AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hello !

Partagez | 
 

 Salle de retenue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Azari
Invité



MessageSujet: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 12:56

[Message posté le Sam 21 Avr 2012, 11]
C’était un jour qui commençait comme tout les autres, c’est a dire banal, relativement mauvais, tranquille… Rien qui laisse croire que sa serait pire qu’un autre ! La chef remplaçante des fées voulait le voir, parce que soit disant certain de ses confrères buveur de sang, s’interrogeais à savoir si les fées avaient un goût sucré. Rien de plus normal ! Il s’interrogeait d’ailleurs lui même à ce sujet ! Mais bon… puisqu’une fée c’est petit, on ne pouvait pas leurs demander de faire un don de sang… du coup, le seule moyen de vérifier l’hypothèse, c’était d’y mordre a pleine dents !

Quoi qu’il en soit, il ne s’attendait certainement pas, à trouver Émilienne en grande discutions avec un Ado, probablement sorcier, et un chat ! Il y avait également l’un de ses vampires, et un petit garçon avec des ailes de papillon rose et mauve. Ce fut donc un moment, n’aillons pas peur des mots… Pénible ! Il n’était pas chef des sorciers ! Elle n’avait pas le temps d’aller voir Joelann ?

Intimidation envers une fée… Il n'avait qu’a le regarder pour comprendre pourquoi ! Discrimination ? Le sorcier avait celons la veille fée insulter et même bordasser le « pauvre petit ».  Elle soupçonnait que le chat était de connivence avec l’adolescent… c’était son chat ? On avait droit aux animaux de compagnie à part les totems ? Il avait tenté de manger l’oiseau ? La belle affaire… Émillienne tenais la bestiole a fourrure dans ses bras, et bien qu’elle le grondait, on sentait qu’elle n’avait qu’une envie c’était de le flatter, l’amener chez elle et lui donner un bon bol de lait chaud…

Et son vampire dans ton ça ?!? Il n’en avait rien à faire des sorciers ! Déjà que même les autres vampires… Quoi qu’il en soit, pour résumé le tout, il ce retrouva pogné pour accompagné les 2 jeune gens en salle de retenu. Elle n’avait pas une cage pour trimbaler le chat ?  Parce qu’il fallait en plus faire un détour au dortoir pour chercher des vêtements ? Il n’avait qu’à rester un chat, Azari n’en avait rien à faire…

Le chef des vampires ce retrouva donc, au finale, dans une salle de retenu, assit sur une chaise qui ne s’ajustait pas assez haut a son goût, le bureau lui arrivant juste sous les épaule, et il avait les bras croisé, accoté dessus. Il avait à peine répondu à la fée, et pas dit un seul mot au deux garçon de tout le trajet. C’est avec une tête d’enterrement qu’il observait les deux complices, rêvant d’être ailleurs lui même.

(Alors la t’as le choix, soit t’es en chat dans une cage, soit Azari a consentis a passé au dortoir avec vous)
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 12:57

[Message posté le Sam 21 Avr 2012, 16:19]
Une chance qu’Émilienne avait insisté auprès d’Azari pour qu’Aidan puisse aller chercher ses vêtements et ainsi reprendre face humaine. Passer les prochaines heures de colle en chat avec tous ses sens qui lui criaient de s’enfuir du danger (ici Azari et l’autre vampire), très peu pour lui. Au moins, en humain, il pouvait plus facilement les ignorés et rester calme. Surtout qu’après qu'Aidan ait repris sa forme originale, Azari était beaucoup moins impressionnant. D’ailleurs c’était bien la première fois qu’il rencontrait le chef des vampires. Il se l’imaginait plus épeurant, alors que ce n’était qu’un enfant. Du moins à l’extérieur, car ses instincts lui disaient le contraire.

C’est donc après qu’Aidan aille essayer en vain d’amadouer la chef par intérim par des ronronnements et ses grands yeux de matou tout doux, après qu’il aille cracher après Azari parce que le vampire avait voulu le prendre par la peau du cou pour l’amener aux chambres et après que Thomas aille finalement dut le prendre et s’assurer que l’homme-chat ne s’enfuit pas jusqu’à arriver à bon port, qu’Aidan put se transformer et s’habiller avant de prendre la direction de la classe, transformée en salle de retenue.

Le grand blond détestait que des hommes/garçon le transporte dans leurs bras, c’était très rabaissant. Alors qu’il commençait sa recopie des ‘‘Je ne chasserai plus jamais, pour toute la durée de mon séjour à la C.A.T., les totems des fées.’’, il en voulait encore à Thomas de l’avoir fait.

Et, dans un autre ordre d'idée, ce n’était pas de sa faute s'il c'était attaqué au totem. Ce n'était pas comme s’il avait un contrôle sur ce qu’il faisait une fois tourné en bête à poil. Parce que le chat, lui, il s’en foutait que c’était mauvais et que ça puisse faire du mal à un être pensant (une fée quoi!). Tout ce qu’il voulait c’était d’attraper cette proie de choix et de sentir la vie doucement s’éteindre entre ses griffes avant de s’en faire un repas bien mériter. Mais l’humain, lui, s’en voudrait à mort si une telle chose arriverait et ce n’était pas de sa faute si les fées n’étaient pas capables de mieux surveiller leurs animaux! Non, mais! Il c’était difficilement retenu de protester contre le chef des vampires, mais uniquement parce qu’il faisait partie de cette race qui lui fait froid dans le dos. En plus il n’était nullement le complice de Thomas! Le chat c’était juste contenter de le suivre parce qu’il l’aimait bien comme humain, point.

Il soupira en regardant les trois phrases qu’il avait écrites de son écriture désordonnée. Il regarda l’heure. Ça faisait déjà plus de quinze minutes qu’il était ici et pas moyen de se concentrer. Il détestait son déficit de l’attention qui l’empêchait de ne pas se mettre à rêvasser. Il commença à regarder le plafond en mordillant le bout de son crayon, alors qu’il était au milieu d’une phrase.

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Thomas Laterreur
Invité



MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 12:58

[Message posté le Dim 22 Avr 2012, 08]
Qu’elle injustice… Il avait presque rien fait ! Quelques blagues… il l’avait à peine bousculé ! Ce n’était pas de sa faute s’il était aussi léger et fragile, et qu’il avait revolé aussi loin ! Ou était passé leurs sens de l’humour !? Un gars fée… non mais… franchement… soyons honnête… c’était ridicule ! On aurait dit un travestie.

Quoi qu’il en soit… passons sur les détails de leur altercation ! Il n’avait pas remarqué qu’Aidan le suivait, faut dire qu’il était beaucoup plus petit en chat. Ce n’est que lorsqu’Émilienne le pris dans ses bras, qu’il l’aperçut, et lorsqu’elle dit tout haut ce qu’il avait fait, Thomas ne réussis pas a réprimé son léger fou rire. Qu'il du termier en faisant semblant de s'étouffer lorsque la fée lui lança son regard sévère. On aurait vraiment dit qu’il était complice dans l’affaire, et pourtant… ou alors Aidan voulait l’aider ? Sa l’amusais autant que lui de terroriser le garçon fée ?


« Ah non… s’il reste en chat il va passé la retenue à faire ses griffes partout et a miauler… »

Bien qu’il trouva lui même que c’était de bon argument, c’est Émilienne qui convaincu Azari de passé par le dortoir. Non… pas part le coup… C’était évident qu’il n’allait pas aimé ! Thomas attrapa son collègue sorcier alors qu’il ce sauvait du vampire, et le pris gentiment dans ses bras. Faisant signe au autre qu’il contrôlait la situation, ils ce rendirent dans le dortoir des sorciers. Il du s’efforcé tout le long du trajet de ne pas caresser le jolie petit minou qu’il portait dans ses bras, en ce concentrant sur la pensé que ce n’était pas un animal, mais plutôt son colocataire.

