AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 Sarah-Ève Leblanc - Sorcière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sarah-Ève Leblanc
Invité



MessageSujet: Sarah-Ève Leblanc - Sorcière   Mer 5 Mar - 10:29

[Image copyright Meredith Dillman]

Nom : Leblanc (C’est le nom de famille de sa mère.)

Prénom : Sarah-Ève

Surnom : Sarah

Sexe : F

Âge : Elle vient d’avoir 13 ans.

Race : Sorcière

Pouvoir spécifique : Électricité

Histoire : L’histoire de Sarah-Ève débute réellement lors de ses 9 ans. Cette fillette n’avait jamais connu ses parents pour deux bonnes raisons. La première, sa mère, une prostituée qui était tombée enceinte par accident, était morte quelques heures après l’accouchement et, la seconde, on ignorait tout simplement qui était son père. (Tout ce qu’avait voulu cet homme par cette froide soirée d’hiver, c’était une simple nuit de plaisirs, rien de plus…) L’enfant, prénommée Sarah-Ève, avait donc été placée à l’orphelinat de Rouen. La petite avait grandi entouré d’autres orphelins, à la différence qu’eux ne semblaient avoir la capacité de réaliser ce qu’elle faisait, c’est-à-dire, c’est-à-dire, créer des étincelles d’électricité, produire des courants électriques, etc. Ses dons particuliers s’étaient, pour la première fois, manifestés six ans plus tôt, soit à l’âge de 3 ans. Quelques enfants avaient été témoins du phénomène et l’un d’entre eux, un gosse de 7 ans, avait même rapporté les faits à la directrice de l’orphelinat qui s’était empressée de mettre Sarah-Ève en punition pour avoir joué un mauvais tour à ses camarades… Comme si, à son âge, elle avait pu réaliser seule ce genre de chose sans intervention magique ! Bientôt dans l’orphelinat des rumeurs avaient couru à son sujet. Sarah-Ève, étant une personne du genre solitaire à la base, ces rumeurs ne l’avaient pas vraiment aidée à se faire des amis… La directrice, quant à elle, en avait discuté avec le personnel de l’orphelinat étant donné que des incidents semblables s’étaient répétés à plusieurs reprises au cours des années suivantes.

Puis, par un bel après-midi de printemps, après que la jeune fille ait été se promener dans le petit parc adjacent à l’orphelinat, l’un des surveillants vint la cueillir à la porte de l’établissement.

« La directrice souhaite te voir Leblanc. » Avait-il sommairement annoncé sans plus de détails.

Sarah-Ève l’avait donc suivi sans discuter et sans même poser de questions. Elle se doutait trop bien du pourquoi de la convocation… Pourtant, elle faisait de grands efforts pour éviter d’utiliser ses pouvoirs hors du commun. Sans oublier que récemment, elle avait découvert qu’elle pouvait matérialiser un espèce de « mur » qui la protégeait pendant une très courte période… Ils avaient marché pendant cinq bonnes minutes avant que le surveillant ne bifurque dans un couloir qui n’était pas celui qui menait au bureau directorial.

« Le Bureau de Madame Jacques n’est pas plutôt par là ? » Questionna la jeune fille tout en pointant dans la direction opposée où se trouvait le surveillant.

Celui-ci, après avoir acquiescé de la tête, ajouta qu’elle n’était pas dans son bureau en ce moment, mais en salle de réunion. Haussant les épaules, elle avait fini par suivre l’homme. Arrivés devant la fameuse salle, il l’a laissa passer devant lui… avant de fermer soudainement la porte à clé.

« Où se trouve la directrice ? » Demanda Sarah-Ève en lui faisant face, tout à coup nerveuse. À peine eut-elle posé sa question qu’il se rua sur la jeune fille, la faisant trébucher. Elle se retrouva allongée au sol, le surveillant par-dessus elle la bâillonnant. Elle tenta de crier, mais ce fut sans succès. Même si l’homme la maintenait au sol à cause de son poids, cela n’empêcha pas Sarah-Ève de se débattre et de le griffer. Le surveillant l’a frappa donc au visage afin de pouvoir lui attacher les mains. La jeune fille sentit des larmes s’écouler lentement le long de ses joues pâles tandis que l’homme entreprenait de la déshabiller non sans un certain plaisir pervers. En désespoir de cause, Sarah-Ève essaya de créer son bouclier, mais rien ne se produisit. Elle était paniquée et avait, par conséquent, beaucoup moins de contrôle sur ses pouvoirs. L’homme, lui, s’était mis à rire doucement en voyant les faibles efforts de la jeune fille pour s’en sortir. Elle était très jolie, malgré son jeune âge. Il lui chuchota que tout se passerait bien si elle le laissait faire…

