AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 Le chat de nouveau convoqué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Le chat de nouveau convoqué   Lun 5 Jan - 11:38

Convoqué… Aidan était convoqué par sa chef de race. Qu’est-ce qu’il avait encore fait pour que Joëlann lui demande de venir à son bureau? La dernière fois qu’elle l’avait invité à son bureau elle l’avait informé qu’il allait avoir des cours privés pour améliorer ses dons de télépathie. Peut-être voulait-elle savoir comment il appréciait les cours avec Evelyn. Il le souhaitait très dort, il n’avait pas envie de se faire sermonner aujourd’hui. Oui, en effet, il y avait des jours où ça lui faisait presque plaisir d’être sermonner. Ça lui donnait l’impression que l’on tenait à lui et qu’on l’appréciait. Sauf qu’aujourd’hui, il n’était pas d’humeur.

C’est d’un pas lent et précautionneux  qu’il se dirigea vers le local de Joëlann. J’aurais pu dire : d’un pas lourd, mais vous auriez cru qu’il trainait les pieds en faisant du bruit, ce qui n’est jamais le cas pour Aidan. Certes, il lui arrive de trainer des pieds, mais il a, en général, des pas aussi silencieux que ceux d’un fantôme. Il soupira en se disant que ce n’était pas sa journée. Il était tombé de son lit et avait brisé sa montre ce matin. Il avait l’impression de dormir à moitié depuis le début de la journée. Au diner, il avait échappé son assiette, en plus de tout renverser et de briser le plat, il avait dut tout ramasser et à peine vingt minutes plus tôt, il s’était brisé le gros orteil en se cognant trop fort sur le coin d’un mur. « C’est ce qui arrive lorsque on court sans porter de souliers! » lui avait dit l’infirmière. Il lui avait craché au visage. Ce n’était pas comme si il avait eu le choix! Il avait repris forme humaine loin de ses vêtements! Ne réussissant pas à se retransformer, il avait pris la première chose qu’il avait pu sous la main et avait couru jusqu’à sa chambre. Heureusement, elle n’était pas trop loin, mais il avait tout de même trouvé le moyen de se frapper le pied. Après s’être habillé d’un jeans et d’une chemise bleu poudre et ses baskets dans ses mains, il était allé en clopinant à l’infirmerie où il avait reçu le message mental de Joëlann. Il n’avait pu lui répondre puisqu’elle était trop loin de lui pour qu’il y arrive, mais il c’était tout de même diriger vers son bureau, dès que la Fée avait finie de bandée son orteil.

Il s’arrêta devant la porte et hésita un moment. Il ferma les yeux et soupira de nouveau. Et c’est partit, ce dit-il à lui-même. Il cogna.

«Je peux entrer?»

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Le chat de nouveau convoqué   Mar 6 Jan - 15:08

Aidan Roy. Sorcier métamorphe capable de se transformer en chat. Arrivé à la C.A.T. en 2011.


Tout en relisant tranquillement les diverses notes incluses dans le dossier du Sorcier, plusieurs pensées effleuraient la chef des Sorciers de la C.A.T. et ses pensées étaient toutes en lien avec Aidan. Les dernières notes ajoutées au dossier étaient celles d'Evelyn Marcus, la Sorcière qui donnait des cours particuliers de télépathie au Sorcier félin. Apparemment, la Sorcière au drôle de pouvoir particulier avait semble-t-elle réussi là où Joëlann avait échoué (pour cause d'allergies...) à aider son homologue dans l'utilisation de l'un de ses pouvoirs communs. La responsable était heureuse de ce revirement positif de situation.

Toutefois, cela n'était pas la raison pour laquelle elle avait décidé de convoquer le Sorcier dans son bureau en ce dimanche après-midi. Non. La raison tournait plus autour du fait qu'Aidan semblait systématiquement manquer ses cours de combat. Voulant lui laisser une chance, la Sorcière maîtrisant l'air n'avait pas réagi tout de suite en se disant qu'il finirait bien par se présenter à au moins un cours. Cela n'avait pas été le cas. Malheureusement, de par son attitude, Aidan venait de franchir le point de non-retour dans la patience de la chef...

