AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 Vianna O'Moira - Vampire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vianna


avatar

Points : 0
Messages : 1
MessageSujet: Vianna O'Moira - Vampire   Mer 15 Mar - 23:01

Nom : O’Moira

Prénom : Vianna

Surnom : Vianna a utilisée plusieurs alias et surnoms à travers les époques, celui que l’histoire retient le plus est cependant « The Red Lady ».

Âge : Vianna est née le 611 dans les environs de la première lune d’automne. On estime donc que sa date de naissance factuelle se trouve entre le 22 Septembre et le 7 Octobre. Transformer le 25 Juin 637, elle a 1405 ans mais toujours ses 26 ans d’apparence.

Sexe : Femme

Race : Vampire

Histoire : On connait peu de choses quant aux premières années de vies de Vianna. Toutes les informations s’y contres ont été rassemblé grâce aux archives de la North of Ireland Family History Society ainsi que de The Presbytarian Historical Society of Ireland.

Née à Moira; un petit village d’Ireland du Nord, Vianna eut une enfance semblable à celle de tous les enfants de la région. Cadette de sa famille de 4 enfants, elle avait 2 sœurs : Elva et Talulla, et un frère jumeau Vasil. Ce dernier mourra d’une subite maladie à l’âge de 3 ans. Comme beaucoup de familles de la région, celle de Vianna était de simple fermier, travaillant la terre et élevant le bétail pour subvenir à leurs besoins. La famille de Vianna a connu l’arrivée du christianisme en Ireland mais n’y ont jamais concédés. La famille était de fervents amateurs du polythéisme Pagan.

Il est dit que Vianna était parmi les plus jolies de son village et que plusieurs lui fit la cours. Sa famille était respectée dans la communauté. Lorsqu’elle eut environ 16 ans, Vianna maria Connall, un jeune fermier de 3 ans son aîné. Ils eurent ensemble 2 enfants; un garçon : Vasil (Probablement nommé après son défunt frère) et une fille : Erin. La petite famille s’était établie au sud du village et avait un élevage de mouton. Lors de la bataille de Moira le 24 Juin 637, la famille et leurs bétails fut décimer par les troupes du Roi Congal d’Ulster. La dépouille de Vianna ne fut jamais retrouvée, il est présumé qu’elle a été enlevée par les soldats. Son époux et ses enfants ont eu des obsèques catholiques, le clergé en place espérant pouvoir sauver l’âme de ses
« pauvres Pagans » et de « leur donner une place au royaume de Dieu ».

Mais voilà ce qui c’est vraiment passé…

Partie 1 : Sang pour sang

Vianna était éveillée, mais elle gardait les yeux fermés. Tout son corps était endolori. De sa tête où cognait un incessant marteau, à ses pieds qui semblaient prit dans une glace invisible. Un pincement qui lui était étranger grondait dans son estomac. Mais que c’était-il passé ?

Sa mémoire semblait embrouillée. Elle se rappelait du bruit toujours grandissant des sabots des chevaux qui galopaient à toute vitesse en direction du village. Connall lui criait de se réfugier dans la maison avec les enfants et puis, plus rien.

Elle savait seulement que l’attaque avait eu lieu le jour, et que maintenant, c’était la nuit. Elle pouvait sentir autour d’elle, la fraîcheur de l’herbe mouillé de la rosée, les douces effluves salées de la mer qui était transporter jusqu’aux vallées de Moira par le vent nocturne. Mais, si elle avait été dans la maison pendant l’attaque, que faisait-elle à l’extérieur ?

Prit d’un violant malaise, Vianna se retourna sur le ventre et ouvrit les yeux et tomba nez à nez avec un soldat les yeux tout ouvert devant l’imminence de sa mort. La jeune femme cria avec horreur et tournant la tête de l’autre côté, elle rencontra un deuxième cadavre. Pris d’effroi, elle se leva, titubant légèrement. Tout autour d’elle; des cadavres, des carcasses de bétails et des chevaux. Des épées abandonnée traînaient ici et là au travers des armures couvertes de boue et de sang. Non loin, elle apercevait la lueur réconfortante d’un feu ouvert.

Vianna s’en approcha doucement, un homme s’y trouvait occupé à toiser le feu avec un bout de lance brisé. Ses longs cheveux blonds retombaient sur son visage, et sur ses épaules couvertes d’une tunique noire. Il leva la tête à l’approche de Vianna, révélant un visage tendre, il devait avoir environ son âge. Son visage était couvert d’éclat de sang, mais aucunes lacérations n’étaient visibles.

« Enfin, vous êtes réveillée. », fit l’homme d’une voix profonde.
Il invita Vianna à prendre place près du feu d’un signe de main. Celle-ci obtempéra, incertaine.

« J’imagine que vous avez plusieurs questions. », reprit l’homme, « Tout d’abord, laissez moi me présenté. Je suis Rhian. Et cette charmante bande de connard, ce sont les hommes d’Ulster. Ils ont passé les dernières heures à tuer et piller tout sur leur passage jusqu’à ce que les hommes de votre roi n’interviennent. Maintenant, ils sont morts. Comme vous d’ailleurs. »

Vianna sursauta sur à cette déclaration et elle dit la seule chose qui lui passa par la tête : « Êtes vous un envoyez de Thunor ? »

- Oh ! Non !, s’esclaffa Rhian. Je n’ai encore rencontré aucun dieu. Après la mort, il n’y a que le vide. Sauf pour les gens comme vous et moi.
- Comme vous et moi ?, demanda Vianna.
- Oui, des êtres mort mais semblant vivant, sans fin. Je vous enseignerai tout les rudiments du métier, ne craignez rien.

Vianna se crut la victime d’une mauvaise blague, elle secoua la tête demandant de plus amples explication. Rhian soupira et repris.