* T’en fais pas… tu l’auras une autre fois ton oiseau ! *

Lui transmit il part la pensé, une fois arriver devant leurs chambre, tout en le déposant par terre. Enfin bref, passons sur le retour vers la salle de retenue, et les première 15 minutes, ou il ne ce passa franchement pas grand chose.

...Je n’intimiderai plus jamais, de toute la duré de mon séjours à la C.A.T., les fées de sexe masculin. Je n’intimiderai plus jamais, de toute la duré de mon séjours à la C.A.T., les fées de sexe masculin. Je n’intimiderai plus jamais, de toute la duré de mon séjours à la C.A.T., les fées de sexe masculin. Je n’intimiderai plus jamais, de toute la duré de mon séjours à la C.A.T., les fées de sexe masculin. Je n’intimiderai plus jamais, de toute la duré de mon séjours à la C.A.T., les fées de sexe masculin…

Il devait déjà avoir une bonne vingtaine de ligne sur sa feuille, mais sa n’en restait pas moins une véritable torture! Lorsqu’il regarda le papier de son voisin et qu’il vit que ce dernier n’avait que 3 phrases, il lui lança un regard étonné, en lui transmettant par la pensé.

* Si j’étais toi je me dépêcherais d’écrire plus vite que ça… j’crois que le vampire derrière toi commence à avoir faim ! *

Le vampire du parc était assit au bureau juste en arrière de Aidan, mais bon… c’était pas vrai qu’il avait l’air affamé, en fait, sa a l’air de quoi un vampire qui a faim ?
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 12:59

[Message posté le Dim 22 Avr 2012, 16:16]
Le sorcier animalier sursauta, mais repris rapidement contenance pour ne pas alerter Azari. Il n’avait pas l’habitude que l’on lui parle par la pensé et c’était tellement silencieux depuis longtemps, que même si Thomas l’avait dit doucement, dans le silence ça sonnait comme s’il avait crié. Aidan n’avait pas encore suivit suffisamment de cours pour pouvoir utiliser ce don sur commande. Les seules fois où il avait pu le faire c’était lorsqu’il était en colère, surpris ou en détresse. Il se souvenait que son –feu– meilleur ami, lui, avait commencé à être capable de parler dans la tête des gens lorsqu’il se concentrait bien. Les heures de plaisirs qu’ils avaient eu en faisant croire à des gens qu’ils entendaient des voix. Un sourire apparu sur les lèvres d’Aidan pour disparaître presqu’immédiatement. Son ami n’était plus de ce monde. Soupir.

Il regarda le vampire derrière lui, puis Thomas en levant les yeux au ciel, ce qui voulait dire qu’il ne croyait pas du tout à sa menace. Autre soupir. Il réussit à écrire trois autres fois la phrase à recopier avant que son esprit s’égare encore dans ses pensées. Il se remémorait toutes les heures qu’ils passaient à se dorer sous le soleil de Floride avant d’arriver ici. Il s’ennuyait vraiment de la vraie sensation du vent dans ses cheveux – ou son pelage, ça dépendait des fois – et de la chaleur des rayons de l’astre solaire. La chaleur! Mais oui! Une idée lui avait traversé l’esprit.

Il essaya d’attirer discrètement l’attention de Thomas, sans éveiller les soupçons d’Azari. Problème est que le vampire les regardait un peu trop et un frisson parcouru l’échine d’Aidan lorsqu’il croisa son regard. Il s’empressa de faire semblant de se replonger dans son écriture. Mais en fait il se concentrait en pensée sur son colocataire de chambre pour lui faire part de son plan tout à fait débile et stupide. Mais bon, quand on n’avait pas envie de passer des heures de retenue, tous les plans étaient bons. Et non ce n’était pas plus simple de seulement retranscrire sa copie. Il n’avait jamais fini une conséquence de retenu de sa vie et ce n’était pas aujourd’hui que ça allait commencée. Bien sûr il ne pouvait pas faire le coup du chat qui s’échappe lorsque la surveillante tourne le dos ou amadouer celle-ci par son sourire charmeur, c’était donc là où sont plan rentrais en jeu. Ce n’est qu’après un autre quart-d ’heure de concentration qu’il réussit à transmettre ces mots à Thomas :

*… Monter… tem….ture… piè… Merde! J’y arrive pas!*


Il pesta contre lui-même, croyant ne pas avoir pu dire un mot dans la tête de l’autre sorcier. S’il écoutait plus dans les cours de Joëlann aussi… Mais ce maudit déficit de l’attention. Bon, il perdait son temps, il n’y arriverait pas. Il se remit à écrire ses phrases en pattes de mouches en serrant les dents de frustration.

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:00

[Message posté le Dim 22 Avr 2012, 16:16]
Alors là ! Comment ça, elle s’était conduite de manière irresponsable ?! Elle n’avait pas le droit de prendre des vacances peut-être ? Et puis quoi encore ?! Elle avait prévenu pourtant Onoma qu’elle allait s’absenter quelque temps et que c’était Iliana qui la remplacerait à la base. De toute manière, Iliana la secondait déjà très bien et il n’y avait aucun risque ni aucune mission en vue qui la concernait du moins… Il était vrai qu’elle n’avait pas laissé le choix à son chef; elle était partie pendant trois mois sans son accord et était revenue sans donner de nouvelles à qui que ce soit à la base. Et c’était probablement plus pour cette raison que son patron lui tenait ce « sermon » aujourd’hui. Oui, il avait raison et oui, il la traitait bien malgré tout. Non, il ne l’avait pas égueulée, mais il lui avait tout de même rappelé gentiment et fermement que ce n’était pas des choses à faire à la légère. La Sorcière de l’Air avait dû lui promettre de ne pas partir de nouveau sur un coup de tête. N’empêche, il en avait mis du temps pour lui faire son petit discours ! Elle était revenue depuis au moins quatre mois !

Une fois cette charmante discussion mentale terminée, Joëlann avait fait un détour par son bureau afin de voir la quantité et la nature des dossiers qui s’empilaient toujours sur son bureau depuis son retour à la C.A.T. Elle y avait été molo sur le travail de bureau, se concentrant plutôt sur les cours à donner. Approchant de son bureau, Joëlann vit tout au-dessus de l’une des deux piles de documents à regarder une note d’Émilienne, la chef des Fées par intérim.

La note était datée d’aujourd’hui et il s’agissait d’un genre de rapport d’incident entre une Fée, un Vampire et deux Sorciers. Lisant attentivement l’écriture manuscrite de la Fée, les yeux de la Sorcière s’agrandirent de plus en plus. Ils avaient fait quoi ?! Tentative d’intimidation. Violence à l’égard d’une Fée. Tentative de manger un Totem ?! Discrimination. Reposant son dos contre le dossier de sa chaise, la chef des Sorciers se passa les mains sur le visage. C’était des adolescents, c’était vrai, mais cela ne justifiait pas le moins du monde ce genre de comportement.

En bas de la note, Émilienne avait également inscrit que les trois coupables se trouvaient en retenue dans la salle de classe des Sorciers, sous la tutelle d’Azari. Il ne lui en fallut pas plus pour rejoindre les escaliers et se diriger d’un pas très rapide vers sa salle de classe. À peine fût-elle entrée qu’elle remarqua Azari, assis à son bureau beaucoup trop grand pour lui, Thomas Laterreur, Aidan Roy et le Vampire dont elle ne connaissait pas le nom assis à des pupitres vers le fond de la salle. Tous les trois semblaient copier des lignes, enfin en théorie…

Avec son entrée silencieuse, personne n’avait remarqué que la chef des Sorciers se trouvait maintenant dans la pièce. C’est pourquoi, elle se manifesta à s’adressa à Azari, tout en marchant vers son bureau.


