AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 Vampires - Cours 2 : Les Caractéristiques Générales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ Admin
Personnage Non Joueur

avatar

Points : 173
Messages : 89
MessageSujet: Vampires - Cours 2 : Les Caractéristiques Générales   Ven 9 Jan - 1:18

Ce cours est donné par Monsieur Anderson


Tous ceux qui s’apprêtaient à suivre ce deuxième cours destiné aux Vampires avaient normalement déjà suivi le premier et savaient donc à quel genre de professeur ils avaient affaire. Ils ne furent donc pas surpris à leur arrivée de le voir planter sur ses deux pieds au centre de l’estrade professorale, immobile telle une statue. Une fois son matériel informatique prêt, c’était toujours ainsi que monsieur Anderson attendait ses élèves. Il faut croire que le temps lui avait forgé une patience impressionnante, digne d’un garde gallois.

Encore une fois, c’était majoritairement de jeunes Vampires ou des Catiens d’autres races qui avaient décidé de se joindre au cours. Les Vampires plus vieux, qui avaient eu l’occasion de vivre plusieurs années déjà, n’étaient pas spécialement les individus les plus faciles à qui faire respecter des règlements. Plusieurs devaient sûrement considérer qu’ils n’avaient pas besoin d’un cours sur les caractéristiques générales d’un Vampire. Néanmoins, il était obligatoire qu’ils assistent au moins une fois à cette leçon pour pouvoir monter en grade, afin de ne pas avoir à faire le tri entre qui était renseigné et qui ne l’était pas. C’est pourquoi, balayant les estrades du regard, le chef des Vampires nota mentalement les noms des absents qu’il savait être en train de sécher. Il irait leurs dire deux mots plus tard...

À 18h tapante, monsieur Anderson annonça le début de son cours. Pour cela, il n’eut rien à dire. Il se contenta de lancer le diaporama Powerpoint qu’il avait préparé et obtenu presque aussitôt le silence.


Vampires – Cours 2 : Les caractéristiques générales
    - L’apparence
    - Les pouvoirs
    - La mort définitive

« Le premier cours portait sur l’origine d’un Vampire. Nous nous intéresserons aujourd’hui à ce qui découle de la transformation, c’est-à-dire ce qui caractérise un Vampire. Ce que la société humaine pense savoir sur nous est souvent faussé et vous avez sûrement pu constater qu’il existe un nombre assez impressionnant de versions différentes de Vampires dans la culture populaire. Il n’y a pas deux films ou deux livres qui disent la même chose. Voici ce qu’il en est réellement. »

Sans plus de préambule, monsieur Anderson afficha la seconde diapositive de sa présentation. Celle-ci présentait une liste des caractéristiques de l’aspect physique des Vampires. Il ne se contenta cependant pas juste de la lire et expliqua :

« Étant éternels, nous conservons l’apparence que nous avions au moment de notre transformation. Cela veut dire que, si je me suis fait une cicatrice quand j’avais deux ans et que je deviens un Vampire à 25 ans, j’aurai toujours la cicatrice de mes deux ans et cela pour l’éternité. La transformation ne permet pas de guérir des blessures qui sont déjà refermées. Cela veut également dire que j’aurai l’apparence d’une personne de 25 ans pour l’éternité. Il est effectivement vrai que les Vampires ne vieillissent plus, physiquement.

Il va de soi que nous possédons des crocs. Ceux-ci, relativement discrets comparativement à certaines inventions hollywoodiennes, sont non-rétractables et correspondent aux canines supérieures et inférieures de la mâchoire humaine. »

Pour permettre à tous de voir de quoi avait l’air une dentition vampirique, puisque certains élèves n’étaient pas des Vampires et qu’ils n’auraient par conséquent probablement jamais l’occasion d’en observer une, il changea de diapositive, leur présentant une photo.

Dents de vampire

« La troisième caractéristique physique des Vampires est leur peau, plus blême et plus froide que pour la moyenne des Humains, s’approchant de l’aspect de celle d’un cadavre. La peau d’un Vampire possèdent en effet des propriétés physiologiques légèrement différentes de la peau humaine vivante. L’une des conséquences de ceci est une plus grand sensibilité au soleil. Il s’agit d’un des désavantages de la transformation.

Les autres particularités dont vous avez peut-être entendu parler, comme l’absence d’une ombre ou d’un reflet, sont des légendes. Nous sommes des êtres tangibles et n’échappons donc pas aux principes les plus primaires de la physique optique. Nous n’avons pas non plus les yeux d’une quelconque couleur étrange et ne pleurons pas de sang. »

Monsieur Anderson passa ensuite à la page suivante de sa projection, affichant un descriptif des pouvoirs des Vampires.

