AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 Un cours très particulier...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Evelyn Marcus
Sorcière



Points : 1380
Messages : 35
MessageSujet: Un cours très particulier...   Sam 1 Nov - 16:35

[Message posté le Mar 29 Juil 2014, 18]
Assise sur le bureau qu'occupait normalement Joëlann lorsqu'elle venait dans la classe théorique des Sorciers, Evelyn attendait patiemment que la personne à qui elle devait donner des cours particuliers de télépathie arrive. Aux dires de Joëlann, le Sorcier dont il était question n'avait pas été informé que ce ne serait pas sa chef de race qui lui enseignerait aujourd'hui ni les cours subséquents s'il y en avait... C'est donc un peu amusée que la Sorcière au drôle de pouvoir particulier s'imagina la réaction de la personne tout en regardant les aiguilles de l'horloge de la salle avancer lentement.

Lorsque ces dernières indiquèrent que 14 h était définitivement passée, la jeune femme se leva et marcha un peu dans la pièce afin de faire circuler à nouveau le sang dans ses jambes. Cinq minutes s'écoulèrent, puis cinq autres. Et, quand l'horloge indiqua 14 h 15, Evelyn ne put s'empêcher de sourire. Joëlann l'avait avertie que le Sorcier risquait d'être en retard. D'accord, il l'était. Fidèle à ces habitudes il fallait croire, mais pas à celle de la Sorcière.

À 14 h 17 pile, la porte de la salle de classe s'ouvrit et elle entendit quelqu'un pénétrer dans la pièce. Sans même se retourner, elle annonça sommairement, mais sans animosité :


« Tu es en retard. »

Après avoir noté quelque chose sur une feuille à plat sur le bureau et déposé son crayon, Evelyn fit face à son collègue et le détailla d'abord rapidement. Ensuite, elle se présenta en souriant.

« Je m'appelle Evelyn et tu dois être Aidan, n'est-ce pas ? Joëlann m'a demandé de prendre en charge tes cours particuliers de télépathie. »

Devant le silence de son interlocuteur, la jeune femme crût bon de demander :

« Est-ce que ça va ? »

Avant de se dire qu'elle n'aurait peut-être pas dû choisir de porter une jupe ce jour-là... Surtout, si l'on tenait compte du fait que le Sorcier avait la faculté de se transformer en animal.
[Pour ton information, elle est habillée d'une blouse blanche opaque à col en V et à manches longues, d'une jupe brune qui descend un peu au-dessus de ses genoux et de ses éternelles bottes brunes sans talon !]
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Un cours très particulier...   Sam 1 Nov - 16:37

[Message posté le Ven 1 Aoû 2014, 15:59]
«Merde! Merde! Je suis encore en retard! Joëlann va me tuer!» fit le charmant Sorcier en courant hors de sa chambre.

Encore une fois, Aidan, qui avait fait une petite sieste, ne s’était pas réveillé à temps. On lui avait bien dit de mettre un cadran! Mais à chaque fois que celui-ci sonnait, le pauvre garçon sursautait et se cachait sous le lit en crachant, transformé en chat. Malheureusement, cela ne l’aidait pas à arriver plus tôt. Encore, c’était lorsqu’il dormait dans sa chambre, parce que le plus souvent il ne faisait que trouver un coin confortable pour un somme. Mais pas cette fois, non, cette fois, il avait mis une musique douce pour se réveiller. Le seul résultat que cela avait donné; il avait entendu la musique dans ses rêves et maintenant l’avait en tête.

Il déboula devant la porte des salles de cours et freina brusquement. Il boutonna trois, quatre boutons de sa chemise à manche courte… en «jaloux» et essaya de placer un peu ses cheveux. Tout ça en se collant un superbe sourire étincelant au visage, il franchit la porte de la salle de court. Il eut à peine le temps de balbutier des excuses pour son retard, du genre; je ne trouvais pas mes culottes ou le chien a mangé ma brosse à dents, qu’il se fit arrêter par une voix qui n’était pas Joëlann. Yes! Il n’aurait pas à subir ses foudres!


« Tu es en retard. »

Ben oui, me semble que c’est évidant, pensa le jeune homme.
Lorsqu’elle se retourna, il releva un sourcil appréciateur. Double yes! Elle était… comment dire en restant poli? Ah oui! Suerbe! Cette jupe… et son chemisier, adorable. Cela lui allait comme un gant. Il en aurait ronronné… Il fronça les sourcils en se rendant compte qu’il ronronnait déjà. Immédiatement le petit bruit presque inaudible s’arrêta.

Oh, merde, elle avait parlée? Elle avait un bel accent… British… Ça ne faisait que rajouter à son charme. Rah! Aller concentres-toi Aidan! Et ferme la bouche Bon Dieu! Se dit-il. Il ramena à sa mémoire ce qu’il avait cru entendre. Evelyn. Aidan. Joëlann. Cours. Télépathie. Oh! C’était elle sa prof? Évidemment! Il avait l’air bête, là. Pourquoi elle serait ici sinon?

L’avait-il déjà vu quelque part? Son visage ne lui était pas tout à fait inconnu, il avait dut la croiser un moment. Probablement lorsqu’il était le Chat. Le Chat ne remarquait pas les belles femmes. C’était d’ailleurs dommage.


« Est-ce que ça va ? »

Il secoua la tête. Ses petites oreilles apparurent pendant une fraction de seconde.

«Oui! Oui… Pardon. J’étais dans la lune.» Il lui fit un superbe sourire. « Et oui, je suis Aidan Roy. Je suis heureux de faire ta connaissance.»

Et que tu sois ma professeure, rajouta-t-il en son for intérieur. Il lui tendit la main. Wow! La journée allait vraiment être belle. Non seulement il allait apprendre à utiliser la télépathie, ce qui serait très pratique lorsqu’il se transforme en chat, mais en bonus c’était une très belle brunette qui allait lui apprendre.

« J’ai vraiment hâte de m’y mettre. Ça va tellement me faciliter la vie, tu n’as pas idée.»

Le regard d’azur du Sorcier croisa celui de sa nouvelle professeure et il crut que son cœur venait de fondre. Vraiment, tout un brin de femme celle-là! Elle l’avait eu que d’un regard. Est-ce que le métamorphe se souciait qu’elle avait était probablement plus vieille que son 21 ans à lui? Non, aucunement.


_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Evelyn Marcus
Sorcière



Points : 1380
Messages : 35
MessageSujet: Re: Un cours très particulier...   Sam 1 Nov - 16:38

[Message posté le Ven 1 Aoû 2014, 20:47]
Était-il vraiment en train de la détailler du retard ? La réponse était oui, sans aucune ambigüité. Même si elle n'était pas d'une beauté à couper le souffle, Evelyn avait déjà fait tourner plusieurs têtes que cela soit à la C.A.T. ou à l'extérieur de la base. De cet intérêt de la gent masculine, il en avait résulté quelques tentatives d'amorcer la discussion avec elle. Ces avances, elle les avait toutes refusées, même celles d'une femme une fois qui l'avait trouvée particulièrement de son goût... Mais, ça, Evelyn préférait garder l'histoire pour elle et elle seule ! Quoi qu'il en soit, la Sorcière n'avait pas de temps à perdre à se flatter d'attirer ainsi l'attention des hommes. Non, elle préférait nettement se concentrer sur des choses plus importantes, notamment son travail comme informaticienne (/hackeuse) de la C.A.T.

Elle ne se rendit pas compte ou plutôt n'entendit pas le faible ronronnement d'Aidan alors qu'il l'observait. Elle ne montra pas non plus de signe indiquant qu'elle avait remarqué que son collègue était distrait pendant qu'elle s'adressait à lui. Elle prit par contre note de sa chemise boutonnée de travers et ne put empêcher un léger sourire d'apparaître sur ses lèvres charnues l'espace d'une seconde. Il avait fait une sieste avant de venir en classe, on dirait. Joëlann l'avait aussi prévenue de cela et, très franchement, Evelyn avait déjà vu le Sorcier, principalement sous sa forme animale, faire des roupillons dans le salon des Sorciers...