« Désolée pour le retard Azari. Je discutais avec Onoma quand Émilienne m’a laissé le rapport d’incident sur mon bureau. Je te remplace si tu veux ?

Est-ce que tu veux t’occuper de ton Vampire ou tu me le laisses également pour cette fois-ci ? »
Azari
Invité



MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:01

[Message posté le Dim 22 Avr 2012, 18]
Azari laissa échapper un long bâillement, avant de ce retourné brusquement, Il n’avait pas entendu sa collègue s’approcher. Qu’est ce qu’elle faisait là ? Elle n’était pas en Floride ? Ou quelque chose du genre ? Il n’avait même pas eu vent qu’elle était revenue… Émilienne non plu d’ailleurs, puisque c’est elle qui lui avait appris qu’elle était en voyage ! Avoir su… il serait allé lui porté tout ce petit monde !

*Alors… passé des belles vacances ? Pendant que nous ont travaillaient…*

Il ce releva de sa chaise, ne dépassant pas tellement plus le bureau que lorsqu’il était assit, et s’adressa rapidement et simplement a Joelann.

« J’te le laisse… »

*Sa fait au moins 20 minutes qu’il partage la même retenu… sa crée des liens si fort ! sa serait dommage de les séparé…*

Qu’en t’as le trainer avec lui dans la salle du 5e sous sol, pendant que la chef des sorcières surveillerais les deux autre… Azari n’allait pas ce cherché des tâches inutiles pour le fun, comme s’il s’ennuyait. Non parce qu’il fallait vraiment s’ennuyer solidement, pour trouver que surveiller une retenue est passionnant !
Thomas Laterreur
Invité



MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:02

[Message posté le Dim 22 Avr 2012, 18]
Monter… Tenture ??? Il voulait monter la tapisserie ? Qu’elle tapisserie ??? Merde, j’y arrive pas ? Ben non, pas étonnant qu’il y arrive pas, y en avait pas ! Thomas ne comprenait rien à ce que son voisin tentait de lui faire comprendre. Tenture… tenture…Tem… pérature ? Il avait froid ? Thomas pouvait bien la monter de quelque degré si sa lui faisait plaisir…

*Monter la température ? Tu me prends pour une chaufferette ?!?*

Lui transmit il, perplexe, avant de ce concentré pour faire monter le chauffage autour d’eux de 3 ou 4 degrés Celsius.

*P’tite nature…*

Rajouta t’il, en ce disant que Aidan faisait vraiment des caprices ! Bon… 25 lignes, sa avançais doucement. Il releva la tête ce sa copie pour observer l’enfant vampire, qui les surveillait, et c’est a ce moment qu’il aperçut Joelann. Qu’est ce qu’elle faisait là ? sa faisait un moment qu’il ne l’avais pas vu...

Changement de surveillance ? Hé ! Ho ! Le chef des vampires ne partait pas avec son ami buveur de sang ? Voilà qu’il franchissait ce seuil de la porte… c’était claire a présent que le type qui voulait gouter aux fées allait les accompagné pour toute la duré de leurs punition. Thomas accota la tête sur sa main, un peu déçût et décourager. Puis ce tourna vers Aidan un sourire malicieux sur le visage. Et s’il montait un peu plus la température ? Question de niaiser un peu son voisin. 25*C… 26… 27… 28… puis lui murmura un sourire en coins, en regardant sa propre copie comme si de rien n’était.


« Pense à me le dire qu’en t’auras pu frette… »
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:04

[Message posté le Dim 22 Avr 2012, 19:30]
Aidan se frappa le front de la stupidité de son voisin. En plus, il sentait vraiment la température autours de lui monter. Une chance que l’homme-chat était habitué à des chaleurs plus accablantes que ça. Bon, au moins ça fonctionnait. Sauf que le retour de Joëlann changeait la donne, elle connaissait le pouvoir de Thomas. Donc cela aurait fonctionné. Elle ne se laisserait sûrement pas dupée par un supposé problème de ventilation ou autre truc technique barbant du genre. Dommage… D’ailleurs pourquoi elle était venue remplacée le gamin? Il se débrouillait bien le petit suceur de sang. Bon, ils étaient deux sorciers sur trois des élèves en punition, mais… mais… Et il était partit en leur laissant une désagréable compagnie en plus! Aidan avait dut se retenir pour ne pas protester, mais il avait tout de même suivit d’un regard dédaigneux le chef des vampires partir en laissant l’autre de sa propre espèce seul.

Il regarda brièvement Joëlann, avant de détourner le regard avec un sourire gêné. Il ne savait pas pourquoi la sorcière de l'air l'avait toujours mit mal à l'aise. Ça devait provenir du fait qu'elle était allergique aux chats. Il se tourna vers Thomas qui souriait stupidement. Dieu qu'il lui aurait fait avalé se stupide sourire. Il articula, sans parler : Non, mais t’es malade! Si elle le remarque!
Il ponctua ce qu’il venait de dire par un geste pas très subtil signifiant clairement que l’autre sorcier était fou, puis il fit comme si de rien était et se remis à écrire. Il avait difficilement dix lignes de faites. Looooong soupir.

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:04

[Message posté le Lun 23 Avr 2012, 16:48]
Azari, du haut de ses euh 4 pieds 4 pouces, ne mit pas longtemps avant de céder sa place à la chef des Sorciers tout en répondant directement à la question de Joëlann.

« J’te le laisse… »

D’accord, dans ce cas, elle prendrait aussi le Vampire en charge pour sa retenue.

Avant qu’Azari ne soit trop près de la porte, la Sorcière de l’air l’interpella à voix basse; personne ne pouvait l’entendre fort heureusement. Elle voulait connaître le nom du mort-vivant fautif. En effet, malgré son très grand sens de l’observation et son professionnalisme, elle ne s’était pas vraiment attardée au nom de l’élève. Cela était certes contraire à ses habitudes, mais le contenu du rapport lu précédemment en diagonale avait été suffisamment déstabilisant pour qu’elle laisse tout en plan et aille voir par elle-même les coupables cités, sans toutefois finir de lire attentivement la note d’Émilienne…

Ainsi, il s’appelait Emilio. D’accord. Ça serait moins bête de le nommer par son prénom que par « Eh toi, le Vampire là-bas au fond… » M’enfin, bien que Joëlann n’était pas le genre à dire quelque chose d’aussi peu respectueux, il valait mieux savoir à qui on s’adressait.

Reportant son regard sur les trois fautifs, Joëlann ne manqua pas de remarquer que Thomas la regardait, Aidan semblait lui chuchoter quelque chose tout bas tout en gesticulant quelque peu et Emilio, lui, commençait vraiment à trop lorgner le cou de son voisin d’en avant, c’est-à-dire, Aidan… Il était donc temps de remettre les pendules à l’heure, sinon cette retenue ne serait pas finie avant quatre siècles !

La Sorcière décida donc de se rapprocher un peu du trio tout en parlant à voix haute sur un ton neutre, mais ferme comme la chef qu’elle était. Comme elle fixait les trois garçons, il était difficile de savoir à qui elle s'adressait vraiment.


« À votre place, je me concentrerais plutôt sur ma copie que sur votre voisin si je ne veux pas voir ma retenue s’allonger… Emilio »

Elle s’arrêta à quelques bureaux devant Thomas, mais ne remarqua pas tout de suite que ce dernier utilisait son pouvoir particulier.

« Et cela vaut également pour vous messieurs Aidan et Thomas… »
Thomas Laterreur
Invité



MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:06

[Message posté le Mar 24 Avr 2012, 17]
Thomas ne compris pas exactement tout ce que Aidan avec essayer de lui dire, mais pour sa défense, sa aurait été plus facile si des sons avait sorti de sa bouche ! Mais avec le geste qu’il avait fait, sa aidait à comprendre le terme « Malade » Non mais… jamais content celui là ! Thomas tenta d’étouffer son rire, et accota son front dans sa main en penchant la tête, en espérant que la surveillante ne le voit pas.

