AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 L'attaque des gastéropodes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nihil
Elfe

avatar

Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 360
Messages : 72
MessageSujet: L'attaque des gastéropodes   Sam 17 Jan - 11:30

[Suite de ce topic]

Tout était calme dans les environs. Pas un chat, pas un Elfe, rien. Seul le bruit du vent dans les branches animait cette partie de la forêt.

Plus pour longtemps, puisqu’une tête rousse se leva lentement comme le soleil de derrière un buisson, scrutant la cabane de Gustave et ses alentours avec une attention trop grande pour avoir l’air innocente. Une deuxième tête rousse, avec une truffe noire et humide, apparut à côté de la seconde. Puisque son Elfe était partie pour faire une bêtise, autant la suivre et minimiser les dégâts, se disait Sko.

Gustave était parti donner un cours. Les autres Elfes des environs étaient soient partis sagement s’assoir et écouter leur chef débiter son blabla, ou bien était partis en mission, ou partis manger une pomme, enfin bref, ils n’étaient pas là. La voie était libre pour faire toutes les bêtises possibles. Niark niark.

Nihil tourna la tête et aperçut la Fée aux cheveux bleus, qui l’avait suivie. Elle abandonna son air calculateur pour un sourire complice. A elles deux, leur mission ne pouvait rater. Bientôt, la paperasse administrative stupide de Gustave se transformerait en terrain de jeu, de bouffe ou de bave pour grosses limaces orange.

« T’es prête ? » demanda Nihil à sa complice du moment, tandis que Sko levait le museau, pour renifler une dernière fois que la voie était libre. Et hop, Nihil s’élança vers la cabane de Gustave, grimpant l’échelle et se postant près de l’entrée. Jusque-là, tout allait bien.

_________________
Plop !
Clo
Fée

avatar

Grade hiérarchique :
  • Soldat recrue

Points : 107
Messages : 21
MessageSujet: Re: L'attaque des gastéropodes   Ven 30 Jan - 11:27

Clo fut impressionnée par la vitesse de l'elfe, et par sa discrétion. Bien sûr, elle avait entendu parler des capacités elfiques, mais quand même… La fée voletait à juste derrière l'elfe et elle avait l'impression que ses ailes faisaient à elles seules dix fois plus de bruit que les pas rapides de l'elfe. Carino volait plus haut, toujours inquiet à l'idée de collaborer avec un renard. Il réfléchissait actuellement à un moyen d'égarer la bestiole rousse quelque part. Ça mangeait les oiseaux, les renards?

Lorsqu'ils atteignirent leur destination, l'elfe et son totem se dissimulèrent derrière un buisson. Clo les imita, atterrissant à leurs côtés, le plus silencieusement qu'elle put. Carino s'en alla survoler la clairière, à une altitude suffisante pour ne pas attirer l'attention. Si il y avait eu quelqu'un, il les aurait prévenu mais Clo n'entendit rien de sa part et elle en déduisit qu'il n'y avait personne. L'elfe avait dû arriver à la même conclusion, puisqu'elle se retourna vers Clo avec un grand sourire: "T'es prête?" "Bien sûr", chuchota la fée. Évidemment qu'elle était prête! Elle avait un sourire d'une oreille à l'autre. Ça faisait tellement looongteeeemps! Clo était aux anges. Tant de souvenirs de ses bêtises, à l'époque où elle allait à l'école!

Nihil, sans perdre de temps, s'était poster en haut, tout près de l'entrée de la cabane de Gustave. Laissant Carino en sentinelle dans le ciel, la jeune fée décolla de nouveau. En deux coups d'ailes, elle avait rejoint l'elfe. Elle échangea un regard avec elle: "On y va? Carino fait le guet."

Pratique, les oiseaux, pour ça. Personne ne remarquait vraiment un petit colibri qui volait suffisamment haut et sans bruit pour qu'on puisse le prendre pour un moineau. Au bec près, mais bon. Peu importe. Personne ne pouvait deviner que c'était un totem, pas vrai? Et encore moins qu'il faisait le guet, non? Bref, c'était une idée géniale et de toute façon elle l'avait déjà utilisée, et ça avait toujours marché donc ça voulait dire que c'était bien, et que ceux qui ne sont pas d'accord, eh ben, ils ont qu'à se taire. Nan mais oh.