« Outre la capacité d’engendrer rapidement plus de Vampires grâce à son sang, la principale habileté extraordinaire d’un Vampire est sa force, beaucoup plus grande que celle d’un Humain. Il est difficile de quantifier cette force, les chiffres variant en fonction de l’individu (un Vampire peut être plus fort qu’un autre), mais aussi de comment on la mesure : poids soulevé, projeté, poussé ou tiré, endurance, vitesse, capacité de saut, de préhension, de frappe, etc. Globalement, nous pouvons approximer que les muscles d’un Vampire sont au moins deux fois plus performants que lorsque ce Vampire était Humain.

Les Vampires possèdent également une bonne vision nocturne, comme vous pouvez vous en douter. Nous n’avons cependant pas une meilleure vue générale, ni une meilleure ouïe ou un meilleur flair que lorsque nous étions humains. Il s’agit là de fausses croyances. Il est également inexact de croire que nous pouvons voler, parler aux loups ou nous transformer en chauve-souris. En vérité, vous pouvez considérer que tout ce dont je ne vous parle pas aujourd’hui fait partie des mythes et légendes.

Nous en venons donc au dernier de nos pouvoirs : Les Vampires possèdent une résistance naturelle aux maladies affectant l’Humain. Ainsi, vous ne verrez jamais un Vampire grippé. Dans le même ordre d’idée, la physiologie d’un Vampire lui permet de guérir beaucoup plus rapidement d’une blessure physique que la normale humaine ; jusqu’à trois fois plus promptement pour être exact. Vous pouvez donc en venir à la conclusion qu’un Vampire n’est pas une créature que l’on tue facilement. »

En passant sa dernière diapositive sur les pouvoirs vampiriques, le chef des Vampires marqua une pause pour voir si quelqu’un avait une question. Était-ce parce qu’il était trop intimidant ou parce qu’il était suffisamment clair, il ne pouvait en être sûr, mais personne ne l’interrogea. Il poursuivit donc sur une nouvelle série de diapositives, présentant cette fois la mortalité chez les Vampires.

« Les Vampires n’ont pas besoin de respirer et ne peuvent donc pas mourir par asphyxie. Nous ne sommes pas allergiques à l’ail, à l’eau bénite ou aux croix et un pieu en plein coeur ne parviendra à nous tuer que s’il provoque une blessure trop importante pour être soignée, nonobstant notre capacité très rapide de guérison. Il n’existe que deux blessures mortelles à coup sûr pour un Vampire : la décapitation et la combustion. Nous sommes néanmoins, comme je l’ai exprimé par l’exemple du pieu, susceptibles d’être blessés par toute arme blanche, à feu ou magique et n’importe quelle blessure grave et impossible à guérir finira logiquement par nous tuer.

En dehors de ces méthodes brutales, un Vampire peut finir par trépasser d’une exposition prolongée au soleil. Je vous ai parlé il y a quelques minutes du fait que notre peau était peu résistante à celui-ci. En vérité, cette sensibilité varie d’un Vampire à l’autre, indépendamment de l’âge. Elle serait plutôt liée à l’habitude ou non qu’a pris le Vampire de s’entraîner à rester au soleil. Tout le monde a cependant une limite et, passé ce cap, un Vampire subira des brûlures. Si malgré tout il ne se protège pas, c’est malheureusement la mort qui l’attend.

Comme n’importe quelle créature qui a besoin de se nourrir, il est également possible pour un Vampire de mourir de faim. Le sang nous est nécessaire pour survivre et ne peut pas être remplacé par un ersatz sanguin ou une quelconque autre forme de pitance.

Un Vampire est normalement éternel, mais qu’arrive-t-il à un Vampire qui meurt ? Cette partie des légendes est vraie. Nous nous transformons effectivement en poussière. Le contrecoup d’une vie outrageusement longue serait donc une dépouille démesurément éphémère... »

Le deuxième cours des Vampires était particulièrement riche en informations et dépassait parfois le temps qui lui était alloué. Jetant un oeil à l’horloge de l’auditorium, monsieur Anderson réalisa qu’il terminait tout juste à l’heure, cette fois. Il ne retint donc pas les élèves plus longtemps, ceux-ci ayant par ailleurs été particulièrement attentifs aujourd’hui. Leur souhaitant une bonne semaine, il les invita du même coup à venir le voir s’ils avaient la moindre incertitude sur le contenu du cours auquel ils venaient d’assister.
Cours écrit par Ajartiel.
Image des crocs © CptKyron, modifiée par Ajartiel.
_________________

 

Vampires - Cours 2 : Les Caractéristiques Générales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Caractéristiques maximales Nains
» Les Races & leurs Caractéristiques
» Une histoire de droïdes et de caractéristiques
» Cours n°9: Les loups-garous, histoire, caractéristiques et moyens de défense
» Mur en crayon IKEA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Aire Commune (1er Sous-Sol) :: Classe Théorique (Auditorium) :: Cours-