Bon, ce n'était pas qu'elle s'ennuyait, mais s'ils devaient travailler ensemble sur la télépathie, il fallait bien commencer un jour, n'est-ce pas ? C'est pourquoi, elle essaya de le ramener sur terre et, enfin, il prit part à la conversation avant de lui tendre la main, main qu'elle serra volontairement et avec plaisir.

« J’ai vraiment hâte de m’y mettre. Ça va tellement me faciliter la vie, tu n’as pas idée. »


« J'aimerais commencer par tester ta télépathie sous ta forme humaine afin de savoir où tu te situes exactement. Joëlann m'a donné de bonnes indications à propos de ton niveau, mais j'aimerais le constater par moi-même si tu veux bien. Donc, je vais te parler mentalement et tu me réponds de la même façon. Ça ne devrait pas être très long, je te rassure. » Finit-elle, toujours en souriant.

Se dirigeant vers un pupitre, la Sorcière choisit de s'assoir sur le dessus du bureau et entama la communication mentale.


*Préfères-tu t'assoir ou rester debout ?*

Une fois qu'Aidan lui eut répondu, elle poursuivit.

*Comme tu le sais, la télépathie sert à transmettre des idées ou des images à d'autres gens au moyen de la pensée. Non, je ne te refais pas le cours de notre chef, je te rassure !* Dit Evelyn en riant doucement avant de reprendre.

*Est-ce que tu sais pourquoi Joëlann m'a demandé de la remplacer malgré le fait qu'elle est très douée avec ce pouvoir ?* Bien sûr qu'il ne le savait pas, mais c'était pour qu'il continue de lui parler mentalement qu'elle avait posé cette question. Elle souhaitait qu'Aidan reste attentif à ses paroles tout au long de la discussion. *En fait, ma mère était une Sorcière métamorphe comme toi. Lorsque j'étais vraiment plus jeune et que ma mère communiquait avec moi par télépathie, elle utilisait des mots simples pour se faire comprendre par moi. Et, la plupart du temps, elle me parlait avec des images. C'est donc un peu cela que je te propose de faire. Je te dis un mot et tu me renvoies son image par télépathie. Ça te vas ?*

Prenant une inspiration longue, mais silencieuse, Evelyn se composa une liste de mots à demander. Lorsqu'elle fut prête, elle regarda le Sorcier, avant qu'il ne devienne un animal, droit dans les yeux avec un air taquin et se lança.

*Montre-moi ce que tu sais faire ! Mais avant tout, lorsque tu te seras transformé, tu montes sur le bureau ou je m'assois au sol ? Je crois qu'il serait mieux pour la suite de la conversation que l'on soit à peu près à la même hauteur...*

Et, elle rajouta pour elle-même : *Je n'ai pas envie que tu viennes fouiner sous ma jupe...* Dans le but de corser un peu le tout, elle choisit volontairement de donner certains mots à voix haute tandis que les autres étaient demandés par la pensée. Ainsi, Aidan put entendre et recevoir des noms comme poisson, fleur, lit, orange, vampire, pomme, chaise, lapin, arbre, elfe, coussin, etc.
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Un cours très particulier...   Sam 1 Nov - 16:40

[Message posté le Jeu 7 Aoû 2014, 00:19]
Elle pensait vraiment commencer aussi rapidement? Il avait de la difficulté à aligner deux mots télépathiquement! Alors avoir une conversation, il n’y pensait même pas. Aidan se dit qu’elle ne prendrait pas grand temps à se rendre compte qu’il était archi nul. C’était pareil avec son bouclier. On avait beau lui dire d’essayer de ressentir l’énergie de la Terre et de s’imaginer le faire apparaître, cela n’avançait en rien. Aidan était un être instinctif. C’est à dire qu’il n’arrivait à rien en réfléchissant longuement. Les quelques fois qu’il avait fait apparaître un semblant de protection d’un bleu très pâle, c’était lorsque sa vie était en danger. Par ailleurs, ses premières transformations s’étaient produites d’elles-mêmes, sans qu’il n’ait besoin de les commander. Encore aujourd’hui, cela arrivait souvent qu’il se transforme sous l’effet d’un fort stimulus, comme la surprise, la peur ou l’excitation.

Son caractère instinctif avait également été à la base de son fulgurant échec à apprendre à utiliser la télépathie. Ça et les allergies de Joëlann. C’était quoi l’idée d’avoir un chef de race qui ne pouvait, littéralement, pas vous sentir!? Peut-être que les techniques d’Evelyn lui serait plus favorable? Surtout si elle n’éternuait pas à toute les deux secondes en sa présence.

Déjà en le mettant à l’épreuve sans lui donner le temps de réfléchir, elle fit réagir l’instinct du Sorcier qui suite à la première question, répondit autant verbalement que mentalement :
Debout.

Certes la réponse mentale n’était pas très forte ni très claire, mais pour Aidan, c’était un exploit. Il devait maintenant apprendre à fermer sa bouche lorsqu’il parlait par télépathie.


*Est-ce que tu sais pourquoi Joëlann m'a demandé de la remplacer malgré le fait qu'elle est très douée avec ce pouvoir ?*

*Nan.*

Aucune idée, se dit-il. Parce que sa Chef en avait marre de se moucher lors de leurs cours? Parce qu’Evelyn avait des techniques peut orthodoxes qui avaient faites leurs preuves? La réponse ne se fit pas attendre et il en fut surpris. Une autre métamorphe? Ses oreilles apparurent d’excitation pour disparaître rapidement. Il dut se retenir de lui poser quarante milles questions et réfléchit à toute vitesse. Il se demandait pourquoi il n’avait pu rencontrer la mère d’Evelyn avant, mais après un rapide retour sur la situation, il comprit qu’elle n’était pas à la C.A.T. Si cela avait été le cas, c’était elle qu’il aurait devant lui et non sa fille.

*Lorsque j'étais vraiment plus jeune et que ma mère communiquait avec moi par télépathie, elle utilisait des mots simples pour se faire comprendre par moi. Et, la plupart du temps, elle me parlait avec des images. C'est donc un peu cela que je te propose de faire. Je te dis un mot et tu me renvoies son image par télépathie. Ça te va ?*

Tout me va si c’est toi qui me le demande, se retient-il de dire. De toute façon, il aurait eu à le dire mentalement et cela aurait surement sortit horriblement, il se contenta, donc, d’un simple :

*Oui.*

Presque pas pathétique. C’était comme ça qu’il allait l’impressionner? Probablement pas. Et surement pas non plus avec sa chemise mal boutonnée, comme il venait de le remarquer. Pour ne pas en rajouter à l’humiliation, il décida de ne pas y toucher.

Son regard croisa le sien, une étincelle passa dans les prunelles bleutées du métamorphe.

* Bureau.* répondit-il mentalement à sa question. Hé! Il réussissait! Le truc était de ne pas trop y penser. Seulement penser à ce qu’il voulait dire et à qui il voulait dire, mais sans forcer la chose, ça devait venir seul. Il dut tout de même dire le reste à voix haute.

« Je vais enlever quelques vêtements si ça ne te déranges pas. Ça facilite la transformation. De toute façon tu vas me voir nu dans un instant.»

Cela évitait aussi qu’il reste prit dans ses vêtements et panique, laissant au Chat le temps de prendre le contrôle pendant les quelques secondes de désorientation qu’occasionnait la transformation.

Il n’attendit pas sa réponse que déjà, il avait enlevé ses souliers et que sa chemise passait par-dessus sa tête et se retrouvait sur un pupitre. Il lui fit un beau sourire, lui laissant le temps d’observer un peu sa musculature féline, tout en souplesse. Il en était bien fier. Il ne poussa quand même pas l’audace jusqu’à enlever ses pantalons tout de même.

Il savait que sa transformation n’était pas ce qu’il y avait de plus beau et parfois pouvait troubler les âmes sensibles, mais fidèle à son habitude, il s’en contre foutait. Alors il n’essaya pas de se cacher au regard de la belle. D’ailleurs, si ça mère se transformait, elle avait dut déjà voir un tel processus.