Il la contempla dans sa quasi-nudité. Elle n’avait maintenant plus que ses sous-vêtements sur le corps et lui commença à son tour à retirer son propre pantalon. Dans un dernier espoir, Sarah-Ève pensa de toutes ses forces *À l’aide ! *, les larmes coulant de plus belle sur ses joues pâles. Elle ignorait qu’il lui était possible de communiquer par télépathie et cet appel qu’elle venait de lancer, même si ne visait personne en particulier, mais plutôt n’importe qui pourrait lui venir en aide, avait tellement de puissance qu’une télépathe qui se trouvait dans les environs l’entendit. Cette femme, qui se nommait Joëlann comme l’apprendrait plus tard Sarah-Ève, possédait des pouvoirs similaires à ceux de la jeune fille. Et, en plus, elle faisait partie d’un groupe spécial chargé de retrouver les êtres magiques afin de les mettre à l'abri de la bêtise humaine.

Dans la salle de réunion, au moment même où le surveillant s’apprêtait à commettre l’irréparable, il entendit la porte derrière lui s’ouvrir brutalement. Sur le seuil se trouvaient deux jeunes femmes. Avant qu’il n’esquisse le moindre geste, celle qui avait une chevelure de feu enveloppa la jeune fille d’un halo bleu foncé, la séparant ainsi de son agresseur. C’était tout ce dont se souvenait Sarah-Ève… Ça et la douce chaleur apaisante et rassurante qui lui tinrent compagnie jusqu’à son réveil dans une salle qui lui était totalement inconnue. À son chevet se trouvait l’une des deux femmes qui l’avaient sauvée. L’adulte commença par se présenter avant de lui annoncer qu’elle était en sécurité et que, dès à présent, plus personne ne pourrait s’attaquer à elle.

Depuis ce sauvetage in extremis, Sarah-Ève avait appris à connaître, au cours de trois années, des gens extraordinaires qui luttaient pour que les êtres dits « anormaux » connaissent eux aussi le bonheur et la tranquillité. Pour l’adolescente, Joëlann était comme un ange tombé du ciel, son ange gardien en quelque sorte et sa grande sœur aussi. Aussi, malgré ces trois merveilleuses années à la C.A.T. où elle avait commencé un entraînement pour la maîtrise de ses pouvoirs, les deux seules personnes qu’elle laissait sans crainte s’approcher d’elle et à qui elle osait se confier étaient Joëlann et Tallulah.

Caractère : Sarah-Ève est une jeune fille qui aime passer inaperçue. Ce désir se reflète autant dans son comportement que dans ses vêtements. En ce qui concerne son caractère, cette adolescente a tendance à se méfier de tout le monde (hommes comme femmes) excepté pour Joëlann et Tallulah et, par conséquent, ne se laisse pas approcher facilement. Elle adore la nature; c’est un calmant naturel chez elle. Elle est, de plus, une personne solitaire, douce, intelligente, mais elle reste en permanence sur ses gardes. La jeune fille rougit facilement, surtout lorsque Joëlann la surprend à avoir honte de ce qu’elle est… Il va sans dire que la jeune chef des Sorciers ne se gêne pas pour la ramener à l’ordre (gentiment quand même ! ^^)

Amours/ami(e)s : Sarah-Ève n’a aucun ami(e)s à proprement parler ( et encore moins de petit ami) compte tenu de son caractère méfiant. Les seules personnes avec qui elle « entretient une relation », si l’on peut dire, sont Tallulah et Joëlann.