Carino n'aurait sans doute pas partagée les idées de sa maîtresse s'il avait pu les entendre. Après un petit tour au-dessus de la clairière, où il avait vérifié que ne trainait ni personne sur deux pattes qui auraient dérangés sa Clo, ni animal sur quatre pattes qui auraient voulu le bouffer, il s'était poser sur un arbre et se gratouillait les plumes avec son bec. Il avait l'intention de profiter du moment pour faire un somme. Ou peut-être trouver quelques fleurs, pour un petit repas?

Clo avait déjà posé sa main sur poignée de la porte. Elle l'ouvrit sans problème et glissa sa tête à l'intérieur. "Y'a personne! s'écria-t-elle en se retournant vers Nihil. Tu as la boîte?" enchaîna-t-elle en ouvrant la porte en grand.
Nihil
Elfe

avatar

Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 360
Messages : 72
MessageSujet: Re: L'attaque des gastéropodes   Mer 18 Fév - 18:53

[HS : désolée, c'est court, mais j'avais tellement écrit que j'ai préféré coupé en deux... ]

Clo était prête aussi, lui dit-elle. Héhé. L’opération pouvait commencer.

« On y va? Carino fait le guet. »

Paaarfait, se dit-elle en regardant un instant le petit oiseau voler au-dessus de la clairère. Normalement, personne ne devait venir les déranger dans leur méfait, mais mieux valait être prudentes.

Clo, sans doute impatiente, prit les devant sur Nihil et ouvrit la porte de la chambre de Gustave. Nihil glissa sa tête par-dessous celle de Clo, et entra tandis que la Fée constatait l’absence de tout gêneur à l’intérieur.

« Tu as la boîte ? » demanda la Fée immédiatement.

Pour toute réponse, Nihil la brandit devant elle avec un sourire malicieux, avant de l’ouvrir et de dévoiler les créatures gluantes qui bavaient depuis maintenant longtemps déjà sur les parois de plastique. Elles devaient être impatientes de retrouver leur liberté et un terrain pour baver un peu plus vaste. Nihil allait leur donner satisfaction d’ici peu.

Elle regarda par la fenêtre et, de ses yeux de lynx, vit Sko camouflé dans un buisson. Le renard semblait désormais se désintéresser de la mission Commando. Pas grave, elle n’avait pas vraiment besoin de lui désormais.

« Alors, on y va ? » dit-elle, toute excitée. Elle tendit la boite à limaces à sa complice, prenant elle-même délicatement l’un des gastéropodes entre deux doigts. Après quoi elle réfléchit quelques instants. Où déposer ce concentré de bave ? Héhé. Ici, pourquoi pas, sur cette empilement impeccable de dossier. Elle en saisit une deuxième. Ce coin de la cabane, là, semblait un peu vide… Parfait, cette loche pourrait y tracer de délicates courbes de bave nacrée qui meubleraient l’espace. Et une troisième limace fut aussitôt enlevée de la boite pour aller rejoindre reprendre sa liberté et coloniser la cabane de Gustave.

Hé hé hé. On s’amusait bien. Elle regarda où en était sa camarade dans le crime.

_________________
Plop !
Clo
Fée

avatar

Grade hiérarchique :
  • Soldat recrue

Points : 107
Messages : 21
MessageSujet: Re: L'attaque des gastéropodes   Dim 31 Mai - 10:08

[HS: Plus de trois mois pour répondre… Sérieux… *Va se cacher sous terre*]

À la question de la fée, Nihil brandit la boîte devant elle avant de l'ouvrir pour récupérer une première limace. Clo s'empressa de l'imiter. Sans hésiter, elle ouvrit un tiroir sous le bureau de Gustave et y déposa une limace. Elle allait pouvoir se délecter des chemises cartonnées et du subtil mélange du papier et de l'encre. Elle  regrettait presque de ne pas connaître le dénommé Gustave pour imaginer la tête qu'il ferait en voyant toute sa paperasse complètement illisible.

Elle saisit une deuxième limace et observa où se trouvaient ses congénères. Nihil les dispersaient savamment dans la pièce. Clo sourit. Cette Elfe semblait avoir une certaine habitude de ce genre de sottises. Son sourire s'élargit. Elle avait trouver la camarade de jeu parfaite!