Aidan n’eut besoin que de penser à se rouler en boule sur la jupe de la Sorcière pour que ses oreilles poilues apparaissent au travers de ses cheveux. Après fut le tour des moustaches, alors qu’il avait l’impression que la pièce devenait plus grande. Il se gratta un peu lorsqu’une fourrure dorée se mit à pousser sur sa peau, le démangeant. Son nez et sa bouche se rapprochèrent et formèrent un museau, ses doigts rétrécirent et se munirent de griffes rétractiles. La transformation de ses os, qui émettaient des craquements, le força bientôt à se tenir à quatre pattes. Ses organes changèrent de place et de forme avec un léger glouglou et apparu en dernier, sa queue tigrée.

Ce fut lorsque les sens aiguisés du chat prirent la place de ceux, plus limité, de l’humain, qu’il ressentit les instincts animales. Il les contrôla rapidement et se tourna vers Elle. L’interaction d’un chat avec son environnement était très différente de celle d’un humain et c’était pourquoi il ne considérait plus aussi important de donner un nom à toutes les choses et êtres de ce monde. Ainsi, pour lui, Evelyn devenait Elle. Son intérêt pour elle avait également drastiquement changé. Alors qu’il y avait un instant, il voyait en elle une superbe femme à draguer, il ne la considérait maintenant que comme un objet d’intérêt moyen. Ce n’est qu’avec beaucoup d’effort qu’Aidan réussit à mettre un peu d’ordre de type humain dans ses pensées bestiales.

Il était transformé depuis une bonne minute lorsqu’il se décida enfin à sauter sur le bureau après un petit tour du nouveau territoire. Ses iris couleur ciel se posèrent sur sa professeure et une de ses oreilles était dirigée vers elle, signe qu’il l’écoutait.

Elle se mit rapidement à lui réciter les mots. Il eut besoin d’un moment avant de réussir à les décoder et eut besoin de plusieurs essais avant de pouvoir n’envoyer qu’une image. Celle-ci était loin d’être le poisson demandé. L’image que le chat-sorcier transmit à Elle ne fut que le reflet de ce qu’il voyait en ce moment même, soit, son beau visage aux yeux d’un vert expressif. Malheureusement, à tous les autres mots, les résultats furent semblables. Aidan n’arrivait pas à transmettre mentalement d’autres images que ce qu’il voyait. Un pupitre, une porte, un tableau, etc. Lorsqu’elle eut finit, il dévisagea la Sorcière en penchant la tête sur le côté. Avait-il bien fait? Allait-il mériter des caresses entre les oreille? Ouf! Dur, dur que de se départir de ses sentiments félins.

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Evelyn Marcus
Sorcière



Points : 1380
Messages : 35
MessageSujet: Re: Un cours très particulier...   Sam 1 Nov - 16:42

[Message posté le Dim 10 Aoû 2014, 14:54]
Encore une fois, Joëlann l'avait prévenue, prévenue que le Sorcier avait du mal avec la télépathie, mais pas à ce point ! Evelyn, lors de sa rencontre préparatoire avec sa chef de race et en présence de son adjointe Iliana, avait hoché de la tête sereinement tout en assurant à sa responsable qu'elle ferait de son mieux et qu'elle ne l'a décevrait pas. Si seulement elle avait su à quel point ce nouveau mandat serait exigeant... Elle y aurait peut-être pensé à deux fois avant de dire oui.

Est-ce qu'elle regrettait maintenant son choix ? Est-ce qu'elle regrettait d'avoir accepté ce contrat sans connaître parfaitement tous les tenants et les aboutissants ? Étrangement non. La Sorcière n'était pas quelqu'un qui se laissait démonter facilement. C'est pourquoi elle prit ce problème sous l'angle informatique. Par déformation professionnelle, certes, elle comparait ce semblant d'échec à un système informatique extrêmement dur à craquer. À ce jour, aucun système n'avait eu raison d'elle, de ses compétences de hackeuse ou de sa motivation. La difficulté d'Aidan pour la télépathie n'aurait pas plus raison d'elle ! Ils travailleraient ensemble à craquer le système ! Oui, ensemble.

Réfléchissant aux résultats obtenus, la Sorcière au drôle de pouvoir particulier eut tôt fait de comprendre que, lorsqu'il était sous sa forme animale, Aidan n'arrivait à transmettre que ce qu'il voyait par ses yeux de félin. Se disant qu'elle devrait peut-être concentrer ses exercices sur ce détail pour le moment, elle se leva du bureau sur lequel elle était assise et tira à la place une chaise sur laquelle elle prit place pour se rapprocher d'Aidan le chat. Délicatement, elle prit la tête du félin entre ses mains sans toutefois la serrer et parla d'une voix douce et un peu plus basse qu'à la normale. Elle se tenait très près du chat et ne voulait pas l'effrayer.


« Nous allons recommencer en douceur cette fois-ci si tu veux bien. »

Inspirant lentement encore une fois, elle déplaça ses mains un peu plus bas dans le pelage pour laisser suffisamment de liberté de mouvement au chat et envoya de nouveaux mots dans l'esprit du Sorcier félin. Cette fois, sa liste ne contenait que des éléments présents dans la salle de classe et elle fut énumérée lentement : chaise, tableau noir, bureau de professeur, pupitre, porte, vêtements d'Aidan, Evelyn, etc. Quand elle eut terminé cette liste, Evelyn se redressa doucement, retirant ses mains du corps du chat. Puis, elle se pencha, ramassa les vêtements qui n'étaient pas déjà sur le bureau et les posa à côté de la chemise du jeune homme avant de s'exprimer.

« Aidan, tu peux retrouver ta forme humaine. Je vais commencer le rapport de notre cours particulier. Tu n'auras qu'à t'habiller pendant que j'écris et me dire lorsque tu seras présentable. Nous ferons le point de ce premier cours par la suite. »

Se détournant du chat, la Sorcière se positionna debout face au tableau et dos à Aidan. Tandis que le Sorcier redevenait lui-même, elle écrivit plusieurs bouts de phrases et mots-clés pour son rapport à Joëlann. Finalement, Aidan lui annonça qu'elle pouvait se retourner, ce qu'elle fit tout en restant accotée contre le bureau professoral. Elle le regarda longuement et passa une main dans ses cheveux très courts avant de se lancer et de commenter sa performance.

« Je vais être honnête avec toi. Je ne croyais pas que cela serait si difficile... Je ne suis pas certaine d'être la meilleure personne pour t'aider. » Cherchant les meilleurs mots pour continuer, Evelyn ne détacha pourtant pas son regard des yeux bleu ciel d'Aidan. Elle fit même quelques pas en direction du Sorcier.

« Ce n'est pas parce que Joëlann m'a confié ce mandat que je vais continuer de t'aider. Je préfère te dire tout de suite que je n'ai pas l'habitude de laisser tomber les problèmes qui semblent compliqués pour le reste des gens et que c'est justement pour cette raison que j'ai envie de continuer de t'aider. J'aime les défis et, généralement, plus ils sont compliqués, plus je m'éclate, même si d'ordinaire ce sont des trucs informatiques. »

Evelyn eut un grand sourire. Elle ne laisserait pas tomber ce type.

« Avant de se séparer pour notre prochaine rencontre, il y a une dernière chose que j'aimerais essayer avec toi. Toutefois, cela implique une variable qui ne te plaira peut-être pas... Aidan, j'aimerais utiliser mon pouvoir particulier sur toi. En temps normal, je demande la permission des gens avant de procéder. Pour ton information, mon pouvoir consiste en la capacité de calmer les autres. En résumé, je provoque une sensation de bien-être, de calme psychologique et de relaxation chez la personne. Pour ce faire je dois cependant toucher la personne. Si tu es d'accord pour que je procède, tu ressentiras un léger picotement vis-à-vis la zone touchée. Ce n'est pas désagréable, je te rassure. Je me dis que si tu es plus zen, peut-être que tu réussirais mieux à utiliser la télépathie, au moins jusqu'à ce que tu sois à l'aise.