Un peu plus tôt dans la journée, elle avait pris le thé avec Émilienne savourant ce rare instant de paix. Puis, Iliana était venue la voir concernant divers dossiers administratifs. Joëlann avait profité de cet échange pour l'avertir qu'elle serait en rencontre dans son bureau en fin d'après-midi.

Il devait être aux alentours de 15 h 20 lorsque la chef des Sorciers entendit quelqu'un cogner à sa porte que l'humaine avait laissée légèrement entrouverte. Immédiatement après avoir toqué, la voix d'Aidan lui demanda s'il pouvait entrer dans son bureau. C'est avec une voix calme que la Sorcière autorisa le jeune homme à pénétrer dans son aire de travail et elle l'invita à s'assoir sur l'une des deux chaises disponibles situées devant son bureau.


« Bonjour Aidan, comment allez-vous ? » Elle attendit qu'il lui réponde avant de continuer à parler. « Je suis contente que vous ayez pu venir aussi rapidement me voir. J'ai un sujet dont j'aimerais discuter avec vous. »

D'un geste fluide de la main gauche (du bout des doigts en fait), Joëlann força la porte de son bureau à se fermer complètement et en douceur. C'était pratique d'avoir un pouvoir élémentaire comme l'air. Une fois que cela fut fait, la responsable de race fut prête à vraiment entrer dans le vif du sujet. Concernant sa voix calme, elle annonça :

« J'aimerais parler avec vous de vos cours de combat. Je souhaite comprendre pourquoi vous semblez toujours les manquer. »

Observant son invité, Joëlann attendit de voir si Aidan allait lui-même parler ou si elle devrait lui tirer les vers du nez...
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Le chat de nouveau convoqué   Sam 10 Jan - 0:27

Le jeune Sorcier entra dans le bureau avec hésitation, ce n’était pas sa première visite, mais il avait toujours la même impression. Celle de souiller l’endroit. Avec son odeur en fait. Il avait peur de dégager des allergènes qui affecteraient les globules blancs de Joëlann, lui donnant une réaction allergique. Il avait toujours eut ce problème avec les personnes ayant une intolérance aux chats. Même en humain, l’odeur qu’il dégageait, ainsi que les allergènes, étaient si fort que les allergies les plus sévères pouvaient être déclenchés à sa proximité.

Il s’assit dans le fauteuil de droite et grimaça un peu, nerveux. De quoi elle allait lui parler? Il fit également la moue pour cause de sa blessure à l’orteil. Comment il avait pu se cogner si fort?! Ce demanda-t-il pour la énième fois. Il se trouva, derechef, stupide.


« Je vais… bien.»

Il avait répondu avec précaution, comme si chaque mot était aussi dangereux qu’une mine antipersonnelle. Lorsque la porte claqua derrière lui, il sursauta et sentit ses oreilles de chat apparaître une seconde, au travers de ses cheveux.

« J'aimerais parler avec vous de vos cours de combat. Je souhaite comprendre pourquoi vous semblez toujours les manquer. »

Aidan se crispa. Ah… C’était donc pour ça. Il se força à se relâcher. Il expira plus bruyamment qu’il l’aurait voulu et évita le regard de sa chef. Il sentit comme une boule dans son estomac. Après tout ce temps, le métamorphe avait espéré que personne n’avait remarqué qu’il manquait ses cours… Ou que du moins, on avait décidé que c’était sans importance. Il détestait se battre. Surtout avec les humains. Les chats ça passait, un chat trouve toujours le moyen de fuir, mais un humain... Des souvenirs douloureux lui revinrent en mémoire, le faisant grimacer. Il les chassa en se passant une main dans les cheveux.

«Je n’aime pas me battre», fit-il tout simplement.

Il affronta le regard de la sorcière, la défiant d’essayer d’en savoir plus. Il était conscient que Joëlann avait décrypté beaucoup plus d’informations dans son non-verbal que dans ce qu’il avait dit de vive voix et cela l’énerva. Il regarda autours, cherchant une sortie. Il se sentait prit au piège, mal à l’aise. Se redressant sur sa chaise et s’accotant sur l’accoudoir, il fixa de ses yeux perçants, la prunelle de ceux de sa chef.