La deuxième limace trouva sa place sous le lit de Gustave. Clo aurait aimer en laisser une autre sur une pile de dossier, mais il commençait à ne plus y avoir beaucoup de place disponible. Ce type avait l'air de ranger parfaitement son bureau, impressionnant… Clo aimait les pièces en désordre. Elle trouvait ça plus vivant. Que quelqu'un puisse passer des heures à ranger sa chambre, de façon à se retrouver dans un endroit aussi propre et organisé qu'une salle d'opération, ça la dépassait, franchement…

Ah! Encore une pile de paperasse! Elle y déposa délicatement la grosse limace orange. "C'est incroyable ce que ce type peut avoir de papier! s'écria-t-elle en se tournant vers Nihil. C'est qui, en fait? Un aide du chef des Elfes?"

Nan parce que pour avoir autant de trucs à faire… Ou alors, c'était un gros maso, qui aimait bien s'embêter à apprendre des trucs qui servent à rien ou à rédiger des trucs genre: "rapport sur la consommation hebdomadaire de…" Beurk. Elle était allergique à ce genre de choses. Ça n'existait pas dans son village. Encore un truc que les humains avaient inventé pour se casser la tête sur pas grand-chose. Franchement, quel intérêt de passer autant de temps pour écrire un truc qui n'intéresserait personne et le donner à quelqu'un qui le lirait jamais vraiment complètement? Parce qui pouvait lire ce genre de rapport, hein? Nan vraiment, la paperasse, c'était pas son truc. Le jour où elle avait compris que ce genre de choses existait, elle s'était demandé qui sur cette planète avait eu cette idée. Bien que la personne en question n'était probablement plus sur Terre. Elle devait être morte, depuis le temps… Bref!

Clo se reconcentra sur leur méfait commun. Il commençait à ne plus y avoir beaucoup de limaces. Elle allait en saisir une autre quand elle entendit du bruit à l'extérieur. Quelqu'un s'approchait de la cabane! Concentrées sur leur bêtise, les deux filles n'avaient rien entendu venir. Qu'est-ce qu'il faisait, Carino? Pourquoi il les avait pas prévenus? Sérieusement, elle allait le disputer comme jamais s'il avait arrêter de surveiller! Au même moment, le petit oiseau était en train de siroter du nectar de fleur après avoir chassé un papillon pour prendre sa place. Miam miam miam. Comme Clo ne lui avait pas dit qu'il était censé faire le guet, il ne pensait même pas à aller vérifier si il pouvait y avoir un problème. Un problème qui s'avançait actuellement vers la cabane où étaient toujours les deux filles.

En alerte, la fée se tourna vers Nihil: "T'as entendu?" chuchota-t-elle. " Ça vient par ici, non?" Elle s'était immobilisée pour mieux écouter, mais elle faisait plus confiance aux sens surdéveloppés de l'elfe et attendait d'avoir son avis. " On ferait mieux de fiche le camp!", enchaîna-t-elle à voix basse, tout en déposant la dernière limace au hasard sur le sol de la cabane. Oui, mais par où? Parce que, là, si elles sortaient par la porte, elles allaient se faire voir…
Nihil
Elfe

avatar

Grade hiérarchique :
  • Caporal

Points : 360
Messages : 72
MessageSujet: Re: L'attaque des gastéropodes   Dim 27 Déc - 13:16

Nihil avait montré la voie, et Clo l’imita en plaçant de manière très artistique et bien choisie les gastéropodes baveux. La rouquine lui jeta un coup d’œil appréciateur, et se dit que cette jeune demoiselle avait un grand potentiel en tant que camarade de crime à temps plein.

« C'est incroyable ce que ce type peut avoir de papier ! » fit-elle soudain. A qui le dites vous, se dit Nihil.« C'est qui, en fait ? Un aide du chef des Elfes ? »

« Mmh ? » fit l’Elfe à la question de la Fée. « Nan, c’est… le grand chef lui –»

Nihil réagit un quart de seconde avant Clo. Quelque chose s’approchait. Elle vit sa comparse se tendre. A priori, identifia Nihil, ce n’était pas un humanoïde. Un animal quelconque… Mais cela pouvait aussi être un Totem, ce qui était presque tout autant problématique. Nihil resta figée quelques instants, alors que de petites pattes rapides grattouillaient le tronc, puis les planches de la cabane, à l’extérieur, se rapprochant de la porte principale. Clo demanda son avis à Nihil, et celle-ci réagit enfin. L’Elfe émit trois claquements de langues, le signal d’alerte moyenne distance entre elle et Sko (elle allait l’enguirlander, celui-là… Même pas capable de signaler la présence d’un rongeur aux copains, j’te jure). Puis, se rappelant que sa complice du moment n’était peut-être pas habituée aux codes, elle lui jeta d’une voix basse mais pleine d’urgence : « Totem. Faut filer ! »

