AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 Vive le calme, la tranquillité... Et zut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Will
Vampire

avatar

Grade hiérarchique :
  • Soldat recrue

Points : 175
Messages : 37
MessageSujet: Re: Vive le calme, la tranquillité... Et zut.    Sam 7 Oct - 15:33

Dieter était définitivement d’une complexité infinie et, alors qu’une myriade d’émotions colorait à nouveau les traits de l’ange, Will se demanda s’il en était la cause directe ou si Dieter incarnait un cas particulier de personne exagérément expressive ou hypersensible. À moins qu’il ne fut la représentation d’une normalité étrangère au vampire ? Car il avait déjà pu observer autant d’animation chez d’autres individus, même vampiriques... N’était-ce pas épuisant d’autant ressentir ?

« Qui tu voudrais qu'on tue ici ? »

Des prisonniers de guerre, des traitres, des sans-abris récupérés à l’extérieur, des déserteurs, des soldats faibles, des têtes fortes... Autant de possibilités qui virent à l’esprit de Will sans qu’il ne les vocalise, distrait par son observation de l’ange en face de lui. Son regard passa de ses ailes (qui, à nouveau, s’étaient enflées) à son visage (à demi caché par un voile de fins cheveux châtains).

« Première Guerre mondiale. », lâcha Dieter, une inflexion étrangère et inidentifiable dans la voix, avant de se taire.

Faisant peu de cas des implications apportées par cette révélation, Will fronça les sourcils en essayant plutôt de comprendre si Dieter en était heureux ou pas, bien que ce soit sans conséquence. Will aimait observer et apprendre et l’ange en face de lui était une gigantesque énigme ailée. De prime abord, essayer de décortiquer les émotions et toute leur complexité l’indifférait, au minimum, voire le rebutait. Cependant, puisqu’il était maintenant prisonnier de cette discussion qu’il avait avec Dieter, sa curiosité versatile était attiré par ce qu’elle n’avait encore jamais exploré.

Le regard de l’ange était fuyant, balayant rapidement tout ce qui l’entourait à la recherche de Dieu seul sait quoi. Un échappatoire ? Il avait, en tout cas, l’attitude d’une victime, d’une proie acculée.

Ce fut au tour de Will de détourner les yeux, incapable de supporter cette vision sans que ne naisse en lui des envies qu’on lui avait expressément demandé de réfréner à la CAT. À sa décharge, celui qui projette l’image de la faiblesse doit raisonnablement s’attendre à attirer celui qui en profitera...


« Je recommencerai s’il le faut, contre la WEF »

Était-ce de la colère ? Il en était presque certain. Quelque chose qui lui était familier, un instinct plus qu’un sentiment. Surpris, Will reporta son attention sur Dieter, seulement pour le voir effacer à deux mains toute expression de son visage. Tout d’un coup, il ne s’y affichait plus rien et l’ange repris un discours plus que professionnel. On aurait dit... quelqu’un d’autre.

Tergiversant pendant quelques nouvelles, mais coutumières, secondes de silence, Will détailla à plusieurs reprises son interlocuteur des pieds à la tête avant de lui faire une offre :


« Je peux les tuer pour toi. »

Réalistement, il ne voyait pas le frêle Dieter survivre à une guerre (et l’histoire soutenait vraisemblablement cette hypothèse, si la Grande Guerre avait eu raison de lui). Néanmoins, s’il voulait que des gens meurent, le vampire pouvait aisément (et avec satisfaction) s’en charger. Ainsi, l’ange ne risquerait pas sa peau. C’était gagnant-gagnant.

_________________
~
Dieter
Ange

avatar

Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 290
Messages : 59
MessageSujet: Re: Vive le calme, la tranquillité... Et zut.    Dim 29 Oct - 15:54

Will sembla mettre à profit les secondes qui s’écoulèrent pour réfléchir. Mais il omit les dernières paroles de l’ange, remontant plus avant dans la conversation et prenant Dieter de court.

« Je peux les tuer pour toi. »

Uh. Hem. Pardon ? Dieter fronça les sourcils. C’était de l’humour ? …Non. Il commençait tout doucement à assimiler le fait que Will devait être incapable d’humour. Donc il était sérieux. Dieter se mordit la lèvre, puis un sourire apparut sur ses lèvres. Il se décala pour s’asseoir plus confortablement, les fesses sur l’accoudoir du fauteuil. Il savait instinctivement qu’il aurait dû se sentir mal à l’aise à cause des propos du vampire, mais le ton qui était celui de quelqu'un formulant une proposition normale (‘Je peux t’apporter des chips, si tu veux’ ; ‘Je peux t’aider à déménager, si tu veux’). Le décalage était comique… Et puis, il s’accoutumait aux mots violents de Will. Il était bien moins dérangeant que Thomas, en un sens…

« Euh… » Il hésita, souriant toujours légèrement, se frottant le nez. « Merci. Hem. Enfin… Enfin, oui, c’est… généreux de ta part de proposer. » Il l’avait pas déjà dit, ça ou un truc du genre, à Will ? Il ne se souvenait plus à propos de quoi.

Dieter était en réalité vraiment touché. Proposer à quelqu’un de l’aider à tuer ses ennemis, ça pouvait être vu comme extrêmement dérangeant, certes, mais aussi une sacrée preuve d’amitié. Jim avait tué pour lui, Dieter l’avait même vu en action. Sur le coup, il avait trouvé ça horrible, une nouvelle mort à laquelle il assistait, un nouveau choc qui l’avait en quelque sorte fait revenir cent ans en arrière, mais avec un brin de recul, il avait pu voir que ça avait été une nécessité.

Aujourd'hui encore, c’était encore possible que cette nécessité refasse surface. Il voulait être prêt lui aussi à se battre, et tuer si nécessaire, pour défendre la CAT qui l’abritait depuis 2014.

« Je pense quand même que plus on est de bras, mieux ça vaudra… Donc je veux bien qu’on se batte tous les deux, en fait. Enfin, pas entre nous, contre la WEF. » Fallait toujours qu'il s'embrouille. Uh. Oreilles rouge vif.

« Si j’ai bien compris, tu n’as pas encore été voir les cours de combat, en fait ? » reprit-il.  « Tu veux que je te montre où ils ont lieu ? »

_________________
Plop !
 

Vive le calme, la tranquillité... Et zut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» vive Chavez, vive Castro
» Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...
» Qui ose troubler ma tranquillité ? {Pour Illusion}
» Vive stupéfaction de Danielle Mitterrand
» ABA LA JUSTICE, VIVE IMPUNITÉ ET VIVE MARTELLY !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Aire des Vampires (5e Sous-Sol) :: Salon-