«Regardes, je n’ai pas envie de me battre et vous ne pouvez pas m’y obliger.  De toute façon, je n’ai pas l’intention de faire des missions, à quoi pourrait servir un chat, hm? Déjà que vous m’enfermer ici et que vous m’empêcher de voir ma famille, les gens que j’aime!!»

Son ton s’était élevé vers la fin de son discours, il avait pointé un doigt accusateur vers la Sorcière de l’air et ressemblais plus que jamais à un animal prit en cage. Se rendant compte de sons énervement, il se força au calme, ce qui ne fut qu’à demi efficace. Il soupira bruyamment et se concentra sur sa main gauche qui c’était refermée en un point. Il sentait ses griffes lui rentrer dans la peau.

De si simples mots qui avaient autant d’impacts. Il devait se contenir.

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Le chat de nouveau convoqué   Lun 12 Jan - 10:38

Son Sorcier était tout sauf à l'aise... Cela sautait aux yeux. Sa façon d'entrer dans son bureau comme de répondre à sa première question en était la preuve même. Peut-être même nerveux a bien y penser songea Joëlann lorsqu'Aidan sursauta au son de la porte. Pourtant, la porte, elle s'était fermée tout de même doucement. Quoi qu'il en soit, la chef des Sorciers ne concentra pas toute son attention sur le comportement de son invité pour le moment, bien qu'elle savait pertinemment que cela pouvait fournir bien des informations.

À sa seconde question, le Sorcier félin se fit encore plus vague ou plus général encore en ne répondant qu'un simple : « Je n’aime pas me battre ». Toutefois, son comportement non verbal évident fit travailler furieusement les neurones de la Sorcière. Il cherchait clairement à l'éviter.
*Un mauvais souvenir ou un évènement pas très agréable peut-être ?* Se questionna-t-elle. Cependant, avant même de pouvoir approfondir sa réflexion ou même demander des précisions, son élève la devança et s'exclama : « Regardes, je n’ai pas envie de me battre et vous ne pouvez pas m’y obliger. De toute façon, je n’ai pas l’intention de faire des missions, à quoi pourrait servir un chat, hm? Déjà que vous m’enfermer ici et que vous m’empêcher de voir ma famille, les gens que j’aime!! » En quelques secondes à peine, le ton du jeune homme était passé de relativement neutre à énervé, tout particulièrement au moment où il parlait de sa famille.

Toutjours silencieuse, la chef des Sorciers de la C.A.T. continuait d'observer le métamorphe. Quand il lui sembla que le Sorcier fut plus en contrôle de soi, Joëlann s'exprima concernant un ton calme et très poli, malgré la situation. Elle essaya tant bien que mal de choisir des mots qui pourraient l'aider dans cette conversation. Son élève ne souhaita vraiment pas discuter avec elle de ses cours. Le duel serait sans doute ardu entre les deux protagonistes.


« C'est votre droit de choisir si vous décider ou non faire des missions et, cela, nous le respectons Aidan. Toutefois, contrairement à ce que vous semblez penser un chat peut-être utile en mission dans l'optique où l'humain contrôle suffisamment ses instincts félins. Je considère que tous Catiens, ou tous Sorciers si vous préférez, peut avoir sa place et peut avoir une utilité dans nos missions. Bien entendu, certains, comme vous, choisissent ou préfèrent rester à la base plutôt que d'aller sur le terrain et personne ne remet ce choix en question.

Néanmoins, et je dirais un peu malheureusement, avec la W.E.F. en particulier et les humains qui ne comprennent pas ce que nous sommes en général ou qui ne veulent pas prendre la peine d'apprendre à nous connaître, nous sommes en constant danger, même à l'intérieur des murs de la C.A.T. Je serai franche avec vous et cela je ne le dis pas d'habitude à nos élèves, bien que le pourcentage de risque que la base soit attaquée et investie par des forces ennemies est quasi nul, le risque existe tout de même. C'est pourquoi nous vous demandons de suivre ses cours de combats jusqu'à un certain niveau. Ainsi, advenant un cas du genre, même si vous ne participez pas aux missions, vous serez en mesure de vous défendre adéquatement et mieux que vous ne le faites aujourd'hui, j'en suis certaine. Et, par là, je ne remets pas en question vos talents en combats, loin de là.