Physique : Sarah-Ève a la peau pâle, les yeux d’un bleu pâle qui se rapprochent un peu de la glace et un visage fin. Elle ressemble beaucoup à sa mère ! Ses cheveux assez longs et bruns (un peu en haut du milieu du dos) tombent librement dans son dos; elle ne les attache que rarement. La jeune fille adore les couleurs pâles et ne porte jamais de vêtements trop moulants ou voyants. Par ailleurs, l’adolescente se vêtit toujours d’un pantalon (un jean) et d’un gilet à manches courtes avec un gilet long par-dessus lorsque c’est un peu plus frais. Finalement, étant au début de son adolescence, Sarah-Ève a peu de formes et est dans la moyenne pour ce qui est de sa taille.

Signes particuliers : Aucun, mis à part ce qui a été dit dans le caractère.
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Sarah-Ève Leblanc - Sorcière   Mer 5 Mar - 10:38

[Image copyright Meredith Dillman], modifiée par Joëlann

Voici la version 2.0 de Sarah-Ève. Seules les modifications du personnage seront postées ci-dessous.

Âge : Elle vient d’avoir 16 ans.

Histoire (suite) :
Le besoin de changement
Cela faisait maintenant un peu plus de six ans que Sarah-Ève Leblanc avait été sauvée et avait intégré la C.A.T. Et depuis environ deux ans et quelques poussières, l’adolescente avait commencé à changer. D’abord, elle s’était mise à suivre des cours avec Iliana afin de mieux contrôler son bouclier; Joëlann ayant de moins en moins de temps à lui consacrer pour ses cours de rattrapage. Ensuite, elle avait tenté de pratiquer par elle-même l’autre don dont elle était pourvue, soit le contrôle de l’électricité. Quant à la télépathie, cela n’avait jamais été un problème pour la jeune Sorcière. Également, elle s’entraînait physiquement (course à pied surtout) de manière régulière à l’image d’Iliana. Et enfin, elle avait rencontré Ajartiel et peu à peu son caractère était devenu autre. Certes, elle commençait à s’ouvrir beaucoup plus facilement aux autres, mais elle devenait aussi plus facilement irritable vis-à-vis Joëlann, sa mentore.

La fin de l’obéissance et le début de la rébellion
Si ce n’eut été d’Ajartiel, probablement que la crise d’adolescence de Sarah-Ève aurait été plus calme. Leur première rencontre remontait au début de l’année 2009 dans les cuisines de la base. Ensembles, ils avaient truqué la liste de nourriture à commander d’Augustine, supprimant notamment le sang AB+ de ladite liste. Enfin, il serait plus juste de dire qu’Ajartiel avait modifié la liste pendant que Sarah faisait le guet… Le tout s’était ensuivi d’une promenade dans la forêt des Elfes où Ajartiel et elle avaient grimpé aux arbres avant de faire une chute magistrale… occasionnant de légères blessures à la Sorcière. Passant le tout sous silence, ils s’étaient revus malgré l’interdiction de Joëlann. En effet, quand cette dernière avait appris pour l’accident, elle avait passé un de ses savons au chef des Anges… N’empêche, cela n’avait pas arrêté Ajartiel et Sarah-Ève de se voir encore et encore et ils avaient même fait une sortie à l’extérieur, chose qui va sans dire était interdite… De nouveau, la chef des Sorciers avait découvert le pot aux roses et de nouveau sa relation avec sa protégée s’était dégradée. La relation entre les deux femmes était devenue tellement mauvaise (Joëlann se comportant comme une mère poule et Sarah faisant tout son possible pour faire des activités en cachette avec le chef des Anges) que la chef des Sorciers en vint presque à faire une dépression, ne sachant pas du tout comment se comporter avec l’adolescente et son nouveau caractère. Fatiguée et au bout du rouleau, Joëlann avait choisi de quitter la base un moment, laissant ainsi la garde de la Sorcière d’électricité à Iliana et… Ajartiel !

Le retour à la normale ou presque…
La pause de quatre mois et demi que la chef des Sorciers s’octroya permis aux deux femmes de respirer un bon coup et, au retour de Joëlann, de recommencer une relation qui, sans être amicale, était tout de même polie et plus saine. Sans éviter pour autant de se parler, elles ne se fatiguaient pas à discuter ensemble plus que nécessaire. Joëlann avait laissé tomber sa hargne contre Ajartiel et acceptait (encore avec certaines réticences quand même) que sa protégée passe du temps en compagnie de l’Ange. Décidée à ne plus avoir peur des autres, Sarah-Ève allait maintenant de l’avant, saluant les gens qu’elle rencontrait dans les couloirs et les salles de la C.A.T. sans hésitation, qu’elle les connaisse ou non. En outre, elle avait délaissé le vouvoiement, une autre influence d’Ajartiel. Seules les personnes âgées (ce qui n’est pas trop le cas à la base, il faut le dire) ou d’importance comme Onoma pourraient être vouvoyées par elle. Ou encore, si elle partait en mission, mais encore faudrait-il avoir cette permission, ce qui n’était pas non plus le cas.

