AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 Après la tempête...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sarah-Ève Leblanc
Invité



MessageSujet: Après la tempête...   Mer 25 Juin - 16:25

[Message posté le Jeu 19 Déc 2013, 18]
Après avoir violemment claqué la porte de la salle de classe pratique des Sorciers, Sarah croisa quelques-uns de ses collègues qui étrangement préférèrent se tasser à son passage. La jeune femme ignorait si elle avait encore des filaments d'électricité qui dansaient autour d'elle. Que cela soit le cas ou non, que les gens aient entendu ou non des bribes de la conversation entre Ajartiel et elle ou simplement sa rage après leur dispute, tous ceux que la Sorcière d'électricité rencontra sur l'étage des Sorciers l'évitèrent. Peut-être qu'elle avait juste l'air de très mauvaise humeur aussi...

Heureusement pour elle, les escaliers et les couloirs subséquents se révélèrent vides, à l'exception d'une personne. Arrivée à sa hauteur, Sarah-Ève se força à lui sourire. Pas besoin que toute la base sache qu'elle était d'une humeur massacrante...

Une fois rendue dans l'auditorium, la Sorcière s'arrêta net. Non pas parce qu'il y avait un cours théorique qui était présentement donné, mais parce qu'elle se demandait vraiment pour la première fois si son attitude envers Ajartiel ne serait pas qualifiée d'insubordination envers un supérieur. Depuis le moment où ils avaient réellement et officiellement fait connaissance, elle avait toujours considéré le chef des Anges comme un ami, pas comme un supérieur. Aïe ! Si sa soeur adoptive donnait raison au chef des Anges, Sarah était bonne pour une sanction exemplaire ! et elle n'aurait plus qu'à dire adieu à un possible avancement de grade. Plus de sorties à l'extérieur possibles et encore moins de missions...

Déglutissant lentement, la jeune femme tenta par la même occasion et sans succès de ralentir les battements affolés de son petit coeur. Elle avait grimpé presque à la course les escaliers entre l'étage des Sorciers et celui des bureaux des chefs de race et son pas avait été rapide, très rapide même, sur les étages. Par ailleurs, sa soudaine prise de conscience quant à son attitude avec l'éternel adolescent n'aidait en rien son muscle cardiaque à se calmer... La panique ayant pris la place de la colère pendant cet instant.


« Bon, un problème à la fois. » Marmona-t-elle tout bas et pour elle-même.

Se remettant finalement en marche, cette fois-ci de manière et à un rythme qui se voulait plus normal, si l'on pouvait s'exprimer ainsi étant donné sa situation personnelle, Sarah-Ève traversa la salle de l'auditorium, s'engagea dans le couloir séparant les bureaux des chefs et, sans prendre la peine de cogner à la porte, l'ouvrit vivement. Tout en passant le seuil du bureau de sa responsable de race, la Sorcière d'électricité songea que Joëlann serait probablement en train de rencontrer sérieusement quelqu'un dans son bureau et qu'elle n'aurait sans doute pas le temps pour des problèmes comme les siens...

Cette pensée la figea sur place, mais Sarah se dit qu'il était trop tard pour reculer : elle venait effectivement d'interrompre une réunion et, de toute façon, Joëlann recevrait tôt ou tard les échos de sa conduite de tout à l'heure. Alors, il valait mieux qu'elle tente de s'expliquer tout de suite. Ce fut la voix intriguée de sa chef qui la força à réagir.

« Sarah ? Est-ce que ça va ? »

N'enregistrant pas la scène devant laquelle la Sorcière d'électricité se trouvait ni même la personne qui discutait quelques secondes plus tôt avec sa soeur adoptive, la jeune femme annonça sommairement qu'elle devait parler à sa chef. Sentant à la fois la colère gronder en elle et la tristesse essayer de se frayer un chemin au travers de ses sentiments, Sarah ne put empêcher une larme de s'élancer et de glisser le long de sa joue. Puis une autre et une autre. Puis, tout en essuyant maladroitement ses larmes, elle prit malgré elle un ton mi-agressif, mi-sarcastique pour s'exprimer.


« Oui, je sais, ce n'est pas le moment ! Mais faut vraiment que je te parle. » Et elle réalisa qu'elle était en train de déverser sa colère sur la mauvaise personne. Par conséquent, la Sorcière essaya de se reprendre et d'une voix plus douce elle annonça : « C'est à propos d'Ajartiel. Je... On... Je crois que j'ai fait une connerie ! »
PNJ Admin
Personnage Non Joueur

avatar

Points : 173
Messages : 89
MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 12:08

[Message posté le Jeu 19 Déc 2013, 22]
Ce message est posté par Émilienne

Émilienne et Joëlann se rencontraient souvent les mercredi après-midi. Il s’agissait à la fois d’un moment de détente pour les deux femmes et d’un instant propice pour avancer des dossiers. Même si ces deux motifs pouvaient sembler totalement contradictoires, les deux Chefs savaient étrangement concilier les deux. À vrai dire, il leur aurait été difficile de ne pas parler boulot alors que leur vie de maintenant n’était plus régie que par ça. Néanmoins, autour d’une tasse de thé et au travers de quelques babillages moins importants, c’était tout de suite plus agréable.

Émilienne avait pris cette habitude puisque, à ces moments là, la classe du cloître extérieur était occupée par les Elfes. Ne pouvant donc l’utilisée pour aider ses élèves à progresser, elle s’accordait une pause dans ses besognes de Chef par intérim et venait prêter main forte à la Chef des Sorciers. La pauvre semblait être la plus occupée des Chefs. Peut-être parce qu’elle était là depuis plus longtemps que tout le monde, ce qui faisait d’elle la seconde d’Onoma, en quelque sorte... Néanmoins, lorsqu’elle la regardait, Émilienne ne pouvait s’empêcher, tout en l’admirant de sa persévérance, d’avoir de la peine pour elle. Elle était si jeune sur cette Terre... Et malgré la fugacité des gens de son espèce, elle restait déterminée à mener son travail à bien. Comme si elle n’avait pas conscience de ce à côté de quoi elle passait, elle qui n’avait que si peu de temps de vie devant elle. La Fée aimait penser que ses visites sortaient Joëlann d’une routine bien trop sévère pour une si jeune personne.