Je ne sais pas à quel point tu es fatigué par ta transformation, mais es-tu d'accord pour essayer ? »
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Un cours très particulier...   Sam 1 Nov - 16:46

[Message posté le Lun 1 Sep 2014, 21:01]
Oh! Un crayon! D’un coup de patte bien exécuté, il le fit tomber au sol. Un sentiment de satisfaction de la tâche accomplit, le fit gonfler le poitrail et se redresser en fermant les yeux. Il pouvait presqu’entendre les applaudissements d’une foule imaginaire. Quel talent! Vraiment!

Des mots prononcés et des mains sur sa tête, lui fit rouvrir les yeux alors que ses oreilles s’agitèrent. Il posa son regard dans le sien. Il cligna doucement des yeux en signe qu’il avait compris. Alors que les mains descendaient dans son pelage, il ronronna, mais –exploit!- il garda sa concentration. Sur la quinzaine de mots qu’elle lui énonça, il n’en manqua que deux ou trois, ceux dont la signification lui échappait pour le moment. Les premiers échangent prirent quelques temps avant de s’effectuer, mais alors que la liste s’allongeait, il réussissait à lui envoyer les images plus rapidement.

Lorsqu’elle le relâcha, il fut triste. Il voulait plus de caresses… Mais il se reprit rapidement en l’écoutant. Redevenir humain? Déjà? Il eut besoin de beaucoup de motivation pour sauter du bureau et se concentrer à redevenir humain. Il aurait préféré rester chat plus longtemps. De plus, il était rare qu’il effectue deux transformations en moins d’une demi-heure. Le processus fut donc plus douloureux et long que d’habitude. Il retient tout de même ses grognements de surprises à une douleur non voulue.

Il grimaça en se rhabillant et soupira en essuyant la sueur de son front avec sa chemise. Il avait trop chaud pour la remettre!

« C’est bon… Tournes-toi, fit-il, essoufflé

Lorsque ses yeux se posèrent de nouveau sur elle, son sourire réapparut sur ses lèvres. Vraiment, elle lui faisait de l’effet.

« Je vais être honnête avec toi. Je ne croyais pas que cela serait si difficile... Je ne suis pas certaine d'être la meilleure personne pour t'aider. »

Ah… La déception était visible sur son visage alors qu’il avait peur de ne plus l’avoir comme professeur de télépathie. Mais la suite le réconforta. Il se dit que si elle avait la patience de l’aider jusqu’au bout, il se forcerait pour ne pas la décevoir. Il se pratiquerait avec son colloque de chambre ou d’autres membres de la CAT pour s’améliorer.

« Je ferais mon possible alors pour te rendre la tâche plus difficile et que tu t’amuses encore plus!» dit-il à la blague. «Non, mais plus sérieusement, merci, je vais m’appliquer pour m’améliorer. Avec toi comme professeure, je sais que je ne peux que réussir.»

Il lui fit son plus beau sourire. C’est alors qu’elle lui fit sa proposition. Le toucher pas de problèmes, mais…

«Attends, attends… Tu… Tu veux que je redevienne un chat pour ça? Parce que… malgré que je me transforme souvent, c’est jamais dans un aussi court lapse de temps, je ne sais pas si j’y arriverais… J’essayerais, ça c’est sûr… Mais si tu veux le faire pendant que je suis humain, je n’y vois pas d’inconvénient, aucun!»

Son sourire était maintenant plus gêné et il se passa une main dans les cheveux, il ne voulait pas la décevoir.

« Mais sinon, quand est-ce que tu aimerais que l’on fasse un autre cours? Ici encore? Et si tu veux, je peux arriver déjà en chat. Je laisserais des vêtements trainé et cela nous permettrait de se mettre plus rapidement au travail. Qu’en penses-tu? Sauf… que si je fais ça, il y a plus de chances que j’oublie… Bah non! Je m’arrangerais. À toi de voir!»

Il trouvait son pouvoir pas mal intéressant et avait hâte d’en ressentir l’effet. Il aimerait savoir si elle pouvait endormir quelqu’un rien qu’en le touchant! C’était tellement pratique avant un examen. Il allait tellement la voir lorsqu’il allait passer les siens! Il sortit de ses rêveries pour être attentif à ce qu’elle s’apprêtait à lui dire.

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Evelyn Marcus
Sorcière



Points : 1380
Messages : 35
MessageSujet: Re: Un cours très particulier...   Sam 1 Nov - 16:47

[Message posté le Mar 2 Sep 2014, 18:06]
Lorsqu'Aidan reprit forme humaine, il était tout en sueur. Evelyn se demanda si cela était de sa faute, enfin pas directement de sa faute, mais bon... Elle ne se souvenait pas que sa mère ait déjà eu ce genre de réaction physiologique après une transformation. Quoique sa mère était une métamorphe accomplie depuis plusieurs années. Peut-être contrôlait-elle mieux ses transformations que lui, qui sait ? Par ailleurs, quand le Sorcier lui promit de faire son possible pour rendre leurs cours plus difficiles, la jeune femme ne put empêcher un rire léger et franc de franchir ses lèvres. Elle aimait bien son sens de l'humour et ne doutait pas de ses intentions... Elle sourit de plus belle lorsqu'il dit que, avec elle comme professeure, il ne pouvait que réussir. La Sorcière au drôle de pouvoir particulier faillit répliquer qu'il valait mieux ne pas la surestimer, mais elle ne le fit pas. Elle se contenta d'écouter la réponse d'Aidan à sa proposition.

« Attends, attends… Tu… Tu veux que je redevienne un chat pour ça? Parce que… malgré que je me transforme souvent, c’est jamais dans un aussi court laps de temps, je ne sais pas si j’y arriverais… J’essayerais, ça c’est sûr… Mais si tu veux le faire pendant que je suis humain, je n’y vois pas d’inconvénient, aucun! »

Elle n'était pas certaine qu'il allait accepter sa demande. Et pourtant, il dit oui et elle en fût étrangement soulagée. Réalisant qu'elle n'avait pas été très claire dans sa dernière question, Evelyn se dépêcha de se corriger.


« Non, non ! Désolée, je me suis mal exprimée ! En fait, je veux faire cette expérience pendant que tu es humain. De toute manière, je compte aussi t'aider pour la télépathie sous ta forme humaine si, bien sûr, tu es également d'accord. »

« Mais sinon, quand est-ce que tu aimerais que l’on fasse un autre cours? Ici encore? Et si tu veux, je peux arriver déjà en chat. Je laisserais des vêtements trainé et cela nous permettrait de se mettre plus rapidement au travail. Qu’en penses-tu? Sauf… que si je fais ça, il y a plus de chances que j’oublie… Bah non! Je m’arrangerais. À toi de voir! »

« En ce qui concerne les pratiques, je crois qu'il serait bien de se voir deux fois par semaine et chaque semaine sans arrêt si possible. À moins que j'aie un empêchement majeur (auquel cas, je m'empresserais de t'avertir), ça pourrait être les mardis et les jeudis par exemple. Je peux essayer de réserver la salle de classe auprès de Joëlann pour ces périodes. Mais si tu préfères ailleurs, je suis aussi disponible. Indique-moi tes préférences et je m'en accommoderai. Je pense néanmoins que pour les pratiques sous ta forme animale, il serait mieux que nous soyons dans un lieu fermé, juste au cas où ton côté félin prendrait complètement le dessus... Est-ce que ce programme te convient ?

Je crois aussi que je préférais que tu arrives sous forme humaine à nos cours. Comme je viens de te le dire, il se peut que, pour certains cours, je te demande de rester humain afin de te faire progresser de manière égale entre ta forme humaine et animale. Est-ce que cela te pose problème ?»


Tout en écoutant les réponses du Sorcier à ses dernières questions/propositions, elle s'approcha de lui jusqu'à ce qu'ils se retrouvent en face à face à une distance équivalente à la longueur de son bras légèrement plié. C'est à ce moment qu'elle réalisa qu'il était vraiment plus grand qu'elle... Déglutissant silencieusement, elle conserva néanmoins son joli sourire et approcha sa main droite du visage d'Aidan. Elle l'apposa doucement du côté gauche du jeune homme plus ou moins à la jonction de la tête et du cou, juste sous son oreille et dans ses cheveux blonds en bataille. Elle touchait suffisamment sa peau moite pour que le transfert se fasse.