« Vous êtes mortes. Votre cœur ne bat plus, vous ne respirez plus, c’est la fin. Ces connards, ils vous ont étranglé, ils ont embroché votre époux, et vos enfants. Je vous ai retrouvé, faible quelque part entre la vie et la mort. Et puis, comme je me trouvais un peu seul dernièrement, j’ai fais de vous une personne comme moi. »

La lèvre de Vianna tremblèrent et ses yeux se remplissaient de larmes. Son visage renfrognât ,confuse.

« Vous mentez. Je ne suis pas morte, voyez, je parle. Où sont mes enfants, et mon mari ? Je vous en pris! Menez-moi à eux! »

Rhian laissa échapper, de nouveau, un soupir d’exaspération et souffla : « Je ne pensais pas devoir en arriver là, mais comme vous insistez alors… »

L’homme se retourna et plaça devant le feu, un petit paquet couvert d’une étoffe en lin bleu d’où dépassait deux petit pieds nues… Il leva la couverture et laissa entrevoir une chevelure blonde et  bouclée que Vianna connaissait trop bien.  La jeune femme s’approcha et se jeta à genoux en pleurant. Elle prit dans ses bras, la dépouille de sa cadette Erin. Vianna resta là pendant plusieurs minutes, le visage inondé de larmes à serrer contre elle le corps inerte de sa fillette en chantonnant des berceuses celtes.

Rhian placa une main froide sur l’épaule de la mère endeuillée.
« Pleurer ne sers à rien, ils sont parties. Tout ce qu’il reste à faire, c’est les venger. »

Vianna lanca un regard meurtrier en direction de Rhian.

« Garder vos grands airs pour vous, ce n’est pas moi qui l’ai tuée, mais je sais qui à oser enlever la vie de votre fillette. Allons, laissez votre petite fille reposer en paix. »

Rhian arracha le cadavre d’Erin des bras de Vianna et la déposa sans trop de précaution sur le sol, au plus grand dégoût de Vianna. Il prit alors la main de la jeune femme qui le suivit, assommée par les émotions. Ce jeune homme la répugnait. Mais pour qui il se prenait de lui arracher sa fillette de ses bras comme ça ? N’avait-il aucune compassion ?

Non loin de là, ils s’arrêtèrent devant un homme étendu sur le sol respirant faiblement. Rhian s’accroupie au près de lui.


« Ma chère, je vous présente celui qui éteint la vie de votre enfant. Il sera également votre première victime. » Rhian sorti une petite dague de sa tunique et entailla le poignet du soldat meurtris. « Approchez, je vais vous montrez comme ça fonctionne ».

Partie 2 : Tant de mal que de bien
--En écriture--

Partie 3 : « Il y en a d’autres comme nous ? »

Partie 4 : Vive la révolution!

Partie 5 : À la dérive

Partie 6 : Les folles années

Partie 7 : Peace and Love

Partie 8 : 9/11

Partie 9 : La fin d’un empire


Tu meurs d'en s'avoir plus ?!
Va falloir que tu reviennes parce que bah, la fiche est toujours en construction !

(1405 ans d'histoire, c'est quand même long à écrire, hein! )







Caractère : Plusieurs années de vie sur terre ont permis à Vianna de développé un caractère généralement posé et zen. Silencieuse et réservé, elle n’aime pas, cependant, être dérangée. Celui qui ose perturber ses mouvements de lecture, de paix et de quiétude aura affaire à sa foudre intemporelle.

Elle a développé, avec les années, une affinité pour la compétition. Elle aime jouer, participer à des jeux des pouvoirs ou à des défis intellectuels. Ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est gagner. Vianna aime être en situation de pouvoir et être en contrôle. Elle ne respect qu’une seule autorité : la sienne.  Érudit et snob, elle considère la majorité des gens comme étant un peu stupide et possède un réel dégoût pour la plupart des êtres humains. Si vous êtes une créature magique et savez faire un peu la conversation, cependant, vous saurez avoir toute son attention.

Même si elle semble froide et distante, elle possède une grande complaisance maternelle. Cette infime partie d’instinct humain, elle ne peut s’en départir. C’est sa façon à elle de montrer son amour et son amitié. Malgré tout, elle aime une bonne blague et sait interagir avec les autres sans trop d’anicroches.

Physique : Le facteur le plus visible chez Vianna, c’est sa longue chevelure rousse qu’elle entretien méticuleusement. Ses cheveux sont naturellement sans volume et très plats sur sa tête, mais Vianna les coiffes souvent en grosses vagues bouclées. Elle a des grands yeux verts, perçants, comme deux émeraudes taillé sous d’aveuglants projecteurs, une pulpeuse bouche pâle et un petit nez retroussez. Sur sa peau de porcelaine, des tâches de rousseurs subsiste - ici et là - parsemé entre ses deux pommettes.

Son corps est volupté malgré sa petite taille agaçante. Du haut de ses quelques 140 centimètres, dont elle fut bien fière dans l’an 600, elle est bien proportionner. On a souvent dit d’elle qu’elle avait des doigts de pianistes; long, fin et agile. On pourrait dire qu’elle est plutôt jolie.

Elle n’a jamais réellement sut s’adapter aux pantalons, bien qu’elle voit leur coté  pratique, elle porte donc presque uniquement des robes. Elle aime être bien mise, même pour les plus simples occasions. Sa garde-robe déborde de morceaux de grands créateurs, des pièces vintage unique et d’accoutrement élégants. Ses couleurs de prédilections sont le rouge (bien sûr), et le noir.
 

Vianna O'Moira - Vampire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» ─ 04. Guide du Petit Vampire et du Petit Lycan.
» Rosen Vampire
» The Vampire Diaries

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Hors-Jeu (Important) :: Présentation des Personnages-