Par ailleurs, si vous décidez un jour de faire partie du personnel non militaire de la base, comme votre professeur de télépathie -- Evelyn Marcus --, vous devrez passer par certaines étapes, dont la réussite de certains cours de combats. »


La mention du nom d'Evelyn était tout à fait voulue. De cette manière, Joëlann espérait solliciter un peu d'intérêt de la part du Sorcier. Après une brève pause, la responsable de race poursuivit.

« Je ne vous mentirai pas : vous ne serez pas exempté de ces cours ni par moi ni par aucun autre chef. Par contre, vous pouvez les faire à votre rythme. L'essentiel étant d'acquérir les connaissances nécessaires à votre survie, peu importe où vous êtes. Ces connaissances, elles peuvent vous être utiles, ici, à la base aussi ! S'il arrive un accident dans la forêt des Elfes ou que quelqu'un fait un malaise, pour ne nommer que ces deux exemples, et que vous êtes la première ou la seule personne sur les lieux ou la seule personne apte à réagir parce que vous avez choisi de suivre vos cours, vous sauverez peut-être une vie. Si vous ne le saviez pas, les cours de combats ne sont pas que du combat à proprement parlé. On y apprend également des notions liées à la survie et à sauver des vies.

Je comprends vos réticences, mais je ne pourrai pas faire plus d'efforts pour vous si vous ne me donnez pas plus d'explications de votre côté. Cela n'est vraiment pas une position confortable et facile pour vous, je peux le comprendre aussi. Souhaitez-vous partager avec moi le pourquoi, au moins en partie, de votre refus d'assister à ces cours ?


Tout le long de la discussion, la femme n'avait pas bougé de son siège et son regard était resté tourné vers son élève. Elle n'avait volontairement pas abordé la question de la famille, préférant attendre la réaction d'Aidan à ces propos actuels.
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Le chat de nouveau convoqué   Jeu 15 Jan - 23:24

Durant tout le discours de sa chef de Race, Aidan avait évité son regard et avait joué avec ses mains, se concentrant sur ses doigts. Il avait à plusieurs reprises trituré sa boucle d’oreille et soupirer assez fort. Il était en colère et les paroles de la Sorcière ne semblèrent pas l’apaiser, au contraire. Ses tics s’accrurent, sa mâchoire et son point droit se serrant. Il sentait ses ongles à demi transformer en griffes rentrer dans sa peau. Cela le forçait à se concentrer sur autre chose que sur ses souvenirs. Il ne voulait pas être raisonné. Il s’était forcer à respecter les règlements, à être sage (dans la mesure du possible pour lui), il avait travaillé pour améliorer ses pouvoirs et avait fait de son mieux pour venir à ses cours de Races. Qu’est-ce que la C.A.T. lui avait donnée? Une vie pris dans une base sous-terraine, loin de sa famille, loin de son chez soi, beaux cadeaux! Et maintenant qu’il décidait de refuser un règlement, de ne pas faire comme il devrait, pour des raisons très personnelles, il ne pouvait pas.

Il avait fait de son mieux pour ignorer Joëlann, mais il n’avait pas réussi. C’est pourquoi,  il releva son regard vers elle, un instant, lorsqu’elle prononça le nom de sa professeure de télépathie. Elle put voir dans ses yeux très expressifs, la frustration, mais aussi la peur qu’elle cachait. Ce fut très bref et déjà il regardait de nouveau ses mains.


«Souhaitez-vous partager avec moi le pourquoi, au moins en partie, de votre refus d'assister à ces cours ?»

Il émit un bruit qui ressemblait à si m’éprendre avec un feulement de chat, mais qui aurait pu passer pour un sifflement de désapprobation. Il regarda de nouveau vers la porte, se sentant encore pris au piège. Il ne pouvait pas juste partir là? Il s’agita sur sa chaise, laissant le silence s’allonger.

«Je te l’ai déjà dit. Je n’aime pas me battre. De toute façon, je suis nul là-dedans.»