Inspirant profondément, Evelyn ne ferma les yeux que quelques secondes, le temps de doser son pouvoir et de le transmettre au Sorcier. Sa main se mit à picoter et elle se douta qu'Aidan ressentait la même chose de son côté sur la zone de peau où se trouvait la main de la Sorcière au drôle de pouvoir particulier. Bien qu'elle eut terminé d'utiliser son pouvoir, la jeune femme n'enleva pas tout de suite sa main du cou de son homologue. Inconsciemment, c'était comme si elle avait voulu prolonger ce contact. Elle ne comprit pas pourquoi elle n'avait pas bougé tout de suite, mais ne laissa rien paraître. Quant au Sorcier, il ne pouvait pas savoir que seul un effleurement sur n'importe quelle partie de son corps lui aurait suffi pour qu'elle utilise son pouvoir sur lui...

Reculant de deux ou trois pas et retirant ainsi sa main du cou de l'homme-félin, afin de mettre une distance un peu moins gênante entre les deux Sorciers, Evelyn commença à donner ses explications à voix haute.


« D'abord, j'aimerais savoir comment tu te sens. »

Car elle s'inquiétait vraiment de son état. Lorsqu'il lui eut répondit, elle poursuivit.

« Ma mère m'a souvent dit que l'utilisation de la télépathie était beaucoup plus facile sous forme humaine que sous forme animale et je n'ai pas vraiment de mal à la croire. Donc, pour ce dernier exercice, je te propose de me transmettre des pensées te concernant. Mais je veux des phrases, hein, pas juste des mots ! »

Et Evelyn rit à nouveau à la suite de sa dernière phrase, mais pas de lui. C'était juste pour l'encourager. Puis elle précisa sa pensée.

« Par exemple, parle-moi de tes goûts en tant qu'humain, que cela touche ce que tu aimes manger, le genre de musique que tu écoutes, ta couleur préférée, comment tu te débrouilles avec tes autres pouvoirs, etc. Tu peux aussi me parler de tes goûts en tant que chat. Et, je t'autorise également à me poser des questions sur mes propres goûts ou autres.

Tu sais, je n'ai pas la prétention d'être une professeure, au sens normal du terme ou au sens de Joëlann. Je veux juste t'aider du mieux que je peux à améliorer ton ou tes pouvoirs. Et, mon but, ce n'est pas de te connaître comme un professeur connaît son élève. Mon but, c'est de te connaître comme deux amis se connaissent.

Je ne sais pas si je suis suffisamment claire dans mes propos. Bref, on commence ? »


Souriant à nouveau, la Sorcière attendit qu'Aidan commence la discussion mentale tout en le regardant rapidement de haut en bas et en songeant que, d'accord, peut-être était-elle légèrement sensible à son charme. Il y avait longtemps qu'elle n'avait pas fréquenté quelqu'un et sortir avec son élève n'était probablement pas la meilleure des idées. Quoiqu'elle venait de lui dire qu'elle ne souhaitait pas avoir de rapport prof/élève avec lui...

Se donnant une gifle magistrale et, surtout mentale, Evelyn se concentra (académiquement parlant) sur Aidan et ce qu'il essayait de lui envoyer par télépathie. Elle n'avait montré aucun signe, a priori, d'intérêt envers le Sorcier et ce n'était pas le temps de commencer. Priorité numéro 1 de la journée : finir ce cours, donner son congé à Aidan et faire le rapport de suivi pour Joëlann. Priorité numéro 2 : essayer d’éclaircir ses idées...
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Un cours très particulier...   Sam 1 Nov - 16:49

[Message posté le Ven 5 Sep 2014, 12:35]
Soulagement! Il n’avait pas à se retransformer. Evelyn put facilement le voir sur son visage, qu’il espérait ne pas avoir à redevenir chat. Bon… chat aussi il le pratiquerait, haha, chat, ça. Vous la comprenez? Peu importe. Je suis habituée de rire seule.

Il se demanda pourquoi elle avait toujours peur qu’il ne soit pas d’accord. C’était la prof non? Elle décidait. De toute façon, il se voyait mal lui dire non et jusqu’à date, ses demandes avait été raisonnables.


« Les mardis et les jeudis ça me va, à n’importe quel heure, du jour, soir ou de la nuit, mais pas les matins! C’est ma mort! J’essayerais de ne pas être trop en retard, mais je ne vais rien te promettre. Sinon… La classe me va aussi pour l’instant. C’est l’endroit le plus sûr, je crois.»

Et il était content qu’elle veuille pratiquer sa télépathie autant en humain qu’en chat, car il s’était bien rendu compte que ça ne fonctionnait pas de la même manière dans ses deux formes.

Tout à coup, il se rendit compte qu’elle était tout près de lui et il ne put s’empêcher de sourire. Même de proche, elle était mignonne, vraiment mignonne. Alors ça ne lui dérangea pas du tout lorsqu’elle rapprocha sa main de son cou. Quand ses doigts glissèrent dans ses cheveux, il ferma les yeux et ses oreilles félines apparurent brièvement entre ses mèches blondes, frémirent et reprirent leurs place originale. La sensation de picotement sur sa peau le chatouilla et il ne put retenir un petit rire, puis il rouvrit ses yeux pour les poser sur elle.

Alors qu’elle retira sa main, il eut un mouvement, comme pour la retenir et leurs doigts se frôlèrent. Il fut pris d’un léger tournis, qui l’obligea à se retenir à un bureau. Waou… Il se sentait sur un petit nuage. Quand était la dernière fois qu’il avait ressenti ça? Ah oui… Il se souvenait, le joint, la plage… Kathleen. Il ne put retenir un sourire niait. Il s’assit sur le bureau et se retient d’aller faire la sieste. Être aussi calme, ça lui rappelait aussi les soirées, roulé en boule sur les genoux d’une de ses sœurs à se faire flatter, devant un feu dans leur cour, la mer pas trop loin.


« D'abord, j'aimerais savoir comment tu te sens. »

Il rit doucement et ferma les yeux en rejetant sa tête par en arrière.

« Stonne et un peu étourdis. J’aime bien ça.»

Il était repartit dans ses pensées pendant qu’elle parlait, il sortit de ses rêveries en entendant quelques mots.

«Des phrases? Rah… tu es dure madame la professeure», fit-il en relevant la tête pour la fixer, une étincelle espiègle dans son regard. Pour une fois, il se sentait en mesure de le faire.

Ses pensées étaient un peu confuses, elles l’avaient toujours été, il savait que ça rendrait la communication télépathique étrange, mais il s’en foutait. Ainsi soit-il! Il verrait après!

En l’écoutant faire la liste de ce qu’elle voulait qu’il lui parle, des images, des sons et des odeurs lui passèrent par la tête. La première chose qu’il lui communiqua mentalement, ce fut une chanson, sa préférée, il l’a connaissait par cœur.


http://youtu.be/VaUyJyPekJE

Piano man de Billy Joël. Un chanteur favori chez lui, son père avait toutes ses œuvres et il n’était pas rare d’entendre une de ses chansons passer dans la maison familiale. Malheureusement, sa transmission n’était pas parfaite, un peu comme une radio sur laquelle on change les postes, la netteté, le son et les interférences étaient plus ou moins présentes.

Tout devient confus pas la suite. Il voulait tout dire à Evelyn en même temps, alors la musique se mélangea à une odeur de bonnes crêpes remplis de saumon fumés et de fromage à la crème et à une vision du souvenir familial qu’il avait eu un peu plus tôt. Tout s’arrêta net lorsqu’il se rendit compte qu’il envoyait trop d’informations à la fois. Il y eut un moment de silence avant qu’il se mette à lui parler mentalement.


* Parler… Parler de moi… Je vais dire ce qui me passe par la tête, tiens! Si tu veux apprendre à me connaître, commença-t-il d’une voix mentale peu assuré et peu claire, tu dois savoir que je suis quelqu’un qui est très près de ma famille. J’avais trois frères et deux sœurs.*

Il perdit sa concentration et fit claquer se langue, agacé. Il se releva pour remettre sa chemise et puis de rassit en tailleur, ferma les yeux en prenant une grande inspiration.