Maintenant âgée de 16 ans, c’est une toute nouvelle Sarah-Ève Leblanc qui se promène dans les couloirs de base. Et, en plus, elle s’apprête à quitter les dortoirs pour une chambre à deux personnes. Plus autant de monde à faire attention, juste sa future colocataire. Espérons que cette dernière n’ait pas peur de l’électricité…

Caractère : Avec sa crise d’adolescence notamment (…), Sarah-Ève a en bonne partie changé de caractère. La seule chose qui n’a pas changé d’un poil c’est qu’elle aime toujours autant la nature et que le fait de se retrouver à l’extérieur, dans un endroit boisé ou autre, la calme instantanément. Elle a arrêté de vouvoyer tout le monde et elle essaie d’être moins méfiante envers les gens. Sans vouloir être le centre d’attention (loin de là !), l’adolescente tente tout de même de prendre plus sa place, de montrer aux autres qu’elle existe et qu’elle n’est pas qu’un fantôme qui longe les murs de la base… Malgré tous ses changements, elle peut démontrer sa douceur d’antan lorsque les circonstances l’exigent. C’est peut-être parce qu’elle se veut moins timide et qu’elle accepte pleinement qui elle est et ce qu’elle est que Sarah rougit beaucoup moins. Finalement, ce qui était auparavant une source de fierté, à savoir être considérée comme « la protégée de Joëlann », la dérange profondément depuis sa prise de bec avec la chef des Sorciers. Elle n’aime plus du tout cette étiquette. Sarah-Ève veut prouver ce qu’elle vaut.

Amours/ami(e)s : Depuis 2008, il s’est passé plusieurs d’évènements qui ont modifié sa « sphère d’amis/es » si l’on peut appeler ça comme ça. Tallulah qui était une très bonne amie est morte. Iliana est devenue et sa professeure particulière pour une courte période et son amie. En outre, Sarah-Ève a fait connaissance avec beaucoup de gens à la base, des nouveaux comme des anciens. Sa relation avec Joëlann est passée d’excellente à chaotique à polie, mais sans plus. Elle est bien évidemment amie avec Ajartiel. D’ailleurs, il est l'un des rares qu’elle considère vraiment comme un ami, les autres sont plus considérés comme des connaissances ou des collègues pour ce qui est des Sorciers. Sinon, elle est toujours célibataire.

Physique : Malgré ses 16 ans, Sarah-Ève a conservé sa peau et ses yeux pâles. La forme de son visage est toujours la même et elle ressemble encore plus à sa mère de jour en jour. Ses longs cheveux bruns sont attachés beaucoup plus souvent qu’avant, la plupart du temps en queue de cheval ou en un chignon lâche. Cela est d’autant plus pratique lorsqu’elle va courir. Elle ne se maquille pas. Fidèle à ses anciennes habitudes, elle continue de porter des pantalons, qu’ils soient aux genoux ou pleine longueur, et accepte aussi de porter d’autres tissus que le jean. Elle se raffine un peu dans son style vestimentaire, délaissant le genre jeune fille pour adolescente/jeune femme, mais elle ne met pas de jupes ou de robes. Ses vêtements sont plus ajustés, non pas par caprice de la mode, mais par volonté personnelle. Cependant, il ne s’agit jamais de trucs moulants. Elle conserve ses espadrilles, maintenant noires, qu’elle troque parfois contre des souliers plats également noirs. Ayant délaissé aussi les couleurs pastel, l’adolescente porte en général des couleurs plus foncées, mais pas trop voyantes. Finalement, étant en cours d’adolescence, ses formes féminines ont fini par se manifester et elle a pris quelques pouces depuis son arrivée à la base. Elle reste toutefois dans la moyenne des gens de son âge en ce concerne le poids et la taille.

