une main sur la poignée, il se retourna vers Leiakiel pour voir s’il le suivait ou s’il avait d’autres questions, avant de quitter la Salle de Réveil.

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Leiakiel
Ange

avatar

Grade hiérarchique :
  • Soldat recrue

Points : 58
Messages : 16
MessageSujet: Re: C'est... Perturbant...   Jeu 4 Mai - 8:35

[Je sais pas trop quoi répondre, je vais faire un petit paragraphe^^]


Leiakiel reprend un sourire, un peu nerveux pendant que Ajartiel répondait à ses questions. Il se détendait un peu, voyant que les réponses n'aidaientt que très peu pour l'instant. Tant pis ! Il se disait que ce n'était pas très important de toutes façons ! Il aura sans doute des réponses bien plus tard.

Le Chef des Anges continue son monologue, et regarde ailleurs en écoutant, comme s'il parlait seul.

« Moi, je vote pour sortir d’ici. Déjà, le décorateur qui s’est occupé de cette salle est le pire au monde. Pourquoi c’est aussi blanc, sérieux ? Tu te réveilles à moitié groggy à cause du somnifère et BAM, destruction du nerf visuel par overdose de luminosité. Tu seras bien mieux dans ton dortoir, si tu veux réfléchir à tout ça, te reposer, t’en remettre, etc.. Et puis, en plus, une fois installé, tu pourras aller visiter. On a un jardin, un lac, une forêt. Tu te sentiras à ton aise, j’en suis sûr ! D’ailleurs, en passant, les Elfes sont généralement dans la forêt. Pour la musique, là, comme on parlait tout à l’heure. Et puis, je dis ça, mais tu t’entendras aussi sûrement bien avec les Fées. Et les autres Anges. Et les Sorciers. Bon, peut-être pas autant avec les Vampires. Ils sont un peu plus difficiles d’approche. Mais je suis sûr qu’il y en a qui aiment la musique aussi, hein. C’est un bon sujet de départ, en fait. Meilleur que : ‘‘Yo ! C’est moi, Buffy !’’ en faisant une croix avec deux stylos. True story. »

Le jeune arrivant lâchait quelques petits rires presque du genre "kawaï" aux dires de son interlocuteur. Il commençait à s'habituer à l'humour qui lui faisait oublier les questions qu'il voulait poser après le discours.

"Je..."

Il ne savait pas comment il devait traiter l'Ange. Tutoyer? Vouvoyer? Il ne pouvait pas lire dans sa tête, alors il faisait une pirouette avec ses mots.

"Je... Suit le Chef des Anges !" disait-il, d'un air maladroit, riant nerveusement. Il s'approchait de la porte de sortie, attendant que son "boss" lui ouvrait la porte et lui faisait visiter. Il avait une certaine hâte, mais avait aussi peur... En effet, l'ailé ne saurait sans doute pas comment aborder les êtres qui vivaient ici...

"Ca va bien se passer... Non?... Ils sont gentils?..."

Il observait la porte avec inquiétude. Il continuait de sourire, même s'il devenait au bout d'un moment un peu forcé, pour faire mine que tout allait bien se passer, même s'il n'était pas sûr... Il reculai d'un pas, hésitant. Soudainement, il secouait sa tête, et sa mine paraissait déterminée. Une respirait à fond, puis :

"Allez ! Tout va bien se passer. Je suis prêt !"

_________________
Compose en bleu foncé

Je suis l'Ange presque invisible...

Musique pour partager ~ où le Shakuhachi est très présent !:
 
Ajartiel
Chef des Anges

avatar

Grade hiérarchique :
  • Général de Division

Points : 1000161
Messages : 402
MessageSujet: Re: C'est... Perturbant...   Mer 10 Mai - 22:00

"Je... suis le Chef des Anges !"

Ajartiel eut un bug cérébral le temps d’une seconde et, sourcils froncés, jeta un regard d’incompréhension à son interlocuteur. Il ouvrit la bouche pour répondre, mais réalisa avant de parler ce que Leiakiel avait voulu dire et son visage s’éclaira. ‘‘Suis’’ dans le sens de ‘‘suivre’’, bien sûr, pas ‘‘être’’ ! C’était bien plus logique. Même si la phrase restait drôlement formulée. Enfin, le petit nouveau avait l’air un peu spécial globalement, donc bon.

"Ca va bien se passer... Non?... Ils sont gentils?..."

Encore une fois, le Chef des Anges hésita, mais, cette fois, avec un sourire amusé (et un brin dangereux) accroché aux lèvres. Il envisagea l’idée de se payer la tête de Leiakiel un peu en lui racontant n’importe quoi pour l’effrayer, mais se ravisa juste à temps, avec le peu de self-control qu’il avait acquis au fil des ans (Uh uh. Parce qu’il était un adulte responsable. Si si.). Il était fort probable que le jeune Ange n’apprécie pas son humour et il n’avait pas tellement envie de perdre la confiance fragile qu’il avait réussi à gagner. Dommage, quand même. L’occasion aurait été si belle...

"Allez ! Tout va bien se passer. Je suis prêt !"

Le sourire éblouissant d’Ajartiel revint en force et il ouvrit en grand la porte de la Salle de Réveil pour que Leiakiel le suive. Direction : le dortoir des Anges ! Avec peut-être un petit saut par le Cloître Extérieur. C’était clairement là que Leiakiel allait vouloir passer la majorité de son temps libre.

[Je sais pas trop si c'est ce que tu avais en tête comme message de clôture ? Enfin, voilà. ^^ Tu es libre d'aller poster où tu veux maintenant ! =D]

_________________
Ajartiel, Le Plus Meilleur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est... Perturbant...   

 

C'est... Perturbant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'histoire d'une rebelle, perturbée par une vie douloureuse. - Essalia Dreawan.
» Réveil Difficile et Perturbant [Abyss & Libre]
» Un réveil perturbant...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Aire Commune (1er Sous-Sol) :: Salle de Réveil-