Portant sa tasse de thé à ses lèvres, Émilienne prit une petite gorgée du liquide ambré. Elle l’avait fait elle-même, à partir des plantes qu’elle faisait pousser juste à côté de sa cabane et, sans être vaniteuse, il fallait reconnaître que c’était du très bon thé. Évidemment, pour une Fée, c’était la norme que d’être douée avec les végétaux...


« Je ne sais pas Joëlann. Peut-être devrions-nous laisser Gustave s’en charger. », fit-elle après quelques instants supplémentaires de silence, relançant la conversation.

Un petit groupe d’Elfe du Malawi refusait de joindre la CAT, malgré la précarité de leur situation. Si la méthode habituelle pour sauver les non-humains se faisait généralement sans leur accord préalable, elle ne pouvait malheureusement pas être appliquée dans le cas d’une communauté. La CAT ne pouvait qu’espérer qu’ils laissent de côté leur orgueil avant que la WEF, qui les avait repérés, ne passe à l’action.

En déposant doucement tasse et soucoupe sur le bureau de la Chef des Sorciers, Émilienne s’apprêtait à poursuivre quand la porte de la pièce s’ouvrit brusquement. Elle sursauta, faisant tinter la porcelaine qu’elle tenait encore et tourna la tête pour découvrir une Sarah-Ève à l’air perdu. Le regard hagard, l’adolescente donnait l’impression d’être figée sur place.

Joëlann fut la plus réactive et interrogea instantanément sa jeune protégée... qui se mis à pleurer.

« C'est à propos d'Ajartiel. Je... On... Je crois que j'ai fait une connerie ! »

Adolescence et garçon, n’importe qui aurait pensé ce qui traversa l’esprit d’Émilienne à cet instant. Mais... quand même... Ajartiel ne pouvait pas être stupide à ce point.

Bougeant enfin de sa chaise, la Fée voleta jusqu’à la jeune Sorcière et passa un bras réconfortant autour de ses épaules. D’une légère pression, elle l’invita à la suivre pour venir s’asseoir dans le fauteuil qu’elle venait de déserter. Elle resta d’un calme olympien, s’inquiétant silencieusement de la réaction de Joëlann. Oh, elle n’aimerait sûrement pas ce qu’elle venait d’entendre !


« Calme-toi. Tu veux une tasse de thé ? », offrit charitablement la Chef des Fées.
_________________

Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 12:11

[Message posté le Lun 23 Déc 2013, 11:13]
On était mercredi après-midi. Comme toutes les semaines, la chef des Sorciers rencontrait son homologue Fée afin de discuter de divers dossiers en cours et, également, pour décompresser un peu de la routine intense à laquelle Joëlann s'était astreinte en raison de sa position à la C.A.T. notamment. Honnêtement, ses rencontres hebdomadaires avec Émilienne lui faisaient un bien fou. Et que dire de son thé si parfait ! Il fallait l'avouer : le thé d'Émilienne était de loin le meilleur que la Sorcière de l'air avait gouté de toute sa vie.

Imitant sa consoeur qui buvait une autre gorgée de thé, Joëlann laissa un moment de silence passé après que la Fée ait proposé de laisser Gustave prendre en charge le dossier concernant les Elfes du Malawi. Certes, étant donné la situation actuelle, il valait sans doute mieux que le chef des Elfes par intérim prenne la relève de la chef des Sorciers pour ce dossier. Le temps pressait; la W.E.F. connaissait maintenant l’existence de la petite communauté elfique. Tout en regardant l'autre chef déposer sa tasse sur le bureau, la Sorcière admit son impuissance dans ce dossier.


« Tu as raison. Je vais parler à Gustave après son cours d'aujourd'hui. J'espère qu'il réussira à les convaincre... »

Toutefois, avant qu'Émilienne ne commente la décision de Joëlann, la porte du bureau de cette dernière s'ouvrit à la volée. Tandis que la chef des Fées sursautait de surprise, la responsable des Sorciers écarquilla les yeux en voyant apparaître sur son seuil Sarah-Ève, sa protégée et petite soeur adoptive.

« Sarah ? Est-ce que ça va ? »

Elle fut encore plus étonnée lorsque la jeune Sorcière annonça d'abord quelque peu agressive puis en pleurant qu'elle avait « fait une connerie » et que ça concernant Ajartiel ! À la mention du nom du chef des Anges, le sang de la chef ne fit qu'un tour dans ses veines. Oui, elle avait eu des épisodes difficiles avec son collègue ailé, mais ce n'est pas tant ses souvenirs qui firent réagirent aussi promptement ses neurones. Ce fut plutôt l'autre pensé qui lui traversa l'esprit et qui, vraisemblablement, avait fait le même chemin dans la tête de la Fée. Ils n'avaient quand même pas... ? Non. Malgré l'immaturité flagrante de l'Ange, Joëlann ne pouvait pas croire qu'il aurait conduit sa protégée sur ce chemin.

Analysant les autres possibilités, car il y en avait plusieurs quand même !, la Sorcière laissa Émilienne agir en premier. Sarah obtempéra sans un mot, suivant la Fée et s'assoyant dans le fauteuil que cette dernière occupait quelques secondes auparavant. La chef par intérim offrit même du thé à l'adolescente. Respirant un bon coup et d'une voix étrangement calme et détachée, la Sorcière de l'air demanda :


« Sarah, qu'est-ce qui s'est passé avec Ajartiel ? »
Sarah-Ève Leblanc
Invité



MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 12:22

[Message posté le Ven 27 Déc 2013, 18]
Il fallut encore quelques secondes à la jeune Sorcière pour comprendre qu'Émilienne était, d'un, la personne qui rencontrait sa sœur au même instant et que, de deux, la chef des Fées par intérim l'avait conduite à un siège pour qu'elle s'y assoie. À la proposition de prendre du thé, Sarah ne répondit pas plus, mais prit néanmoins la tasse que lui tendait la Fée. Lorsque son sens du raisonnement recommença enfin à fonctionner, elle leva la tête et remercia timidement Émilienne pour la tasse. La Sorcière d'électricité n'aimait pas particulièrement le thé, mais elle en but tout de même deux bonnes gorgées en silence laissant la chaleur de la boisson la réchauffer et la réconforter.