Signes particuliers : Sarah-Ève a grandement amélioré la maîtrise de ses pouvoirs. Son bouclier, tout particulièrement, est maintenant bleu azur. Sans avoir une maîtrise totale du bouclier, elle réussit à le modeler selon ses désirs et il est suffisamment résistant pour la protéger un moment. Son pouvoir particulier a également évolué. Elle est désormais en mesure de produire (visuellement parlant), faire disparaître et manipuler l’électricité qui se trouve dans l’air ambiant. Elle a aussi fait quelques tests avec l’électricité provenant des prises de courant, mais jamais avec celle produite lors des orages. C’est encore trop risqué pour elle (comme pour n’importe qui en fait !). Finalement, elle n’a jamais eu de problème avec la télépathie.
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Sarah-Ève Leblanc - Sorcière   Mer 5 Mar - 10:40

[Image copyright Amy Edwards]

Voici la version 3.0 et finale de Sarah-Ève. Seules les modifications du personnage seront postées ci-dessous.

Âge : Elle a pu atteindre son 23e anniversaire avant de s'éteindre...

Histoire (suite) :
La préparation
Ce fut lors de l'année de son seizième anniversaire que Sarah-Ève avait déterminé avec certitude le but qu'elle désirait atteindre dans la vie : faire des missions. D'une certaine façon, elle avait toujours voulu aider les autres comme on l'avait aidée par le passé. Toutefois, depuis les dernières années, beaucoup de mal avait été fait aux siens, ne serait-ce que les diverses attaques menées par la W.E.F. C'est d'ailleurs tout ce mal qui avait renforcé et raffermi sa volonté d'aller en mission. Par conséquent, elle avait décidé de tout mettre en œuvre pour y parvenir. C'est pourquoi, en ce début d'octobre 2011, la Sorcière d'électricité avait demandé au chef des Anges de devenir son professeur de combat. Bien qu'incertaine de la réponse de son ami, elle s'était lancée et cela avait payé. Ainsi, à la mi-janvier suivante, l'adolescente avait commencé ses entraînements de combat au corps à corps avec Ajartiel.

Tout en alternant son entraînement avec l'éternel adolescent et son entraînement physique personnel, la Sorcière avait suivi le cours général 1 (« Entrée en matière ») ainsi que les cours spécifiques à sa race. Par ailleurs, elle assistait aux cours spécifiques des autres races afin de bien connaître les forces et les faiblesses de chacune des races et s'en servir à son avantage sur le terrain lorsque le moment serait venu. Étant donné sa très grande aisance avec la télépathie, elle avait réussi d'emblée ce cours. Quant au bouclier et à son pouvoir spécifique, elle possédait maintenant une bonne capacité les manipuler sans toutefois les maîtriser pleinement.

En outre, sans attirer ouvertement l'attention sur elle dans les cours, les chefs avaient remarqué que l'adolescente apprenait vite et bien et qu'elle commençait déjà à se démarquer au sein de la première cohorte d'élèves. Il fallait dire que Sarah-Ève était très motivée par sa future implication au sein des missions et qu'elle avait aussi un désir secret : faire tomber le pourri qui l'avait agressée lorsqu'elle était plus jeune.

Sa facilité d’apprentissage lui avait également permis d'entamer le cours général 2, soit le cours de combat de base, dès la mi-juillet 2012. Et, à peine neuf mois plus tard, elle passait avec succès le cours du bouclier; maîtrisant dorénavant ce pouvoir. En ce qui concernait son pouvoir spécifique, elle le contrôlait suffisamment bien pour valider le cours et s'en servir dans diverses situations.

Les diverses petites attaques perfides de la W.E.F., tout au long de l'année 2013 notamment, à l'encontre des créatures non totalement humaines avaient marqué profondément la Sorcière d'électricité. Ces évènements lui avaient rappelé à quel point le monde des créatures anonymes de la Terre avait besoin de soldats prêts à défendre leurs idéaux de paix et de tolérance vis-à-vis l'incompréhension et la haine des humains. À ce moment, elle avait eu encore plus envie d'agir, de faire le poids dans la balance, de rééquilibrer le monde dans lequel elle se trouvait.