Il se dit que si elle le forçait à aller aux cours, il n’était pas obligé d’y participer. Il pourrait juste aller se coucher sous un banc ou se cacher sous des cibles, ou peu importe quoi. Il s’était forcer pour rester poli et en contrôle de lui-même, mais il avait seulement le goût de crier, d’hurler et de s’enfuir de ce foutu bureau! Il n’avait pas envie d’être ici, pas envie de parler de son passé, de maintenant ou de son avenir. Il voulait seulement retourner chez lui, revoir ses parents, sa fratrie. Il s’était rendu compte à quel point sa famille lui manquait durant son dernier cours avec Evelyn et se sentiment ne s’était qu’accru depuis.

Il s’installa plus confortablement dans son fauteuil et desserra sa main droite. Il vit un peu de sang perler sur sa peau et soupira encore. Il prit la peine de prendre un mouchoir de la boîte sur le bureau de sa Chef et essuya le sang pour ensuite garder la feuille dans sa main. Son attention revient vers Joëlann.


« Si tu veux vraiment que j’aille aux cours, j’irais. Sauf qu’à condition que je puisse aller revoir ma famille. Je me forcerais de mon côté à faire ce que je déteste le plus, en dehors de m’occuper de chiens, si de ton côté, tu te forces pour qu’une rencontre avec ceux que j’aime soit possible. Ils connaissent ma condition et l’ont très bien acceptée. Il n’y a pas de risques.»

Il garda ses yeux bleutés dans les siens. C’était la seule concession qu’il était prêt à faire. Parler de ce qui c’était passé… De l’incident. C’était impossible. Il n’y arriverait pas. De toute façon, qui voudrait d’un meurtrier ici?

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Le chat de nouveau convoqué   Sam 31 Jan - 15:18

Comme Joëlann le craignait, son discours n'eut pas vraiment les effets escomptés... Aidan avait continué de s'agiter de plus en plus mal à l'aise sur sa chaise. La seule fois où il choisit délibérément de croiser le regard de sa supérieure de race fut lors de la mention du nom de sa professeure de télépathie. À cet instant, la Sorcière crut déceler de la peur en plus de la colère dans les yeux bleutés de son élève. La théorie du mauvais souvenir ou du souvenir douloureux sembla encore plus s'imposer à elle comme une raison probable de son refus total de participer aux cours de combats.

À sa dernière question, soit de savoir si le métamorphe souhaitait expliquer ses réticences, ce dernier lui répondit par la négative. «Je te l’ai déjà dit. Je n’aime pas me battre. De toute façon, je suis nul là-dedans.»
Soupirant tout même en silence, la chef de race réfléchit tout en continuant d'observer son invité. Elle ne savait plus trop comment s'y prendre pour que son Sorcier accepte de faire des efforts à propos des cours de combat. Pendant un bref instant, elle eut presque envie de jeter l'éponge et de dire à Aidan qu'il pouvait disposer, mais cela n'aurait pas été très professionnel de sa part et encore moins équitable pour les autres Sorciers de la base.

Avant qu'elle ne s'exprime à nouveau, le Sorcier félin prit les devants. Après avoir pris un mouchoir dans sa boîte pour vraisemblement essuyer du sang dans sa main, le métamorphe lui proposa un marché.

« Si tu veux vraiment que j’aille aux cours, j’irais. Sauf qu’à condition que je puisse aller revoir ma famille. Je me forcerais de mon côté à faire ce que je déteste le plus, en dehors de m’occuper de chiens, si de ton côté, tu te forces pour qu’une rencontre avec ceux que j’aime soit possible. Ils connaissent ma condition et l’ont très bien acceptée. Il n’y a pas de risques.»

Pas de risque... C'était relatif comme pensée songea-t-elle légèrement sarcastique. La Sorcière de l'air resta un moment silencieuse, évaluant cette possibilité. Aidan put presque voir à ce moment ses neurones essayer de trouver une solution pour qu'ils se sortent tous les deux de ce faux pas...

S'accotant contre le dossier de sa chaise, la responsable des Sorciers de la C.A.T. arrêta d'avoir une posture droite; son attitude semblait avoir changé pendant sa réflexion. En quelques secondes, elle était passée de chef à... n'importe qui. Aidan venait de la placer face à un dilemme plutôt épineux.