Elle ferma les yeux puis les ouvrit et essuya ses larmes à nouveau. Cette fois, la source de sa tristesse semblait s'être tarie, du moins pour le moment. Elle en profita donc pour boire à nouveau le liquide contenu dans sa tasse tout en pensant à comment elle allait expliquer la situation à Joëlann.

C'est d'ailleurs cette dernière qui pressa un peu Sarah-Ève à parler avec sa question, à savoir qu'est-ce qui s'était passé avec Ajartiel. Sentant à nouveau une montée de larmes, la jeune femme les refoula courageusement au fond d'elle et tenta de s'éclaircir la gorge. Fixant sa tasse (cette dernière étant beaucoup intimidante que les deux autres personnes actuellement de la pièce), elle se lança.


« Je suis désolée de débouler comme ça dans ton bureau. Je... Je ne savais juste pas quoi faire ni comment réagir autrement qu'en venant ici. » Prenant une grande inspiration et regardant maintenant le reste du bureau, exceptés les deux chefs, la Sorcière se décida à poursuivre, lentement.

« Comme tu le sais, Ajartiel me donne des leçons particulières. Des cours de combat au corps à corps. » Sur le coup, elle avait senti nécessaire de préciser le cours particulier qu'elle suivait. « On avait un cours aujourd'hui, enfin juste avant que je débarque dans ton bureau. Je ne sais pas ce qui m'a passée par la tête. Je ne croyais pas mal faire, je te le jure. J'étais certaine que ça n'avait pas autant d'importance. Je croyais qu'il serait plus enclin à..., enfin peut-être plus à l'aise avec moi, mais je me suis trompée. Je n'ai vraiment pas l'importance que je croyais avoir à ses yeux. D'un autre côté, c'est peut-être de ma faute aussi... »

À nouveau, elle refoula ses larmes et laissa un silence s'installer. Sarah ne s'était pas encore rendu compte que ses paroles, au lieu de le dissiper, renforçaient le malentendu qu'elle avait initié bien malgré elle !
PNJ Admin
Personnage Non Joueur

avatar

Points : 173
Messages : 89
MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 12:28

[Message posté le Lun 30 Déc 2013, 00]
Ce message est posté par Émilienne

Une fois, Joëlann avait demandé à Émilienne pourquoi elle apportait toujours quatre tasses pour servir le thé, alors qu’elles ne passaient ces après-midis là que toutes les deux. La Fée ne se souvenait pas de sa réponse exacte. Son service à thé comprenait quatre tasses et le service n’aurait pas été complet sans elles, non ? Oui, elle avait répondu quelque chose du genre. En y repensant, le thé étant une boisson que l’on partage, il fallait, de ce fait, toujours prévoir plus de tasses que de buveurs. C’était logique. Toujours est-il qu’aujourd’hui était le jour où cette bonne habitude s’avérait utile. Encouragée par le manque de réponse de l’adolescente, la Chef des Fées par intérim lui versa une grande tasse de thé encore chaud et fut rassurée de voir la jeune fille s’en saisir. Au moins, elle n’était pas catatonique... bien qu’il y eut un certain délai avant qu’elle ne dise merci.

La crise semblait passer, mais alors que Sarah-Ève recommençait à bouger un peu, ses larmes réapparurent. Elle pleurait en silence, la tasse au bord des lèvres, et Émilienne jeta un coup d’oeil à son amie, incertaine de la conduite à tenir. Joëlann était celle qui connaissait le mieux la jeune Sorcière. Si elle ne se laissait pas submerger de colère, elle saurait trouver les mots justes.

« Sarah, qu'est-ce qui s'est passé avec Ajartiel ? »

Bon, on avait déjà vu plus réconfortant comme paroles, mais elle semblait relativement calme, c’était déjà ça. Peut-être un peu trop d’ailleurs... Bref.

Sentant le malaise de la jeune Leblanc, Émilienne posa une main sur son épaule et la serra doucement dans un geste qu’elle espérait être apaisant, pour l’aider à exprimer ce qu’elle avait à dire. Elle ne renchérie pas sur la demande de Joëlann et préféra garder le silence, jugeant qu’il fallait laisser du temps à cette pauvre petite pour organiser ses idées et que, peut-être, le fait d’être avec des gens l’aidait déjà.

Les explications que fournies Sarah-Ève n’avaient rien de rassurantes. C’est-à-dire que, sans avoir les détails, elles confirmaient assez clairement ce qu’Émilienne (et sûrement Joëlann. La Chef des Sorcières n’était pas naïve.) avait soupçonné. Oh, ce qu’ils avaient pu faire n’était pas si grave en soi, même si le côté protecteur de Joëlann ne l’entendrait sûrement pas de cette oreille. Néanmoins... jusqu’où était-ce allé ? L’adolescente avait-elle juste déclaré des sentiments qui s’étaient avérés non partagés ? Mais elle avait parlé d’un acte d’importance, pas de sentiments... Pourtant, même si Ajartiel pouvait être irresponsable, il n’aurait pas sauvagement brisé le coeur d’une jeune fille... n’est-ce pas ? Peut-être l’avait-elle embrassé et il l’avait repoussée...

Émilienne serra à nouveau doucement l’épaule de la jeune Sorcière, mais elle semblait n’avoir plus rien à dire.


« Tu es une très gentille fille Sarah-Ève. Je ne pense pas que tu es pu faire quoique ce soit de mal. », la rassura tout d’abord la Fée d’une voix douce.