Toutefois, en novembre de la même année, un évènement que la Sorcière n'aurait pu prévoir lui avait éclaté au visage : son amitié avec Ajartiel n'était plus. Pendant l'un de leurs cours de combat pratiques, l'adolescente plus vraiment adolescente avait poussé le bouchon trop loin en tentant de connaître certains détails de l'histoire personnelle du chef des Anges. Résultat, Ajartiel s'était retranché derrière ses barrières et s'était volatilisé en pleine séance d'entraînement. La perte de leur amitié avait fait un trou énorme dans la vie de la jeune femme. Étonnamment, les conséquences pour la jeune Sorcière qui avaient découlé de son affront envers un chef avaient été bien moindres que ce qu'elles auraient dû être, fort heureusement pour Leblanc. Après des excuses sincères au début de l'année suivante, son amitié avec le chef des Anges était revenue. Elle s'était tout de même jurée de ne plus jamais fouiller dans la vie personnelle de l'Ange.

Vers la fin d'avril 2014, Sarah-Ève avait terminé son deuxième cours général. Elle s'était présentée au test de combat de base en juin suivant. Dans l'attente de son résultat, la plus très adolescente avait discuté avec sa soeur adoptive de sa volonté de faire des missions dès que la possibilité se présenterait. Bien entendu, à cette annonce, Joëlann n'avait pas démontré sa joie. Dans les faits, la chef des Sorciers n'était pas du tout rassurée avec l'idée que sa protégée parte en mission. Mais, d'un autre côté, elle était très mal placée pour parler étant donné son statut de chef de race et le fait qu'elle partait régulièrement en mission. C'était donc en soupirant qu'elle avait annoncé à Sarah que même si elle n'était pas très l'aise avec ce choix de carrière, elle ferait tout pour l'aider dans son cheminement. Après tout, ce n'était pas sa vie...

Obtenant un résultat positif concernant son TCB, la Sorcière avait été promue au grade d'aspirante et avait commencé sa formation dès juillet 2014. Tout au long de cette année-là, la jeune femme n'avait pas eu beaucoup de temps pour elle. Elle avait été presque tout le temps en train de s'entraîner et d'être formée. Elle avait valsé entre divers professeurs pour les cours privés de combat au corps à corps et ses mentors pour les diverses leçons en lien avec son grade d'aspirante et elle avait poursuivi son entraînement physique. Par ailleurs, elle avait entamé le cours général 3 (le cours de combat avancé) en août de la même année. Un an et demi plus tard, Sarah avait terminé son troisième cours général et, en décembre de la même année, elle s'était présentée au test de combat avancé. À nouveau, elle avait réussi le test. Cela eut pour effet de mettre fin à sa formation d'aspirante et de la faire passer sous-lieutenant. Dorénavant, elle avait pleinement accès aux missions de la C.A.T. !

Une première vraie mission
En février 2016, Sarah-Ève s'était sentie prête à commencer les démarches pour retrouver son agresseur. En parallèle et, avec l'aide des informaticiens de la base, elle avait tenté de retrouver des membres de sa famille maternelle. Elle avait notamment appris que sa mère était un enfant unique et qu'elle était originaire de Dieppe.

Neuf mois plus tard, la Sorcière d'électricité avait eu une nouvelle promotion dans la hiérarchie militaire de la base. Pour son vingt-deuxième anniversaire, Joëlann avait annoncé à sa petite soeur adoptive qu'elle pouvait maintenant bénéficier d'une chambre avec un seul lit si elle le désirait. Il n'en avait pas fallu beaucoup avant que la jeune femme déménage dans sa nouvelle chambre, même si elle s'entendait bien avec sa colocataire.

Après moult recherches et sorties autorisées et accompagnées à l'extérieur de la base, Sarah-Ève avait finalement retrouvé l'endroit où se terrait l'homme qui avait tenté d'abuser d'elle plusieurs années plus tôt. Elle l'avait traqué avant d'accomplir sa vengeance en mai 2018. Arrêté et en prison, l'homme qu'elle détestait tant ne pourrait plus nuire à personne. Le cœur plus léger, elle était revenue à la C.A.T. avec l'impression que le poids qu'elle traînait depuis son sauvetage n'existait plus, qu'il s'était envolé pour de bon.