Finalement, Joëlann décida de partager ses pensées avec son élève. Même si sa voix avait le même ton qu'au début de leur conversation, on pouvait y déceler une forme d'hésitation ou de malaise.


« Aidan, laissez-moi d'abord vous dire que ce genre de décision ne m'appartient pas. Dans le sens que, même si je décidais d'appuyer votre requête, ce n'est pas moi qui aurais le dernier mot. C'est le grand chef de la base qui donne ce genre d'autorisation étant donné que vous ne possédez pas le grade militaire nécessaire pour faire des sorties à l'extérieur de la base. Par ailleurs, si cette autorisation vous était donnée, cela créerait sans doute un précédent pour les autres Catiens dans votre situation si je puis dire... Et cela ne me plaît pas particulièrement. »

Soupirant à nouveau, mais de manière moins discrète, Joëlann finit par se lever de sa chaise et fit le tour de son bureau de manière à se retrouver à côté de son métamorphe. Elle resta néanmoins debout. replongeant son regard dans celui de son homologue Sorcier, elle s'exprima à nouveau.

« Si je réussis à convaincre le grand chef de votre demande, est-ce que vous me promettez d'assister aux cours ainsi que de participer suffisamment pour les réussir ? Par ailleurs, dans l'éventualité où votre requête serait acceptée, je vous informe tout de suite que je serai du voyage et que je ne vous quitterai pas des yeux tout au long de votre rencontre. Sans quoi, nous serons au moins deux à avoir de gros problèmes... Je me doute que cela ne vous plaise pas, mais c'est sans doute le mieux que je puisse négocier pour vous avec le grand chef. »

Elle avait volontairement mis l'emphase sur le fait de participer aussi aux cours de combat. Se dirigeant vers la porte de son bureau, la responsable de race mit la main sur la poignée de porte, mais ne la tourna pas tout de suite.

« Une dernière chose Aidan. Que cette rencontre ait lieu ou non, faites-moi une dernière promesse : celle de ne parler à personne de ce qui a été dit dans ce bureau et des suites de votre demande. Si vous tenez votre langue, je saurai plus facilement contrôler ce précédent. Et, quand je dis personne, c'est vraiment personne, d'accord ?

Si vous n'avez plus rien à ajouter, je vous laisse aller. Je vous donnerai des nouvelles dès que je pourrai, mais il se peut que cela prenne un peu de temps. Je préfère vous le dire tout de suite.»
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Le chat de nouveau convoqué   Mar 3 Fév - 22:03

En entendant la réponse de Joëlann, qu’elle ne pouvait rien faire, Aidan grogna. Il n’était  pas content, mais n’était pas assez stupide pour dire qu’il ne s’y attendait pas. Il savait que s’était le grand Chef qui décidait de ce genre de chose, du moins s’en doutait-il. C’était quoi déjà le nom du grand Chef? Ce n’était pas un peu comme Ananas? Non, mais c’était près.

Le Sorcier métamorphe n’était pas encore très à l’aise, mais Joëlann put remarquer qu’il s’était calmer. Ses mains s’étaient détendues pour se poser sagement sur ses genoux et ses épaules n’étaient plus aussi tendues. Son relâchement était en partie dû au fait qu’elle avait délaissée un peu de son autorité pour ressembler plus à une personne normal. Car, effectivement, pour Aidan, un Chef, un patron, un Caporal, une personne qui était assez folle pour vouloir endurer et diriger des gens, ce n’était pas une personne normale.

Sauf que cela ne dura pas. Dès qu’elle se leva pour se rapprocher de lui, il se cripsa de nouveau. Sa proximité le mettait mal à l’aise, comme s’il redoutait qu’elle l’attaque. Mais ce qu’il redoutait vraiment, c’était qu’elle essaye de nouveau d’aller creuser dans ses souvenirs et de lui extirper la raison qui faisait qu’il manquait tous ses cours de combats.