* Ça va… j’vais la descendre un peu… *

Transmit-il à son voisin, tout en retrouvant un peu son sérieux. 29… 25… 23… 20… 18 ? 17… 16… 14… 12… Déconcentré ses confrère de recopiage, était le seule truc un peu amusant ici, alors c’était assez difficile de résister a l’envie incontrôlable, de faire capoter un peu plus son voisin ! Et le vampire dans tout ça ? Est ce qu’il comprenait ce qui ce passait ? Sa le dérangeait ? Ou s’imaginait-il devenir fou ? Ou… était il davantage intéressé par les belle grosse veines juteuse du cou du sorcier-chat, que part la les degrés Celsius de la pièce !

C’était si drôle déjà de voir Aidan complètement décourager lui mimer qu’il était complètement fou ! 40 lignes, toute ses histoire l’avait déconcentré et sa productivité e avait été quelque peu affecté, mais… sa valait quand même le coup. Et puis… s’il ne serait pas là, ou serait-il ? que ferait-il ? Ailleurs dans la base, à ce cherché un passe temps…
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:06

[Message posté le Sam 28 Avr 2012, 10:26]
Aidan ne put réprimer son fou rire et se laissa aller à son hilarité probablement sous les yeux désapprobateurs de Joëlann. Il s’en fichait éperdument, il ne pouvait s’empêcher de pouffer aux actions subtiles de son voisin et lui aussi semblait trouver ça bien drôle. Il se cacha le visage de ses deux mains pour essayer de reprendre son sérieux, mais ce ne fut qu’après plusieurs minutes qu’il réussit à retrouver un certain calme et qu’il lança un regard amusé et faussement réprobateur à Thomas. Puis il se souvient de la sorcière de l’air et immédiatement, fit comme si de rien était et continua sa rédaction, comme s’il n’était pas hilare il y avait à peine deux minutes.

Alors qu’un frisson lui parcourait l’échine face à ce changement rapide de température et aussi parce qu’il avait la désagréable impression d’un regard posé sur sa nuque. C’est en laçant un bref regard pardessus son épaule qu’il remarqua que le vampire derrière lui était un peu trop près de lui et c’est à ce moment que tout le sens de la remarque de Joëlann un peu plus tôt firent les liens nécessaires dans sa tête. C’est également à ce moment-là que le vampire, visiblement assoiffé, ce prépara à l’attaque. Aidan le vit, car comme un chat près à sauter sur sa proie, il bandait ses muscles, ses pupilles s’agrandir et il dévoila légèrement ses dents. Aidan s’avait que le moindre mouvement allait déclencher l’attaque.

Ce qui se passa par la suite ne prit que quelques secondes, le regard du sorcier croisa celui du vampire et celui-ci sauta pardessus son bureau et voulu attraper le morpheur. Sous l’effet de la panique, ce dernier c’était transformer et enfuis entre les pattes de chaises et de tables. Emilio se propulsa pour le rejoindre en moins de deux et Aidan dût freiner brusquement pour éviter la seconde attaque, il fit demi-tours et grimpa sur le bureau de Joëlann avant de sauter sur la seule étagère de la classe. Le vampire vint se mettre juste en dessous, ce léchant les lèvres. Le chat lui cracha dessus, le poil gonflé de peur et sa queue battant l’air d’énervement. Son cœur battait à tout rompre. Qu’était cette créature à l’odeur aussi désagréable qui l’attaquait? L’animal chercha rapidement une issus de secours autours de lui, mais n’en vit point. Il reporta son regard sur l’humain bizarre qui sentait le sang. Il semblait s’être calmer, il n’essayait plus de l’atteindre et ne faisait que le fixer avec un certains dégoût. Comment j’ai pu vouloir manger ça? Semblait-il ce dire.

Le chat se demandait la même chose. Qui voudrait mordre dans un si belle animal avec sa superbe fourrure dorée et sa belle agilité et ses yeux attendrissant? Il était bien plus habitué de se faire câliné par les humains que de se faire poursuivre par l’un d’eux! Il cracha encore une fois en direction du vampire, les griffes sorties, au cas où. Il n’aurait aucun scrupule à arracher le visage à quiconque essayant de le faire descendre.

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:08

[Message posté le Dim 29 Avr 2012, 10:31]
Alors que Joëlann réalisait à peine que la température environnant les bureaux des élèves en retenue était plus chaude que le reste de la classe et que maintenant elle semblait descendre comme par magie, la chef des Sorciers reporta immédiatement son regard sur Thomas. Elle connaissait son pouvoir et au moment même où la Sorcière de l’Air s’apprêtait à lui faire remarquer que perturber la retenue en utilisant ses pouvoirs était complètement inutile, Emilio bondit de sa chaise et tenta d’attraper Aidan.

En moins de deux, Aidan se transforma en chat (Joëlann sentit par la même occasion ses allergies rappliquer à une vitesse effarante…), le Vampire à ses trousses, et finit par sauter sur le bureau de la professeure, puis sur l’unique étagère de la pièce.

Joëlann, qui avait été prise au dépourvu par la tournure des évènements, se reprit très vite en s’assurant que la porte du local était bel et bien fermée. Pour ce faire, elle envoya une vague d’air suffisamment forte contre la porte. Puis, elle se fixa quelques millisecondes à peine sur Thomas, qui n’avait pas bougé de sa chaise, sûrement aussi surprise qu’elle par ce qui se passait à l’instant même. Et toujours en moins de deux, Joëlann reporta l’entièreté de son attention sur le chat-Sorcier et le Vampire.

Ce dernier (le mort-vivant) semblait déjà s’être calmé, mais l’homme-félin, lui, continuait de cracher et d’avoir le poil hérissé par la colère et la peur sans doute. Sans un mot, Joëlann utilisa de nouveau son pouvoir particulier et d’une main dirigée vers Emilio, elle força l’air autour de lui à lui obéir. C’est ainsi que le Vampire se retrouva (ou plutôt vola) soudainement dans les airs et finit dans le coin opposé de la pièce. En même temps qu’elle déposait le Vampire au sol, la chef des Sorciers fit un second mouvement de la main, bien que cela soit inutile pour elle, et son bouclier se manifesta, entourant Emilio qui ne pouvait plus faire un pas. Il était prisonnier d’un cube bleu outremer juste assez grand pour se tenir debout… et dont deux des côtés étaient accotés aux murs formant le coin de la salle de classe. Tant que l’adulte n’aurait pas décidé de le libérer, le mort-vivant serait prisonnier du bouclier.

Malgré la fureur dansant dans ses yeux, la Sorcière de l’Air y était allée doucement en manipulant Emilio. Car ceux qui la connaissaient, ou qui avaient entendu des rumeurs à son sujet (la plupart des Sorciers en autre chose) savaient qu’elle pouvait s’avérer très dangereuse, notamment lorsque la colère et la fureur la gagnaient. Toujours en colère, elle s’adressa au Vampire sur un ton tout aussi dangereux que son regard actuel.


« À votre place, je resterais tranquille… surtout si vous ne voulez pas vous retrouver en isolation complète jusqu’à la fin de vos jours… ou encore si vous ne voulez pas découvrir le sixième sous-sol… »

Que le 6e sous-sol de la base soit, oui ou non, réel, son simple énoncé avait de quoi foutre les jetons à n’importe qui. Et l’attitude physique de Joëlann n’était pas pour aider les choses.

Faisait fit de ses allergies aux poils de matou, la Sorcière tenta de s’approcher d’Aidan, qui continuait de vouloir cracher, bien sûr… Elle demanda à Thomas de ramasser les vêtements de son collègue et de les transporter dans la petite pièce adjacente à la salle de classe. Cette pièce était composée d’un bureau, d’un classeur sous clé et de quelques étagères/bibliothèques supplémentaires et servait normalement au professeur. Malgré ses essais pour convaincre le chat, Aidan semblait refuser de descendre de l’étagère où il était juché. Cela était tout à fait compréhensible après tout… particulièrement après une telle frousse.