*Arg, c’est plus difficile que ça en a l’air…. Tu fais paraître ça tellement facile… Tout cas… Je… Non… Mes parents étaient vraiment super… Ah merde!*

Son échange se coupa de nouveau. Il se replaça et frotta ses tempes qui lui faisait un peu mal.

*Je suis nul pour ça. Ça et les boucliers. Je suis juste bon pour me transformer, mais encore, pas trop dans un court lapse de temps. Je ne sais même pas si je peux faire mieux, plus vite, avec plus de contrôle sur mes instincts… Je… arg… Ah! Je n’ai pas perdu ma concentration! Bon accordes-moi une pause et parles de toi un peu.*

Il expira bruyamment et grimaça, c’était vraiment difficile pour quelqu’un avec un déficit de l’attention comme lui. Il se demandait s’il avait transmis des pensés parasites qui l’avait distrait durant son court monologue. Avait-elle entendue lorsqu’il c’était remémoré comment il l’a trouvait attirante et pétillante? Peut-être l’avait-il pensé trop fort, qui sait? Dans tout les cas, même les yeux fermé et concentré comme il était, il ressentit son regard le détailler. Il n'en fit aucune remarque et ne se laissa pas aller à d'enfantins fantasmes, mais il un sourire apparut sur ses lèvres alors qu'il rouvrait les paupières pour la fixer à son tour.

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Evelyn Marcus
Sorcière



Points : 1380
Messages : 35
MessageSujet: Re: Un cours très particulier...   Sam 1 Nov - 16:54

[Message posté le Sam 6 Sep 2014, 14:04]
[Moi, je l'ai ri ta blague de chat ! Si, si ! =D Hum, encore un pavé...]

Lorsque le Sorcier entama un mouvement pour retenir sa main et que leurs doigts se frôlèrent, Evelyn sentit comme une décharge électrique la traverser. Surprise autant par le geste que par la décharge, elle le regarda étrangement une fraction de seconde, mais Aidan ne perçut rien de cela puisqu'il semblait être dans ses pensées et qu'il s'assit sur le bureau juste derrière lui.

« D'abord, j'aimerais savoir comment tu te sens. » Demanda la Sorcière au drôle de pouvoir particulier.

« Stonne et un peu étourdis. J’aime bien ça. » Lui répondit l'homme-chat.

La Britannique, elle, n'aima pas ce qu'elle entendit. Elle croyait pourtant avoir dosé correctement son pouvoir... Il était toutefois vrai que, même à dose égale, personne ne répondait exactement de la même façon à son pouvoir. Le jeune homme lui avait semblé dès le départ quelqu'un de plutôt calme comme elle. Peut-être qu'il était un peu plus réceptif que la majorité des gens ou que sa nature mi-humaine, mi-animale avait une influence dans cette réaction. Quoi qu'il en soit, Evelyn se promit de faire plus attention la prochaine fois qu'elle travaillerait avec lui. Elle diminuerait de moitié la puissance utilisée aujourd'hui pour voir si cela l'affectait moins.

La première chose qu'il lui transmit par télépathie fut une chanson. Au début, elle ne la reconnut pas tout de suite, et ce n'était pas seulement parce qu'Aidan avait certaines difficultés à lui envoyer clairement ses pensées. Par contre, lorsque le chanteur commença à donner les paroles, elle hocha de la tête en souriant. Bien sûr ! Elle ne souvenait pas du nom de l'artiste ni du nom de la chanson, mais elle se souvenait très bien de la voix de sa mère qui chantait cette chanson.

Ensuite, toutefois, elle fut assaillie par de multiples choses en même temps : musique, odeur, images, etc. La Sorcière s'apprêtait à demander à son collègue d'essayer de ne pas la bombarder comme ça, mais elle n'eut ni le temps ni besoin de le faire. Le Sorcier-félin s'arrêta de lui-même. Pendant le court moment de silence durant lequel Aidan reprit vraisemblablement le contrôle de ces pensées, Evelyn en profita pour prendre une respiration profonde et vider son esprit. Parfois, le transfert mental entre deux personnes pouvait être harassant, surtout si l'expéditeur envoyait trop d'idées ou de pensées à la fois.

Reprenant pied dans la réalité, après ce nettoyage mental, la Britannique ne capta que la fin du second essai. *[...] suis quelqu’un qui est très près de ma famille. J’avais trois frères et deux sœurs.* Après cette phrase, le Sorcier sembla éprouver de plus en plus de difficulté à communiquer mentalement. La jeune femme songea qu'il devait être fatigué après tout ça, mais elle fut très heureuse de constater qu'il persévérait malgré tout. Ils s'étaient faits pour s'entendre...

Néanmoins, une pause s'imposa d'elle-même plus rapidement que prévu. Aidan, n'arrivant plus à bien parler télépathiquement, demanda à Evelyn de prendre la relève. Cette dernière accepta de bon coeur; Aidan avait bien travaillé jusqu'à maintenant.


*Tu sais, les pouvoirs des Sorciers (comme ceux des autres races aussi, remarque), il faut juste les pratiquer suffisamment pour que ça fonctionne. Certaines personnes mettent beaucoup plus de temps que d'autres pour arriver au même résultat. Sauf qu'il y a une autre donnée à tenir compte dans ce genre d'apprentissage. Et je crois que c'est la personne qui enseigne la matière.

Quand je suis arrivée ici, à la C.A.T., j'avais un niveau quand même pas mal de mes pouvoirs à cause de mes parents. Je n'ai donc pas eu à travailler beaucoup avec Joëlann pour ça. Je connais quand même ses manières de procéder et j'ai un respect énorme pour la chef et la femme qu'elle est. Mais d'après ce que j'en ai compris, toi et elle, ça ne fonctionne pas très bien pour ce qui est des cours pratiques et c'est des choses qui arrivent parfois. Je ne juge personne; je dis juste que, de changer de professeur et de manière de faire les choses, ça peut faire une différence notable. Bref, je suis convaincue que tu peux réussir à contrôler tes divers pouvoirs. Tu es persévérant et ça paraît.*


La Sorcière s'arrêta de discuter mentalement pendant quelques secondes. Elle n'avait pas besoin de reprendre son souffle puisqu'il s'agissait justement d'une discussion mentale, mais elle ne voulait pas agresser le Sorcier avec trop d'informations en peu temps. Lorsqu'elle reprit, elle orienta vraiment la conversation sur elle.

*Comme tu l'as sûrement déjà compris, je suis une des informaticiennes de la base. Sauf que je suis d'abord et avant tout une hackeuse puis de longues années. Même si d'ordinaire je reste plutôt à la C.A.T., il arrive que notre chef me demande de partir en mission avec certaines équipes. Parce que je suis plus qu'une simple geek des ordinateurs et, surtout, que j'ai plus d'un tour dans mon sac pour obtenir ce dont j'ai besoin en matière informatique... Et, je réitère : plus c'est compliqué, plus je m'éclate ! La plupart des gens qui me connaissent ici, hormis mes collègues informaticiens, ne savent pas que je hack des systèmes en plus de mon boulot d'informaticienne « légale ». Ce n'est pas un secret; je ne le crie pas à tous les vents simplement.*

Evelyn s'interrompit une seconde fois avant de continuer.

*Je suis la fille unique d'un couple de Sorciers 100 % britannique. Ma mère possédait la capacité de se transformer en un oiseau, une chouette chevêche d'Athéna. Ça ressemble à ça. Elle travaillait dans un centre d'interprétation des oiseaux de proie. Mon père pouvait contrôler la télékinésie et était traducteur.

Même si mes deux parents m'ont aidée dans l'apprentissage de mes pouvoirs de Sorcière, ma mère m'a plus appris la télépathie et mon père l'utilisation du bouclier de protection. Quant à mon pouvoir particulier, ils m'ont aidée à le développer du mieux qu'ils le pouvaient.*


Que pouvait-elle dire d'autres sans risquer de devoir donner des informations qu'elle n'avait partagées avec personne depuis son arrivée à la base à propos de sa famille et d'elle-même. Elle ne réfléchit pas trop longtemps avant de trouver de nouveaux sujets de conversation un peu en vrac.