« Il a mal réagit, c’est ça ? Qu’est-ce qu’il t’a dit exactement ? », interrogea-t-elle calmement par la suite, choisissant habilement ses mots, car elle avait l’impression de marcher sur des oeufs avec Joëlann juste en face.
_________________

Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 12:32

[Message posté le Ven 3 Jan 2014, 10:46]
Au moment où sa protégée commença à s'expliquer, la chef des Sorciers de la C.A.T. sentit son sang se figer dans ses veines. Si Émilienne tentait le plus possible de prendre la chose avec calme (en apparence du moins) et sans-froid, Joëlann quant à elle sentit un feu qui n'avait rien à voir avec son pouvoir particulier de Sorcière lui brûler les entrailles. Et ce feu, c’était celui de la colère qui, si l'humaine ne se calmait pas rapidement, se transformerait en colère aveugle. Et, à nouveau, Ajartiel aurait droit à la version mère poule dragon ultra protectrice en quête de vengeance ! Bref, ça risquait d'être explosif... encore une fois !

Elle entendit à peine les paroles de réconfort de la chef des Fées par intérim à l'adresse de Sarah-Ève. Elle ne remarqua pas non plus le regard en biais d'Émilienne à son attention. La Sorcière de l'air essayait seulement de s'éclaircir les idées et d'éviter d'imaginer toutes sortes de scénarios entre sa soeur adoptive et Ajartiel.

Préférant se taire, Joëlann se contenta de regarder, non de fixer plutôt, en silence Sarah-Ève. Émilienne saurait mieux qu'elle mener un interrogatoire en douceur. C'est pourquoi elle lui envoya mentalement une note à cet effet. La Sorcière espéra simplement ne pas faire sursauter la Fée avec cette intrusion mentale.


*Émilienne, je te laisse lui parler. J'ai peur de perdre le contrôle...*
Sarah-Ève Leblanc
Invité



MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 12:34

[Message posté le Ven 3 Jan 2014, 10]
Les mots réconfortants d'Émilienne, à savoir « Tu es une très gentille fille Sarah-Ève. Je ne pense pas que tu es pu faire quoique ce soit de mal. » et « Il a mal réagit, c’est ça ? Qu’est-ce qu’il t’a dit exactement ? » tranquillisèrent temporairement l'adolescente. Le silence de Joëlann, quant à lui, ne la rassura pas. C'était peut-être justement ce manque de réaction de la part de sa chef qui lui fit réaliser que les deux chefs n'avaient peut-être pas bien compris ses explications. Étaient-elles en train de penser qu'Ajartiel et elle avaient une relation amoureuse ?!

S'étouffant avec son avant-dernière gorgée de thé, Sarah écarquilla ses yeux tout en regardant à tour de rôle la Sorcière et la Fée. Elle ne perdit pas en outre de temps pour corriger les pensées erronées des deux femmes.


« Attendez ! Ce n'est pas ce que vous pensez ! Je n'ai pas... Je n'ai rien fait avec Ajartiel ! Je ne l'aime pas, pas comme ça ! On est juste des amis, enfin on était... »

Inspirant profondément, la Sorcière d'électricité se dit qu'il serait sans doute préférable de tout recommencer depuis le début. Avec une voix plus calme, Sarah-Ève prit à nouveau la parole, mais elle choisit mieux ses mots cette fois. Elle ne voulait pas d'un deuxième quiproquo...

« On avait pris une pause; ça faisait déjà un moment qu'on s'entraînait. On s'est mis à discuter. Rien d'important, juste des banalités et j'ai eu la mauvaise idée de lui poser des questions sur sa famille tout en lui demandant d'être sérieux, de me dire la vérité. J'ai continué de creuser même si ce n'était pas de mes affaires et la conversation a dégénéré. À tel point qu'Ajartiel s'est fâché et énervé et que je me suis aussi emportée. On s'est engueulé en sommes et Ajartiel a préféré se dématérialiser au lieu de continuer à...

J'ai été stupide. J'ai oublié où étais ma place et quelle était la position d'Ajartiel par rapport à moi. Je ne l'ai jamais considéré comme un chef depuis qu'on a vraiment fait connaissance, qu'on est devenus amis. C'est pour ça que je disais que c'était peut-être aussi de ma faute après tout.

C'est sûr que vous ne savez pas tout ce qu'il s'est dit, tout ce que j'ai dit, mais l'essentiel c'est que notre amitié n'est plus et que le chef des Anges est vraiment, mais vraiment, en colère contre moi. Je suppose aussi que je vais être "punie" pour ne pas avoir respecté l'autorité ou un truc du genre...

Mais avant que tu ne me passes un savon et que je connaisse la punition de ma vie pour ce que j'ai fait, Joëlann, est-ce que je pourrais avoir encore un peu de thé S.V.P. ? »


Joignant le geste à la demande, Sarah tendit sa tasse vide à Émilienne. Sous peu, elle connaîtrait sûrement sa sentence...
PNJ Admin
Personnage Non Joueur

avatar

Points : 173
Messages : 89
MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 12:46

[Message posté le Sam 4 Jan 2014, 22]
Ce message est posté par Émilienne

À défaut de violemment sursauter, Émilienne sentit un frisson de surprise lui traverser la colonne vertébrale et elle papillonna deux ou trois fois des ailes lorsque la voix de Joëlann s’éleva dans sa tête. Elle s’était habituée à cette méthode de communication bien spécifique aux Sorciers, mais lorsqu’elle ne s’y attendait pas, c’était comme avec n’importe quoi. Ça saisissait. Elle parvint néanmoins à ne laisser rien paraître dans son expression faciale, supposant que si la Chef des Sorciers s’était exprimée ainsi, c’était justement dans le but de ne pas être entendue. Cela la laissait quelque peu perplexe, mais soit.