Renonçant temporairement, Joëlann se dirigea vers le seul téléphone de la pièce et composa le numéro du poste de l’infirmerie. Dès la première sonnerie, l’infirmière de garde, une Fée, répondit. Joëlann lui expliqua les grandes lignes de l’agression et demanda que la Fée vienne examiner tout de suite le Sorcier-chat. À peine eut-elle raccroché que la chef des Sorciers composa un nouveau poste téléphonique, celui du bureau d’Azari, en espérant que le chef des Vampires y serait. Sachant à quel point le Vampire détestait qu’on s’adresse à lui mentalement, Joëlann commença à se demander si elle ne serait pas obligée de le faire malgré tout. Elle n’avait pas le temps d’appeler tous les téléphones de la base pour trouver son homologue. Finalement, après de nombreuses sonneries, Azari répondit avec son ton toujours aussi charmant… Le saluant à peine, Joëlann s’exprima de sa voix où perçaient encore des traces de colère.


« Azari, il faut que l’on se voie tout de suite. On a un problème avec ton Vampire. Viens me rejoindre dans ma salle de classe. »

Raccrochant pour la seconde fois en moins de trois minutes, la Sorcière entendit toquer à la porte avant que la Fée infirmière n’entre dans la salle ses ailes s’agitant derrière elle. Cette dernière balaya rapidement la pièce avant de se diriger, toujours en volant, vers le chat. Peut-être aurait-elle plus de succès que Joëlann à calmer suffisamment Aidan pour qu’il veuille bien retrouver sa forme humaine et éventuellement pour qu’il aille se rhabiller…

N’en pouvant plus, la chef des Sorciers éternua une fois, puis deux fois. Ah, saleté d’allergies !
Thomas Laterreur
Invité



MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:08

[Message posté le Lun 30 Avr 2012, 09]
Heu… de quoi ?!? Émilio venait de ce jeté sur Aidan !?! Il avait sauté par dessus son bureau tell un terrible prédateur affamé ! Thomas resta figé quelque seconde, les yeux comme des balles de golfe et la bouche entre ouvert, de stupéfaction. Puis ce secouant la tête il fronça les sourcils, et eu un petit sourire lorsque le vampire manqua sa proies, et que celle si… ce sauvait, à quatre pattes ! Le sorcier de température, suivie passionnément l’action, tell un film d’aventure, ne quittant pas le chaton des yeux.

Bang ! Joelann venait de clancher comme il faut, la porte de sorti ! Alors que la chef des sorcières reprenait le contrôle de la situation, Thomas, qu’en a lui, avait reculé un peu sa chaise, et la fit légèrement basculer sur les pattes arrière, de façon à s’accoter les deux coudes sur le pupitre, dans son dos. Sa chaise ne tenait alors que sur deux pattes, et c’est sur son propre bureau qu’il appuya l’un de ses pieds, de manière très détendu.


« C’est ce qu’on appelle, ce faire mettre en boite ! »

S’exclama Thomas d’un ton amuser, à l’adresse du vampire, sachant pertinemment que ce dernier ne pouvait pas l’attaquer. Car il est bien évident que le sorcier ne ce serait pas permis la moindre moquerie s’il avait eu des risque de représailles… c’était quand même un vampire ! Il ne s’agissait pas que de ses petites canines pointus, mais surtout de sa force herculéenne…

Le sixième sous-sol… Ce devait être la 2e ou 3e fois que le jeune homme entendait cette expression, depuis son arrivé…Mais jamais personne n’avait pris la peine de mentionner ce qu’il y avait là-bas. Personne ne semblait y être jamais allé… ou du moins jamais revenu ! Thomas imaginais une sorte de prison, avec des cellules individuel, et des instruments, tel des camisoles de forces ou des muselières pour vampire. Un peu à mis chemin entre un hôpital psychiatrique et une section de détention… pour les créatures hors de contrôle, genre ?

Ah… pourquoi c’était toujours à lui de s’occuper de Aidan… l’amener a sa chambre, transporté ses vêtements… le faire descendre de la un coup parti ? Il ne bougea pas tout de suite, de la position confortable qu’il s’était trouvé, et commença d’abord par s’exclamer à l’adresse du félin.


« Appelez vite les pompier, on à un chaton coincé en haut d’une étagère ! »

Un petit sourire en coin, et une envie irrépressible de rire, Thomas du faire un effort considérable de contrôle pour ce calmé un peu, et ne pas rire… Il ce releva doucement de sa chaise, pour ne pas ce planter sur le sol, vu comment elle tenait, un accident aurait pu être rapidement arrivé. Enfin bref, il attrapa les vêtements de Aidan, parce que… il valait peut-être mieux ne pas contredire Joelann pour l’instant…

Elle avait appelé une fée ? Oui, Thomas était encore la, mais beaucoup plus proche de la porte, sauf que… il n’allait pas manquer la suite des événements quand même ! Oh… la jolie fée… une infirmière en plus ! Lorsqu’elle dépassa l’adolescent, pour ce dirigé vers l’étagère, ce dernier la siffla, comme on siffle une fille sexy dans la rue, tout en la suivant fixement des yeux. De longs cheveux blonds, de grands yeux bleus, quelque courbe joliment dessiné… il pencha un peu la tête sur le côté tout en la regardant voler vers Aidan, mais lorsqu’il tourna les yeux pour regarder ailleurs, il croisa Joelann, et repris un peu son sérieux, tout en passant sa mains dans ses cheveux et regardant partout au plafond comme si je rien n’était… et transmis en pensé à son camarade de chambre.


*Quel veinard… j’crois que j’me sens malade tout à coup, tu me l’enverras après !*
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:09

[Message posté le Mer 2 Mai 2012, 11:11]
La-bipède-qui-éternuait avait essayé d’aller le prendre juste après que sa dernière porte de sortie ce soit brusquement refermée et que le-bipède-qui-pue-le-sang aille revoler à travers la pièce pour se retrouver dans un drôle de cube bleu qui émanait une douce sensation familière qui étrangement rassurait le chat, une sensation semblable à celle qu’il avait perçu dans les rafales de vent qui avait repousser son assaillant. De la magie se rappela l’animal, il ne savait d’où il connaissait se mot, mais sa seule évocation lui ramena à la mémoire une multitude de souvenirs et de sensations… Qui furent rapidement dispersés par la vue d’une main de bipède qui essayait de l’attraper. Il dévoila ses dents pointues et acérées et se recula en se ramassant dans un coin, les poils hérissé en feulant devant cette nouvelle menace. Il allait lancer une attaque contre cette intrusion sur son perchoir, mais la main disparue.

Le chat, après s’être rendu compte que le danger c’était éloigné, se calma et avança vers le bord de son repaire d’où il observa les bipèdes. La-bipède-qui-éternuait parlait avec un objet étrange contre son oreille, ne faisant plus attention à lui. Le bipède-qui-pue ne bougeait pas vraiment, mais s’il avait eu une queue, le chat savait qu’elle aurait battu l’air avec irritation, il lançait un regard envenimé vers l’animal qui lui répondit d’un léger sifflement arrogant. Son attention ce porta vers le-bipède-qui-parlait-beaucoup, il l’aimait bien lui, il était gentil avec le chat et celui-ci appréciait ça, même si l’autre semblait se moquer de lui parfois, pour l’instant se relevait de son panier-à-quatre-pattes et parlait au chat. Le félin ne comprenait pas ce qu’il disait, mais il s’en foutait un peu. Il semblait quand même de bonne humeur, même s’il ronchonnait un peu et il ramassa des couches-de-peaux-supplémentaires que les bipèdes mettaient et que le mammifère trouvait bien inutiles.