*J'adore les pommes (c'est mon fruit préféré) et je les préfère pas trop sucrées. Je suis quelqu'un de très calme, sauf très rares exceptions, et j'ai le grade de capitaine pour peu que ça l'ait de l'importance... *

La Sorcière regarda attentivement son homologue mi-homme, mi-chat et lui proposa toujours mentalement :

*Si tu te sens mieux, est-ce que tu veux prendre le relais et continuer ? *
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Un cours très particulier...   Sam 1 Nov - 16:55

[Message posté le Sam 13 Sep 2014, 10:55]
Aidan sourit et se passa une main dans ses cheveux. Intéressant, cette Sorcière l’intéressait de plus en plus. Il écouta tout ce qu’elle lui, malgré son déficit de l’attention. Même si il ne la fixait pas dans les yeux, elle pouvait dans physionomie qu’il était très attentif. S’il avait été chat, ses oreilles auraient été pointées en sa direction, mais dans ce cas si, c’était son esprit qui était tourné vers le sien.

Comme ça ses parents étaient tous les deux des sorciers? C’était une chance, ils avaient pu lui enseigner. Dans sa famille tout le monde était normal… Ou presque. Maintenant qu’il y pensait…

* Oui je vais faire de mon mieux. Moi mes parents et ma fratrie étaient tous ce qu’il y a de plus humains, sans pouvoir… Mais maintenant que j’y pense, mon grand-père maternel m’a dit lorsque j’étais tout petit que j’étais spécial… Comme lui. C’est vague, j’étais très jeune lorsqu’il est mort. Mais ma mère m’a souvent racontée que les animaux semblaient l’écouter, comme s’il leurs parlaient… C’était peut-être le cas, qui sait… Hé! Ça va mieux! J’arrive à te parler par la pensé!*

Il sourit tout heureux et fier. Malheureusement, la transmission laissait encore à désirer et il avait de plus en plus mal à la tête, mais il se força à continuer.

* Mon meilleur ami était un Sorcier lui aussi. Son père en était un aussi, mais ses parents on eut un accident de voiture lorsqu’il avait un an… Alors on a appris ensemble…Hm… J’ai toujours été mauvais pour apprendre, alors il était super bon avec son pouvoir et son bouclier,sauf que…. Rah… Attends…*

Il ferma les yeux se concentra, prit sa tête dans ses main la mâchoire crispé. Il devait continuer! Il voulait réussir! Il réprima un bâillement. Habituellement, il irait faire la sieste caché dans un coin, mais là c’était différent! Il voulait faire plaisir à Evelyn et il voulait apprendre.


* Bon… Je crois que je l’ai… C’est normal que ça me donne mal à la tête? Oh une fourmi…. Hm… Je disais quoi déjà? Ah oui ! Par contre on ne savait pas qu’on pouvait communiquer par télépathie… Même si j’ai toujours été assez bon pour me transformer, ça a été très long avant que j’arrive à contrôler mes instincts… J’éprouve encre des problèmes avec ça…*

Il grimaça et puis sourit faiblement. Parler de son meilleur ami lui ramenait des souvenirs douloureux. Il avait eu beaucoup de difficulté à ne pas envoyer des images indésirables à Evelyn. Il se passa les mains sur le visage. Changer de sujet, changer de sujet. Ah oui! Elle avait parler de sa nourriture préférée, non?

* Ouais, c’est pas mal ça. Moi j’adore les petits craquelins de poissons au cheddar. Ma mère devait très bien les cachés lorsqu’elle en achetait parce que je mangeais la boîte en une heure*

Il rit un peu et releva la tête vers sa professeure. Il avait chaud et était en sueur, ce qui collait sa chemise blanche contre sa poitrine. Sur son épaule gauche on pouvait remarquer les couleurs de son tatouage. Il posa son regard dans le sien et se sentit mieux, ses cauchemars se dissipèrent. Il se releva difficilement en restant à côté sur le pupitre. Il décida de parler de vive-voix cette fois, pour ne pas empirer sa migraine déjà assez impressionnante.


« Je sais que c’est censé être toi qui décide ça, mais est-ce que on peut arrêter la séance ici pour aujourd’hui? Je ne sais même pas si je vais avoir la force de me rendre jusqu’à mon lit…»

Il tira la langue. Il se sentait vraiment un petit faiblard. Finit d’essayer d’impressionner madame, il ne pensait plus qu’à son lit… Ou un oreiller, une paire de genoux confortable. N’importe quoi.

« C’est un peu ridicule mon affaire, je m’en excuse, j’ai un peu honte de me sentir si faible pour si peu… Mais je vais t’avouer que je trouve que tu es une très bonne professeure. Je crois que ces cours privés, vont vraiment pouvoir m’aider…»

Il lui fit un clin d’œil et de redressa complètement, un peu étourdis. Il dut s’accoter contre un autre bureau et prit sa tête dans sa main libre.

«Merde…»

Même en essayant, il n’avait plus la force de faire à croire qu’il allait bien et qu’il était un gros dur. Cette pensé le fit rire seul, ce qui pourrait le faire passer pour un fou aux yeux de la Sorcière au pouvoir particulier.

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Evelyn Marcus
Sorcière



Points : 1380
Messages : 35
MessageSujet: Re: Un cours très particulier...   Sam 1 Nov - 17:01

[Message posté le Sam 13 Sep 2014, 15:46]
[Je me suis permis de faire agir juste un peu Aidan. Si ça te pose un problème, dis-le-moi et je le changerai.]

Evelyn était réellement fière d'Aidan. Joëlann lui avait dépeint un tableau plus ou moins réel, du point de vue de la jeune Sorcière, de la situation de son homologue. D'accord, il avait beaucoup de mal avec ses pouvoirs, sauf son pouvoir particulier, mais il n'avait vraisemblablement pas eu la même chance que sa chef ou qu'elle (Evelyn) pour les pratiquer. De toute manière, d'un individu à l'autre, les circonstances d'évolution et de pratique des pouvoirs différaient toujours.

Tout en l'écoutant, la jeune femme essayait de projeter une attitude d'ouverture et d'encouragement à l'égard d'Aidan. À nouveau, elle n'eut pas de doute à son égard; elle était persuadée qu'il pouvait réussir et qu'il réussirait. Lorsqu'il prit pleinement conscience qu'il lui parlait par télépathie sans trop de difficulté (*Hé! Ça va mieux! J’arrive à te parler par la pensée!*), un sourire éclatant éclaira le visage d'Evelyn. Elle avait bien fait d'accepter ce mandat finalement !

Néanmoins, Aidan commença à montrer des signes de fatigue, d'inconfort et de distraction. À la mention de son mal de tête, la Sorcière s'inquiéta, mais les phrases suivantes la firent rire : (*Moi j’adore les petits craquelins de poissons au cheddar. Ma mère devait très bien les cachés lorsqu’elle en achetait parce que je mangeais la boîte en une heure.*). Toutefois, malgré son hilarité, la jeune femme resta attentive au moindre signe supplémentaire d'inconfort. Cela ne tarda pas.

« Je sais que c’est censé être toi qui décide ça, mais est-ce que on peut arrêter la séance ici pour aujourd’hui? Je ne sais même pas si je vais avoir la force de me rendre jusqu’à mon lit…

C’est un peu ridicule mon affaire, je m’en excuse, j’ai un peu honte de me sentir si faible pour si peu… Mais je vais t’avouer que je trouve que tu es une très bonne professeure. Je crois que ces cours privés, vont vraiment pouvoir m’aider… »

La demande d'Aidan, Evelyn l'accepta sans aucune contrariété. En fait, le cours avait été plus productif qu'elle ne l'aurait cru de prime abord. Quand son homologue tenta de se relever sans succès et se retint à un pupitre pour ne pas tomber, la Sorcière au drôle de pouvoir particulier n'hésita pas. Elle le rejoignit en moins de deux, attrapa la chaise qu'elle avait occupée précédemment et, doucement, obligea l'autre Sorcier à s'y assoir. Il n'opposa pas de résistance. Une fois cela fait, elle recula de deux pas et lui fit part de ses pensées.