La Chef des Fées n’avait jamais été témoin en personne des élans de colère de sa collègue, bien qu’elle en ait eu vent, comme à peu près tout le monde. Il n’y a rien qui court plus vite qu’une rumeur... Elle savait Joëlann très protectrice, mais elle ne pu s’empêcher de se demander si, dans l’instant, ce qui la mettait hors d’elle était de réaliser que sa protégée commettait des erreurs en devenant tranquillement une femme, ou si c’était le fait qu’Ajartiel soit impliqué dans le processus. Il était en effet fort probable que la responsable des Sorciers ne considère pas l’Ange comme ‘‘un bon parti’’. Aurait-elle réagit de la même façon avec, disons, Gustave ? Oh... Non. Émilienne n’avait pas envie d’imaginer ce couple.

Toujours est-il que la Chef des Sorciers ne pouvait pas choisir à la place de Sarah-Ève, pas plus qu’elle ne pouvait l’empêcher de sortir de l’enfance. La Fée aurait bien aimé pouvoir transmettre ses pensées à son amie et, ainsi, lui conseiller de lâcher prise. Elle chassa cependant cette idée inutile. L’occasion viendrait assurément lorsque la jeune Leblanc quitterait les lieux.

Brusquement, Sarah-Ève s’étouffa bruyamment avant de les dévisager, Joëlann et elle. Émilienne rendit à l’adolescente un regard à la fois étonné et interrogatif. La Sorcière jugea alors bon de leur donner les détails qui, avouons-le, auraient grandement été appréciés dès le début.


« Oh... Oh ! », fit la responsable des Fées après cet avalanche d’explications, alors que tout était soudainement plus clair. Du coup, ça changeait tout. Un sourire amusé éclaira même son visage.

« Ah, crois-en mon expérience Sarah-Ève, l’amour est à la fois la meilleure et la pire des choses sur cette Terre. Alors, si elle n’est pas impliquée dans l’histoire, c’est déjà bien moins pire que ce que tu t’imagines. », remarqua-t-elle doctement en saisissant la tasse de la jeune femme pour la remplir.

Elle ignorait si Joëlann se mettrait en colère, mais elle-même ne l’était pas. En fait, cela l’amusait de réaliser l’énorme quiproquo qui s’était installé et dans lequel elle était tombée tête première. Du coup, cette histoire de hiérarchie n’eut pas tellement d’intérêt à ses yeux. Pourtant, elle ne trouvait pas cette idée de couple si saugrenue. Enfin, moins que si ça avait été Gustave disons. Il valait probablement mieux quand même pour la jeune Sorcière que cette histoire avec Ajartiel n’existe pas. L’Ange était, selon toute vraisemblance, incapable d’aimer de cette façon. Pourtant, peut-être, quelqu’un comme Sarah-Ève aurait pu lui apprendre... Enfin. Tant mieux pour elle, tant pis pour lui comme on dit. Mais Émilienne aimait bien les histoires d’amour...

En rendant sa tasse à Sarah-Ève, elle lui offrit un sourire de réconfort. Certes, c’était moins pire que prévu, mais la Sorcière souffrait quand même de la situation. Il n’était pas encore temps d’en rire.


« Je connais bien Ajartiel et je sais que toi aussi. Tu sais donc qu’il n’est pas rancunier. Je doute qu’il t’en veuille indéfiniment... Veux-tu que je lui parle ? Discrètement, bien sûr. », suggéra-t-elle.

Dans un coin de sa tête, elle se demanda quand même si la jeune femme était parvenue à obtenir une quelconque information. Tout ce que le Chef des Anges avait dit de son passé à Émilienne, c’était qu’il était mort en prenant d’assaut un navire marchand alors qu’il était pirate... mais honnêtement, Émilienne en doutait fort.

_________________

Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 12:50

[Message posté le Dim 5 Jan 2014, 14:54]
Lorsque sa protégée s'étouffa avec son thé, Joëlann se pencha vers l'avant pour lui l'aider à respirer convenablement à nouveau, mais elle fut presque instantanément stoppée dans son élan par le drôle de regard que lui lança Sarah-Ève.

« Attendez ! Ce n'est pas ce que vous pensez ! Je n'ai pas... Je n'ai rien fait avec Ajartiel ! Je ne l'aime pas, pas comme ça ! On est juste des amis, enfin on était... »

Ah ! Cette phrase à elle seule eut pour effet de calmer tout de suite le feu qui brûlait les entrailles de la chef des Sorciers. D'accord, il ne s'agissait pas d'une histoire d'amour. Tant mieux ! Joëlann se sentit tout de suite mieux et se redressa sur sa chaise. Néanmoins, le flot d'explications qui suivit la laissa un peu perplexe. Sa soeur adoptive avait fait fi de l'autorité en la personne d'Ajartiel ?

Tout en laissant Émilienne s'exprimer, la Sorcière de l'air se dit que cette dernière avait bien raison. Ajartiel pouvait avoir son caractère, ça Joëlann l'avait déjà expérimenté une fois, mais il restait tout de même quelqu'un de peu voire pas du tout rancunier. C'est pourquoi elle joignit ses pensées à celle de la Fée et dit d'une voix rassurante :


« Je comprends, Sarah, que cette situation soit difficile pour le moment, mais tu n'as pas à t'inquiéter avec Ajartiel. Dans peu de temps, il aura oublié cette histoire et sera passé à autre chose. Je le connais encore mieux que toi. Il a cette faculté, cette facilité plutôt, à ne pas s'en faire avec rien. Ça va s'arranger. »

Et, pour faire suite à la proposition de la chef par intérim, la Sorcière ajouta :

« Émilienne, je crois qu'il serait préférable que ça soit moi qui parle avec Ajartiel étant donné que Sarah-Ève dépend de ma race. Est-ce que ça te convient Sarah ? »
Sarah-Ève Leblanc
Invité



MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 12:52

[Message posté le Dim 5 Jan 2014, 19]
C'est dans un silence des plus complets que la jeune Sorcière écouta ses deux aînées, d'abord la Fée, puis sa chef de race. Toutes deux se voulaient rassurantes et, d'une certaine manière, apaisantes. À la proposition d'Émilienne, à savoir « Veux-tu que je lui parle ? Discrètement, bien sûr. », Sarah-Ève se demanda franchement si c'était une bonne idée d'impliquer encore plus de personnes dans cette situation inconfortable, surtout pour elle. Toutefois, elle n'eut pas le loisir de répondre puisque sa grande sœur s'exprima en accord avec la chef par intérim, à un détail près : elle voulait elle-même parler à Ajartiel. Sarah était une Sorcière donc il était de son devoir de chef d’interagir avec son homologue angélique. En gros, ça ressemblait à ça.