Alors qu’il c’était assis pour continuer sa contemplation, sa porte de sortie s’ouvrit et laissa la place à une de ses étrange bipèdes-à-ailles-avec-des-compagnons-appétissants. Il se lécha les babines, en faisant frémir ses moustaches, lorsqu’il vit l’oiseau bleu à la tête noire (Geai de Steller) entrer à la suite de la bipède. L’animal vola en cercle dans la pièce et, lorsqu’il s’approcha trop du chat et que celui-ci esquissa un geste en sa direction, pépitta d’un son rauque et tranchant, son indignation. Le félin ne faisait plus attention à ce qui se passait autours de lui, toute son attention dirigé vers sa nouvelle proie, le chassé devenait maintenant un chasseur. Il se ramassa sur ses pattes arrière, prêt à bondir, lorsqu’une voix dans sa tête lui fit perdre sa concentration.

*Quel veinard… j’crois que j’me sens malade tout à coup, tu me l’enverras après !*

Aidan secoua la tête, il c’était laisser contrôlé par ses instincts. Autant, parfois, lorsqu’il avait besoin de se perdre dans les pensées primaires du chat et d’oublier pendant quelques heures ses souffrances, il aimait que ses instincts prennent le dessus sur lui, autant lorsque ce n’était pas délibéré, il détestait ça. Sa queue battit l’air d’agacement, il c’était laissé faire comme un amateur. Pourtant si le chat avait pris le contrôle, lui, sans hésitation dès qu’il avait vu le danger, Aidan ne pouvait qu’admettre que sans son côté animal, il aurait probablement des crocs d’enfoncés dans la chair tendre de son cou.

Il soupirait lorsqu’il vit la fée apparaître devant lui. Il fit le saut et recula d’un coup en sifflant contre elle, pour rapidement se calmer. Elle n’était pas apparue, seulement, elle l’avait rejoint en volant. Le commentaire de Thomas prenait tout d’un coup tous son sens. Il eut un sourire félin en l’observant et n’hésita pas un moment quand elle eut un mouvement vers lui pour le rassurer, il s’approcha en ronronnant et se colla contre elle. Elle le prit dans ses bras avec un certain soulagement et il se blottit confortablement contre sa poitrine, alors qu’elle descendait lentement vers le sol. Il ronronna plus fort lorsqu’elle vient le gratter derrière les oreilles, mais son totem ne sembla pas apprécier cela et se posa sur le bureau de Joëlann avec un claquement de bec désapprobateur.

«C’est bon, tu en sécurité maintenant», fit la fée pour rassurer Aidan qui ne voulait pas descendre de ses bras.

L’oiseau de l’infirmière, irrité, ébouriffa son plumage et lança un cri perçant. Une superbe imitation d’un cri de buse. Le sorcier sauta aussitôt des bras de la fée et alla se cacher sous le bureau, ses instincts aillant, encore une fois, été plus rapide que lui. Il renifla et sortit de sous le comptoir comme si de rien était, maudissant intérieurement le geai et se disant qu’il ne détesterait pas de lui faire une petite frousse en l’attaquant. Mais comme il était en retenu pour une action semblable, il se contenta de sauter à côté de lui sur la table. L’oiseau s’envola en poussant de petits cri rauques.

Aidan se tourna et regarda Joëlann, visiblement aux prises avec des problèmes d’allergies, et la questionna du regard. «Que dois-je faire», semblait-il lui demander.

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Azari
Invité



MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:10

[Message posté le Sam 5 Mai 2012, 08]
Azari venais à peine d’arrivé à son bureau que le téléphone c’était mis à sonner… et… maudite habitude, il répondit ! Pourquoi n’avait il pas laissé sonner ?!?

« Qu’est qui a… »

* …Encore *

Quoi ? Comment ça un problème ? Il était tranquille tout à leurs… bien plus que ses deux idiot de sorcier adolescent. C’est vrai qu’Émillio avait tendance à avoir toujours faim, et à bien y pensé, il préférait généralement le garder dans la section réservé au vampire… Elle n’avait pas déjà assez de sorcier comme ça ? Un de plus un de moins… des cas à problème en plus !

« Ok… »

Répondit-il simplement, avant de raccrocher et de reprendre le même chemin dans le sens inverse. Ce n’était pas sa faute si Joelann manquait d’autorité, au point de ne même pas être capable de garder 3 personnes tranquilles dans la même pièce ! Non mais franchement, c’était lui qu’on appelait ? Voilà qu’il arrivait à la porte de la salle, légèrement entre ouvert, il passa le portique pour y trouver… Joelann, entrain d’éternuer, son vampire étampé sur le mur dans un carré bleu, l’infirmière avec la bestiole dans les bras…

* Je vous avais prévenu que sa prenait une cage ! *

Il leva les yeux pour regarder Thomas, a coté de lui, semblant sur le point de partir, non mais… il s’imaginait ce sauvé ou comme sa ? Azari ferma la porte derrière lui, en regardant d’un air sévère le grand ados à l’allure irresponsable. Puis s’approcha de son vampire, le fixant droit dans les yeux, du genre, tu ne sortiras pas de t’as section avant au moins 5 ou 6 lunes… et il ne lâcha pas des yeux, tout en s’adressant à Joelann.

« Tu veux que je parte avec lui j’imagine… »

Ce n’était pas trop difficile à deviner… mais il attendit quand même un peu, au cas où elle aurait de quoi à rajouter… Il pris quand même la peine de dire, sur son même ton blasé en posant les yeux, brièvement, sur la petite boule de poils.

« ...Tu veux que je vous ramène une cage... un tazer... ou une laisse, après ? »

* ...Ou un vétérinaire pour l'euthanasier. *
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:11

[Message posté le Dim 6 Mai 2012, 11:50]
Il ne fallait pas seulement que l’un de ses Sorciers se transforme en chat parce qu’il était soudainement poursuivi par un Vampire. Il fallait aussi que son autre Sorcier, responsable des derniers changements de température ambiants, s’en mêle en sifflant d’un air appréciateur la Fée l’infirmière qui passa devant lui. Joëlann le regarda durement, sa mauvaise humeur se battant avec ses allergies. Thomas détourna rapidement le regard. Sans doute préférait-il ne pas avoir d’ennuis supplémentaires…

Lorsque la Fée réussit à arracher le chat du haut de l’étagère, son Totem se montra… jaloux. En tout cas, il n’appréciait visiblement pas le chat qui le lui rendait bien, à moins qu’il ne s’agisse encore une fois d’instinct de chasse animal…

Et quand finalement la situation sembla « redevenir normale » pour autant qu’elle puisse l’être, Azari entra dans la pièce. Ignorant le reste des personnes présentes, le chef des Vampires s’adressa d’abord à Joëlann tout en fixant son élève sur un ton sévère. Puis, il se tourna vers l’homme-félin et lança une réplique qui fâcha la chef des Sorciers, lui faisant momentanément oublier ses allergies.

« ...Tu veux que je vous ramène une cage... un tazer... ou une laisse, après ? »

C’est sur un ton sec qu’elle lui répondit, son regard fixé sur le petit être qu’il était.


« Mets ton vampire en confinement prolongé et ça suffira pour le moment. Enfin jusqu’à ce que des mesures disciplinaires soient prises à son encontre…

Quant à mes Sorciers, je peux très bien m’en occuper… contrairement à ce tu semble penser. »


Et parce qu’Azari se trouvait sans doute drôle et que Joëlann n’appréciait pas du tout que l’on remette en question ses habiletés de chef de race, elle rajouta une précision avec une voix tranchante.