« Si je réussis à convaincre le grand chef de votre demande, est-ce que vous me promettez d'assister aux cours ainsi que de participer suffisamment pour les réussir ? Par ailleurs, dans l'éventualité où votre requête serait acceptée, je vous informe tout de suite que je serai du voyage et que je ne vous quitterai pas des yeux tout au long de votre rencontre. Sans quoi, nous serons au moins deux à avoir de gros problèmes... Je me doute que cela ne vous plaise pas, mais c'est sans doute le mieux que je puisse négocier pour vous avec le grand chef. »

Il soupira et se passa une main dans les cheveux. L’Homme-Chat avait remarqué l’emphase qu’elle avait mis dans ses paroles. Il n’était pas très heureux de devoir le faire, mais, oui, il allait se forcer et participer aux cours…  Si cela lui permettait de voir sa famille.  Il ferrait probablement n’importe quoi pour pouvoir voir sa famille, ne serait-ce que quelques minutes, incluant s’occuper d’un chenil pendant un mois entier. Car cela était moins important que ceux qu’il aime. Même son passé qui le hantait ne pourrait se mettre entre lui et ses frères, ses sœurs et ses parents.

Sur une autre note, il était d’accord qu’elle vienne. En fait, il aurait plutôt trouvé cela stupide que personne ne l’accompagne. Par contre, il aurait préféré que ce soit Evelyn. Non seulement ils s’entendaient bien, elle n’avait pas d’allergies aux chats. La maison familiale possédait quand même trois chats… Il se demanda si c’était une information qu’il devrait partager avec Joëlann… Hum… À penser plus tard.

C’est d’un regard pensif qu’il la regarda s’éloigner vers la porte. Il prit un bon 20 secondes avant de comprendre que sa Chef s’attendait à ce qu’il la suive. Il bondit sur ses pieds, trop heureux de pouvoir partir. Il avait son congé! Le soulagement le submergea, sachant qu’elle n’insisterait pas à connaître ce qu’il avait fait. Il la rejoint en  boitillant un peu à cause de son orteil en l’écoutant lui donner des consignes qu’il se forcerait à respecter. C’était tout de même plus facile que de ne pas jouer avec les totems des Fées…


«Compris, pas un mot… Mais… Pas même à Evelyn? Je peux au moins lui dire que vous êtes une Chef super injuste qui me force à faire des cours de combat, non?»

Il lui sourit, ouep, sont bon vieux sourire qui était constamment sur son visage lorsqu’il n’était pas tourmenter comme tout à l’heure. Il prit une grande inspiration. Elle allait l’aider à retrouver sa famille, il lui devait bien un petit :
«Merci» Et puis : «Je ne sais pas ce que vous allez en faire avec vos allergies, mais mes parents possèdent trois chats à la maison et se sont de vrais pots de colle, alors…»

Il hésita avant de dire la dernière chose qui lui taraudait l’esprit. Sauf qu’il ne put le garder pour lui bien longtemps, il ne voulait pas faire un effort de son côté que pour n’être qu’à demi-récompensé.

«Je sais que je ne suis peut-être plus en position pour négocier, mais j’aimerais que cela en valent la peine. Je ne voudrais pas que l’on fasse tout ça pour seulement une heure ou deux, ok? Est-ce que c’est raisonnable?»

Il lui fit un petit sourire gêné. Il en avait déjà beaucoup demander. Sauf qu’en même temps, elle lui en demandait pas mal de son côté aussi. Juste à penser à devoir aller se battre… Les souvenirs affluaient et pendant un instant, à peine une seconde,  il paniqua en voyant du sang sur ses mains. Se rappelant que c’était le sien, il se força au calme.

Ce n’était peut-être pas sûr qu’il ait sa rencontre, mais au moins, il avait une chance. Elle allait essayer et cela le faisait espérer. Autant il se sentait bien, ici, à la C.A.T., autant il laisserait tout ça à n’importe quel moment pour aller rejoindre sa famille.

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Le chat de nouveau convoqué   Jeu 5 Fév - 15:15

[Si tu ne souhaites pas répondre après moi, dis-le-moi et je verrouillerai le topic. Wink]

«Compris, pas un mot… Mais… Pas même à Evelyn? Je peux au moins lui dire que vous êtes une Chef super injuste qui me force à faire des cours de combat, non?» Aidan lui fit un sourire avant d'ajouter après une profonde inspiration ceci : «Merci. Je ne sais pas ce que vous allez en faire avec vos allergies, mais mes parents possèdent trois chats à la maison et se sont de vrais pots de colle, alors…»

Joëlann lui sourit en retour et lui dit que même Evelyn Marcus ne devrait pas être mise au courant. Elle passa sous silence la seconde portion de la question. Il pouvait bien aller dire à la hackeuse que leur chef était une tyran si ça lui chantait.