« Est-ce que ça te convient Sarah ? »

Honnêtement, elle n'était pas certaine que l'idée lui plaisait, mais Joëlann était étonnamment restée calme depuis l'entrée remarquée de la Sorcière d'électricité dans son bureau. Peut-être que c'était une bonne chose après tout...

Sortant enfin du silence, elle accepta l'offre de sa supérieure tout en hochant affirmativement de la tête.


« D'accord. Tu sais sans doute mieux que moi ce qu'il est préférable de faire. »

Tout en prenant une gorgée de sa seconde tasse de thé, Sarah-Ève se dit qu'elle n'avait pas été très polie avec Émilienne. Cette dernière lui avait cédé sa place avant de lui offrir du thé et de la réconforter. L'humaine se surprit à penser qu'elle ressemblait parfois à Tallulah, notamment dans certaines de ces actions.

« Avant que je ne l'oublie, merci pour le thé Émilienne. Il est très bon. »

Non, elle ne connaissait rien au thé, mais au moins celui de la Fée donnait envie d'être bu, d'où le compliment sincère à la fin. Se retournant vers Joëlann, la Sorcière ne put s'empêcher de demander un peu craintive tout de même :

« Joëlann ? Je suppose que tu ne vas pas simplement me faire faire des excuses à Ajartiel... Je me trompe ?
PNJ Admin
Personnage Non Joueur

avatar

Points : 173
Messages : 89
MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 12:55

[Message posté le Lun 6 Jan 2014, 00]
Ce message est posté par Émilienne

En réponse à la contre-proposition de Joëlann, Émilienne se contenta de hausser les épaules d’indifférence. Que ce soit l’une ou l’autre d’entre elles qui parle au Chef des Anges reviendrait probablement au même, de son avis, mais si la Sorcière tenait à le faire, d’accord. Elle n’allait pas non plus se battre pour s’immiscer dans cette histoire. L’important restait de soulager Sarah-Ève qui accepta étonnamment facilement l’offre. La Fée avait connu des adolescents plus fiers et têtus que cela ! Du haut de ses maigres 18 ans, la jeune Leblanc était décidemment bien sage...

La jeune Sorcière la remercia pour son thé et Émilienne lui rendit à nouveau un sourire, ravie qu’il lui plaise. La nature était si merveilleuse. Qu’on puisse produire une boisson si parfumée avec seulement quelques feuilles était prodigieux. Et qu’en plus il s’y trouve de si bonnes vertus ! Émilienne était fière, mais surtout honorée, de faire partie du peuple féérique et d’avoir le privilège de partager cette relation si particulière avec la Terre nourricière.

Sarah-Ève s’inquiéta par la suite de son sort, possiblement avec raison, mais la Chef des Fées ne sut pas bien quoi en penser. Bien qu’elle se soit expliquée, les détails de l’histoire restaient flous et il était donc, de ce fait, difficile de juger la faute commise et le châtiment correspondant. Jusqu’où la jeune femme était-elle allée en ‘‘creusant’’ et en ‘‘s’emportant’’ ? Avait-elle été à ce point insubordonnée qu’il faille lui imposer une sanction exemplaire ? Alors qu’elle reconnaissait volontairement son erreur ? Il faut dire qu’Émilienne avait toujours démontrée une certaine réserve face à la hiérarchisation somme toute assez stricte de la CAT. Elle la comprenait et l’acceptait, mais ce n’était pas quelque chose de naturel pour son peuple. Demandait-on aux fleurs de pousser bien droites, à distance égale les unes des autres ?

La question ne lui était pas destinée, mais elle voulut quand même la commenter :


« Je crois qu’il faudra d’abord parler à Ajartiel, pour avoir sa vision des choses. De quel ordre était votre dispute ? L’as-tu personnellement insulté ou tu n’as qu’exprimé une opinion différente de la sienne ? T’a-t-il dit qu’il te trouvait inconvenante ? Tu n’as peut-être pas envie d’entrer dans les détails, mais c’est le genre de chose qu’il faut savoir pour prendre une décision. De toute façon, Ajartiel étant Général, il a aussi son mot à dire sur le sujet il me semble. »

Elle termina en regardant Joëlann, cherchant confirmation.
_________________

Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 12:57

[Message posté le Jeu 9 Jan 2014, 18]
Émilienne ne répondit pas à sa proposition. Pas verbalement du moins. Le haussement d'épaules de la Fée fut interprété comme si cette dernière acceptait en quelque sorte que la chef des Sorciers s'occupe du dossier Ajartiel/Sarah-Ève auprès du chef des Anges à sa place. Ce n'était peut-être pas exactement ce qu'avait voulu dire Émilienne, mais, comme elle n'avait pas pris la parole, Joëlann songea qu'elle devait être plus dans le vrai que dans le faux à ce propos.
Quant à sa petite soeur adoptive, elle s'inquiétait de son sort. « Joëlann ? Je suppose que tu ne vas pas simplement me faire faire des excuses à Ajartiel... Je me trompe ? » Hum... Il était difficile de juger la situation sans avoir plus de détails. Cette pensée, la chef des Fées par intérim l'exprima bien lorsqu'elle prononça les mots suivants :

« Je crois qu’il faudra d’abord parler à Ajartiel, pour avoir sa vision des choses. De quel ordre était votre dispute ? L’as-tu personnellement insulté ou tu n’as qu’exprimé une opinion différente de la sienne ? T’a-t-il dit qu’il te trouvait inconvenante ? Tu n’as peut-être pas envie d’entrer dans les détails, mais c’est le genre de chose qu’il faut savoir pour prendre une décision. De toute façon, Ajartiel étant Général, il a aussi son mot à dire sur le sujet il me semble. »

La Sorcière de l'air, ne pouvant être d'accord qu'avec ces paroles, se contenta d'abord de hocher de la tête affirmativement. Ensuite, elle laissa un peu de temps à Sarah afin qu'elle saisisse bien la portée des mots d'Émilienne. Et, finalement, elle ajouta son grain de sel à discussion en cours.