« Aidan, je suis étonnée et impressionnée de voir que tu n'as pas baissé les bras tout de suite. Je ne savais pas exactement à quoi m'attendre avec toi pour ce premier cours et pourtant je suis très heureuse et satisfaite du résultat. Et, tu n'as pas à te sentir mal pour quoi que ce soit.

Bien évidement et étant donné ton état actuel, nous allons nous arrêter là. Par contre, j'aimerais que tu me promettes une chose concernant les cours subséquents. Si tu ressens de l'inconfort (maux de tête, douleur ou autre), je veux que tu m'avertisses tout de suite, que tu n'attendes pas d'avoir le crâne qui veut te fendre en deux avant de parler. D'accord ? Les maux de tête peuvent être normaux au début; ça fait partie de l'apprentissage et je suis passée par là avant d'avoir suffisamment de facilité pour communiquer mentalement. Par ailleurs, je préfère prendre plus de temps avec toi pour la pratique, même si ça équivaut à prendre plusieurs petites pauses en cours de séance que tu aies un malaise.

Pour notre prochain cours qui a lieu jeudi - donc dans deux jours - je te demande d'être en classe pour 15 h. Par ailleurs, cette fois, tu as droit à 12 minutes de retard seulement au lieu des 17 d'aujourd'hui. »


Evelyn lui fit un clin d’œil tout en énonçant la limite de retard permise pour leur prochaine rencontre.

« Et, avant que je ne l'oublie, si tu es partant, je peux essayer de me libérer (lorsque je ne travaille pas, bien entendu) pour t'aider avec ton bouclier. Je ne te parle pas de cours officiels comme celui que nous avons eu aujourd'hui. Cela serait plus des périodes ici et là quand nos horaires concordent... Penses-y et reviens-moi avec ta réponse quand tu te sentiras plus en état de réfléchir. »

Juste avant qu'ils ne se séparent, Evelyn devant écrire son compte-rendu du cours rapidement pour ne pas faire attendre Joëlann, la Sorcière se permit de faire une dernière remarque au métamorphe. Tout en pointant l'épaule gauche du Sorcier, elle s'exclama avec une étincelle d'intérêt dans les yeux :

« Il est pas mal ton tatouage... Carpe japonaise, je présume ? »

Puis hésitant un peu, elle ajouta : « Je peux essayer de te conduire jusqu'à l'un des divans du salon le temps que tu aies récupéré suffisamment pour retrouver ton lit ? »
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Un cours très particulier...   Sam 1 Nov - 17:03

[Message posté le Sam 27 Sep 2014, 10:46]
Elle était impressionnée? Eh ben! Il était content de ne pas être le seul. Est-ce que ça lui donnait des points? Non, non pas des points sur le site pour monter en grade, des points d’intérêt d’Evelyn. Il l’écouta un peu distraitement pendant qu’elle parlait. Assis sur sa chaise, il crut pendant un moment qu’il allait s’endormir. Il se donna même une petite gifle au visage pour se tenir éveillé. Si ce n’avait été de ces beaux yeux couleur émeraude et ses lèvres rosés, il n’aurait probablement pas résisté à l’appel des bras de Morphé.

Bref, il ne comprit pas beaucoup de choses de ce qu’elle lui dit. Au moins, il retient qu’il la reverrait dans deux jours et qu’il devait essayer de ne pas être en retard… Pas Trop en retard, en fait. Il sourit à son clin d’œil et se passa les mains sur le visage ce qui lui permit de suivre un peu mieux la suite. La possibilité de la voir plus souvent et par la même occasion d’améliorer son bouclier lui plus. Il allait lui dire qu’il était d’accord lorsqu’elle lui précisa d’y réfléchir à tête reposée. Il se dit que vu le peu de choses qu’il avait à faire à la C.A.T., avoir un cours de plus ou de moins de changerais pas grand choses. Ce n’était que pour elle qu’il se demanda si c’était une bonne idée, puisqu’elle semblait travailler beaucoup. Son cerveau ne voulut pas réfléchir plus loin et il fit un signe de tête pour lui signifier qu’il allait y penser.

Aidan ressentit de nouveau l’envie de se transformer en chat et de se rouler en boule sur un oreiller ou les genoux d’Evelyn. Ces envies lui prenaient quelques fois par jours, surtout lorsqu’il était fatigué, causé par ses instincts félins, il en était sûr. Il avait toutes les misères du monde à y résister et même la perte d’énergie causée par la transformation ne le dérangeait pas autant que de ne pas pouvoir récupérer tranquillement dans son manteau de fourrure dorée.

Il reposa ses iris azurés sur la jeune femme lorsqu’elle fit un commentaire sur son tatouage, il sourit légèrement et la remercia en regardant brièvement les couleurs au travers de sa chemise avant de revenir à elle. C’est vrai que c’était un beau tattoo. Il se souvient quand il se l’était fait faire. Son meilleur ami s’était fait tatouer un en même temps que lui. Sur un coup de tête! Que de souvenirs…


« Je peux essayer de te conduire jusqu'à l'un des divans du salon le temps que tu aies récupéré suffisamment pour retrouver ton lit ? »


Il secoua un peu la tête pour se rencontrer sur elle. Il lui sourit.

« En fais… si ça ne te dérangerait pas… Tu peux me conduire jusqu’à ma chambre? C’est la numéro 8, mon lit est à gauche…»

Il avait à peine finit sa phrase qu’il commença à se transformer. La transformation prit un peu plus de temps que les autres, mais se déroula sans problèmes. Lorsqu’il fut finalement devenu un adorable félin, empêtré dans ses vêtements, il ne prit même pas la peine d’en sortir et se coucha dedans, rouler en boule. Peut-être était-ce un peu méchant pour la Sorcière qui devait maintenant s’occuper de lui, mais il n’avait même pas envie d’y penser.


_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Evelyn Marcus
Sorcière



Points : 1380
Messages : 35
MessageSujet: Re: Un cours très particulier...   Sam 1 Nov - 17:05

[Message posté le Sam 27 Sep 2014, 14:23]
« Je peux essayer de te conduire jusqu'à l'un des divans du salon le temps que tu aies récupéré suffisamment pour retrouver ton lit ? » Avait proposé Evelyn au Sorcier, mais ce dernier lui demanda autre chose à la place. « En fait… si ça ne te dérangerait pas… Tu peux me conduire jusqu’à ma chambre? C’est la numéro 8, mon lit est à gauche… »

Et avant même qu'elle ne puisse répondre de manière positive ou négative à sa question, Aidan se retransforma en chat. La Sorcière le regarda sans dire un mot devenir peu à peu un animal et lorsque la transformation fut achevée, elle s'étonna de ne pas voir son homologue essayer de se dépêtrer de ses vêtements. Il devait être particulièrement épuisé songea la jeune femme.

S'approchant du petit corps endormi et roulé en boule dans les vêtements, Evelyn attrapa tant bien que mal l'ensemble composé des vêtements et du chat et les souleva en douceur. Le Sorcier félin n'ouvrit même pas l’œil, trop plongé dans son sommeil. Pendant un instant, elle regretta presque de ne pas avoir hérité du même pouvoir que son père : la télékinésie. Cela aurait été beaucoup plus facile de le transporter jusqu'à sa chambre de cette manière.

Tout en suivant les indications du jeune homme, Evelyn grimpa au second étage des dortoirs pour garçons, soit celui réservé aux chambres doubles. Fort heureusement, la Sorcière au drôle de pouvoir particulier ne croisa presque personne sur sa route. Elle ne vit pas non plus le colocataire d'Aidan.

Rendue à la chambre numéro 8, elle déposa le Sorcier sur son lit aussi délicatement que possible et, avant de partir, lui dit ceci :


« Un jour, je te parlerai plus en détail de moi... »
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un cours très particulier...   

 

Un cours très particulier...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cours très particulier | Gwendoline Mirena [Terminé]
» un cours très particulier - Shawn
» Un cours vraiment très particulier
» Un soin très particulier [Pv Ella Nicholson]
» Nymphadora • Un cours très... "particulier" (a)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Aire des Sorciers (3e Sous-Sol) :: Classe-