La tension semblait être retombée dans la pièce. Cela était une bonne chose selon la chef des Sorciers de la C.A.T. Tout en regardant son élève, elle songea à ce qu'il venait de lui dire. Evelyn et les chats... La femme se demanda pendant un court instant quelle était la véritable nature de la relation entre Aidan et Evelyn. Est-ce que leurs rapports dépassaient le cadre professeur/élève ? Est-ce qu'ils étaient amis ? Ou plus encore ? Toutefois, elle ne posa aucune question au Sorcier à ce sujet puisque cela ne la concernait pas et qu'elle n'était pas comme ces gens qui voulaient absolument tout savoir sur la vie des autres. Quant à la question des chats, pots de colle à en croire Aidan, la responsable de race répondit sur un ton mi-amusée, mi-sérieuse :


« Je demanderai l'antihistaminique le plus puissant disponible sans ordonnance à l'infirmerie pour éviter de rester sur le carreau pendant cette visite... »

Avant de conclure leur rencontre et de se séparer, le jeune homme lui demanda une dernière chose. «Je sais que je ne suis peut-être plus en position pour négocier, mais j’aimerais que cela en valent la peine. Je ne voudrais pas que l’on fasse tout ça pour seulement une heure ou deux, ok? Est-ce que c’est raisonnable?»

Raisonnable ? Non, ça ne l'était pas, mais Joëlann ne pouvait pas lui en vouloir d'essayer de prolonger le plus possible cette possible sortie exceptionnelle avec sa famille. Ne répondant pas tout de suite, la chef essaya d'évaluer le sérieux de son Sorcier à mettre des efforts dans ses cours de combat.


« Toujours dans l'optique où votre requête serait approuvée par Onoma, je crains de ne pouvoir pas négocier plus qu'une demi-journée malheureusement. Et, cela, c'est dans le meilleur des mondes... »

Lorsque Aidan eut quitté son bureau, les méninges de Joëlann s'activèrent immédiatement. Elle allait devoir être extrêmement convaincante avec le grand chef de la base pour lui faire avaler la pilule. Par ailleurs, avant de le contacter par télépathie, elle écrivit sur une feuille lignée une liste de candidats qui pourraient les accompagner lors de cette visite. Certes, ils devraient être discrets, mais la sécurité d'un Catien non militaire et de sa famille nécessitait une équipe; pas juste deux personnes.

Pendant sa réflexion, le nom d'Evelyn lui effleura presque immédiatement l'esprit. Elle avait parfaitement confiance en son informaticienne et comme les deux jeunes gens semblaient bien s'entendre, cela serait sans doute une bonne idée qu'elle soit du voyage. La Sorcière pensa aussi à Émilienne et à Nadjia. Cette dernière étant une excellente combattante et la seconde sur le terrain de Joëlann, la rencontre devrait se dérouler sans anicroche en sa présence. Quant à Émilienne, elle pourrait être remplacée par une autre Fée à la rigueur. Cependant, si elle était du voyage, elle pourrait remplacer Joëlann dans la maison et garder Aidan à l'oeil étant donné son rôle de chef par intérim sans oublier ses pouvoirs particuliers de race qui pourraient se révéler utiles advenant justement un imprévu ou une attaque-surprise.

Tout en continuant de réfléchir, la chef des Sorciers se prépara pour la conversation qui s'apprêtait à suivre. Elle ferma à nouveau la porte de son bureau et la verrouilla. Lorsqu'elle se sentit prête, elle lança la conversation mentale, sa liste de noms à la main.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chat de nouveau convoqué   

 

Le chat de nouveau convoqué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Du nouveau au forumHaiti; La Chat Box
» un nouveau site!
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Activer le chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Aire Commune (1er Sous-Sol) :: Bureaux des Chefs :: Bureau de Joëlann-