« Et, prépare-toi à avoir des nouvelles du chef… il est déjà au courant de l’incident... »
Azari
Invité



MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:12

[Message posté le Dim 13 Mai 2012, 08]
« Je peux très bien m’en occuper… contrairement à ce que tu peux penser ! » Quoi ?! Mais c’est elle qui l’avais appelé au secours parce qu’elle ne pouvait pas gérer la situation, et la elle lui reprochait de lui proposer de l’aide ? Décidément, les femmes… sa ne sais pas ce que sa veux ! Peux importe leur âge…« Et, prépare-toi à avoir des nouvelles du chef… il est déjà au courant de l’incident... » Des nouvelles ? Azari fronça un sourcil perplexe, de quoi ? Au courant de quoi exactement ? Parce que c’était le chaos total depuis le début de la journée…

*Au courant… que mon vampire à voulu boire ton sorcier, et accessoirement une fée, parce qu’il avait trop faim ? Le pauvre qui n’a que 2 ans de vampirisation derrière lui et ne sais pas encore totalement gérer ses instinct ? j’espère que tu n’a pas oublier de lui parler de tes sorcier aussi, qui ce mette en gang pour intimidé les autres races plus faible… brutalisassions, insulte, et tentative de meurtre…*

« Bien sur que mon vampire ne sortira pas de sa section… et n’oublis pas de confiner aussi ton morphique dans son étage ! Ou du moins lorsqu’il ce transforme, parce qu’il est aussi dangereux, pour au moins 2 autres races, c’est à dire les fées et les elfes. »

Répliqua le chef des Vampires, sur un ton condescendant, tout en regardant droit dans les yeux Joelann, qui semblait lui parler comme s’il n’était encore qu’un enfant, un adolescent, ou encore pire… Ajartiel ! Il avait au dessus de 200 ans, et il n’était pas irresponsable, un peu indifférent parfois, il ne se cherchait pas plus de job qu’il n’en avait déjà, mais il n’était pas non plu un mauvais chef ! C’est sur quand on confine 5 races différente dans le même espace, avec chacun soit des pouvoir relativement puissant, soit des problèmes à les  maitriser, il fallait s’attendre à des ennuis de temps en temps !

Puis il attrapa le bras d’Émilio, plutôt solidement, et lui lança un simple regard sérère suivie d’un signe de tête pour lui faire comprendre qu’il était temps de partir. Et ce dirigea vers la sorti, ne desserrant pas son emprise sur le vampire qui lui faisait passé une mauvaise journée. Il n’avait pas pris la peine de passé de commentaire sur le fait que leur chef était au courant, il s’en fichait un peu en fait. Qu’est ce qu’il allait faire… le viré ? Sa lui aurait fait des vacances…

(J’crois qu’il y a encore un bouclier autour du vampire, j’était pas sur… mais j’me suis dit que sa serait logique que tu l’enlève, alors au pire si tu veux pas l’enlevé dit moi le et je modifierais la fin de mon message.)
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:13

[Message posté le Jeu 31 Mai 2012, 07:12]
Le chef des vampires, à son arrivée, avait fait secouer d’agacement la queue d’Aidan qui le regardait d’un regard mauvais et qui avait même craché en sa direction lorsqu’il avait fait référence à des taser utilisés sur l’homme-chat. Puis s’en suivit une discussion mouvementée entre les deux chefs de race. Ce n’est pas qu’Aidan s’en foutait un peu, mais… en fait c’était plutôt ça. Ça ne lui faisait ni chaud ni froid. C’est pourquoi il est allé rejoindre Thomas en lui faisant signe de prendre ses vêtements. Il aurait préféré s’en charger lui-même, mais c’était, pour l’instant, au-delà de ses capacités. Il avait aussi pensé à l’option de reprendre sa forme originelle en plein milieu de la classe, mais il se doutait que Joëlann n’apprécierait pas et il n’était pas assez fou pour mettre de l’huile sur ce feu, là!

Azari sortit avec l’espèce de vampire fou. Aidan ne put s’empêcher de se calmer, ses sens, qui étaient tous en alertes, le laissaient enfin en paix. Les vampires n’avaient pas à se demander pourquoi ils faisaient fuir les animaux, ils sentaient le danger à un kilomètre à la ronde.

L’homme-chat allait insister auprès de Thomas pour qu’il traine ses vêtements jusqu’à la salle en retrait, mais la fée à l’oiseau bleu et noir fut plus vite, elle prit le chandail, la veste sans-manche, les jeans et les souliers du sorcier. Puis elle se tourna vers lui.

- Aller, viens mon petit minou.


Le minou en question s’aplatit au sol en jetant un regard autours pour évaluer ses chances de fuites. Elles étaient très minces, alors il se laissa prendre avec un miaulement plaintif (Traduction : Je peux me rendre tout seeeeuuuuul.).

- C’est bien ça, bon garçon, aller, il faut te changer.

Ses oreilles se couchèrent contre son crâne, ses yeux lançaient des éclairs et il serrait la mâchoire. Si elle continuait à le prendre pour un « gentil matou », elle allait le regretter. En plus son oiseau qui ne pouvait s’empêcher de piailler d’indignation et de de frustration contre le chat et sa fée, lui aussi allait y passer s’il continuait.

- Hoooonnn, c’est un gentil chaton ça.

Elle se mit à le gratter derrière les oreilles. Aidan lui donna dix secondes pour arrêter et qu’elle garde sa main intact, sinon…

Dix, neuf, huit…

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Thomas Laterreur
Invité



MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:14

[Message posté le Sam 9 Juin 2012, 10]
Thomas était toujours planter a coté de la porte, lorsque la fée redescendit Aidant de la ou il était percher, il observa également le simili combat, chat vs volatile, sans rien dire… puis, il senti une présence a côté de lui, il tourna la tête, rien… il baissa les yeux ? Ah ! C’était le chef des vampires bien sur. Quel petit sournois, s’approcher en douce comme sa… un vrai danger public, s’il décide qu’il à faim ! Enfin, heureusement qu’il ne ce rendait pas jusqu'à son coup, du haut de ses, plus ou moins 4 pieds.

Quoi ? Mais il avait rien fait… pourquoi cette air sévère ? Thomas s’éloigna un peu de la porte, pour aller s’asseoir sur l’un des bureaux de la ranger d’en avant. Je jeune homme étouffa un léger rire face à la réflexion du vampire, et en imaginant la tête que ferais Aidan si on lui mettais une laisse ! Aller, viens Aidan, c’est l’heure de ta promenade !

Oh… c’est que le ton montait tout à coup ! Entre les deux chefs de race, enfin… surtout la sorcière qui n’était déjà pas franchement de bonne humeur… ce n’était pas drôle le coup de la laisse ? Lui il avait trouvé que oui pourtant… mais il faut dire qu’il était aussi le moins impliquer dans toute cette histoire. Paisiblement installer sur son bureau, à regarder avec détachement la scène ce dérouler sous ses yeux comme s’il était au théâtre. C’est sur, s’ils auraient sorti un taser pour vrai… peut-être n’aurait il pas rit…

Confiner Aidan !??!! Thomas agrandit les yeux tout à coup, il y allait un peu fort non ? Quoi qu’il en soit… sa termina en parti la dispute, puisque les vampires quittaient la pièce. Oh… mais c’est que la jolie fée s’approchait de lui ! Et alors que le regard de l’adolescent ce posa un long moment sur la forte poitrine de la demoiselle, il ne ce rendit pas compte qu’elle voulait en fait prendre les vêtements de son colocataire. Hein ?! Quoi ? Elle voulait aller elle même l’aider à ce changer ? En fait elle était un peu voyeuse si sa ce trouvait ! Décidément cette fée lui plaisait de plus en plus.

Alors la… sa c’était trop… trop… Trop drôle ! Thomas éclata de rire,


*Ici… Minou, minou, minou… suis moi et tu auras de délicieuse gâterie pour chat !*

Lui envoya t’il en pensé alors qu’il était semi plier en deux de rire, presque les larmes aux yeux. Il ce calma un peu en regardant Joelann, mais ce n’était pas facile de garder son sérieux, presque mission impossible. Il ne regrettait pas de s’être lever ce matin tout cas ! Pour une fois qu’il ce passait quelque chose ! Bon… il n’allait pas rester là a rien faire éternellement non plu… il dit doucement à la fée...