Elle se plaça sur le chambranle de la fenêtre en laissant la place à Clo de s’envoler, mais elle-même hésita en voyant la hauteur. Elle crut identifier les pas du tamia Totem de Gustave, ce qui la décida à tenter le coup. Il fallait mettre le plus possible de distance entre elle et l’animal, et rester cachée un bon moment. Elle sauta, se reçut plus ou moins bien – elle sentit le choc passer dans ses membres – et se mit à courir en zigzaguant à travers les arbres en ignorant la douleur. Direction : la cabane à Nihil. Elle eut une pensée inquiète pour Clo, sa comparse, mais elle se rappela qu’elle avait des ailes et que ça devait grandement faciliter sa fuite.

Elle ne savait pas non plus où en était Sko… Probablement avait-il trouvé un terrier prêt à l’accueillir, où il pourrait rester tout le restant de la journée. Ah, non, il apparut à gauche de Nihil, progressant en courant vers elle pour la rattraper. Elle même ralentit pour le laisser s’approcher, jusqu’à ce qu’elle puisse l’entendre. Il était en train de faire son petit grondement désapprobateur. Sa voix de Jiminy Criquet. Elle lui répondit sur un ton un peu dédaigneux. Pff, ça va. J’avais juste envie de m’amuser un peu. De toute façon, tu ne l’aimes pas tellement non plus, et tu avoueras que c'était rigolo, comme farce.

Une fois une distance plus que raisonnable mise entre elle et les lieux de son crime, alors qu'elle arrivait devant son arbre, elle s’autorisa à s’arrêter, hors d’haleine. Elle n’avait vu personne entre chez elle et la cabane de Gustave ; un coup de pot, ça. Il n’y avait plus de trace de Clo, la petite Fée avait probablement dû fuir par un autre chemin. Elle voulut monter chez elle, mais elle sentit, surprise, que ses membres tremblaient un peu en s’agrippant aux barreaux de son échelle et en soutenant Sko (boudeur) d’une main. Elle fit un effort et se mit en sureté, et s’affala dans le bazar bienveillant de sa chambre, ou plutôt de son nid.

Première constatation : la mission, bien qu’écourtée, était un succès. Héhé. Elle donnerait bien trois pot de confiture et un pot de miel pour voir la tête de Gustave quand il rentrerait chez lui, pensa-t-elle en faisant un sourire narquois. Deuxième constatation (et son sourire s’effaça) : elle avait sacrément perdu la main. C’était le genre de trucs qu’elle faisait les doigts dans le nez, quelques années plus tôt. L'atmosphère protectrice et policée de la C.A.T. avait eut raison de certains de ses réflexes de base. Et puis, il était vrai qu'elle n’avait jamais tenté de méfait de ce genre à l’encontre d’un des membres de sa race. Ce qui menait à la troisième constatation (et sa mine se fit soucieuse) : elle allait probablement être repérée en deux temps trois mouvements par un être aux sens aussi développés que les siens, et elle allait se faire savonner la tête. Mais, genre, vraiment, beaucoup, beaucoup.

Oups. Sko la regarda. Enfin, ça te vient à l’esprit, tiens. J’te juuure.

Elle décida d’ignorer le renard qui s’était mis à se lécher les parties intimes dans un geste dédaigneux et canin. Crotte de biquette de crotte de bouc. Elle ne savait pas encore comment elle allait se défendre. Jouer les innocents quand on viendrait la chercher ? se cacher jusqu’à ce que tout le monde la croit morte ? essayer de sortir de la C.A.T. ? En fait, elle ne voyait pas d’échappatoire et se contenta, dans un geste de protection enfantin, de se cacher sous ses couvertures et toutes ses affaires. En faisant l’autruche, on verrait bien ce qui se passerait. Mieux valait laisser les évènements advenir. S'il y avait une chose qu'elle avait compris de la C.A.T. depuis le temps qu'elle y était, c'était qu'on n'y risquait pas la guillotine.

_________________
Plop !
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'attaque des gastéropodes   

 

L'attaque des gastéropodes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» L'attaque orque
» Attaque d'un camp orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Cloître Extérieur (2e Sous-Sol) :: Dortoirs des Elfes :: Cabane de Gustave-