« Je suis parfaitement d'accord avec Émilienne. Mais, avant d'aller voir Ajartiel, il faudrait que tu m'en dises plus à propos des mots utilisés et du ton de votre conversation. Et, j'aimerais le savoir maintenant S.V.P. étant donné que c'est encore frais dans ta mémoire... Tu n'as qu'à nous le raconter ou, si tu préfères, me transmettre le tout par télépathie. Je sais que tu as une grande facilité avec ce pouvoir. Tu me l'as déjà prouvé par le passé... »

Rompant le lien visuel entre elle et sa protégée et se tournant vers son homologue aux ailes d'insecte, Joëlann rajouta :

« Émilienne, ce n'est pas que je veux t'exclure de la suite des évènements, mais je sais que les races autres que les Sorciers aiment moins l'utilisation de la télépathie dans leur tête... Si Sarah choisit cette voix, je pourrais te faire un résumé des évènements, à moins que tu me dises que tu veux y participer également.»

Regardant à nouveau la jeune Sorcière d'électricité, son aînée attendit que cette dernière réponde.
Sarah-Ève Leblanc
Invité



MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 12:59

[Message posté le Lun 13 Jan 2014, 18]
[HS : C'est court, mais je n'avais pas envie de tout réécrire ce qui s'est passé entre Ajartiel et Sarah-Ève...]

Émilienne et Joëlann voulaient plus de détails sur la dispute qu'il y avait eu entre la jeune Sorcière et le chef des Anges afin de mieux statuer sur son éventuelle punition. Sarah-Ève se doutait bien que la demande viendrait à un moment donné dans la conversation... Il était également vrai qu'elle n'avait pas exactement envie de partager l'intégralité de ce souvenir. Toutefois, elle songea que malgré sa réticence, plus elle expliquerait en détail la situation, moins la punition sera grande. Du moins, elle l'espéra et elle continua de penser que sa coopération dès le départ jouerait en sa faveur à la fin de cette histoire.

La Sorcière soupira silencieusement. D'accord, elle partagerait l'intégralité de l'évènement. C'est pourquoi elle annonça d'une voix sans réelle intonation qu'elle raconterait par télépathie son souvenir à Joëlann ainsi qu'à Émilienne. Cette dernière n'ayant pas manifesté son désaccord à ce que Sarah utilise la télépathie sur elle également. Inspirant, la jeune femme retourna au moment où elle avait chuté la dernière fois au sol, à la fin de son entraînement avec Ajartiel et avant la conversation qui s'en était suivie et qui avait rapidement dégénérée. Lorsqu'elle eut bien en tête l'image de ce moment, elle lança un
*C'est parti.* mentalement et débuta la projection des évènements. Elle transmit à la chef des Sorciers et à la chef des Fées par intérim l'intégralité des évènements, sans censure et sans coupure.

Une fois que le film des évènements fut terminé, Sarah-Ève se contenta de demander toujours d'une voix sans intonation :


« Alors ? »
PNJ Admin
Personnage Non Joueur

avatar

Points : 173
Messages : 89
MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 13:02

[Message posté le Ven 17 Jan 2014, 22]
Ce message est posté par Émilienne

Joëlann proposa la télépathie pour aider la jeune Leblanc à narrer les événements et suggéra, par ailleurs, d’exclure la Fée de cet échange. Émilienne ne s’en offusqua pas. Elle n’était, après tout, mêlée à cette histoire que parce qu’elle s’était trouvée là, pas parce qu’on avait demandé son aide. De plus, elle n’avait d’autorité ni sur Sarah-Ève ni sur Ajartiel et pesait donc pour peu dans l’équation. Néanmoins, elle n’avait aucune objection à apporter son assistance aux deux Sorcières et à l’Ange et haussa donc, à nouveau, les épaules pour marquer son détachement de la situation. Elle n’était ni pour ni contre cette communication télépathique et préféra laisser Sarah-Ève en décider.

C’est d’une voix éteinte que la plus jeune du groupe acquiesça à la demande de sa Chef de Race. Elle prit quelques secondes avant de créer le lien, puis Émilienne put assister à la scène d’une joute verbale entre l’Hongrois et la Française, par les yeux de cette-ci.

Il était difficile d’y voir un coupable, puisque les deux protagonistes s’étaient vraisemblablement relancés jusqu’à ce que le jeu n’en soit plus un, l’Ange étant néanmoins celui des deux qui n’avait même pas essayé de changer de sujet. Elle put ensuite observer un Ajartiel particulièrement agressif, comme elle ne l’avait jamais vu, en fait, et une Sarah-Ève trop fière pour reculer, ou obligée de continuer puisque son interlocuteur ne lui permettait aucune retraite. La scène se terminait sur un discours de la jeune Sorcière qui rappelait beaucoup sa grande soeur adoptive.

À vrai dire, elle avait plus l’impression que les tords appartenaient à l’Ange qu’à l’adolescente, mais puisqu’il s’agissait d’un fragment de la mémoire de cette dernière, il était possible que la réalité en ait été différente, n’est-ce pas ? Même pleine de bonne volonté, la jeune Leblanc n’était pas une caméra vidéo et ses sentiments influaient fort probablement ses souvenirs de la situation. Aussi, Émilienne jugea bon de conserver une certaine réserve sur son opinion Ajartiel pouvait-il vraiment avoir été si froid ? Et Sarah-Ève si enflammée ?

La télépathie fut rompue et c’est à nouveau d’une voix morne que la Sorcière d’électricité leur demanda leur avis. La jeune femme semblait complètement abattue, prête à accepter n’importe quelle sentence...