« Tu veux que j’aille chercher ses Whiskas ? »


Puis après une brève pause, rajouta.

« Non mais… sérieux… j’peux m’en occuper ! Heu… pas d’amener les bonbons pour chat, j’veux dire… de l’amener dans l’autre pièce. »
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:15

[Message posté le Sam 9 Juin 2012, 19:03]
[HS : C'est court, mais je crois que c'est le mieux que je puisse faire pour le moment...]

« Bien sûr que mon vampire ne sortira pas de sa section… et n’oublie pas de confiner aussi ton morphique dans son étage ! Ou du moins lorsqu’il se transforme, parce qu’il est aussi dangereux, pour au moins 2 autres races, c'est-à-dire les Fées et les Elfes. »

*Ouais, c’est ça…*Songea la chef des Sorciers, toujours d’humeur mauvaise. Toutefois, elle préféra ne pas répliquer à ce commentaire condescendant de son homologue mort-vivant et laissa Azari et son Vampire sortir de sa salle de cours.

Se retournant, elle s’aperçut qu’Aidan était maintenant rendu aux côtés de Thomas. Thomas qui d’ailleurs lorgnait encore la poitrine de la Fée infirmière ! Entre ce comportement digne d’un adolescent (ce qui était le cas !), la Fée qui semblait plus vouloir jouer avec le chat, son Sorcier-chat, que de l’aider à s’habiller et Aidan qui devait probablement avoir hâte que tout ça soit terminé, Joëlann ne put que pousser un grand soupir.

Prenant les devants, elle remercia la Fée pour ses services, coupant court à ces envies de jeux avec le félin. Était-ce parce que cette Fée était une stagiaire qu’elle se comportait soudainement comme une mamie en adoration devant ses douze chats ? Ou peut-être que la Sorcière de l’Air était tout simplement trop exaspérée par sa journée. Quoi qu’il en soit, la Fée lui fit un grand sourire avant de remettre les vêtements d’Aidan à Thomas et de franchir à son tour le seuil de la porte de la salle de classe des Sorciers. Respirant un grand coup, la Sorcière annonça :


« Bon, Thomas allez dans la salle à côté avec Aidan pour qu’il puisse retrouver forme humaine et se rhabiller et lorsque cela sera fait, nous allons tous retourner à l’étage des Sorciers. Vous serez obligés d’y rester pour le reste de la journée. »

La voix était normale, mais fatiguée. Joëlann se dit qu’elle avait de plus en plus hâte de se retrouver chez Morphée, loin de tous les tracas de la journée…
Aidan
Sorcier

avatar

Grade hiérarchique :
  • Sergent

Points : 466
Messages : 87
MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:16

[Message posté le Dim 10 Juin 2012, 14:22]
Ça y était! Il en avait ça claque! La fée qui le prenait pour un gentil matou, les commentaires d'Azari, les blagues de Thomas, s'en était trop! Il fulminait littéralement, il avait essayé de se calmer, se disant que ça n’en valait pas la peine, mais, son orgueil finit par le remporter sur sa raison.

«C'est bon, je m'en occupe», fit-il avec un soupir.

Le jeune homme se tenait, nu, au milieu de la pièce. Il était assez beau avec ses cheveux blonds ébouriffés et sa musculature discrète, mais présente. Par contre, à voir son expression, il ne tenait pas à rire. Il arracha ses vêtements des mains de Thomas et enfila en vitesse ses boxers en fixant directement dans les yeux son coloc.

«Toi... je te préviens, tu vas mal dormir...», fit-il d’une voix menaçante, et il était difficile de croire qu'il ne mettrait pas sa menace à exécution.

Il émit un sourd sifflement de colère et finit de s'habiller de ses jeans et de son t-shirt écrit « Stop reading my shirt » dessus. Puis, il se retourna et vis Joëlann. Il l’avait oublié dans sa colère contre Thomas qui, décidément, aimait bien ce payer sa tête. En croisant le regard de la Sorcière, il ne put retenir un sourire et un pouffement nerveux. Il se replaça les cheveux.

«Désolé», fit-il tout simplement en inclinant la tête, fixant la Sorcière de sous ses cils avec ses yeux bleu-océan. «Je crois que nous pouvons y aller tout de suite.»

Il imaginait déjà sa journée dans l’étage des sorciers, longue et plate. Encore plus qu’une retenue, il n’en doutait pas…

_________________
Image hébergée par servimg.com
Plop !
Thomas Laterreur
Invité



MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:16

[Message posté le Ven 22 Juin 2012, 07]
Voilà… la fée quittait la pièce, et Thomas regardais ses hanches ce balancer doucement d’un coté et de l’autre… de sa jolie démarche féminine. Puis tournant les yeux vers les autres, il n’était plu que trois… Alors inutile de changer de pièce… elle n’avait plu qu’a ce retourner ! Mais… évidement, comme il s’en doutait, ce n’était pas 2 personnes qui allait déranger Aidan pour ce transformer ! Il n’eu pas le temps de proposer de faire ça ici, que son colocataire était déjà debout devant lui ! Thomas roula les yeux de découragement, la femme avec eux c’était quand même leur chef de race !

Ben quoi ? Qu’est ce qu’il avait à faire la tête celui là ? Lorsque l’homme chaton s’adressa à Thomas, ce dernier lui lança un regard du type « Hein?!! De quoi ?? », Un sourcil froncé l’air un peu perplexe. Et lui marmonna…


« Comme si tout ça était de ma faute… »


Quoi ? Il aurait fallu qu’il vole à son secours ? Qu’il gèle le vampire, grimpe après l’étagère le récupéré et cours jusqu'à l’autre pièce avec lui dans les bras et son linge dans l’autre ? Bon… c’est vrai qu’il aurait pu faire autre chose que de rester les bras croisé tout le long… il aurait peut-être pu l’aider un peu quand même… mais les vampires, sa réagis au froid ? Et puis, il ne s’attendait quand même pas à ce qu’il risque sa vie pour lui ?! Sa faisait même pas un an qu’il ce connaissait…


*Si tu m’empêche de dormir tu risque de trouver la nuit pas mal fraiche…*

Ce contentat il de lui envoyer comme pensé, alors qu’Aidan s’excusait à Joelann. Quoi ? Elle avait droit à des excuses et lui des menace ? Qu’elle vie…
Joëlann
Chef des Sorciers



Points : 1000189
Messages : 291
MessageSujet: Re: Salle de retenue   Lun 16 Juin - 13:17

[Message posté le Ven 22 Juin 2012, 14:28]
Elle venait à peine de dire à ses élèves qu’ils allaient passer le reste de la journée dans la section des Sorciers qu’Aidan reprit forme humaine, comme ça, en plein milieu de la classe. Joëlann ne détourna pas les yeux; elle en avait vu d’autres, mais elle ne fixa pas non plus l’homme-chat par respect pour son intimité.

Silencieuse, la chef des Sorciers de la C.A.T. attendit patiemment que son Sorcier finisse de se rhabiller, ce qui ne prit pas vraiment de temps en fait. Ignorant l’échange verbal entre les deux adolescents, elle leur fit signe de la suivre en dehors de la classe et tous deux la suivirent. Le reste de la journée serait vraiment mortel…

Avant de les laisser tranquille, Joëlann leur dit que s’ils avaient d’autres bêtises à faire d’attendre à demain. Pour le moment, elle en avait assez sur les épaules…
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle de retenue   

 

Salle de retenue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.A.T. - Créatures Anonymes de la Terre :: Aire des Sorciers (3e Sous-Sol) :: Classe-