La fin d'une si jeune vie
Si seulement elle avait su ce qui l'attendait quelques mois plus tard peut-être qu'elle n'aurait pas accepté de faire la mission. Et pourtant, il n'y avait a priori rien de dangereux à cette mission. Accompagnée de quatre autres Catiens, elle devait simplement capturer un nouveau et le ramener à la base. La W.E.F. n'était même pas dans le coup. Alors il n'y avait rien à craindre, non ? C'était ce qu'elle avait cru. C'était ce que Joëlann avait cru. C'était ce que tous avaient cru. Et, tous, ils avaient eu tord...

Le 17 septembre 2018, alors que trois jours auparavant la Sorcière d'électricité venait de fêter son 23e anniversaire, Sarah-Ève avait participé à une mission au cours de laquelle elle avait été grièvement blessée. Sans Fée dans l'équipe pour la soigner et sans possibilité de se rendre aux urgences, la jeune femme avait sombré dans l'inconscient avant de mourir dans les bras de sa sœur adoptive et chef de race, Joëlann. Après analyse de la mission, les chefs avaient eu la certitude que l'homme qui avait assassiné la Sorcière d'électricité ne faisait pas partie de la W.E.F. et n'avait pas de liens avec leurs agents. Quant à Sarah, le rapport de mission avait démontré qu'elle avait simplement voulu protéger les membres de son équipe.

À la suite de cette énième perte tragique, Joëlann avait profondément sombré dans la douleur. L'année qui avait suivi la mort de Sarah, la chef des Sorciers de la C.A.T. n'avait pas participé beaucoup à la vie de la base, se contentant d'agir que lorsque sa présence s'avérait vraiment nécessaire.

Sur la tombe non identifiée et dissimulée de la Sorcière, on avait pu y lire la phrase suivante : « La fin d'une si jeune vie. » avant que les chefs n'effacent l'inscription de peur qu'un étranger à la C.A.T. ne découvre la base et les secrets qu'elle y renfermait...

Caractère : Le caractère qu'elle a développé après sa crise d'adolescence est resté le même à cela près qu'elle est beaucoup plus stable et plus posée qu'à l'adolescence. Sa crise avec Joëlann est terminée et elle est passée à autre chose. En outre, en vieillissant et en passant à l'âge adulte, Sarah s'est aperçue qu'elle a tendance à réagir comme sa chef de race lorsqu'elle se met en colère.

Amours/ami(e)s : Sa relation avec Joëlann s'est améliorée. Les deux femmes sont par ailleurs devenues plus complices qu'auparavant. Par contre, à la suite d'un évènement malencontreux, son amitié avec Ajartiel s'est terminée abruptement à la fin de 2013. Après d'excuses sincères (et d'un certain facteur d'oubli de la part du chef des Anges...), ils sont redevenus amis. Sarah ne nie pas le fait qu'elle aime beaucoup Ajartiel et qu'elle en est venue à le considérer comme un grand frère qu'elle n'a jamais eu. Elle n'a toutefois aucune envie de tenter une relation amoureuse avec lui; elle le connaît suffisamment pour savoir que ça ne fonctionnerait pas. En plus de ses amis cités dans le message précédent, elle a fait la connaissance de Blue et de Louna et les a fait entrer dans son cercle très restreint d'amis. Et, oui, elle n'a toujours pas de petit ami...

Physique : Maintenant adulte, Sarah-Ève s'est encore plus raffinée dans son style vestimentaire. Elle veut démontrer son professionnalisme même si elle ne fait pas beaucoup de missions. Après sa mission personnelle au Québec, elle s'est fait couper les cheveux au-dessus de ses épaules. Ses formes en tant que femme sont complètement apparentes. Le reste de son physique est similaire à ce qui a été dit dans le message précédent.

Signes particuliers : Sarah possède une maîtrise de la télépathie et du bouclier; bouclier qui est toujours de la même couleur (bleu azur). Sans avoir une maîtrise parfaite de l'électricité, elle le contrôle suffisamment bien et sait doser ses charges pour attaquer et se défendre.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarah-Ève Leblanc - Sorcière   

 

Sarah-Ève Leblanc - Sorcière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elections US: Sarah Palin plus populaire que McCain
» Sarah Wild
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» Sarah Eilanö
» Sarah Peverell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Hors-Jeu (Important) :: Présentation des Personnages :: Sorciers-