La Chef des Fées par intérim ne sut quoi répondre. Elle tourna son regard vers Joëlann, guettant sa réaction. Déciderait-elle de ne porter le blâme que sur l’un des deux ? Ou de se mettre en colère, encore ? À son humble avis, cette altercation était si personnelle qu’il était difficile de la juger dans le contexte militaire de la CAT. Ce n’était, après tout, pas comme si cela avait eu lieu en pleine mission. Mais peut-être pardonnait-elle trop vite. Peut-être que le respect de la hiérarchie devait être appliqué en tout temps, pour être efficace. Toutefois, sur un plan non professionnel, de son point de vue, Ajartiel aurait également eu des excuses à formuler. La Fée se garda cependant d’en faire la remarque en face de Sarah-Ève, dans un souci d’impartialité. Elle aurait bien aimé, encore une fois, que Joëlann soit capable de lire dans ses pensées... Elle aurait souhaité en discuter seule à seule avec la Sorcière.

_________________

Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 13:04

[Message posté le Dim 19 Jan 2014, 15:33]
Lorsque le lien fut établi, la chef des Sorciers se retrouva à visionner la fameuse scène de dispute qui avait mis Sarah-Ève dans tous ses états. Regardant furtivement sa collègue Fée en diagonal, Joëlann comprit tout de suite qu'elle assistait également au souvenir mental.

Se concentrant pleinement sur le souvenir de sa petite soeur adoptive, la Sorcière de l'air fut étonnée de voir Ajartiel à ce point en colère. Oui, elle l'avait déjà vu se braquer (à cause d'elle surtout), mais jamais à ce point ! Elle fut encore plus étonnée de constater que Sarah, malgré ses 18 ans, était devenue une jeune femme si déterminée. Quand le souvenir fut terminé et que la plus jeune des deux Sorcières demanda leur avis, Joëlann se demanda si elle devait se sentir flattée ou inquiète de voir sa protégée réagir comme elle le faisant lorsque la colère la gagnait... La chef se dit que son homologue angélique avait dû avoir une impression de déjà vu lorsque Sarah-Ève lui avait servi un sermon digne de Joëlann !

Interceptant le regard d'Émilienne, la Sorcière laissa deux ou plutôt trois minutes s'écouler avant de se décider à prendre la parole.


« Je te remercie, Sarah, de nous avoir transmis ton souvenir. Je crois que le mieux pour le moment est que j'aille voir Ajartiel afin d'avoir sa vision des faits. Il est vrai que tu as dépassé d'une certaine façon les bornes. Toutefois, je ne veux pas me prononcer tout de suite concernant ta « sentence ». La dispute que vous avez eue est plus compliquée qu'elle peut n'y paraître de prime abord. Alors, si cela te convient, je vais contacter Ajartiel et je te reviens avec ma décision le plus rapidement possible. Est-ce que ce plan te va ? »

Puis se tournant vers la chef des Fées par intérim, elle ajouta plus légèrement :

« Dis-moi Émilienne, est-ce qu'il te resterait du thé par hasard ? »
Sarah-Ève Leblanc
Invité



MessageSujet: Re: Après la tempête...   Dim 17 Aoû - 13:06

[Message posté le Jeu 23 Jan 2014, 19]
Émilienne garda le silence après la fin de la projection mentale et Joëlann prit trop de temps au goût de la jeune Sorcière avant de s'exprimer.

« Je te remercie, Sarah, de nous avoir transmis ton souvenir. Je crois que le mieux pour le moment est que j'aille voir Ajartiel afin d'avoir sa vision des faits. Il est vrai que tu as dépassé d'une certaine façon les bornes. Toutefois, je ne veux pas me prononcer tout de suite concernant ta « sentence ». La dispute que vous avez eue est plus compliquée qu'elle peut n'y paraître de prime abord. Alors, si cela te convient, je vais contacter Ajartiel et je te reviens avec ma décision le plus rapidement possible. Est-ce que ce plan te va ? »

Ces paroles ne la rassurèrent pas vraiment, mais ne l'inquiétèrent pas non plus. En fait, Sarah-Ève avait plutôt l'impression d'entendre un discours réchauffé, trop souvent pratiqué de la part de la chef des Sorciers. Pourtant, elle savait parfaitement que sa grande soeur était sensible à sa détresse et à la situation qui la mettait dans tous ses états. Mais l'adolescente n'aurait su dire pourquoi les mots de sa responsable ne lui plurent pas vraiment... Ou peut-être était-ce simplement une question de hiérarchie. Du genre, « Oui, je vais m'occuper de ton problème, mais comme tu es plutôt basse dans la hiérarchie, je te sers des phrases toutes faites. »

D'un autre côté, Sarah savait qu'il aurait été très injuste de sa part de penser que Joëlann se rabaisserait à ce genre de réaction. C'est pourquoi elle choisit de chasser ses mauvaises pensées à l'égard de sa supérieure et d'opiner du chef.


« D'accord. » Se contenta-t-elle de dire. À quoi bon en rajouter ? De toute manière, son cas était maintenant dans les mains de sa soeur.

Lorsque cette dernière se tourna vers son homologue féérique pour lui demander s'il restait encore du thé, la jeune femme comprit tout de suite que son temps était écoulé et que la discussion était terminée. Ne cherchant même pas de prolonger la rencontre, elle remerciant simplement, mais sincèrement les deux femmes et se leva. Sans un mot de plus, elle se dirigea vers la porte du bureau de Joëlann et franchit le seuil comme si rien ne s'était passé au cours des deux dernières heures.

Quand le bruit de ses pas fut loin, les deux chefs se retrouvèrent définitivement en tête à tête.


[HS : Réponds si tu veux. Sinon, tu peux verrouiller le topic. ^^]
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après la tempête...   

 

Après la tempête...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Après la tempête | Kassandra
» Le calme après la tempête. || Eric Dearbrone
» Le soleil après la tempête [Harnyll]
» Le calme après la tempête
» Le calme après la tempête. [Scott] [RP ABANDON.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Aire Commune (1er Sous-Sol) :: Bureaux des Chefs :: Bureau de Joëlann-